Le port du masque, le confinement, le couvre-feu ? Quelle cacophonie !

4
(4)

A chaque jour le point sur la situation sanitaire. A chaque jour aussi des avis scientifiques et des règlementations diverses pour en limiter les effets.

Pascal BARBEAU, médecin écrit : « Le masque n’a aucune utilité démontrée pour prévenir les infections virales. Ce n’est qu’une mesure démagogique et un moyen de s’affranchir des distances notamment dans les transports en commun et les lieux confinés ». 

Olivier VÉRAND, ministre de la santé le 4 mars 2020  « le port du masque concerne les professionnels de santé dans les établissements publics ou dans leurs cabinets et les personnes contaminées ou vulnérables.

Ou encore « l’usage des  masques en dehors de ces indications est inutile.

Une personne asymptomatique n’a pas à porter de masque ».

Le directeur général de la santé, Jérôme SALOMON, martelait le 17 mars 2020 lors de son bilan quotidien, « les masques sont uniquement pour les malades, pour les transports sanitaires, pour les secours aux personnes et pour les soignants ».

Sibeth N’DIAYE, alors porte-parole du gouvernement , déclara que de toutes façons « le masque n’est pas nécessaire si l’on n’est pas malade ». 

Le professeur Christian PERRONNE,  « Le coup des masques aujourd’hui, c’est complètement débile. Dire à tous ces gens de porter le masque toute la journée, […] ils étouffent les pauvres… Dans les écoles c’est complètement délirant. On culpabilise tout le monde, le masque dans la rue c’est du grand délire…”.

L’institut hospitalo-universitaire en maladies infectieuses de Marseille a de son côté commenté une étude sérologique espagnole en ces termes .

“Une étude a été menée par les autorités espagnoles sur 60 983 personnes, détectant les anticorps contre le COVID-19. Un résultat en particulier a attiré notre attention : les travailleurs actifs ont été séparés en deux groupes : les « travailleurs essentiels », n’étant donc pas confinés à la maison, comparés aux autres travailleurs actifs, confinés. La différence est très intéressante : les personnes qui n’étaient pas confinées ont été moins infectées que les personnes confinées.

“Ces données basées sur des études massives permettent de réfléchir sur l’importance du confinement à domicile qui, en Espagne, n’a pas fait la preuve de son efficacité…

“Ceci rejoint les données que nous avons à l’IHU, où seulement 3,5% du personnel, pourtant au contact permanent des malades, présente des anticorps témoins d’une infection, diagnostiquée ou non”.

Une cacophonie bien surprenante dans un domaine scientifique tout comme celle des décisions des autorités.

À MADRID

  • Un couvre-feu est établi de minuit à 6h, limitant la mobilité aux déplacements strictement nécessaires (obligations professionnelles, médicales ou autre force majeure).
  • Tout regroupement ou réunion, que ce soit dans l’espace public ou privé, reste limité à 6 personnes.
  • Les bars, cafés et restaurants ne sont plus autorisés à servir au comptoir et doivent limiter leur capacité à 50% en intérieur et 75% en terrasse. L’heure de fermeture est avancée à minuit (dernier service à 23h).

La Suède, qui mène une stratégie moins stricte qu’ailleurs face à la pandémie de Covid-19, a annoncé lundi limiter les rassemblements publics à huit personnes maximum face au rebond des contaminations.

Il s’agit de l’une des rares interdictions décidées par le pays scandinave, dont la stratégie atypique lui a valu d’être scruté à travers le monde ces derniers mois. Le royaume de 10,3 millions d’habitants a mené une stratégie sanitaire sans masque, ni confinement, ni fermeture de magasins .

En Finlande, il y a eu moins de 20.000 contaminations depuis le début de l’épidémie, avec « seulement » 369 morts au total. Pourtant, les autorités n’ont pas imposé de confinement, les bars et les restaurants sont restés ouverts.

En Allemagne 12573 décès pour 83 millions d’habitants, en France à la même date 45054 pour 67 millions d’âmes. Quelle explication ? Le chiffre français ne serait-il pas gonflé pour justifier les mesures du gouvernement face à un manque de lits d’hospitalisation au point qu’il est contraint d’envoyer certains patients en Allemagne ?

Face à de telles informations, le vertige s’empare de tout un chacun.

Alors, des questions toutes simples au gouvernement français.

Pourquoi les masques inutiles en mars 2020 sont-ils devenus obligatoires quelques mois plus tard ? 

Pourquoi la France serait-elle plus touchée par le virus que l’Allemagne ?

Pourquoi certains pays, à l’intérieur de l’union européenne où la circulation des personnes est libre, n’imposent ni masques ni confinement ou que le port de masque outre une distanciation (bien difficile à respecter d’ailleurs) ?

Pourquoi nous abreuve-t-on tous les jours du nombre de décès quotidiens imputés au virus sans précision sur le nombre de guérisons des personnes contaminées dont certaines ont été soignées par la simple prise de paracétamol (EFFERALGAN par exemple ).

Pourquoi menacer d’amende le citoyen lambda pour une attestation oubliée ou mal remplie et subir des manifestations populaires contre un projet de loi ?

Pourquoi, pourquoi ? 

D’abord parce que nous ne savons que ce que nos dirigeants veulent bien nous dire.

Ensuite parce que les conséquences économiques, sociales , psychologiques, familiales et autres des mesures imposées sont déjà considérables .

Tous les milliards pour soutenir certaines activités, il faut d’abord les trouver ! Et après ? Pendant combien d’années ces bouche-trous temporaires affecteront-ils les finances du pays ? Ce sera un autre péril dont on peut sans mal imaginer qu’il sera conjuré par des mesures très douloureuses .

Pierre ESPOSITO 

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 4 / 5. Nombre de note : 4

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

6 commentaires

  • Je suis en confinement à Paris. Au cours de ma sortie quotidienne d’une heure de ce dimanche après-midi, deux images m’ont interpellé au point de prendre deux photos autour de 16h30 :
    – En descendant le boulevard Malesherbes : La devanture d’un restaurant fermé avec la mention concernant sa cuisine : « Traditionnelle revisitée »
    – En arrivant devant l’église Saint Augustin : Manifestation de catholiques traditionalistes regroupant près de 100 personnes avec un drapeau tricolore, au moins un élu portant son écharpe tricolore et quelques badauds.

  • Vous avez écrit  » Il y aurait un complot ? C’est la mode apparemment…

    Pour info et/ou rappel, un article, qui résume, la tendance complotiste où se complaisent, hélas, trop de personnes…

    Article Odysee, le  » Youtube libre  » qui attire les complotistes français
    (Site web  » Numerama  » par Aurore Gayte, publié le 13 novembre 2020)
    Chapeau de l’article :  » Odysee, la plateforme de vidéos où le film complotiste ‘ Hold Up ‘ a été très partagé, est encore peu connue du grand public.
    Pourtant, après à peine quelques mois d’existence, elle est devenue l’un des endroits les plus propices à la complosphère française
     »
    URL : https://www.numerama.com/politique/665449-odysee-le-youtube-libre-qui-attire-les-complotistes-francais.html

    À lire… : édifiant !!!

  • à titre de comparaison :
    FRANCE : 632 734 km2 – 68 millions d’habitants – densité 107 hab/km2- 48 265 décès.
    SUEDE : 449,965km2 – 10,8 millions d’habitants – 23 hab/km2 – 6 406 décès.
    FINLANDE : 338 145km2 -5,5 millions d’habitants -16 hab/km2 – 374 décès.
    ALLEMAGNE : 357 386km2 – 83 millions d’habitants – 233 hab/km2, 13 918 décès.
    TAÏWAN : 35 980 km2 – 23,6 millions d’habitants – 656 hab/km2 – 7 décès.

    Question de méthode ou absence TOTALE de gouvernance de nos technocrates. Presque médaille de bronze

    « Gouverner c’est prévoir » Adolphe THIERS et Emile de GIRARDIN de compléter  » Gouverner c’est prévoir ; et ne rien prévoir c’est courir à sa perte « .
    Nous sommes servis !!…

  • « Chercher à comprendre, c’est commencer à désobéir ». Jean-Michel Wyl. En la circonstance, il me semble que cette formule s’impose particulièrement. Le comportement de chacun a un rôle déterminant dans l’évolution de la pandémie. Qui peut prétendre en savoir plus que les autres et surtout en ne se soumettant pas aux règles imposées faire prendre un risque aux autres. C’est pourtant ce que l’on constate : alors que le port du masque est imposé par le Préfet sur la totalité de la commune de Pau, il y a peu de monde à respecter cette obligation. Ils ont compris, eux, que les règles qu’on leur impose ne sont pas justifiées !!

  • 1°) Bien des affirmations mériteraient un justificatif:
    Pascal BARBEAU, médecin écrit…
    Le professeur Christian PERRONNE…
    Une étude a été menée par les autorités espagnoles sur 60 983 personnes, détectant les anticorps contre le COVID-19. les personnes qui n’étaient pas confinées ont été moins infectées que les personnes confinées.

    Où peut-on le lire?

    2°) Quand on n’y connaît rien en virologie et dans le domaine scientifique en général, on se renseigne auprès de personnes compétentes et on n’écrit pas une «cacophonie»dangereuse qui n’a pour résultat que de semer encore plus le doute; on sent la volonté, non pas de comprendre, mais de critiquer.
    Qu’auriez vous fait à ce moment là?

    Lisez les textes scientifiques qui expliquent l’évolution très lente de la très difficile recherche donc des connaissances sur ce virus, inconnu jusqu’alors, qui se transforme en permanence suivant les lieux, les conditions extérieures, la multiplication des transmissions…. et vous comprendrez les tâtonnements et les évolutions des retombées politiques qui ont à gérer une situation que la formation initiale n’a jamais rencontrée et qui doit tenir compte du côté sanitaire et du côté économique.
    Vous trouverez alors des réponses à vos pourquoi?

    «Tous les milliards pour soutenir certaines activités, il faut d’abord les trouver»

    Pour soutenir les bonnes activités, de l’argent il y en a, il suffit de le prendre où il est! Ce serait le moment de nous expliquer comment on pourrait le récupérer, c’est plus dans vos cordes!

    Dans un discours du président de l’École Centrale de Pau, 25 brumaire an 6, Baradère dit:,
    «nous étions à cette désastreuse époque où l’ignorance était en insurrection contre le savoir, où des hommes exaltés s’étaient persuadés qu’on pouvait tout improviser même les connaissances qui ne sont que le résultat d’un travail permanent»

  • Ce que vous faites s’appelle du « Cherry Picking », c’est à dire ne retenir que les sources qui corroborent votre avis à priori et à ignorer les autres.

    Par exemple sur le port du masque, les études qui montrent qu’il est utile pour limiter la propagation du virus ne manquent pas :

    https://www.publichealthontario.ca/-/media/documents/ncov/covid-wwksf/what-we-know-public-masks-apr-7-2020.pdf?la=fr

    https://www.vidal.fr/actualites/25739-le-port-du-masque-diminue-t-il-le-risque-de-forme-severe-de-covid-19-de-nouveaux-elements-en-faveur-de-cette-hypothese.html

    Quant à la Suède, voyons voir :
     » le premier ministre social-démocrate, Stefan Löfven, a annoncé, lundi 16 novembre, l’interdiction des rassemblements publics de plus de huit personnes, à partir du 24 novembre, et pour quatre semaines au moins. Si formellement, la jauge ne s’applique pas aux réunions privées, le chef du gouvernement a enjoint aux Suédois d’en faire « la nouvelle norme », pour les mois qui viennent.
    « N’allez pas à la gym, ni à la bibliothèque, n’organisez pas de dîner, ni de fête à la maison, a-t-il imploré. Annulez tout (…). Et ne cherchez pas à contourner [les recommandations]. » Le ton grave, soulignant l’urgence de la situation qui « va empirer », Stefan Löfven a précisé que les mesures étaient « sans précédent dans l’histoire moderne » du pays. Le 10 novembre, son gouvernement avait déjà décidé d’interdire la vente d’alcool à partir de 22 heures, forçant les bars et les restaurants à fermer à 22 h 30, jusqu’au 28 février 2021 au moins. »

    Cela va donc bien plus loin que la simple interdiction des rassemblements.

    « Le chiffre français ne serait-il pas gonflé pour justifier les mesures du gouvernement ? »

    Vous avez des éléments tangibles pour répondre à cette question ? Il y aurait un complot ? C’est à la mode apparemment…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *