La naïveté en général est mortelle *

5
(41)

BRUMATH / HUAWEI, ORWELL XXL : encore une énigmatique installation au sein d’une zone militaire de transmissions certainement hypersensible. Pourquoi parler de la ville de Brumath aux Palois ? 1 100 km séparent Pau de Brumath, petite ville nichée dans les vignobles alsaciens : une simple similitude de situation, mais qui pourrait masquer des intentions malveillantes. Rappelons-nous l’épisode du printemps 2020, à Belin-Beliet, région Aquitaine proche de chez nous, en pleine zone humide landaise.

Encore des soupçons de complotismes allez-vous penser ?… Rappelons-nous les propos de Monsieur Bayrou lors de l’inauguration de l’Institut Confucius de Pau du 27 octobre 2019. Cet événement avait soulevé des protestations de la part d’associations de défense des droits humains qui alertaient et dénonçaient la stratégie d’influence du Parti Communiste Chinois et sa politique de soft-power, tous azimuts, aussi bien culturelle, diplomatique, commerciale et industrielle. Nous avons encore en mémoire les propos de Monsieur le maire de Pau relatés dans un article de Sud-Ouest-Région du 30 octobre 2020 : « l’idée que ces Instituts alimentent des services de renseignements, c’est largement des fantasmes ! Pour ma part je ne crois absolument pas qu’il s’agisse d’un cheval de Troie de la Chine « .

Allons-y pour les fantasmes en Alsace !…

A BELIN-BELIET, le projet d’installation d’un centre logistique d’ALIBABA (lire articlei: l’appel du 18 juin 2020) avait soulevé le même enthousiasme des élus de cette petite commune des Landes au sud de Bordeaux, qui se voyait comme dans « Perrette et le pot au lait », s’enrichir de 72 000 m2 d’entrepôts, gonflant les chevilles des élus locaux de 300 emplois et par ricochet de moultes projets en pleine zone humide protégée classée Natura 2000.

BELIN-BELIET est à :

  • 40 km de Biscarosse, c’est-à-dire des installations du Centre d’essais des missiles de la Direction Générale des Armées,
  • 45 km de la base aérienne 120, sise à Cazaux,
  • 70 km de la plus importante base militaire aérienne française, la base 118, sise à Mont de Marsan !
  • 10 km de la commune de Le Barp où est installé le Laser Mégajoule, un des principaux éléments du programme militaire français de simulation destiné à assurer la pérennité de la dissuasion nucléaire de la France !!

BRUMATH est-ce la cerise de trop sur le gâteau ?

BRUMATH est à :

  • 13 km du 2ème régiment de Hussards à Haguenau, spécialiste du renseignement d’origine humaine (ROHUM),
  • 13 km du 54ème régiment de transmissions de Haguenau, dans le camp de Oberhoffen, dont la mission est de collecter du renseignement électromagnétique et de mener des missions de guerre électronique et du renseignement,
  • 13 km du 28ème Groupe à Haguenau qui exploite les données géographiques,
  • 33 km de Mutzig du 44ème Régiment de transmissions,
  • 24 km de Strasbourg du Commandement du renseignement de l’armée de Terre ainsi que du Centre de formation interarmées au renseignement (CFIAR) de la Direction du renseignement militaire (DRM), bientôt remplacé par l’escadron de formation du renseignement (EFR) de l’armée de l’Air et de l’Espace.
  • 24 km encore de Strasbourg, le siège du Quartier général du Corps européen Eurocorps, regroupant les contingents de 5 pays européens associés.
  • 26 km de Illkirch-Graffenstaden  siège de l’Etat major de la 2ème Brigade blindée.
  • Sans compter de probables installations américaines et allemandes outre-Rhin… comme la plus importante base américaine de l’US Air Force en Europe ( Forces aériennes américaines en Europe – Air Forces Africa USAFE-AFAFRICA ), la base de Ramstein à 120 km de Brumathii !…

Comme à Belin-Beliet avec ALIBABAl’APL est à la manœuvreiii. Il ne manquait plus que HUAWEI s’installe, quasiment, au 28ème siège du Parlement européen à Strasbourg, alors que les Anglais viennent de le quitter.

HUAWEI, spécialiste à minima des technologies combinées de la reconnaissance faciale, de la digitalisation et de l’intrusion, mettant en péril les libertés individuelles… est à la manœuvre partout en Chine : Xinjiang, Tibet, Hongkong, Mongolie Intérieure etc. …, autant de régions où les libertés fondamentales sont TOTALEMENT violées. Cette entreprise, HUAWEI, vend ses produits, à d’autres dictatures, dans lesquelles s’impose progressivement le modèle orwellien XXL, si cher au bientôt Maître du monde, Xi Jinping.

Cependant, il est réconfortant d’observer que dans le monde occidental, plusieurs démocraties et l’Union Européenne avec à sa tête Ursula von der Leyeniv, ainsi que dans un tout autre domaine,  le réputé footballeur Antoine Griezmannv, ont élevé la voix et condamnent vigoureusement pratiques et techniques mises en place par le régime totalitaire de Pékin, largement secondé par HUAWEI et son fondateur Ren Zhengfei, membre du Parti Communiste Chinois et aussi … ancien Colonel de l’Armée Populaire de Libération !

HUAWEI est-elle fréquentable ? Non

HUAWEI respecte-t-elle les Droits de l’homme ? Non

HUAWEI, entreprise d’Etat chinois, n’est-elle pas complice de crime contre l’Humanité ?

L’implantation d’une telle usine, voulue par les élus de la commune de Brumath comme de la Communauté de communes de Haguenau, avec dans un premier temps le mirage de 300 emplois, pose immanquablement la question du non-respect du préambule de la Constitution française du 4 octobre 1958 :

« Le peuple français proclame solennellement son attachement aux droits de l’Homme et aux principes de la souveraineté nationale tels qu’ils ont été définis par la Déclaration de 1789 … »

Les élus qui ont validé ce projet, ne pourraient-ils être accusés, un jour, de complicité de crime contre l’Humanité ?

Les arrière-pensées existent toujours dans nombre de projets, mais peuvent sous-tendre plus particulièrement des projets menés par l’État chinois.

Souvenons-nous, il y a vingt-cinq ans, du devenir de cette magnifique entreprise de fabrication de panneaux de particules bois bien connue en Vendée, rachetée par un « chef d’entreprise chinois », retrouvée en liquidation judiciaire quelques années plus tard, après qu’elle ait été intégralement dépouillée de ses gigantesques concessions d’exploitation d’okoumé, l’essence principale des forêts gabonaises. Ainsi par cet habile subterfuge, le Gabon est devenu en 2018, pour l’Empire du Milieu, son premier fournisseur de bois africain, bois qui revient vers l’Europe en produits transformés, acheminés par les fameux trains de la route de la soie !

La Chine partenaire ? Les Français naïfs et exploitables ?

En dehors des questions industrielles et commerciales, la sécurité et la « souveraineté nationale » de la France, telles que définies par le Général de Gaulle, ne seraient-elles pas en danger si un tel projet voit le jour ?

Le bureau de France-Tibet en référence à l’article du 23 décembre 2020 : BRUMATH (67) : Le chinois Huawei va implanter une usine au milieu des unités de l’armée de Terre dédiées au renseignement.

Avec l’aimable autorisation de l’auteur du dessin Adelinaa Kulmakhanova. Publication du n° 157 octobre 2020 Les Dossiers du Canard Enchainé « La Chine démasquée »

Suite au prochain numéro…

PéCé France-Tibet, le 02 janvier 2021

  • Alain Juillet ex directeur du renseignement de la DGSE

i https://alternatives-pyrenees.com/2020/06/18/lappel-du-18-juin-2020/

ii https://en.wikipedia.org/wiki/United_States_Air_Forces_in_Europe_%E2%80%93_Air_Forces_Africa

iii https://alternatives-pyrenees.com/2020/12/18/apres-le-covid-19-voici-le-wikileaks-2020-chinois-nouveau-comme-le-beaujolais/

iv https://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/5g-ursula-von-der-leyen-emet-des-reserves-sur-la-participation-de-huawei-en-europe-20191227

v http://www.tibet.fr/actualites/barcelone-barca-antoine-griezman-en-soutien-aux-ouighours-en-termine-avec-huaweihuawei/

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 5 / 5. Nombre de note : 41

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

2 commentaires

  • Merci de nous faire ouvrir les yeux, en espérant qu’ il en sera de même pour nos responsables politiques et administratifs. Cessons d’ être dupes pour des intérêts mercantiles locaux. Exigeons des règles commerciales avec la Chine claires et équitables au regard des règles européennes. On a impression au travers de ces deux affaires que les entreprises Chinoises court circuitent les responsables nationaux en s’ adressant directement aux « barons locaux » en mal de reconnaissance, qui en retour mettent les autorités nationales dans l’ embarras vu l’ avancement de leurs projets. (point de non retour atteint)

  • Pierre-Michel Vidal

    La fascination de nos élites pour la Chine est à la mesure de leur incompétence devant la crise du Covid. Bien que nous n’en savons rien en réalité, la Chine est censée avoir triomphé de la pandémie. A un prix beaucoup plus important qu’annoncé c’est certain: on parle désormais à Huan de dix fois plus de morts que ce qu’a déclaré le Parti Communiste Chinois. L’incompétence de nos dirigeants ne signifie pas que la démocratie est inefficace. On voit que de grands pays démocratiques sont bien dirigés cf. l’Allemagne ou le Portugal. La fascination des Raffarin, Bayrou et de nombreux autres pour le système chinois est le symptôme de leur incapacité à penser la crise que nous traversons dans le cadre d’un modèle démocratique, ce que Merkel arrive à faire en Allemagne par exemple. Le modèle chinois s’impose dans les esprits comme une réponse à la faiblesse insigne de nos hommes politiques. En clair, le message est: il vaut mieux la tyrannie que le chaos. Merci Pécé de nous le rappeler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *