L’actualité rattrape l’Union européenne.

5
(59)

L’actualité en mers de Chine méridionale et orientalei rattrape l’Union européenne, toujours « préoccupée« .

Ce 24 avril 2021ii, alors que l’Empereur rouge vient de mettre en service son sixième sous-marin lanceur d’engins, un énième destroyer et un super porte-hélicoptères de 40 000 tonnes, l’Union européenne à nouveau se déclare  » préoccupée « des tensions dans la mer de Chine méridionale…mettant en danger la paix et la stabilité dans la région ».

Ce faisant, elle ne fait que répéter sa déclaration du 11 mars 2016iii:  » préoccupée par le déploiement des missiles sur les îles situées en mer de Chine méridionale « . 

L’Europe, abonnée à ce seul et faible leitmotiv, nous semble bien trop souvent tétanisée face aux violations répétées des droits de l’homme en Chine, au Tibet, au Turkestan oriental et maintenant à Hong Kong ; « préoccupée » encore mais de même tétanisée face aux violations territoriales que connaissent Taïwan, Japon en mer de Chine orientale, Philippines, Vietnam et Malaisie en mer de Chine méridionale.

Quel résultat depuis plus 30 ans ?

Coup d’œil sur de sempiternelles formules …

Nous nous sommes amusés à dresser un florilège, peut-être incomplet, des formules utilisées par l’Union européenne dans ses prises de position relatives aux violations des droits de l’homme, véritables ritournelles.

Voici donc, pour votre information, amusement ou agacement, ces véritables ritournelles :

« vu la situation… –  vu les résolutions de 1987 etc… – vu la communication… – considérant le soutien… – considérant la situation… – considérant l’avis… – rappelant et appuyant… – constatant que… – particulièrement préoccupé… – préoccupé par… – reconnaissant que… – constatant avec une inquiétude croissante que… –  bouleversé par… – consterné après… – faisant observer que… – préoccupé également par…- profondément bouleversé– faisant état de rapports… – demande à… – invite la… – demande instamment à… – invite la… – demande… – invite… – invite… – demande aux… – charge… –  rappelant ses … – gravement préoccupé… – réaffirmant l’illégalité de… – exprimant sa consternation… – en appelle aux… – condamnant la tentative de … – presse les… – exprime son soutien… – demande aux… – soulignant que… – rappelant que… – condamne … – invite instamment les… – en appelle aux… – estime que… – demande aux Etats membres de l’UE… – demande aux Etats d’agir… – demande au conseil d’agir… – demande au Président de…- prie instamment – charge… – vivement préoccupé… – déplorant que… – apprenant… – regrette que… – demande aux autorités … – invite instamment… – considérant que… – renouvelle… – souligne… – accorde son soutien au Dalaï Lama… – profondément bouleversé… – réitère sa demande de… – prenant acte… – considérant que… – demande… – juge insuffisante… – charge sa délégation… – profondément préoccupé… – invite… – invite… – se charge de… – rappelant… – demande… – rappelant… – demande au conseil… – » etc…

Splendide diversité du phrasé européen !

Un rappel indispensable.

Lors de sa création le 9 mai 1950, l’Union Européenne affichait sa détermination dans la Convention Européenne des Droits de l’Homme : « à soutenir la démocratie et les Droits de l’homme dans ses relations extérieures, conformément à ses principes fondateurs de liberté, de démocratie, de respect des Droits de l’homme et des libertés fondamentales, et d’état de droit« .

Tant de « Préoccupations » !

Celles récentes de l’UE, du 18 avril 2021 sur l’état de santé d’Alexis Navalny ou bien, ce 26 avriliv, sur la suspension sine die des activités de son groupe d’opposition. Cela rappelle malheureusement, les « préoccupations » sur l’état de santé de LIU XIAOBO, prix Nobel de la Paix arrêté en 2010, deux ans après les Jeux Olympiques de Pékin de 2008, mort, malgré ces mêmes « préocupations », en prison en 2017…

Tout comme les « préoccupations« … encore, au sujet des arrestations de milliers d’opposants turcs à l’autocrate Erdogan. N’insistons plus sur la rencontre calamiteuse du 6 avril 2021 entre Erdogan, Charles Michel, et Ursula Von Der Leyen, gifle infligée à l’encontre de 500 millions d’Européens avec ce « mépris total du Droit des Femmes« v.

Est-ce là le solde de 30 ans de politique européenne mal affirmée face à la Turquie autoritaire qui souhaite cependant adhérer à l’UE ?

« Préoccupation » encore et toujours

Lors du 22ème sommet bilatéral du 22 juin 2020vi Union Européenne / Chine – entre le Président de l’UE Charles Michel, Ursula Von Der Leyen, Josep Borrell, le 1er ministre chinois Li Keqiang et Xi Jinping – une nouvelle fois, les valeurs de l’UE ont été rappelées dans « le cadre d’un partenariat complexe et primordial« .

L’ordre du jour du sommet UE-Chine couvrait un large éventail de sujets, parmi lesquels les relations bilatérales, les questions régionales et internationales, la pandémie de COVID-19, la relance économique ; les sempiternelles formules émaillaient la conclusion :

« L’UE a une nouvelle fois rappelé …

L’UE a fortement insisté …

L’UE attend avec intérêt …

L’UE a invité la Chine à …

L’U.E. a de nouveau exprimé sa vive préoccupation sur Hong Kong, le Xinjiang, le Tibet, défenseurs des droits de l’homme, restrictions des libertés fondamentales

L’UE a également souligné son attente que le dialogue sur les droits de l’homme se déroule en Chine cette année dès que les restrictions liées à la COVID-19 auront été levées.

Les dirigeants de l’UE ont évoqué un certain nombre de cas individuels, notamment les informations faisant état de la disparition de citoyens ayant exprimé leur point de vue sur la façon dont la flambée épidémique de coronavirus a été traitée ou en ayant fait part, ainsi que la détention arbitraire persistante du ressortissant suédois Gui Minhai et de deux ressortissants canadiens, Michael Kovrig et Michael Spavor.

L’UE et la Chine ont eu un échange de vues

L’UE a exprimé ses préoccupations au sujet de l’escalade d’autres conflits régionaux et de l’importance de respecter le droit international dans le domaine maritime. « 

L’Europe ne pourrait-elle pas changer son niveau lexical pour se doter – enfin – d’un langage diplomatique plus affirmé : 70 ans de ce rabâchage mou peut-il vraiment inquiéter celui qui se rêve déjà le « Maître du Monde » ?

M.R. / PéCé pour France-Tibet le 29 avril 2021

Illustration : Rebel Pepper du 31/01/2018

i http://www.opex360.com/2021/04/28/pour-un-responsable-australien-les-nations-libres-entendent-a-nouveau-les-battements-des-tambours-de-la-guerre/ : Ce 25 avril 2021, à l’occasion de la journée commémorative de l’Anzac Day, ce sont l’Australie, la Nouvelle Zélande et les nations du pacifique Sud qui s’inquiètent des nuages noirs qui s’accumulent dans la région Indo-Pacifique avec un « risque d’erreur de calcul « .

ii http://www.opex360.com/2021/04/26/le-meme-jour-la-chine-a-mis-en-service-un-sous-marin-nucleaire-un-croiseur-et-un-navire-dassaut-amphibie/

iii https://www.consilium.europa.eu/fr/press/press-releases/2016/03/11/hr-declaration-on-bealf-of-eu-recent-developments-south-china-sea/

iv https://www.lemonde.fr/international/article/2021/04/26/alexei-navalny-la-justice-russe-suspend-l-activite-d-organisations-liees-a-l-opposant_6078111_3210.html

v https://www.lesechos.fr/monde/europe/sofagate-von-der-leyen-attaque-toujours-michel-se-defend-1310127

vi https://www.consilium.europa.eu/fr/press/press-releases/2020/06/22/eu-china-summit-defending-eu-interests-and-values-in-a-complex-and-vital-partnership/

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 5 / 5. Nombre de note : 59

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

14 commentaires

  • Robert Contrucci

    P’tit récapitulatif sur « L’invasion de la Chine en Europe »… : ne serait-il pas un peu trop tard pour contrer les effets pervers de la route de la soie (« Silk road economic belt ») ?!?

    Nota : sélection de sites web et donc non-exhaustive…

    Préalable : articles 2019 + 2020
    ① Article « Quand la Chine achète l’Europe, que fait l’Europe ? »
    Source : site web de « France Culture » (A retrouver dans l’émission : LA BULLE ÉCONOMIQUE par Marie Viennot), publié le 23/03/2019)
    Durée de l’écoute : 4 min

    Chapeau de l’article : « De 2.2 milliards d’euros en 2009, les investissements chinois dans l’UE sont passés à 37 Mds en 2016. Bruxelles pousse pour une stratégie commune et défensive vis à vis de la Chine, qui n’est que le 8ème investisseur dans l’UE. Devinez qui est troisième ? Les Bermudes. »
    URL : https://www.franceculture.fr/emissions/la-bulle-economique/quand-la-chine-achete-leurope-que-fait-leurope

    ② Article « Investissements chinois en Europe » : par Clémence Mirgalet, publié le 13 octobre 2020
    Source : blog « Octobot – Blog »

    Rubriques : Résumé des épisodes précédents + Investissements chinois en Europe par pays entre 2005 et 2019
    1. Une perception chinoise de l’Europe
    2. La prépondérance des grands pays européens et… de la Suisse
    3. Les plus gros investissements en valeur sur la période + Évolution des investissements chinois par pays entre 2005 et 2019
    URL : https://octobot.consulting/investissements-chinois-en-europe/

    ③ Dossier « : investissements chinois en France » (Rubrique : éco – conso . Période : mars 2013 à mars 2021)
    Source : site web de « franceinfo: »

    Chapeau du dossier : « Profitant d’une place centrale en Europe, la France accueille de plus en plus d’investisseurs chinois sur son territoire. En effet, depuis le début des années 2000, le fonds d’investissement chinois en France ne cesse de croître et privilégie les produits d’excellence français tels que le vin. Les investissements chinois en direction de l’immobilier sont également très importants et sont principalement dirigés vers les logements de prestige, concentrés surtout à Paris, les investisseurs étant conscients du potentiel de plus-value de la pierre française. »
    URL : https://www.francetvinfo.fr/economie/commerce/investissements-chinois-en-france/

    Actualités : articles mai 2021
    ④ Article (Court extrait) « Bruxelles veut se donner les moyens de bloquer certaines acquisitions chinoises en Europe »
    Source : site web du journal « Les Echos » : par Gabriel Grésillon, publié le 5 mai 2021
    Nota : article réservé aux abonnés…

    Chapeau du dossier : « La Commission a proposé, mercredi, un projet de règlement visant à lutter contre les entreprises bénéficiant de subventions étrangères. En ligne de mire : les groupes chinois et leurs projets d’acquisitions sur le continent. Un texte qui en dit long sur l’évolution des mentalités. »
    URL : https://www.lesechos.fr/monde/europe/bruxelles-veut-se-donner-les-moyens-de-bloquer-certaines-acquisitions-chinoises-en-europe-1312715

    ⑤ Article (Court extrait) « L’Union européenne « suspend » l’accord sur les investissements avec la Chine »
    Source : site web du journal « Le Monde » (Section : International . Union européenne : par Virginie Malingre . Bruxelles, bureau européen, publié le 05/05/2021)
    Nota : article réservé aux abonnés…

    Chapeau de l’article : « L’environnement politique entre l’UE et la Chine n’est « pas propice », estime la Commission. »
    URL : https://www.lemonde.fr/international/article/2021/05/05/l-union-europeenne-suspend-l-accord-sur-les-investissements-avec-pekin_6079197_3210.html

    ⑥ Article « L’Europe met en pause son accord sur les investissements avec la Chine »
    Source : site web du journal « Le Figaro » (Section : Économie Conjoncture) : par Florentin Collomp, publié le 04/05/2021

    Chapeau de l’article : « Covid, répression des Ouïgours, Hong-kong: après sept ans de négociations, la montée en tension géopolitique a eu raison du traité. »

    Nota :
    À lire aussi : « Chine: «Empire d’opacité» »
    Lire aussi dans la section « La rédaction vous conseille » :
    . « Lu Shaye, l’ambassadeur qui fait dérailler la diplomatie entre Paris et Pékin »
    . « L’accord avec la Chine, un pied de nez à Joe Biden »
    . « Les Vingt-Sept serrent les rangs face à la Chine »

    URL : https://www.lefigaro.fr/conjoncture/l-europe-met-en-pause-son-accord-sur-les-investissements-avec-la-chine-20210504

  • Pierre-Michel Vidal

    Je suis étonné que personne ne parle de l’Institut Confucius, officine du gouvernement chinois, installé avec l’aval de la mairie, en plein centre de Pau. Les défenseurs du Tibet libre avaient dénoncé ce blanc-seing donné à la politique du gouvernement chinois. Sur ce blog aussi nous avons pointé la présence malsaine de cet Institut au centre de la « Capitale Humaine ». On y applique, faut-il le rappeler, la règle des trois T: interdit d’évoquer Taïwan, Tibet, Tienammen. Pourquoi, par exemple, ne pas y organiser un débat contradictoire sur la démocratie ? Ou la liberté en Chine?

    • Monsieur Vidal, pour le débat c’est ce qui a été proposé à la suite des événements fin août 2020 à Hongkong. Des associations ont envoyé le 9 septembre 2020 une lettre à Monsieur le Maire de Pau proposant l’organisation d’un débat ouvert sur la situation et les violations des droits de l’homme en Chine. Il était rappelé la première phrase du préambule de notre Constitution française du 4 octobre 1958.
      Avec un Institut Confucius et un drapeau de la RPC qui trône sur le Boulevard de Pyrénées depuis des années, je pensais que Monsieur le Maire de Pau aurait été attentif à cette proposition vu qu’il tenait à ses forums citoyens du vendredi.
      Que reste-il des 5 débats du début 2019, à part la taxe carbone aux frontières de l’union européenne lancée par un citoyen les 25 janvier- 6février et 22 février, rappelant le communiqué de 25 prix Nobel d’économie et 3500 économistes américains du 17 janvier 2019 ?

      La réponse est le silence. Pas de communiqué des élus de la communauté d’agglo ou des représentants de la région.
      Pourquoi donc j’irais voter ?

  • Peut être que l’ UE changera de langage le jour où les Chinois seront à nos portes armés jusqu’ aux dents. Pour le moment la Chine n’ utilise que le cheval de Troie du commerce, en s’ implantant toujours un peu plus en Europe.
    En ce moment se sont les pays des Balkans, porte d’ entrée grande ouverte de l’ Est de l’ UE ,qu’ ils caressent dans le sens du poil.

    • Allez donc voir en Grèce comment ils ont transformé le port du Pirée.

      • Un p’tit rappel avec l’article suivant publié le 22/03/2019…

        Article « Investissements chinois en Europe : un boom entre inquiétudes et tensions » (Publication avec AFP)
        Source : site web du magazine « Capital »

        URL : https://www.capital.fr/economie-politique/investissements-chinois-en-europe-un-boom-entre-inquietudes-et-tensions-1332634

        Et je ne m’étendrai pas sur les investissements chinois en Afrique avec, entre autres moyens, des contrats léonins…

        « La route de la soie » passe dans presque le monde entier…

      • Michel LACANETTE.

        Le port du Pirée a été transformé en une enclave Chinoise en Grèce, où même les règles du travail international
        ne sont pas respectées. Si c’ est vers ce modèle là que l’ on souhaite tendre, il va falloir en parler avant aux syndicalistes Européens.

        VENT DE FRONDE ANTICHINOIS AU PORT DU PIRÉE
        Malgré la pandémie de Covid-19, la société chinoise Cosco Shipping, qui a acquis en 2016 la gestion du site grec jusqu’en 2052, continue de vouloir étendre ses activités. La colère grandit à l’égard de l’investisseur asiatique, ralentissant les projets.
        Par Marina Rafenberg(Athènes, correspondance)
        Publié le 11 mars 2021 à 11h04 – Mis à jour le 12 mars 2021 à 08h53

        A l’ouest du Pirée, l’horizon est encombré de grues bleues et orange. Les premières, à la pointe de la technologie, appartiennent à l’investisseur chinois, les secondes, plus vétustes, sont les vestiges de l’Autorité portuaire publique grecque. Sur la route principale, des camions font des allers-retours, dans un brouhaha incessant. Face au bureau central de Cosco, l’entreprise chinoise qui gère le transport de conteneurs et de passagers au Pirée jusqu’en 2052, un graffiti rouge donne le ton : « Cosco ne s’intéresse qu’à ses conteneurs, pas à nos vies. Elle sabote toute la région. »
        Le Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, et le président chinois, Xi Jinping, visitent le terminal Cosco du port du Pirée, près d’Athènes, le lundi 11 novembre 2019. ORESTIS PANAGIOTOU/AP
        La multinationale chinoise est présente au port du Pirée depuis 2009, où elle exploite, par l’entremise de sa filiale PCT, deux terminaux de conteneurs. A l’époque, son installation ne s’était déjà pas faite sans heurts. Les dockers avaient déployé des banderoles « Cosco, go home ! » (« Cosco, rentre chez toi ! ») et avaient participé à de multiples manifestations POUR DEMANDER À LEUR NOUVEL EMPLOYEUR DE RESPECTER LE DROIT DU TRAVAIL GREC.

    • Un triste et vieux constat depuis les années 90 : la Chine continue à tisser sa toile, et pas uniquement en Europe…

      Site web de « rfi » (Radio France Internationale)
      Article « A la Une : dans les Balkans, la Chine investit et pollue (beaucoup) » (Publié le 26/03/2021)

      Texte par Jean-Arnault Dérens . Courrier des Balkans
      Nota : une revue de presse présentée en partenariat avec le « Courrier des Balkans »
      URL : https://www.rfi.fr/fr/europe/20210326-%C3%A0-la-une-dans-les-balkans-la-chine-investit-et-pollue-beaucoup

      Rappel :
      Site web de « TheConversation »
      Article « La Chine et les Balkans occidentaux, un ancrage à la périphérie de l’UE » : par Xavier-Richet, Fondation Maison des Sciences de l’Homme (FMSH), publié le 29 avril 2020
      URL : https://theconversation.com/la-chine-et-les-balkans-occidentaux-un-ancrage-a-la-peripherie-de-lue-137039

      • Dans le lien que vous publiez « the Conversation » du 29 avril 2020, il est écrit : « Monténégro : Construction d’une ligne de chemin de fer et d’une autoroute. Rénovation d’une ligne de chemin de fer, investissements dans plusieurs projets hydroélectriques et thermiques. Coût estimé : 909,6 millions d’euros. Le Monténégro doit près de 40 % de sa dette extérieure à la Chine. »
        Le mirage de Confucius est passé par là sur des pays incapables de rembourser. Ce mois d’avril 2021 plusieurs quotidiens titraient : « Le Monténégro étranglé par les dettes de l’autoroute chinoise » ou, « Une autoroute chinoise et une montagne de dettes » ou, « Le Monténégro pris au piège de sa dette chinoise », et maintenant le Monténégro appelle l’UE au secours.
        Je ne suis pas d’accord pour que mes impôts paient pour les c…..ies de l’Empereur Rouge.
        Le Monténégro est le premier domino à tomber. Viendra ensuite les 17 autres…
        Ces pays là n’ont pas à rembourser 1 seul centime de cette dette.
        Idem pour le port stratégique de Hambantota au Sri Lanka, piégé par une dette colossale.
        Viendra ensuite le port lui aussi stratégique de Gwadar au Pakistan. Djibouti et la suite du « collier de perle » en Afrique…
        Ces pays endettés n’ont qu’à suivre le chemin tracé par Xi Jinping, la rupture sine die de la signature de l’accord de rétrocession de HongKong en 1997. N’a-t-il pas donné l’exemple ? La Chine de Mao n’appelait-elle pas à la lutte armée contre la colonisation ?

        Où sont passés les 10 principes de la Conférence de Bandung de 1955 que la Chine avait signés, appelant les pays du Tiers-monde à se décoloniser ? Respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale…non ingérence….respect du droit des nations…refus de recourir à des arrangements…abstentions d’actes ou de menaces d’agression…encouragement des intérêts mutuels…respect de la justice.
        Faites ce que je dis , mais ne faites pas ce que je fais.

        • Robert Contrucci

          Outre la Chine avec ses contrats léonins, il y a aussi un autre malaise qui perdure depuis très, très longtemps dans ces pays de l’Europe du Sud-est : celui de la mafia…

          Lire les 2 articles suivants :
          1)  » Mafia omniprésente dans les Balkans  » : par Philippe Chassagne dans « Confluences Méditerranée » 2001/3 (N°38) pages 31 à 35
          URL : https://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2001-3-page-31.htm

          2) Article (Enquête) :
           » Les Balkans, « paradis » de la mafia ?  » : par Jean-Arnault Dérens, publié le 03/02/2009.
          Source : site web de  » La Libre.be  »

          Court extrait :
          « Les pays de l’Europe du Sud-Est parviendront-ils à rompre avec le cliché « folklorique » qui les associe à la mafia ? »
          URL : https://www.lalibre.be/international/les-balkans-paradis-de-la-mafia-51b8a5e7e4b0de6db9b5615e

          Un malaise de plus au sein de l’Europe… : Il y a la réalité et la réalité de la réalité !

        • Robert Contrucci

          Pour plus de précisions et « illustrer » la situation du Monténégro…

          Lire l’article  » Le Monténégro appelle l’UE à l’aide pour rembourser un prêt chinois  » : par Eva Moysan, publié le 13 avril 2021
          Source : site web du journal  » Libération  »

          Chapeau de l’article : « S’il se retrouve en défaut de paiement, le pays devrait céder des terres à la Chine, à laquelle il doit plus d’un milliard de dollars »

          Nota : toujours dans la série des… contrats léonins de la Chine, voir dans le corps de cet article, le paragraphe  » Clauses de prêt jugées abusives  »
          URL : https://www.liberation.fr/international/europe/le-montenegro-appelle-lue-a-laide-pour-rembourser-un-pret-chinois-20210413_3ZCVYL7JUNDQTDBE77U4TRTSLM/

          Il y a des liaisons dangereuses qui peuvent s’avérer fatales pour l’économie des pays signataires… bien évidemment, avec ( sic 😉 😉 😉 ), l’incompétence et/ou la complicité « involontaires » (?) des gouvernements locaux…

          Ce constat, ne concerne pas uniquement ce pays des Balkans et d’autres (?), mais aussi, plusieurs pays en Afrique…

    • Ce mercredi 5 mai, le G7 hausse le ton , enfin, pourrions nous dire ! :
      Le G7 met en garde la Chine sur ses  » manœuvres d’intimidations » contre Taïwan

      https://asialyst.com/fr/2021/05/07/g7-chine-mise-en-garde-manoeuvres-intimidation-taiwan/

  • Pierre-Michel Vidal

    Bravo! L’idéal Européen c’est une chose. La réalité c’en est une autre. Hélas!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *