Du jamais vu pour l’économie française !

4.8
(50)

La lecture de ces mots que nous devons au Ministre de l’économie va sans doute réjouir ceux – toujours les mêmes d’ailleurs – qui trouvent que tout va mal.

Évidemment les cités s’enflamment, on tue à 15 ans, les forces de l’ordre sont caillassées, des écoles incendiées mais « du jamais vu pour l’économie » quelle bonne nouvelle ! Qu’on en juge .

Salaires des enseignants : Jean-Michel Blanquer annonce une enveloppe de 700 millions d’euros pour 2022

Le ministre a fait cette annonce lors de la clôture du Grenelle de l’Education qui a réuni pendant trois mois les acteurs du secteur afin de « réfléchir aux modernisations de l’Education nationale ».
Le « Pass sport » sera déployé selon les modalités suivantes :

  • il sera d’un montant de 50 euros par enfant et sera cumulable avec d’autres aides pour adhérer à un club ;
  • il concernera un public large de 5,4 millions d’enfants, soit tous les enfants éligibles à l’allocation de rentrée scolaire et tous les mineurs bénéficiaires de l’allocation AEEH pour les personnes handicapées ;

À compter du 1er octobre 2021, plus de 500.000 agents de la fonction publique hospitalière vont bénéficier d’une revalorisation des grilles salariales. Cette mesure s’ajoutera à la hausse de 183 euros net par mois déjà annoncée en juillet dernier après la signature du Ségur de la santé.


381 000 agents relevant des trois versants de la fonction publique perçoivent une rémunération inférieure au montant du Smic. Dans un décret publié le 9 avril, le ministère de la Transformation et de la Fonction publiques remédie à cette situation. Des points d’indice majoré sont attribués. La vie est belle ! Du jamais vu pour l’économie française.

Conséquence de nouvelles dépenses engagées pour faire face à l’épidémie de Covid-19, le déficit public français se creusera encore cette année pour atteindre 9,4% du produit intérieur brut (PIB), a indiqué le 31 mai le ministre de l’Économie Bruno Le Maire. Là, ceux qui se réjouissent commencent à déchanter. Dans la gestion d’un budget familial on essaie d’en contenir le déficit parce qu’on sait qu’il faudra l’effacer soit par une réduction des dépenses soit par une augmentation des recettes. Mais un chef de l’état en campagne électorale permanente et un gouvernement à sa disposition ne pensent pas comme « le bon père ou plutôt la bonne mère de famille ». Il y aura toujours un moyen de refaire surface . Pourtant les chiffres produits en mars 2021 ne manquent pas d’interpeller à en croire l’INSEE

Les dépenses des administrations publiques (État, collectivités et Sécurité sociale) ont ainsi bondi de 5,5 %, soit + 73,6 milliards d’euros, tirées notamment par la hausse des prestations sociales, des rémunérations dans le secteur hospitalier et les aides débloquées pour les entreprises.

Les recettes en recul de 5 %

En parallèle, le repli de l’activité a creusé le niveau des recettes, qui reculent de 5 %. « La progression des dépenses et la contraction des recettes sont plus prononcées qu’en 2009 », au moment de la crise financière, souligne l’INSEE.
Certes l’inquiétude qu’a fait naître le Covid et qui est parfaitement utilisée par le président de la république et ses ministres fait que le bon peuple qui pense surtout à sauver sa peau ne se préoccupe pas du lendemain. Et pourtant ce lendemain est inéluctable ! La dette publique de la France a atteint « son niveau le plus élevé depuis 1949 »! Elle était de plus deux mille six cent cinquante milliards début janvier 2021 et les prévisions tablent sur des dizaines d’années pour la résorber. Alors ?
Le ministre a raison « du jamais vu pour l’économie française ».

Pierre ESPOSITO

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 4.8 / 5. Nombre de note : 50

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *