Les néo-chevaliers à la triste figure se font entendre !

4.5
(57)


C’est laid :

La laideur et la beauté font appel à nos sens, à la notion d’attirance ou de rejet, à l’harmonie des formes, des couleurs, des fonctions…. 

Il peut aussi se glisser une vision intéressée, commercialement, politiquement…

Je me demande si le battage actuel ne rentre pas plus dans ce domaine que dans celui d’un ressenti désintéressé.

On trouve laids les moulins de la modernité mais on ne s’élève pas pour la suppression de ce que Joël Braud, à propos du patrimoine et de l’architecture de Pau, évoquait sous le nom «d’horreurs architecturales», les démolitions «pour laisser place à un hideuse construction de restauration rapide.», la destruction des villas anglaises, la frénésie actuelle de bétonnage, «une chaufferie, si laide que même l’imagination la plus pernicieuse ne pourrait l’envisager, a récemment vu le jour», «Bientôt la piste de BMX cédera sa place à une de ces architectures, boîte à chaussures», «il s’y est bâti encore une horreur d’un style impossible à définir.» 

On pourrait allonger la liste comme le grand parking aérien, de chez Leclerc…Quittons Pau et constatons la « beauté » des enseignes publicitaires qui fleurissent aux ronds-points et atteignons la «campagne» avec ses lignes à haute tension, ses bâtiments agricoles et ses colonnes de séchage du maïs vraiment loin de l’harmonie qui régnait jadis avec les granges et les séchoirs en bois… Un peu plus loin, à côté d’un village harmonieux, près d’une rivière bordée d’arbres pluri-centenaires, une grande surface, ses hangars, son parking et station d’essence…

Pour les Don quichotiste-compatibles il n’y a pas lieu, dans ces cas, de donner de 

l’éperon à Rossinante. 

C’est polluant :

En ce qui concerne l’accusation de «pollution grave de la nature» : Alain Finkielkraut, Luc Ferry, Stéphane Bern, devraient aussi s’occuper de toutes les pollutions autrement importantes qu’on appelle hausse des températures, déforestation, traitements chimiques, chute dramatique de la biodiversité sans oublier la dispersion des déchets plastiques un peu partout dans nos rivières, nos lacs… Ils ne parlent pas non plus des marées noires et des pollutions du milieu marin, réserve de biodiversité ainsi que des boulettes de mazout sur nos plages patrimoniales.

 Il n’y a pas lieu,  non plus, de donner de l’éperon à Rossinante !

Cette énergie est la plus vertueuse pour la santé des écosystèmes et présente le meilleur bilan carbone de toutes les énergies. Selon le GIEC elle affiche le plus bas taux d’émission en gramme de CO2 par kilowattheure (CO2 eq/kWh) : 11g en moyenne, contre 12g pour le nucléaire. Juste un peu est émis au moment de sa construction. Pas besoin d’eau pour être refroidie ; inondations non à craindre.

Cela fait du bruit :

Selon l’Ademe, le bruit de fond se localise principalement dans les basses fréquences entre 20Hz et 100Hz. À 500 mètres de distance, le minimum légal avec une habitation, le bruit est généralement inférieur à 35 décibels, moins qu’une conversation à voix basse. Les vieux parcs peuvent être un peu plus bruyants. Les riverains peuvent réclamer à l’exploitant la dernière technologie réductrice de bruit : des sortes de peignes en fibre de verre, inspirés des ailes des discrets rapaces.

Ces pourfendeurs des moulins, individualistes, ne se sont pas élevés contre les autoroutes, les voies ferrées, les aéroports, les chantiers de construction… pour défendre ceux qui habitent à proximité alors que beaucoup ont acheté ou construit quand tout était calme.

On ne leur a pas demandé leur avis pour édifier ces nuisances !

C’est dangereux pour les oiseaux et les chauves-souris :

La Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) a collecté 1065 données ; La moyenne de la mortalité oscille entre six et sept cas par an et par unité.

Aux États-Unis, la mortalité des oiseaux due aux lignes électriques à haute tension est d’environ 150 millions de bêtes par an.

Entre les chasseurs et les chats, le nombre d’oiseaux tués dépasse largement celui de nos moulins modernes.

La situation est plus critique pour les chauves-souris mais la situation s’améliore. Des fabricants développent des petits modules de détection pour éviter les collisions. Ils s’appellent Chirotech, pour les chauves-souris et DT Bird pour les oiseaux. Il faut les généraliser, voire les rendre obligatoires.

C’est dangereux pour la santé :

Le rapport de l’Académie évoque plus spécifiquement «l’effet Nocebo»

Seuls les sujets ayant reçu les informations négatives rapportèrent des symptômes, qu’ils aient été ou non soumis à l’exposition aux infrasons !

«En d’autres termes, la crainte de la nuisance sonore serait plus pathogène que la nuisance elle-même».

Par contre on ne s’inquiète pas des résultats des recherches dans des domaines très «fréquentés !»

Les CEM extrêmement basse fréquence (induits par les lignes électriques de transports, transformateurs électriques, voies ferrées, lampes, appareils ménagers, ordinateurs, etc.) ont été classés cancérogènes possibles pour l’homme par le CIRC (groupe 2B). Plusieurs études épidémiologiques mettent en évidence un risque accru de leucémie chez des enfants vivant à proximité de lignes à haute tension.

D’autres études et rapports (cerveau, sang, sperme…) démontrent que le Wi-fi, le DECT et le Bluetooth sont dangereux pour la santé de votre bébé, de votre enfant, de vous-même et de votre entourage, à commencer par vos voisins.                                                                       

Il n’y a pas lieu,  non plus, de donner de l’éperon à Rossinante !


Les mensonges pour convaincre ne manquent pas :

« Cela empêche de dormir, provoque des acouphènes, de l’anxiété, des nausées, de l’irritation, des problèmes d’équilibre, des saignements de nez et même des mammites (infections du bout des mamelles) et une dégradation de la qualité du lait chez les vaches !!! Certains politiques estiment que c’est la nouvelle plaie d’Égypte imposée par les technocrates de Bruxelles et les bobos du canal Saint-Martin à la verte campagne française.

Un mal qui répand la terreur,
Mal que le Ciel en sa fureur
Inventa pour punir les crimes de la terre,
L’éolien (puisqu’il faut l’appeler par son nom)
Capable d’enrichir en un jour l’Achéron,
Faisait aux hommes la guerre.

C’est coûteux :

Le coût d’une éolienne terrestre est d’environ 3 millions d’euros pour une puissance de 2Mw (mât de 150 mètres de haut). Et, dans 20 ans, on garde le pylône et on change juste la nacelle au-dessus, en sachant dès à présent comment on va démonter la machine.

Notre centrale EPR est passée de 10 milliards à 14, puis maintenant à 24. il faut encore entreposer les déchets, prévoir le démantèlement, évaluer le montant du CO2 libéré par l’extraction du minerai, le transport, les dégâts environnementaux dans les pays d’origine…

Le coût des parcs actuellement construits varie entre 26 et 51€/MWh, en Europe, selon leur lieu d’implantation. C’est nettement plus compétitif que les nouveaux projets nucléaires de type EPR, comme Hinkley Point, en Angleterre, dont la fourchette varie entre 102 et 172€/MWh.

Les parcs rapportent sur les territoires où ils sont implantés. La région Auvergne Rhône-Alpes qui veut passer de 553MW de production éolienne à 2500MW à la fin 2030, a calculé que cela générerait 1600 emplois, 75millions d’euros de retombées fiscales et 190 millions de richesses sur son territoire.

Les éoliennes ne se recyclent pas :

90 à 95%des composants sont recyclés selon la filière, ou l’Ademe. Les parties métalliques comme le mât ont une valeur marchande non négligeable et le béton des fondations est valorisé comme granulat dans la construction. Les matériaux composites des pâles (fibre de verre, carbone), qui jusqu’ici posaient problème ont déjà trouvé une nouvelle vie aux USA ou aux Pays-Bas. Ils sont rebroyés et deviennent du mobilier urbain, des skateboard…

L’énergie éolienne n’est pas fiable :

Comme le solaire, l’éolien est une énergie intermittente intervenant en complément pour diminuer l’apport du nucléaire  et faire des économies. Selon l’Adème, elles fonctionnent aujourd’hui entre 75% et 95% du temps et les nouveaux modèles ne cessent d’améliorer cette production, aidée par les prévisions de vent de Météo France.

On ne nous a pas demandé notre avis :

Quand l’intérêt général est en jeu, en général, on ne se préoccupe pas des intérêts particuliers. En dehors des réalisations citées plus haut,  souvent après des expropriations forcées, il n’a jamais été question de demander aux Français s’ils voulaient des centrales nucléaires pour fabriquer la bombe !

En outre, l’exécutif rappelle que « la réglementation garantit déjà l’implication des élus locaux lors du processus d’autorisation d’une installation éolienne ». Ainsi « leur avis est systématiquement demandé lors de l’enquête publique » et la loi Asap du 7/12/2020 prévoit que le résumé non technique de l’étude d’impact soit transmis au maire de la commune d’implantation d’une éolienne, au moins un mois avant le dépôt de la demande d’autorisation. Il souligne aussi « que les documents locaux d’urbanisme qui sont à la main des élus locaux, tels que les schémas de cohérence territoriale et les plans locaux d’urbanisme, concourent aussi à cette implication locale ».

Manifestement, il y a dans ce comportement :

*Un individualisme et un égoïsme ne concevant la contestation que lorsqu’on est touché, les autres, peu importe.

*Une opposition politique à la transition écologique.

*Comme il n’est pas question de  considérer que le mégawattheure le moins cher est celui qui n’est pas consommé, donc d’envisager une sobriété énergétique, la seule solution est le Nucléaire.

Il n’y a pas à chercher bien loin pour conclure que ces chevaliers à la triste figure sont en réalité les lobbies du nucléaire et leurs adeptes intéressés.

Signé Georges Vallet

crédits photos:

PinterestActivité n°14: Don Quichotte et les moulins à vent | Don quichotte, Quichotte, Moulin à vent

*www.inrs.fr › champselectromagnetiques › effets-sant

Les ondes des éoliennes sont-elles nocives pour la santé …

www.20minutes.fr › planete › 2492831-20190409-ond…

*évaluation des effets sanitaires des basses fréquences sonores et infrasons dus aux parcs éoliens, réalisée par l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) et le rapport sur les nuisances sanitaires des éoliennes terrestres signé de l’Académie nationale de médecin.

*Quel est l’impact des éoliennes sur notre santé ? – Allodocteurs

www.allodocteurs.fr › environnement-et-sante › quel-est-l…

*Eolien : un avis favorable des élus locaux est requis en cas de …

www.arnaudgossement.com › archive › 2015/04/19 › e…

*Projets d’implantation d’éoliennes : pas de veto pour le maire …

www.lemoniteur.fr › Réglementation

*Les éoliennes – Quel impact environnemental ? – greenpeace.fr

Annonce·www.greenpeace.fr/éoliennes/impact

*Avantages et inconvénients de l’énergie éolienne – les …

https://www.les-energies-renouvelables.eu › eolienne

*Environnement – Cinq accusations sur l’éolien en France : on …

https://www.lamontagne.fr › paris-75000 › actualite

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 4.5 / 5. Nombre de note : 57

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *