Élections, c’est pire que ce que l’on nous dit

4.9
(66)

A l’issue de ce second tour, au moment où les élus se réjouissent, il est sans doute intéressant de se livrer à un calcul que personne jusque là, du moins à ma connaissance, n’a osé révéler. Il porte sur le rapport entre le nombre des inscrits et les voix obtenues par les élus aux départementales.

Le second tour des élections départementales a connu une abstention encore plus importante que ce qu’avait révélé le premier tour. Près de sept électeurs sur dix se sont abstenus. On croyait pourtant qu’à force de se lamenter, de crier au scandale et de dire qu’il fallait réagir, il en irait autrement. Alors, à partir du ratio inscrits / voix obtenues par les élus, il est bien évident que ceux qui considèrent avoir reçu mandat du peuple doivent surtout faire preuve d’une grande humilité.

Jugez-en, sur le Béarn, à partir des résultats définitifs, on peut établir :

  • sur le canton de Billère, inscrits : 15519, obtenus : 2813, soit 18,12% ;
  • sur le canton de Pau 1, inscrits : 14095, obtenus : 2088, soit 14,81% ;
  • sur la canton de Pau 2, inscrits : 15586, obtenus : 2657, soit 17,04% ;
  • sur le canton de Pau 3, inscrits : 14420, obtenus : 3045, soit 21,11% ;
  • sur la canton de Pau 4, inscrits : 13186, obtenus : 2138, soit 16,21% ;
  • sur le canton de Lescar, inscrits : 21580, obtenus : 4601, soit 21,32 %.

Autrement dit entre 85,19 % et 78,68% des électeurs inscrits n’adhèrent pas à ces résultats. Il y a de quoi en effet, même si les résultats en considération des règles électorales en vigueur, ne peuvent être contestés, se demander quelle est la véritable légitimité des ces élus. Cet état de fait ne constitue pas un reproche qui leur est adressé, mais ouvre sur une interrogation à laquelle il leur appartient maintenant de répondre.

Le rejet de ces élections, parce que à ce niveau, il s’agit plus d’un rejet que d’une simple indifférence, trouve sa source dans le comportement de nos élus et sans doute aussi dans l’organisation de nos institutions.

Alors mesdames et messieurs les élus, la balle est dans votre camp. Faites en sorte que la politique qui par essence est noble, ne soit plus ainsi rejetée. Comportez-vous de manière à inviter les citoyens, tous les citoyens, à se sentir concernés par les missions ressortant de la compétence des départements. Surtout ne les laissez pas dans ce sentiment que quoiqu’ils disent quoiqu’ils pensent, leur avis ne compte pas. Vous vous êtes réjouis des résultats, grand bien vous fasse, mais maintenant retroussez-vous les manches.

Oubliez les sirènes de ceux qui vous disent que le système électoral n’est plus adapté, il s’en trouve près de nous, ce sont les mêmes d’ailleurs qui oublient de répondre aux lettres de leurs administrés. Le problème est politique et non technique. Soyez proches du peuple et écoutez ceux qui s’adressent à vous. Ne les décevez pas.

Pau, le 5 juillet 2021

par Joël Braud

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 4.9 / 5. Nombre de note : 66

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

2 commentaires

  • Je lis avec intérêt les réflexions sur l’abstention. Je n’en lis pas la cause ou les causes. Je relève, cependant, une suggestion intéressante : « Comportez-vous de manière à inviter tous les citoyens à se sentir concernés par les missions ressortant de la compétence des départements. »

    Observateur de la vie civique, au Comité International de Bioéthique de l’UNESCO, je puis vous donner une des raisons de l’abstention, peut-être, la fondamentale. La 1ère fois, depuis sa création, il y a 45 ans, le Cercle Bleu a été subventionné par l’État pour informer 1.000 personnalités, sur un problème qui les concerne toutes : la fin de leur vie. Cette opération, menée pendant la pandémie, s’est soldée par un échec: aucune réponse. Quand l’autre partie de la population se comporte de façon presque semblable, c’est-à-dire qu’elle abandonne à sa famille le soin de décider pour elle, n’attendez pas de personnes non respectueuses de leur famille qu’elles respectent ce devoir élémentaire qu’est d’aller voter ? Je pose donc 3 questions qui font peur : – Qui comprend l’urgence de ce problème? – Qui donne l’exemple, en ce domaine ? – Qui diffuse ce problème ? Et une 4e : – Comment le résoudre, sans comportement de déviance ?

  • V’là un constat qui ressemble fort à ce qui s’est passé pendant les dernières municipales en 2020… : il y a des similitudes avec les dernières élections départementales 2021…

    Pour info. et/ou rappel / dernières élections départementales 2021 :

    ① Article Des élus mal élus du fait de l’abstention »
    Source : site web de « idj » (Info du jour : IDJ / Société ) : par Marcel Gay, publié le 28 juin 2021

    Chapeau de l’article : « L’énorme abstention lors de cette élection régionale rend très relative la victoire des vainqueurs élus, parfois, par moins de 10% du corps électoral. Ce qui pose un problème de légitimité. »
    URL : https://infodujour.fr/societe/50613-des-elus-mal-elus-du-fait-de-labstention

    ② Article « Elections : quelles sont les solutions pour vaincre l’abstention ? »
    Source : site web du journal « Les Echos » (Régionales) : par Samir Touzani et Paul Turban, publié le 25 juin 2021

    Chapeau de l’article : « Les responsables politiques multiplient les propositions après la très forte abstention au premier tour des élections régionales et départementales. Pour certains, l’obligation de se déplacer en bureau de vote ou de faire une procuration en gendarmerie et commissariat est dépassée. »

    En-têtes de paragraphe :
    1. Faut-il reconnaître le vote blanc ?
    2. Le vote obligatoire peut-il totalement résorber l’abstention ?
    3. Voter le dimanche est-il un frein à la participation ?
    4. Pourquoi ne pas voter depuis chez soi par correspondance ?
    5. Internet est-il un bureau de vote plus attractif ?
    URL : https://www.lesechos.fr/elections/regionales/elections-quelles-sont-les-solutions-pour-vaincre-labstention-1326973

    ③ Article « ANALYSE. Départementales et régionales : l’abstention record est-elle vraiment un « désastre civique » ? »
    Source : site web de « franceinfo: . 3 Centre Val de Loire » (Société) : par Yacha Hajzler, publié le 21/06/2021.

    Chapeau de l’article : « 66% des Français ne se sont pas déplacés aux urnes, et les abstentionnistes sont observés de près. Qui sont-ils ? Pourquoi ne votent-ils pas ? Quelles conséquences de notre démobilisation ? Loin des clichés, France 3 dresse le portrait de citoyens concernés, mais frustrés par la classe politique. »

    En-têtes de paragraphe :
    1. Des abstentionnistes loin du désintérêt
    2. Les raisons de l’abstention
    3. Abstention : quelles conséquences ?
    4. « Démobiliser les classes populaires est une stratégie »
    URL : https://france3-regions.francetvinfo.fr/centre-val-de-loire/analyse-departementales-et-regionales-l-abstention-record-est-elle-vraiment-un-desastre-civique-2146882.html

    ④ Article « Départementales 2021 : les binômes élus en mal de représentativité »
    Source : site web du journal « Le Monde » (Les Décodeurs) : par Pierre Breteau et Maxime Ferrer , publié le 28 juin 2021

    Chapeau de l’article : « EN UN GRAPHIQUE – Près de la moitié des conseillers départementaux siégeront à partir d’une base électorale bien maigre, qui représente, en moyenne, moins de 20 % des électeurs inscrits. »
    URL : https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2021/06/28/departementales-2021-les-binomes-elus-en-mal-de-representativite_6086055_4355770.html

    Et v’là ce qui s’écrivait dans la presse après les élections municipales 2020 (Exemples)

    ① Article « Municipales et abstention : le casse-tête des maires «mal» élus »
    Source : site web du journal « Le Parisien » (Politique) : « par Nicolas Berrod (avec Fabien Casaleggio) publié le 29 juin 2020 »

    Chapeau de l’article : «La majorité des maires élus dans les grandes villes lors du second tour l’ont été par moins de 20 % des inscrits. Si leur élection ne souffre … »
    URL : https://www.leparisien.fr/politique/municipales-et-abstention-quelles-consequences-pour-les-maires-mal-elus-29-06-2020-8344230.php

    ② Article « Municipales et abstention : les maires nouvellement élus sont-ils légitimes ? »
    Source : site web de la radio « France culture » (Société) : par Stéphane Robert, Rosalie Lafarge, Pierre Neveux et Anne Fauquembergue , publié le 01/07/2020.

    Chapeau de l’article : « Au second tour des élections municipales, le 28 juin dernier, le taux d’abstention a atteint un taux record de plus de 58%. Au premier tour déjà, le 15 mars, elle s’était élevée à niveau jamais vu de près de 55%. La légitimité des maires élus lors de ce scrutin inédit est déjà contestée. »
    URL : https://www.franceculture.fr/politique/les-maires-nouvellement-elus-sont-ils-legitimes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *