« Qui ? »

4.8
(97)

« Qui ? » c’est désormais un des mots d’ordre des antivax repris dans les manifestations de ce samedi où une fois encore auront fleuri les étoiles jaunes, les pancartes désignant des noms de personnalités supposées de religion –ou de culture- israélite, sans que cela ne pose aucun problème à ces prétendus champions de la liberté, combattants la dictature que l’on voudrait nous imposer. Parmi ces noms certains sont honorablement connus en Béarn, qu’ils trouvent ici, dans ces circonstances, toute notre sympathie.

« Qui ? » donc c’est le gimmick nouveau qui tend à présenter la communauté israélite comme détenant une sorte de pouvoir secret qui lui permettrait de manipuler le cours des choses au bénéfice de ses intérêts et au détriment du peuple évidemment qui s’est donné comme chevalier blanc Florian Phillipot. S’agit-il d’actes isolés ? Marginaux ? Comme le disent les manifestants eux-mêmes : un mouvement de cet ampleur sous le cagnard et en plein été, c’est inédit. Tout le monde voit bien alors que c’est en connaissance de cause que ces cortèges (divisés à Paris) défilent coudes à coudes avec des slogans communs. Il y a donc bien une large adhésion à ces idées dans le mouvement antivax ou antipass sanitaire -la nuance est bien mince entre les deux.

Faut-il s’en étonner ? Non, l’antisémitisme est consubstantiel à l’identité européenne et un grand pays, celui de Goehte, de Beethoven et de Kant, l’Allemagne, a sombré en quelques mois dans un antisémitisme aveugle, violent et systématique. Il a suffi d’un tribun habile pour jeter les foules déchaînées dans ce qui s’est terminé, par un massacre général et une autodestruction totale. Un holocauste. La France n’a pas échappé alors à ce processus alimenté par des forces venues de gauche  -Déat de la SFIO ou Doriot du PCF- joignant leurs voix à celle de l’extrême droite du Colonel de la Roque et ses Croix de Feu ou de Charles Maurras et Paul Déroulède qui avaient ouvert la voie (la liste n’est pas exhaustive). Tout est donc possible et il n’y a pas lieu de s’en étonner (hélas !).

Rappelons ici ce que le Président Jacques Chirac a fort bien dit le 16 juillet 1995 lors de la cérémonie commémorant la rafle du Vel d’hiv du 16 et 17 juillet 1942 : « Il est, dans la vie d’une nation, des moments qui blessent la mémoire, et l’idée que l’on se fait de son pays. (…) Oui, la folie criminelle de l’occupant a été secondée par des Français, par l’Etat français.

Il y a cinquante-trois ans, le 16 juillet 1942, 450 policiers et gendarmes français, sous l’autorité de leurs chefs, répondaient aux exigences des nazis.

Ce jour-là, dans la Capitale et en région parisienne, près de dix mille hommes, femmes et enfants juifs, furent arrêtés à leur domicile, au petit matin, et rassemblés dans les commissariats de police.

On verra des scènes atroces : les familles déchirées, les mères séparées de leurs enfants, les vieillards – dont certains, anciens combattants de la Grande Guerre, avaient versé leur sang pour la France – jetés sans ménagement dans les bus parisiens et les fourgons de la Préfecture de Police.

On verra, aussi, des policiers fermer les yeux, permettant ainsi quelques évasions.

Pour toutes ces personnes arrêtées, commence alors le long et douloureux voyage vers l’enfer. Combien d’entre elles reverront jamais leur foyer ? Et combien, à cet instant, se sont senties trahies ? Quelle a été leur détresse ?

La France, patrie des Lumières et des Droits de l’Homme, terre d’accueil et d’asile, la France, ce jour-là, accomplissait l’irréparable. Manquant à sa parole, elle livrait ses protégés à leurs bourreaux (…)

L’horreur, pourtant, ne faisait que commencer.

A tous ceux qui se posent la question « Qui ? » il faut désormais demander « Pourquoi ? ». Pourquoi ce réflexe ignorant et atroce ? Pourquoi  l’humanité qui a tant progressé sur le plan des sciences et des techniques -elle va sur la lune, bâti des gratte-ciels en plein désert, trouve un vaccin pour combattre une épidémie mondiale- stagne sur le plan de moral ? Pourquoi reproduisons- nous encore les schémas des tribus primitives, balbutiantes devant la civilisation, qui sacrifiaient le bouc-émissaire pour éloigner le mauvais œil ? Le bouc-émissaire c’est donc l’autre, celui qui est différent, celui qui réussit aussi –la jalousie n’est jamais loin-, auquel on prête des pouvoirs qu’il n’a pas.  

Ces manifestations éruptives qui ne s’appuient que sur des sentiments irrationnels, sur un mal-être inconvenant si l’on compare la situation des français à ceux de la plupart des pays au monde, devaient déboucher fatalement sur de la haine et de la violence. Nous y sommes désormais. Des politiciens douteux ont soufflé sur les braises. La société civile reste interdite, silencieuse devant ces excès. L’histoire bégaye… que les citoyens, les hommes politiques prennent leurs responsabilités. Dans un état de droit il y a des limites à ne pas franchir.

« Qui ? » aujourd’hui les juifs, demain les francs-maçons, les homosexuels, les Témoins de Jehova, les communistes, puis les défenseurs de la république et de la démocratie ou tout simplement le voisin injustement dénoncé par jalousie -encore elle. « Qui ? » La délation peut-elle arrêter le virus ? Ne vaut-il pas mieux le pass-sanitaire  comme il va être instauré dans tous les pays européens ?  Mais dans cette indigne nuit cacophonique il est difficile de faire appel à la raison au pays des « Lumières » pourtant.

Pierre-Michel Vidal

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 4.8 / 5. Nombre de note : 97

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

11 commentaires

  • Juger oui, condamner …le tribunal decidera, mais pas question de leur « financer » de la prison, mais plutot un stage intense et long dans les services des hopitaux, ou dans des associations d’actions solidaires, pronant la fraternité, la responsabilité, l’engagement du citoyen face à ses obligations.

  • « Honte à nous ! La bête immonde est de retour » a-t-il été commenté récemment sur ce forum, par M. Joël Braud, le 14 août 2021 à 14 h 54 min : des actes isolés qui, hélas, ont tendance à se répéter trop souvent lors des manifestations anti-passe sanitaire…

    Lire les 3 articles suivants :

    ① « Manifestations contre le pass sanitaire : une enquête ouverte après une nouvelle pancarte affichant une croix gammée dans les Vosges »
    Source : site web de « franceinfo: » (Santé / Maladie / Coronavirus/ Pass sanitaire) : par franceinfo avec AFP . France Télévisions, publié le 16/08/2021

    Chapeau de l’article : « La préfecture a signalé ces faits au parquet « sur la base de l’article 40 du Code de procédure pénale » qui impose à toute autorité ayant connaissance d’un crime ou d’un délit de le signaler à la justice. »

    Nota : voir aussi les commentaires, dont certains sont plus que consternants…
    URL : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/pass-sanitaire/manifestation-contre-le-pass-sanitaire-enquete-ouverte-apres-une-nouvelle-pancarte-affichant-une-croix-gammee-dans-les-vosges_4739517.html

    ② « Antisémitisme dans les cortèges anti-pass sanitaire : le Crif évoque son « profond dégoût face à ce complotisme imbécile » »
    Source : site web de « franceinfo: » (Société / Antisémitisme) : par franceinfo . Radio France, publié le 15/08/2021

    Chapeau de l’article : « « L’antisémitisme de certains est capable de s’infiltrer partout, y compris sur des sujets qui n’ont rien à voir avec les juifs », a regretté le vice-président du Conseil représentatif des institutions juives de France. »

    Nota : voir aussi les commentaires, dont certains sont plus que consternants…
    URL : https://www.francetvinfo.fr/societe/antisemitisme/antisemitisme-dans-les-corteges-anti-pass-sanitaire-le-crif-evoque-son-profond-degout-face-a-ce-complotisme-imbecile_4738331.html

    ③ « «Qui ?» : des pancartes antisémites brandies dans un cortège anti-pass sanitaire à Paris »
    Source : site web du journal « Le Parisien » (Faits divers) : par « Le Parisien », publié le 14 aout 2021

    Chapeau de l’article : « La préfecture de police annonce avoir signalé à la justice des pancartes antisémites aperçues lors d’un rassemblement anti-pass sanitaire samedi. Une enquête a été ouverte ce dimanche. »

    Nota : voir aussi les commentaires, dont certains sont plus que consternants…
    URL : https://www.leparisien.fr/faits-divers/qui-des-pancartes-antisemites-brandies-dans-un-cortege-anti-pass-sanitaire-a-paris-14-08-2021-HSQ2BCHRDZHVBEIAY7VC2QY3NA.php

  • Rappel sur les principaux slogans… douteux (sélection), vus lors des manifestations anti-passe sanitaire et anti-vaccin, avec des personnes brandissant des pancartes telles que :

    . « Macron, Macron, ton pass, on n’en veut pas ! »
    . « Pass obligatoire = dictature »
    . « Liberté, liberté, liberté »
    . « On veut être libre »
    . « Mon corps, mon choix »
    . « Touche pas à mes enfants »
    . « Vaccin, vaccin, on n’en veut pas »
    . « Le vaccin tue »
    . « Collabos »
    . « Honte à vous »
    . « Mais Qui ? »
    . « Non vacciné » (sur fond d’étoile jaune…)
    . « Non au nazi pass… »
    . ET… comparaison des vaccins aux « travaux du Dr Mengele » » (Manifestation à Pau le samedi 7 août 2021 : court extrait de l’article « À Pau, la mobilisation estivale contre le pass sanitaire reste importante » par S. Lamarque, publié le lundi 9 août 2021 (Source : page 4 du journal « La République des Pyrénées »)

    Lire l’article « Comment des citoyens luttent contre les fake news des antivaccins sur le Covid-19 : « On vide la mer avec une petite cuillère » »
    Source : site web de « franceinfo: » (Santé / Maladie / Coronavirus/ Vaccin/) : par Julien Nguyen Dang – franceinfo . France Télévisions, publié le 16/08/2021

    Chapeau de l’article : « Face à la diffusion massive de fausses informations sur la vaccination, plusieurs collectifs de citoyens travaillent à informer les internautes. Et ces militants issus de la société civile ne comptent plus leurs heures. Témoignages. »
    Nota : voir aussi les commentaires…

    En-têtes de paragraphe :
    • « La croyance est résistante aux faits »
    • « Apprendre à démêler le vrai du faux »
    • « Partager des connaissances vérifiées »
    • « On en a des nausées »

    URL: https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/comment-des-citoyens-luttent-contre-les-fake-news-des-antivaccins-sur-le-covid-19-on-vide-la-mer-avec-une-petite-cuillere_4700261.html

  • La France, patrie des Lumières et des Droits de l’Homme, a laissé place, pour beaucoup trop, à la « France patrie des ténèbres et des ignares. »

  • À lire et à méditer…

    Article  » Manif anti pass à Pau : Dur, dur d’être « collabo »  » : par Romain Bely, publié le 14/08/2021
    Source : site web du journal  » Sud Ouest  »

    Chapeau de l’article :  » Les médias ont une nouvelle fois été la cible des critiques des manifestants contre le pass sanitaire. À Pau, le passage devant les locaux de « Sud Ouest » et de « La République des Pyrénées » a été symptomatique.  »
    URL : https://www.sudouest.fr/pyrenees-atlantiques/pau/manif-anti-pass-a-pau-dur-dur-d-etre-collabo-4934296.php

    « Symptomatique » avez-vous écrit ?
    Oui, effectivement symptomatique des réactions de certains manifestants ignares qui font des amalgames honteux !!!

    • En effet, dans le même temps qu’ils scandent « liberté, liberté », ils s’attaquent à la liberté de la presse. Une de nos libertés la plus précieuse. Ce n’est pas un simple paradoxe, mais la preuve d’une bêtise poussée à ses limites les plus extrêmes. Par ailleurs en acceptant dans leurs rangs, des fascistes et des racistes et en ne faisant rien pour les virer, les manifestants affichent leur solidarité avec eux.

  • Pierre-Michel Vidal

    « Provocation publique à la haine raciale : des pancartes aux inscriptions antisémites ont été brandies aujourd’hui à #Paris. Le préfet de Police porte ces faits à la connaissance de la justice, au titre de l’art. 40 du code de Procédure Pénale ». https://twitter.com/prefpolice/status/1426602014943940610

  • On ne peut être qu’atterré lorsqu’on voit des manifestants qui, tout en continuant de se mobiliser contre le « passe sanitaire », osent surtout brandir des pancartes aux inscriptions plus que consternantes…

    Est-il encore utile de rappeler les agressions contre des pharmacies et des personnes réclamant le passe sanitaire dans un bar ou restaurant, les actes de vandalisme dans quelques centres de vaccinations avec parfois, des inscriptions (tags anti-vaccin) avec des formules telles que « Le vaccin tue », « Collabos », « Honte à vous »… ET CE alors que la 4ème vague est en train de se profiler…

    On constate des relents d’antisémitisme visibles sur quelques pancartes de certains manifestants que je qualifie d’abrutis : outre des amalgames plus que douteux, les mots ont un sens et on assiste dans ces manifestations anti-passe sanitaire, à un écoeurant concours de slogans répugnants !!!

    Rappel(s) :
    Court extrait de l’article « À Pau, la mobilisation estivale contre le pass sanitaire reste importante » par S. Lamarque, publié le lundi 9 août 2021
    Source : page 4 du journal « La République des Pyrénées »

    « … quelques pancartes n’hésitent pas à comparer les vaccins aux « travaux du Dr Mengele » (sic) ou refusent le « nazi passe ».

    Une insupportable banalisation et aussi, sinon parfois, un antisémitisme décomplexé… : encore une insulte à la mémoire des victimes de la Shoah !!!

    Vite, vite pour ces personnes, une « piquouse » avec… une aiguille XXL !!!

    Je leur suggère, de lire la biographie du sinistre Dr Mengele, la durée de la « piquouse » avec… une aiguille XXL, pourrait être égale au temps de lecture de la biographie ci-après…
    Source : site web du « United States Holocaust Memorial Museum » (USHMM : Musée des États-Unis du mémorial de l’Holocauste . Encyclopédie multimédia de la Shoah)

    Titre : Josef Mengele
    Chapeau du dossier : « Le SS Josef Mengele est le plus connu des médecins nazis qui procèdent à des expériences médicales inhumaines sur des prisonniers à Auschwitz, causant d’énormes souffrances ou la mort. »
    URL : https://encyclopedia.ushmm.org/content/fr/article/josef-mengele

    Outre les restaurateurs et cafetiers « contestataires et rebelles » qui ne vous demandent pas de présenter votre passe sanitaire, pour tous ces manifestants minoritaires : vous avez aussi le choix et la possibilité de vous exiler et quitter la France avec « sa dictature sanitaire, sinon pays considéré par certains, comme étant une dictature ! » ET pour fuir « la dictature macroniste » (sic), aller ou tenter de manifester dans d’autres « démocraties » telles et entre autres, que la Biélorussie (si proche et dernière dictature en Europe) ou en Asie dans des pays tels que la Chine, la Corée du Nord, la Malaisie, la Birmanie et éventuellement en Russie…, pays où « Les libertés ne trépassent pas », quoique… 😉 😉 😉

    Pas sûr, que là-bas, vous puissiez manifester longtemps et autant de fois comme en France : ah, le mot « Liberté » tant scandé en ce moment dans les cortèges de manifestants…

    Cette mosaïque de manifestants anti comme pro-vaccin, qui regroupe des apolitiques, des complotistes de tous poil, mais aussi personnes de gauche comme de droite, d’extrême gauche et d’extrême droite dont certains, n’hésitent pas à traiter des pharmaciens, des journalistes de… « collabos » ! : un autre amalgame encore honteux !

    « Une fois de plus… » : j’arrête là, mes élucubrations, que l’on peut, bien évidemment rejeter, partiellement ou en bloc !!! ;-( ;-( ;-(

  • Honte à nous ! La bête immonde est de retour.

    • Michel LACANETTE.

       » Oui honte à nous » parfaitement d’ accord avec votre propos.
      C’ est bien de dénoncer tout ce qui ce passe en ce moment, j’ en fait partie, mais dénoncer et ne pas comprendre c ‘est s’ arrêter à mi chemin du problème. Il faut aller bien plus loin jusqu’ aux causes racines des problèmes.
      Depuis 1968 tout le monde a bien poussé pour que tout aille dans ce sens là de l’ histoire, peut être que certains responsables politiques et journalistes, mais également quantité de responsables sociaux-professionnels, qui se sentent aujourd’ hui visés, ont tout fait pour que cela nous rattrape bien plus vite que le réchauffement climatique que nous nions tout autant depuis des décennies. Cela sous le couvert anodin que certains sont des empêcheurs systématiques de tourner en rond de la bien pensance établie qui a pignon sur rue depuis cinquante ans . Alors ne soyons pas étonnés de ce qui se passe aujourd’ hui, mais essayons tous ensemble de comprendre ce qui nous arrive, afin de circonscrire cette soi-disante fatalité et essayons d’ y apporter des réponses.

      • « mais essayons tous ensemble de comprendre ce qui nous arrive, afin de circonscrire cette soi-disante fatalité et essayons d’ y apporter des réponses. »

        Tout à fait d’accord;
        Le constat est important, la dénonciation de toutes les horreurs du passé, tout autant; les émotions et lamentations se comprennent, mais l’essentiel, maintenant, est de passer à la vitesse supérieure, c’est-à-dire un travail collectif, citoyen et surtout politique pour y apporter, en effet, les réponses; elles sont plus globales et pas seulement juridiques; Juger et condamner à de la prison ceux qui brandissent des pancartes aux slogans répugnants, c’est indispensable, c’est faire preuve d’autorité, c’est calmer le jeu, mais les braises resteront chaudes; cela ne résoudra pas le problème.
        L’histoire a montré qu’il fallait vivre avec.
        Parmi les réponses: pédagogie à tous les niveaux, vigilance continue, intransigeance rigoureuse de la part de l’état, surveillance, dénonciation des propos; dissolution si c’est nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *