Un silence assourdissant

5
(104)

Tandis que le Président de la République s’évertue par le biais des réseaux sociaux à essayer de convaincre les récalcitrants de se faire vacciner, autour de lui, un silence assourdissant se fait entendre. Les politiques se cachent sous la table. Il doit se sentir bien seul dans sa démarche ou plus exactement dans sa croisade.

L’oxymore (ou oxymoron) est évident du moins, à Pau et dans le département des Pyrénées Atlantiques. A-t-on entendu nos élus locaux prendre la parole publiquement pour soutenir la démarche d’Emmanuel Macron ? Personne n’a parlé, personne, que ce soit François Bayrou, maire de Pau, président de la communauté d’agglomération, président du Pays de Béarn, Haut commissaire au plan et président du MoDem ou Josy Poueyto, députée et conseillère municipale ; ils sont absents. Il en va de même de tous les députés du département. Aucun n’a cherché à s’adresser aux manifestants anti-vaccination ou anti- passe sanitaire pour leur dire qu’ils se trompent. Ah si erreur ! Jean Lassalle s’est montré… au milieu des manifestants. On ne sait pas très bien quelle est sa véritable position face aux réfractaires, mais il était là.

Actuellement, en cette période de vacances, seuls quelques ministres s’expriment publiquement. A son niveau départemental, il faut le reconnaître, le préfet et le secrétaire général ont pris publiquement la parole. Le représentant de l’État, dans les Pyrénées Atlantiques est même allé plus loin en rendant obligatoire la présentation du passe sanitaire dans cinq grands centres commerciaux : Le BAB2 à Bayonne- Anglet ; Ametzondo à Bayonne- Saint Pierre d’Irube ; Tempo Leclerc à Pau ; Quartier libre à Lescar et Carrefour à Lescar.

Se pose maintenant la question de savoir si ces prises de position et ces mesures seront de nature à convaincre les réfractaires de se faire vacciner. Il y a parmi eux les réticents et les attentistes. Les médecins généralistes, en première ligne pour tenter de les persuader, décrivent des situations qui relèvent des dérives sectaires. Il leur est reproché d’être vendus à la solde des laboratoires, d’être ceux qui appliquent la politique du gouvernement. Ils se résignent à ramer à contre-courant. Ces praticiens finissent par renoncer devant l’impossibilité d’argumenter face à ces gens aux raisonnements déconnectés de la réalité. Alors ils font preuve d’empathie afin de ne pas provoquer un conflit dont ils ne mesurent pas les possibles conséquences. Récemment près de Toulouse, un centre de vaccination a été attaqué par ces anti-vax, anti passe. Cinq cents doses de vaccin ont été détruites.

Le président de la République doit se sentir bien seul dans sa démarche. Alors mesdames et messieurs les élus locaux, soyez courageux, abondez dans le sens de ce qu’il dit. Vous ne serez pas certains de réussir à faire entendre raison, mais au moins, vous aurez essayé. Votre silence ne doit plus être assourdissant.

Pau, le 23 août 2021

par Joël Braud

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 5 / 5. Nombre de note : 104

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

11 commentaires

  • Franchement, puisque les vaccinés peuvent également contaminer les autres, puisque le vaccin n empêche pas la récidive, pourquoi obliger les citoyens en bonne santé à utiliser un vaccin dont on sait très peu de choses. Il y a quelque chose que je ne comprends pas depuis que l’argument « sauver des vies » « protéger les autres » à été démonté par la science. Si on voulait vraiment sauver des vies, il y a de quoi faire dans le monde… cela arrive à tout le monde de se tromper et il n y a pas de honte à le reconnaître.

    • Le vaccin n’empêche pas la récidive, peut-être mais elle sera sous une forme atténuée qui ne nécessitera pas une hospitalisation. 96% des personnes hospitalisées pour Covid sont des non-vaccinées. Alors si vous vous souciez des soignants, essayez de voir ce que vous pouvez faire. Parmi les personnes atteintes de formes graves de Covid et qui en sont mortes, il y en a qui étaient en parfaite santé et ne présentaient aucune forme de comorbidité. Alors là encore essayez de voir ce que vous pouvez faire. Quant à votre dernier argument, il repose sur une mauvaise transcription d’un texte. Vous auriez dû écrire non pas démonté, mais démontré.
      C’est vrai que cela arrive à tout le monde de se tromper, n’ayez pas honte de le reconnaître, vous allez vous reprendre, j’en suis sûr !

    • Monsieur Vogel,

      franchement, puisque la ceinture de sécurité n’empêche ni d’avoir des accidents, ni d’en mourir, pourquoi obliger les automobilistes à la mettre ?

      Franchement, puisque rouler dans le bon sens sur l’autoroute n’empêche ni d’avoir des accidents, ni d’en mourir, pourquoi empêcher les automobilistes de rouler à contre-sens ?

      Etc, etc… Voyez-vous le biais votre « raisonnement » ?

  • Auriez-vous lu, par hasard, le doute sur la date de vaccination de notre président, dans Médiapart ? Plus drôle que le chlordécone mais pas plus encourageant sur la parole présidentielle. Ajoutons, moins récents, le sang contaminé, le médiator… et nous comprenons que même des gens très éduqués doutent ! Tout cela n’est guère propice à séduire les électorat…

  • Sur le blog du « Monde » le journaliste scientifique Huet préconise de commencer par rendre obligatoire la vaccination des élus, ne sont-ils pas au contact du plus grand nombre, ne doivent-ils pas montrer l’exemple?

  • Michel LACANETTE.

    Peut être que le silence des soutiens d’ Emmanuel Macron est dans la prise de parole de YANNIK JADOT ci-dessous.
    Peut on promettre une Consultation Citoyenne sur l’ Environnement, puis la vider de sa substance, pour des raisons politiciennes à l’ encontre des participants. Cela n’ est pas fait pour créer de la confiance.
    Peut on tout miser sur le vaccin alors que cela n’ est qu’ un moyen parmi d’ autres.
    Pourquoi la prévention préconisée par le milieu sanitaire au départ a t’ elle été quasiment abandonnée au profit de la vaccination? Peut être que la réponse est du coté de la date de l’ élection présidentielle qui arrive à grand pas. Je pense qu’ Emmanuel Macron veut s’ y présenter comme le chevalier blanc qui a terrassé la bête.

    VACCINATION ANTI-COVID : LE TACLE DE YANNIK JADOT A EMMANUEL MACRON

    Le président suscite trop de détestation en France pour pouvoir s’autoproclamer « grand communicant de la vaccination », a estimé l’écologiste sur BFMTV. Pour Yannick Jadot, ce n’est pas a Emmanuel Macron de convaincre les Français de se faire vacciner, mais aux scientifiques. Capture d’écran BFM TV

    Source AFP
    Publié le 23/08/2021 à 12h13 – Modifié le 23/08/2021 à 13h49

    Pour l’eurodéputé EELV Yannick Jadot, Emmanuel Macron ne doit pas se poser en « grand communicant de la vaccination ». « Ce n’est pas lui qui va convaincre » les réfractaires, car le chef de l’État suscite de la « détestation
    », a estimé l’eurodéputé sur BFMTV, ce lundi 23 août.

    Si le président américain Joe Biden peut se permettre d’endosser ce rôle, c’est seulement parce qu’il « ne cristallise pas » dans la société autant de détestation qu’Emmanuel Macron. « Il y a plein de personnes qui doutent », a relevé Yannick Jadot, candidat à la primaire écologiste. « Comment voulez-vous qu’il convainque les personnes de la Guadeloupe ou de la Martinique sur la vaccination quand, il y a deux ans, il contestait le caractère cancérogène du chlordécone », a-t-il notamment relevé.

    • Si je comprends bien Biden a le droit de communiquer, mais pas Macron ? Ah ! politique partisane détestable !

    • Pierre-Michel Vidal

      On vient de voir ces derniers jours que le président Biden n’était pas aussi brillant que la presse française voulait nous le faire croire. Toujours cette manie bien française de prendre ses désirs pour des réalités. Biden ne peut donc pas être une référence et, probablement, il le sera de moins en moins.

  • Idem suite à l’article du 19 août 2021 « Une insulte pour l’Europe » et autres articles comme par exemple sur l’Institut Confucius de PAU, HUAWEI à BRUMATH etc….
    QUEL COURAGE ! Je ne m’attendais pas à une telle lâcheté ! tout simplement LAMENTABLE…
    ça sent une campagne électorale 2022 de très bas niveau…

    ci après une partie de l’article sur Madame Diana Mickeviciene, Ambassadrice de Lituanie à Pékin, renvoyée à VILNIUS :
    « Un test pour tous les politiciens européens dont Monsieur François Bayrou, Président du MOuvement DEMocrate, qui jusque là, affiche un silence constant. Nous sommes parfois en droit de considérer ce silence comme complice, ainsi que nous l’avions déjà rappelé le 4 juin 2021, lors de la Commémoration du massacre de Tian’anmen. Le drapeau de Pékin trône toujours en bonne place à Pau (2)… »

    • Pourriez-vous arrêter de TOUT ramener à la Chine ???

      • « Pourriez-vous arrêter de TOUT ramener à la Chine ??? »

        Quel brillant commentaire sur « le silence » et… sa remarquable ponctuation !
        Et, c’est tout ce que cela vous inspire ?

        Votre INJONCTION interrogative fait écho à celle du chef de la police de Hongkong en 2019, adjoignant les jeunes démocrates à « ARRÊTER » de manifester.
        La suite nous la connaissons tous : ils ont tous été arrêtés, avec pour certains, 6 chefs d’accusation : 10 ans de prison pour les deux premiers jugements. Il reste à juger 4 chefs d’accusation …!
        Même INJONCTION aux pays européens qui voudraient suivre la LITUANIE : « ARRÊTEZ sinon » …!
        Quel Silence remarquable …!

        La LIBERTE d’expression en France existe encore que je sache !
        Je n’ai pas été censuré par l’auteur de l’article.
        A vous de publier un article et de censurer à votre guise les commentaires qui ne rentreraient pas dans votre ligne comme en Ch …

        « TOUT ramener à la Chine » !
        Mais que fait actuellement la Chine de Xi Jinping, avec son Parti-Etat et son PCC depuis novembre 2019 si ce n’est qu’elle ramène tout à elle-même avec le COVID 19 en mettant à genou les économies mondialisées.
        Au cœur des foyers, dans les espaces publics et privés, partout dans le monde nous nous levons et nous couchons avec en tête Covid… Covid… Covid 19, ce Covid qui vient de… Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *