Alouette, gentille alouette, alouette, nous te plumerons !

4.7
(38)

Le 3 septembre dernier, Emmanuel Macron inaugurait en personne le congrès mondial de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), organisé à Marseille. L’heure était alors à la mobilisation pour sauvegarder les écosystèmes.

Le « champion de la terre » 2018 veut asseoir sa crédibilité pour briguer le leadership mondial sur les questions d’environnement.

Lors de son discours inaugural, le chef de l’État se posait ainsi en défenseur de la biodiversité.

Moins de deux semaines plus tard, et alors que le congrès de l’UICN s’est achevé il y a quelques jours à peine, le discours a radicalement changé au sommet de l’Etat.

Pour soutenir un électorat potentiel non négligeable (il y a aujourd’hui environ 1,1 million de personnes qui possèdent un permis de chasse validé en France), à la veille des manifestations prévues, le ministère de la Transition écologique proposait des arrêtés modifiant les textes officiels en vigueur.

Ces arrêtés concernent la capture à la tenderie des vanneaux et pluviers dorés dans les Ardennes ; la capture d’alouettes des champs avec des pantes (filets horizontaux) dans les Pyrénées-Atlantiques, le Lot-et-Garonne, les Landes et la Gironde ; la capture d’alouettes des champs à la matole (cages tombantes) dans les Landes et le Lot-et-Garonne ; et la capture à la tenderie aux lacets de grives et de merles noirs dans les Ardennes.

Le nombre total d’oiseaux pouvant être chassé se monte à environ 115 000.

Pour tous les oiseaux ou ces 5 espèces seulement, et c’est alors énorme ? Qui vérifiera le nombre pour sanctionner quand le seuil sera dépassé ?

Quand la porte est ouverte !!!!

*Un arrêté signé le 31 juillet 2019 par Elisabeth Borne avait déjà autorisé la chasse de 6 000 courlis cendrés à partir du 3 août suivant,

sourde aux avis scientifiques alarmant sur le mauvais état de conservation de l’espèce.

*Cet arrêté a été suspendu fin août par le Conseil d’État. La ministre «s’englue» alors davantage et prend à la fin de l’été 2019 un nouvel arrêté permettant de tuer 30 000 tourterelles des bois,

alors que l’espèce est menacée d’extinction au au niveau mondial et inscrite sur la liste rouge de l’UICN.

*Emmanuel Macron souhaite rétablir la chasse présidentielle. Celle qui était « chasse royale » sous François Ier est largement financée par le contribuable. À Rambouillet (Yvelines) ou à Chambord (Loir-et-Cher), les présidents de la 5ème République, de de Gaulle à Giscard d’Estaing, y recevaient leurs hôtes les plus prestigieux.

C’était la tradition !

Ces chasses ont été supprimées par Jacques Chirac. Tout du moins… Officiellement. Aujourd’hui encore, à Chambord, des battues de régulation accueillent quelques privilégiés aux frais de l’État.

« À une encablure du magnifique château bâti par François Ier, une forêt interdite au public de 4400 hectares accueille en toute discrétion les fines gâchettes du monde politique, économique, mais aussi de nombreux dignitaires étrangers. François Baroin s’y rend au volant d’un coupé Porsche. L’ancien président socialiste de l’Assemblée, Claude Bartolone, ou le président (LR) du sénat Gérard Larcher, figurent parmi les habitués de ce lieu de pouvoir et de relations publiques, immuable depuis le vainqueur de Marignan.

J’ai vu des gens pleurer au tableau à Chambord, où vous êtes plongé dans un monde de beauté !

Ulcéré par l’omniprésence du lobby chasse à l’Elysée, Nicolas Hulot quitte ses fonctions de ministre de la Transition Écologique en août 2018. Il est remplacé par François de Rugy, dont les premières décisions clairement pro-chasse révèlent la complicité de la présidence d’Emmanuel Macron avec le lobby des chasseurs.

La chasse aux voix électorales est également la tradition et le sport favori des politiques

La France détient de tristes records de chasse en Europe : 30 millions d’animaux sont tués chaque saison et 5 millions sont blessés.

20 millions d’animaux sont élevés par les chasseurs, puis relâchés dans la nature pour être tirés à vue : 14 millions de faisans, 5 millions de perdrix grises et rouges, 1 million de canards colvert, 40 000 lièvres de France, 100 000 lapins de garenne, 10 000 cerfs et 7 000 daims…

Notre pays autorise également la saison de chasse la plus longue d’Europe : 9 mois de permis de tuer dans la nature !

Certaines périodes de chasse sont régulièrement étendues, comme celles qui concernent les oiseaux migrateurs. Début 2019, un arrêté du ministère de la «Transition écologique et solidaire ?» tente (pour la 12èmefois !) de prolonger jusqu’à fin février la chasse des oies cendrées, pourtant fixée par un décret européen à fin janvier. Notre pays est enfin le seul en Europe où la chasse est autorisée tous les jours de la semaine, même le dimanche !

Le jour où les familles s’oxygènent !

Un homme de 77 ans abattu par un chasseur alors qu’il cueillait des champignons (novembre 2019), un cycliste tué par un tir lors d’une battue au gros gibier (octobre 2018), une femme de 69 ans tuée dans son jardin par un chasseur croyant voir un cerf à travers une haie (octobre 2017), une fillette de 10 ans grièvement blessée par un chasseur tirant sur un faisan alors qu’elle pique-niquait avec sa famille (septembre 2018)…

Tous les ans, les accidents de chasse causent des centaines de blessures graves et plus d’une dizaine de morts ! La saison de chasse mai 2018-juin 2019 a provoqué 131 accidents corporels, dont 7 décès.

C’est la tradition aussi ?

Les cartouches de fusils représentent 10 000 tonnes de plomb et de plastique répandus dans les forêts et les zones humides de France, selon l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA). L’impact délétère de la chasse sur l’environnement est une autre raison justifiant son strict encadrement.

«Les chasseurs, qui représentent 1, 5% de la population, empêchent 98,5% des Français de profiter des activités de plein air en toute sécurité.»

Alors, ras le bol des traditions mortifères !

Et puis, les chasseurs ne revendiquent que les traditions qui les arrangent !

Et le massacre traditionnel n’a pas lieu qu’en France.

*Aux îles Féroe, près de 1500 dauphins sot tués lors d’une chasse traditionnelle.

*Chasse à l’ours, à la baleine… au Japon

*Chasse aux phoques au Canada…

*Surnommée «le plus grand sacrifice d’animaux au monde»la Fête de Gadhimai est une tradition hindoue célébrée tous les 5 ans. Durant deux jours, 5 millions de pratiquants se réunissaient pour tuer près de 500 000 animaux (bovins, ovins & caprins) dans le but satisfaire la déesse de la puissance.

Le problème de la chasse traditionnelle se pose aussi sous un autre aspect, elle participe à la baisse drastique de la biodiversité catastrophique pour la société humaine.

Pesticides, écosystème, chasse : attention, oiseaux en péril.

Des scientifiques tirent constamment la sonnette d’alarme, demandant d’agir plus vite et plus fort pour changer les pratiques agricoles, notamment liées aux pesticides, renoncer à certaines chasses ou repenser la rénovation des bâtisses.

Même si la chasse tue moins que l’urbanisation, l’industrie, l’agriculture,… la circulation.. pourquoi en rajouter ?

Les oiseaux des campagnes françaises sont en déclin. Un tiers de leurs populations a disparu en quinze ans. Les oiseaux des milieux agricoles, comme la perdrix et le bouvreuil déclinent rapidement. L’ornithologue Frederic Jigue explique que l’alouette et le rossignol pourraient disparaître..

Selon le décret européen et l’article L4111 du Code de l’Environnement, on a bien interdit de chasser le Bruant ortolan parce que c’est une espèce en voie d’extinction.

Pourtant sa chasse faisait partie de la tradition !

Alors, messieurs les chasseurs, un peu de réflexion, les temps ont changé, nous ne sommes plus au paléolithique des chasseurs cueilleurs où on chassait pour manger !

Tuer pour se faire plaisir, c’est vraiment inquiétant car c’est la mise en place du circuit de la récompense et la libération de dopamine, molécule du plaisir à l’origine d’une dangereuse addiction  dont la société pâtit.

La catastrophe écologique est à nos portes, elle nous oblige à faire face à des bouleversements climatiques, sanitaires, économiques, financiers, le port du masque, les vaccinations..la sécurité… nous obligent à supporter des contraintes et des limitations aux libertés de jadis ; pourquoi, pour satisfaire des appétits personnels minoritaires, voulez-vous vous activer la chute civilisationnelle ?

«Chacun souscrivait jusqu’à présent aux devoirs que lui prescrivait l’intérêt général. Or, à voir la foule bigarrée manifestant contre le vaccin (pour la chasse traditionnelle), chacun veut faire exactement et seulement ce qui lui plait. Juger librement par soi-même ? cette valeur capitale est devenue un triste étendard sous lequel on réclame la liberté d’infecter(de détruire) les autres» Belinda Cannone.

Signé Georges Vallet

crédit photos : Consultations Publiques – AVES FranceConsultation publique sur la capture de 106 500 alouettes des champs à l’aide de moyens de chasse traditionnelle (pantes et matoles) – Consultations Publiques
*chasses traditionnelles : quand Macron braconne

https://www.lexpress.fr › Société › Environnement

*Pesticides, écosystème, chasse : attention, oiseaux en péril

https://www.lesechos.fr › … › Énergie & Environnement

*Déclin de la biodiversité : les oiseaux y laissent des plumes

*Chasses traditionnelles : quand Emmanuel Macron braconne …

*La baisse catastrophique des populations d’oiseaux continue

https://usbeketrica.com › article › la-baisse-catastrophique…

*La Liste rouge des espèces menacées en France – INPN

https://inpn.mnhn.fr › UICN-LR-Oiseaux-diffusion

*Liste des oiseaux menacés – Wikipédia

https://fr.wikipedia.org › wiki › Liste_des_oiseaux_men…

*SOS oiseaux en danger

https://www.franceculture.fr › emissions › sos-oiseaux-e…

*Les oiseaux menacés – Toute l’info sur les animaux en danger

https://www.especes-menacees.fr › animaux › les-oiseaux

*20 oiseaux en voie de disparition | Conservation Nature

https://www.conservation-nature.fr › animaux › oiseau

*Oiseaux en danger : hirondelles, moineaux… un tiers des …

https://www.leparisien.fr › environnement › oiseaux-en-d…

*SOS oiseaux en danger – Les Echos Planète

https://planete.lesechos.fr › enquetes › sos-oiseaux-en-d…

*Aux îles Féroé, près de 1 500 dauphins tués lors d’une chasse …

https://www.courrierinternational.com › article › polemi…

*Le gouvernement veut réautoriser des chasses traditionnelles …

https://www.lefigaro.fr › Actualité › Société

*Le gouvernement veut réautoriser des chasses traditionnelles …

https://www.huffingtonpost.fr › entry › le-gouverneme…

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 4.7 / 5. Nombre de note : 38

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

5 commentaires

  • Avez-vous lu ‘Des âmes simples’ de Pierre Adrian?
    Un roman du cru par un ‘jeune’ parisien
    Cette lecture pourrait vous apprendre beaucoup de choses simples, cela va sans dire, sur votre Béarn tant aimé
    Dans l’attente de votre retour
    Cordialement

    • Non, je n’ai pas lu ce livre mais j’ai parcouru l’expression des nombreuses émotions qu’il a suscitées.
      Cette rupture avec le monde qui nous entoure est bouleversante mais vraiment difficile à imaginer et surtout à vivre par ceux, drogués du monde de la supériorité des marchés, qui sont dans l’enfer de la société de consommation, de la pollution, de la manipulation des corps et des esprits.

      J’ai apprécié les textes qui sont cités dans le site que je joins.

      * Un hymne à la spiritualité.

      *Un rejet de la politique du profit, du matérialisme généralisé.

      «désespérance prégnante que Pierre Adrian place sous l’égide du tout matérialiste qui sévit dans nos sociétés globalisées. Il donne ainsi à réfléchir sur notre rapport à cette réalité et à nos contemporains.

      *Un hymne au Béarn profond où règne un mysticisme profond et un esprit d’indépendance et de refus , même actuellement, de se fondre dans la communauté française.

      *Un hymne à l’amour et à la lenteur:

      Tout va trop vite …
      «J’aurais beau distribuer ma fortune aux affamés,
      J’aurais beau me faire brûler vif,
      S’il me manque l’amour,
      Cela ne me sert à rien.
      L’amour supporte tout :
      Il fait confiance en tout
      Il espère tout , il endure tout .
      L’amour ne passera jamais .»

      * Une lumière d’espoir sans laquelle toute vie serait impossible.

      «Cette réflexion triste et lucide sur la foi et sur des êtres un peu en perdition laisse quand même beaucoup d’espoir en l’humanité et surtout un net sentiment de sérénité, une paix qui s’installe et remet les valeurs de l’amour et la bienveillance à leurs vraies place.»

      Si je partage l’esprit des propos précédents, je suis incapable d’une telle intériorité et abnégation.

      Pierre Adrian« il faut simplement savoir se taire. Laisser le silence travailler. »

      Ne serions-nous pas en présence d’un jeune disciple de Gandhi? Son «inaction» physique et son «action» spirituelle a eu des résultats remarquables mais il avait convaincu toute une population, ce qui n’est pas le cas chez nous!

      Des âmes simples – Pierre Adrian – Babelio
      https://www.babelio.com › livres › Adrian-Des-ames-si…
      Des âmes simples … Résumé : Au cœur d’une vallée, aux confins de la France, un homme tient là seul par sa foi. Au plus près des vies minuscules les bergers et

  • « non aux talibans du paristan »

    Qualifier de « Talibans » ceux qui souhaitent réguler la chasse est aussi outrancier que de hurler à la « dictature sanitaire » à cause des mesures de lutte contre l’épidémie de covid19, ou que de se coller une étoile jaune parce qu’on ne veut pas se vacciner.

    Il y a des limites à l’indécence, qui sont ici largement franchies.

  • … « L’alouette des bois » comme vient de le dire Mme Pompili une gentille ministre de l’environnement qui nomme une espèce qui n’existe pas puisque l’alouette vit dans les champs et s’appelle « alouette des champs ». C’est le problème: on parle sans connaître et on désigne à la vindicte ceux avec lesquels on n’est pas d’accord. Car il est bien connu que seuls les intellectuels savent et par conséquent ils sont en droit de faire la leçon aux chasseurs -entre autres- qui eux sont de sombres idiots. S’inscrire dans l’air du temps et dans le politiquement correct c’est si facile; nous sommes dans un moment de l’histoire et dans un pays où la démagogie est devenue la valeur refuge. Si la tradition n’est pas un argument suffisant la défense des cultures locales en est un. Comme l’ont dit les manifestants de Mont-de-Marsan : « non aux talibans du paristan », j’ajouterai dont vous vous faîtes l’involontaire héraut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *