Quelques brèves, longues de sous-entendus.

4.8
(27)

Petites promenades dans l’actualité, le comptoir est remplacé par le comptable !

Dans notre société, les petits sources font les ruisseaux et les grandes rivières des inégalités et des profits.

Rapport de synthèse : Locaux de garde à vue de la police …

http://www.cglpl.fr › uploads › 2019/07 › Synthè…

Dans les commissariats de Marseille, Montrouge, Nice, Paris XVI, La Courneuve, Strasbourg, Neuilly, Paris VII, l’état des locaux, principalement ceux de privation de liberté, est très dégradé ; il a été notamment relevé, outre un défaut de maintenance et un déficit de nettoyage, une absence de ventilation, de chauffage et à plusieurs endroits des toilettes bouchées. Une telle situation porte atteinte aux conditions de travail des fonctionnaires et à la dignité des personnes internées.

Dominique Simonnot : « Dans les cellules de garde à vue en …

https://www.franceculture.fr › … › Journal de 12h30

«Conditions sanitaires, mesures d’hygiène, gestes barrières, distanciation sociale. Depuis un an et demi que toutes ces consignes, comme les appels répétés à la vigilance s’accrochent à notre quotidien, comment dès-lors ne pas s’étonner des conditions d’accueil des personnes placées en garde à vue, dans les locaux de la République ? « L’accumulation de crasse », les « odeurs pestilentielles », la « saleté qui saute à la gorge ». Dans le rapport qu’elle publie aujourd’hui, la Contrôleure générale des lieux de privation de liberté dresse un tableau accablant, jusqu’à l’écœurement, des cellules de commissariat qu’elle a visitées entre novembre 2020 et juillet de cette année. Mais plus encore, Dominique Simonnot estime que ces conditions de promiscuité et d’hygiène, déjà inadmissibles en temps ordinaire, le sont plus encore en période de crise sanitaire.»

Et la dette à rembourser, vous y pensez; il n’y a pas d’argent ! Il faut aider d’abord les entreprises, la compétitivité, pour augmenter nos échanges commerciaux ?

La compétitivité pour des prisons propres n’est pas rémunérateur donc pas au goût du jour, ni un argument pour se faire élire.

Une infirmière vous manque et tout est différé. Canard du 15/09/21.

...«à Cochin, j’ai dû déprogrammer 60% de mes patients sachant que certains ont des pathologies graves et très avancées à cause des déprogrammations.»

En chirurgie pédiatrique on refuse des enfants de partout, «près de la moitié des lits sont à l’arrêt…Au CHU de Strasbourg un patient affligé d’une tumeur du rein de 15cm prend la place d’un autre dont la tumeur est à peine plus petite !

La pénurie de soignants empêche de rattraper les milliers d’opérations mises en attente par la Covid depuis un an et demi.

Un urologue est obligé de déprogrammer 30% d’intervention……On est contraint de faire le tri….

Grande dépendance aux effectifs dans les Ehpad. Canard du 15/O9/21.

«Avec les congés, on a une seule infirmière pour 90 lits».

«On a eu neuf accidents du travail et arrêts maladie rien que sur le mois d’août à cause des conditions de travail……

Bien sûr, mais l’abnégation de ces soignants est glorifiée par le pouvoir ; cette marque de respect que n’ont pas bien d’autres, devrait leur suffire ; il n’y a pas d’argent, il faut nommer plus de policiers, augmenter l’armée de +1,7.

Et puis, soutenir les entreprises polluantes en difficulté c’est donner du travail aux soignants dans l’avenir !

La République dure d’oseille. Canard du 15/09/21.

Des éducateurs spécialisés, animateurs et militaires, recrutés par l’Education Nationale pour piloter le SNU (Service National Universel) n’ont pas été payés 2mois et demi après la fin des séjours. Parmi les 2000 encadrants restants une bonne part n’a reçu qu’un acompte…… «je n’ai pas touché un rond sur les 3200 euros que l’Etat me doit, tout comme les 21 personnes de mon équipe….»

On ne peut pas faire tout en même temps, d’autres sont prioritaires comme les grands fonctionnaires de l’ETAT, Les patrons du Cac 40, les actionnaires de nos entreprises, les investisseurs…

Quand, dans x mois ou années, ces sommes seront versées et déclarées, le fisc ne prendra pas alors autant de temps, s’il y a retard dans le paiement de l’impôt !

Macron invente « l’écologie de production » pour disqualifier …

https://blogs.mediapart.fr › maxime-combes › blog › mac…

Au cours de son allocution télévisée du 12 juillet 2021, Emmanuel Macron a affirmé vouloir «réconcilier la croissance et l’écologie de production». Innovation sémantique dénuée de sens, ce terme vise à disqualifier les pensées écologistes qui veulent au contraire poser des limites, sociales et écologiques, à la production.

Non, par le terme «écologie de production», il entend opposer une «écologie de production» à une écologie qui ne serait pas «de production».

C’est totalement abscons. Il n’existe pas une seule école de pensée de l’écologie qui voudrait abandonner toute forme de production de biens et services pour satisfaire des besoins humains vitaux. Cela n’aurait aucun sens. Le concept «d’écologie de production» comme moyen de se démarquer d’autres écoles de pensée de l’écologie est donc dépourvu de sens.  

Dernièrement, je lisais dans Sud Ouest un article qui proposait une solution pour redonner du lien entre la police, la gendarmerie et les citoyens ; on la retrouve ici.

Avis sur les rapports entre police et population – CNCDH

https://www.cncdh.fr › sites › default › files › a_-…

«La CNCDH appelle le personnel politique à faire preuve de plus de prudence dans ses prises de parole publique et à mettre en avant la diversité des missions des forces de l’ordre au lieu de ne se référer, dans les médias, qu’aux actions répressives. Revaloriser la dimension de «service public» d’une police bienveillante et au « service de la population »avec des agents « gardiens de la paix» s’avère en effet essentiel.

Il ne fait aucun doute que la population est beaucoup plus sensible à l’aide qu’elle peut (et doit ) recevoir de la police et de la gendarmerie qu’aux succès dans le nombre des arrestations, d’autant plus que ces dernières sont le plus souvent accompagnées de violences et donc de multiplication de victimes !

Politique du chiffre ? Le bon choix c’est la politique de l’aide aux victimes.

Réchauffement climatique : le secteur du numérique génère plus de gaz à effet de serre que l’aviation

http://i.futurasciences.fr/tk/t/2/12454035388bde/99960556aa/81096e299/42031189e7/

«La prochaine crise sera bien plus meurtrière» ! 200 revues de médecine exhortent les gouvernements à agir contre le réchauffement climatique

http://i.futurasciences.fr/tk/t/2/12454035388bde/1996053b11/81096e299/42031189e7/

Réchauffement climatique : «il est temps pour les dirigeants de prendre position et de tenir leurs promesses» pour éviter la catastrophe.

http://i.futurasciences.fr/tk/t/2/12454035388bde/0946157156/81096e299/42031189e7

Peu importe, la reconstruction, les travaux d’isolation, les réparations et les soins, c’est bon pour le P.I.B !

Sud Ouest, vendredi 24/09/2021.

Projet de loi de finances ppour 2022.

De tous les postes bénéficiaires la culture et l’écologie sont réduits à la portion congrue: +0,3.

La culture étant la véritable spécificité humaine, la santé et l’écologie la véritable spécificité pour l’avenir de l’homme, on constate, dans le projet pour la France d’après, qu’on ne diminue rien, mais qu’on amplifie le désastre!

ce ne sont même plus des petits pas.

Nos ignorants, les décideurs de l’économie, sont persuadés sans doute que l’homme a été créé, s’est développé, et évoluera uniquement grâce aux technologies !!!!!

Effarant !

Bruno le Maire fait sa pub.

«Dès lundi, à la réunion des ministres des Finances, je vais poser la question»

«Nous, en France, on s’approvisionne en électricité à partir des centrales nucléaires et de l’énergie hydraulique, donc on a une énergie décarbonée et un coût très bas, mais le marché […] fait qu’il y a un alignement des prix de l’électricité en France sur les prix du gaz», a-t-il détaillé. «Donc, on prend de plein fouet cette augmentation des prix du gaz alors même qu’on a notre indépendance en matière de production électrique : c’est totalement aberrant», a jugé le ministre.

L’électricité des centrales à un prix très bas !!! Il se moque de qui, surtout en ajoutant les sommes versées par les contribuables dans le tonneau de l’EPR ?

Sur le fond il a raison mais poser la question n’est pas la résoudre ; le projet est électoraliste avant tout car il sait que la réponse est européenne et alors, c’est la grande illusion !!!

signé Georges Vallet

crédits photos:Statistiques et autres techniques pour la gestion et l’économie. Avantages comparatifs et spécialisation

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 4.8 / 5. Nombre de note : 27

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

2 commentaires

  • « Mais cela a existé et c’était la « police de proximité ».

    Je ne savais pas « qu’une police bienveillante et au « service de la population »avec des agents « gardiens de la paix» était seulement réservée à une police des quartiers, je pensais que c’était une des fonctions générales de la police où qu’elle intervienne.

    « il est rare que des violences soient exercées. »
    Par la police, peut-être, mais pas par l’entourage des « arrêtés ». Le caillassage, les cocktails, les mises à feu, et pire, sont relatés souvent dans les médias.

    « vos propos ont de nature à inciter à une méfiance à son égard »

    Sans doute ont-ils été mal interprétés car je ne ciblais pas la police ou la gendarmerie. Au contraire, d’après ce que je viens de dire, la police devient victime de l’une de ses fonctions, celle d’arrêter des délinquants et je n’y vois pas de méfiance dans l’ensemble.

  • A la lecture de votre texte, je note deux passages qui pourraient paraître antinomiques :

    « Revaloriser la dimension de «service public» d’une police bienveillante et au « service de la population »avec des agents « gardiens de la paix» s’avère en effet essentiel. »
    Tout à fait d’accord. Mais cela a existé et c’était la « police de proximité ». Pour des raisons politiques voire politiciennes, elle a été abolie. On tente actuellement de la remplacer sans conviction. Sur ce point je suis parfaitement d’accord. Et si vous me permettez la formule, je dirais que la police est un service au service.
    Dans le même temps, je relève cette phrase :
    « (…) aux succès dans le nombre des arrestations, d’autant plus que ces dernières sont le plus souvent accompagnées de violences et donc de multiplication de victimes ! »
    Là encore, ce sont les politiques qui ont institué des statistiques -avec récompenses- basées sur le volume des interpellations, ou arrestation, pour apprécier la compétence des services de police ou de gendarmerie. On imagine très facilement les effets pervers de ces statistiques. Maintenant dire que les arrestation sont le plus souvent accompagnées de violences est sans doute très exagéré. Même si cela ne se déroule pas comme dans Columbo, il est rare que des violences soient exercées. Mais vous connaissez l’adage, « force doit rester à la loi ».
    Antinomiques parce que d’un côté vous souhaitez une police bienveillante et de l’autre vos propos ont de nature à inciter à une méfiance à son égard. C’est d’ailleurs tout le paradoxe. Les policiers sont applaudis dans certaines circonstances et détestés lorsqu’ils relèvent des infractions. Pourtant c’est aussi leur mission.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *