OSLO / BERLIN / PEKIN : Prix Nobel de la Paix et chaises vides…

5
(61)

L’histoire est-elle un perpétuel recommencement ?

Le 07 novembre 1936, le matricule 238 Carl Von Ossietzky se voyait attribuer le prix Nobel de la Paix, prix remis sur la chaise vide qui aurait dû l’accueillir à Oslo le 10 décembre. Ce prix lui était décerné à titre rétroactif pour l’année 1935, le gouvernement nazi l’ayant empêché de se rendre en Norvège pour recevoir son prix.

Le 08 octobre 2010, Liu Xiaobo* se voyait attribuer le prix Nobel de la Paix, prix remis sur la chaise vide qui aurait dû l’accueillir à Oslo le 10 décembre, le gouvernement de la République Populaire de Chine l’avait empêché de se rendre en Norvège pour recevoir son prix.

Ces deux prix Nobel ont connu un parcours presque similaire au fil d’une histoire presque identique.

Certains lecteurs me diront encore : « arrêtez de tout ramener à la Chine« . C’est justement lorsqu’il y a trop de similitudes qu’il nous faut rappeler l’Histoire : Présidence à vie, occupations territoriales, arrestations arbitraires, réarmement …

>Carl Von Ossietzky, journaliste, écrivain et intellectuel pacifiste allemand condamné en 1931 pour haute trahison après avoir publié des « informations sur le réarmement clandestin de l’Allemagne« .

Carl Von Ossietzky meurt de la tuberculose, en prison, le 04 mai 1938.

>Liu Xiaobo intellectuel chinois, activiste, militant des droits de l’homme, co-auteur de la Charte 08, condamné le 23 juin 2009 à 11 ans de prison pour « incitation à la subversion du pouvoir d’état« .

Liu Xiaobo meurt, après 8 ans de détention, du cancer du foie le 13 juillet 2017.

Dédicaces :

Je dédie particulièrement cette piqûre de rappel à un ami allemand qui ignorait l’existence de ce prix Nobel allemand décerné pendant une sombre période.

Je dédie aussi cette piqûre de rappel aux étudiants chinois de l’Institut Confucius de Pau qui doivent ignorer, par la force du bannissement**, le nom même du prix Nobel de la Paix chinois, tout comme ils ont interdiction d’évoquer les événements de la place Tiananmen du 04 juin 1989, si toutefois ils en ont connaissance.

Je dédie enfin cette piqûre de rappel à Monsieur François BAYROU Maire de Pau, initiateur de notre « Capitale humaine« , Président du parti dit « humaniste » le MODEM.

Je suggère d’ailleurs que Monsieur BAYROU, également professeur, puisse offrir aux étudiants chinois de cet Institut, un cours documenté sur l’histoire récente de la Chine.

La période est aux Olympiades :

Il y eut les XIemes Olympiades à Berlin, du 01er au 16 août 1936, communément désignées « JO de la honte ».

Il y eut les XXIXemes Olympiades de Pékin 2008 du 08 au 24 août 2008.

Tous les décideurs s’étaient accordés pour affirmer « que les JO de Pékin feraient changer la Chine en matière de droits de l’Homme, et de démocratie« . Vaste fumisterie.

Il y aura les XXIVemes Olympiades d’hiver de Pékin du 04 au 20 février 2022 : même système de présidence à vie ; mêmes obsessions hégémoniques (économiques, territoriales, militaires…) ; mêmes arrestations d’opposants sous les mêmes prétextes fallacieux… etc

« L’histoire est un perpétuel recommencement« , cette affirmation que l’on attribue à Thucydide (460 av JC) n’a-t-elle pas tout son sens encore en 2021 ? 

Pau, le 07 novembre 2021

Par PéCé

*https://www.francetvinfo.fr/monde/chine/qui-etait-liu-xiaobo-dissident-chinois-et-nobel-de-la-paix-mort-apres-huit-ans-de-detention_2281971.html

** https://alternatives-pyrenees.com/2021/05/14/un-nouveau-lexique-chinois-versus-xi-jinping/

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 5 / 5. Nombre de note : 61

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

3 commentaires

  • Pierre-Michel Vidal

    L’Institut Confucius et les liens de l’UPPA avec la Chine et son pouvoir totalitaire et impérialiste sont des tâches inacceptables sur notre ville. Combien de fois faudra-t-il le dire ? Il faut soit une grande explication sur la realpolitik qui justifierait un rapprochement avec le Parti Communiste Chinois qui après Singapour s’apprête à envahir Taïwan, soit le départ pur et simple de l’Institut et l’arrêt des relations avec ce pouvoir nocif. Tout le monde peut se tromper et reconnaître ses erreurs est à l’honneur des hommes politiques.
    La comparaison avec Carl Von Ossietzky est tout à fait appropriée. Merci.

  • L’élégie de LIU XIAOBO du 04 juin 1989 publiée sur Alternatives Pyrénées : « PAU, 4 JUIN 2021. MONSIEUR BAYROU AURAIT-IL CHOISI LA DICTATURE ?  » https://alternatives-pyrenees.com/2021/06/18/pau-4-juin-2021-monsieur-bayrou-aurait-il-choisi-la-dictature/

    pourrait être aussi dédiée au Prix Nobel de la Paix allemand de 1935.

    « Bondée de foule et de cris

    En un instant seulement

    S’évacue comme du mercure

    Seule demeure la terreur

    Par l’étendue vide

    Au cœur de la pâleur des martyrs

    L’éclat de l’aube danse sur les casques d’acier

    LIU XIAOBO. Élégies du 4 juin 1989*  »

    *« Élégies du 4 juin 1989 » de LIU XIAOBO, Collection Bleu de Chine Gallimard(4) : Surtout connu comme essayiste, critique et combattant pour les droits de l’homme, Liu Xiaobo est un poète à découvrir…

    …Liu Xiaobo a choisi de maintenir à sa manière le souvenir du 4 Juin, en rédigeant, à chaque anniversaire de l’événement, un poème à la mémoire des «disparus de l’injustice». Rédigé sur vingt ans, en prison comme en liberté surveillée, l’ensemble de ces vingt élégies ne constitue pas seulement la mémoire d’un monde réduit à l’amnésie, la conscience d’un monde sans conscience, mais un hommage d’une intensité poignante à l’égard des oubliés, des sans-voix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *