Voilà le bord du gave de PAU à Laroin ! Quel spectacle

5
(112)

C’est caché le long de la piste cyclable au bord du gave de Pau que j’ai découvert ce spectacle affligeant. Reste d’un repas qui a déjà quelques jours, nappe, bouteilles, gobelets, cigarettes, prospectus d’agence de com, etc… éparpillé sur un large rayon, tout un arsenal signé qui devrait mettre le Maire de Laroin, la Préfecture ou l’Agence de l’eau sur la piste des pollueurs.

Déjà que le gave de Pau et ses rives ne sont pas en bon état !

Les pluies diluviennes du début décembre, ont lessivé les sols entrainant dans le lit du gave nombre de plastiques qui se sont accrochés aux branches d’arbres. Il y en a partout. C’est lamentable. Après, nous pouvons donner des leçons aux pays sous-développés !

Si je peux me permettre, le Béarn est vraiment très très SALE.

Faites un tour à pied ou à vélo.

Le gave pourrait-il être renommé GAVE DE PAUBELLE ?

Monsieur le Maire de LAROIN, Monsieur le Préfet VERBALISEZ !

TOLERANCE ZERO

Pau le 02 janvier 2022

Par PéCé

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 5 / 5. Nombre de note : 112

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

6 commentaires

  • Je suis repassé lundi sur les lieux, et comme il fallait s’y attendre la mairie n’a rien fait, par contre le niveau du gave ayant monté suite aux nouvelles pluies diluviennes des 6-7-8-9 janvier , le gave à emporté les bouteilles en plastique ainsi que les assiettes alu qui avaient été, juste avant la pluie, nettoyé par quelques animaux. Tout le reste a été plus ou moins recouvert de sable, la nappe et les 10 bouteilles d’alcool sont à moitié enterrées.

    Pour info, j’ai appris que la commune de Laroin organisait depuis 2015 des actions de nettoyages avec le Pau Canoé Kayak club Universitaire. La crue de 2017 avait anéanti tout ce travail. L’effet chasse d’eau de 2017 avait éventré les décharges de Bordes et toutes celles de Cauterets, Pierrefitte et autres et maintenant celle d’Uzos. Je me souviens après cette crue les berges étaient remplis de sacs plastique de toutes les couleurs, à Cauterets il y en avait PARTOUT .
    Dimanche j’ai vu un énorme fut métallique rouge flotter passer devant moi. C’est incroyable.
    Dans le journal de Laroin n° 132 d’octobre-décembre 2021, il est écrit que : près de 100 tonnes de déchets ont été ramassées.
    Au mois de mars une journée citoyenne est prévue sur les berges de Laroin.

    Comment en sommes nous arrivés à un tel niveau de pollution de nos Gaves.
    Si l’on fait la proportion du nombre d’habitants en amont et la quantité de plastiques sur les berges, nous sommes pire que les pays sous développés. Et toute cette pollution se retrouve dans l’atlantique.
    Ne pointons pas le doigt ailleurs, nous ne valons pas mieux.
    Idem pour la gave d’Oloron sa situation est peut-être pire car il y a peu d’habitants en amont, mais proportionnellement il y a beaucoup de déchets.

    Si l’on devait donner une note, 5 étant la note maximum pour très pollué, alors oui les gaves de Pau et Oloron auraient la note de 5/5 , rivières les plus polluées de France.

    Les béarnais méritent-ils d’avoir de si beaux paysages de montagnes ?

    • / « Dans le journal de Laroin n° 132 d’octobre-décembre 2021, il est écrit que : près de 100 tonnes de déchets ont été ramassées. »

      Ventre-Saint-Gris !!! : près de 100 tonnes de déchets ?!? ou… près de 10 tonnes ou… près d’une tonne de déchets ???

      Un tel tonnage de déchets, me semble un peu exagéré : une coquille qui n’est pas « Saint-Jacques » ou un rédacteur qui serait passé par la Canebière du côté de Marseille ?!? 😉 😉 😉

      Avec un tel tonnage de déchets, radio et télé locale, se seraient empressées de signaler ce ramassage géant du côté de Laroin, peut-être même que l’on aurait eu droit à un reportage sur « Euronews » et même un flash-info sur toutes les télévisions du monde, quoique… 😉 😉 😉

      • Vous allez à la Mairie de Laroin et vous demandez le n° 132. La photo jointe à l’article présentait des enfants comme ramasseurs. Il y a une erreur d’écriture, ça serait plus prés de 1 tonne sur plusieurs chantiers. Et pourtant le personnel de Maire le confirme comme l’ancien Maire.
        Dommage qu’il n’y ait pas de rigueur dans le ramassage. Ils ramassent, ils mettent en sachets et ça pèse à bisto de nas avec du Jurançon dans le cornet.

        Un tri sélectif pourrait se faire afin de différencier par exemple les plastiques légers, des épais , alimentaires, les brosses à dents, jouets, poupées, plaquettes de médicaments, tissus, chaussettes, chaussures, bottes, tempax, serviettes hygiéniques, locks ( bidim ou géotextiles), pneus, chambres à air, barbelés, bouteilles en verre et plastique, bidons, cadavres d’animaux, mégots, enjoliveurs, pare choc, saumons morts, ferrailles, casseroles, bagues d’identification de gibiers, tôles, lunettes… Cette énumération fait référence au nettoyage du gave d’Oloron.
        L’intérêt de cette démarche est de faire un inventaire par rapport aux mètres de rive traitée, en sachant qu’il y en a x.. fois plus enterrés et au fond du gave. Refaire un ramassage l’année suivante au même endroit et comptabiliser.
        Avoir un gave de Pau aussi pollué comme ça de niveau 5/5 alors qu’il y a très peu d’habitants en amont, je me permets de dire que nous sommes autant pollués, si ce n’est plus, proportionnellement à certains pays où la densité de population est très élevée.

        Il n’y a aucune volonté politique pour améliorer cette situation sauf la grande dépollution (payé par la région Midi Pyrénées) des anciennes décharges proches de Cauterets éventrées suite à l’effet chasse d’eau de juin 2017. Des dizaines de milliers de plastiques de toutes les couleurs s’étaient accroché aux branches d’arbres bordant les rives. C’était une fin de monde, je n’avais jamais vu une telle pollution.

        Qu’en est-il des décharges de Bordes et d’Uzos ?
        Pour avoir vu dimanche 9 janvier un fut de 800 litres rouge, passer devant moi dans le gave, je pense qu’il y a encore du travail à faire.

        Il est regrettable qu’il n’y ait aucun inventaire des anciennes décharges surtout les petites qui remontent à plus de 50 ans.

        La situation s’est-elle améliorée depuis 20 ou 30 ans ? Je ne le pense pas si l’on observe la quantité de canettes, bouteilles , plastiques et autres déchets… trouvés aux bords des routes et rocades qui sont ensuite broyées par les tondeuses.
        Les reportages des cyclistes du tour de France qui jettent à tout va est un bien mauvais exemple.

        La communauté de communes de Pau ne pourrait-t-elle pas établir avec plus de rigueurs, avec les associations et citoyens, un plan directeur de nettoyage des routes et rocades, de dépollution du gave , et enfin avec les élus un plan de verbalisation afin de condamner toutes ces incivilités qui polluent la vie des citoyens.

  • Effectivement cette image reflète notre société du laisser aller, de l’égoïsme, de l’incivilité croissante. Quels sont les remèdes? Changer les mentalités, mais comme disait le Général « vaste programme)

  • Votre article pourrait rejoindre le précédent article  » lettre-dun-citoyen-au-president-de-la-republique-laquelle-na-jamais-recu-de-reponse » c’ est du pareil au même pas dans le même chapitre, mais dans le même esprit. Malheureusement pour vous et la nature, il n’ y aura jamais de réponse, ni de suite et encore moins de poursuite. Ne pensons pas que cela soit une fatalité, mais rien d’ autre que la pointe d’ un iceberg de la déliquescence de notre société. Malheureusement savamment entretenue par certains pour que les citoyens en arrivent à baisser les bras, afin que cela deviennent la normalité qui nous pousse à ne plus s’ offusquer, ou seulement à détourner la tête sans autre réaction.

    • Jeudi 06 janvier 2022, une plainte a été déposée (Tribunal Judiciaire de Pau) auprès du Procureur de la République des Pyrénées Atlantiques , avec un dossier photos et l’original d’un des dépliants laissés en place.
      La DDTM a été contacté le 05 janvier en me renvoyant vers le Maire de Laroin qui ne m’a jamais rappelé…
      Attendons la suite… s’il y en a une ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *