Communauté pays basque

4.9
(56)

Le pays basque s’enorgueillit d’avoir constitué la plus grande communauté de communes de France (son acronyme est la CAPB) avec 135 communes dans son sein. J’avais écrit lors de sa création que les élus basques avaient obtenu leur hochet qui ne serait qu’une couche administrative supplémentaire. Qu’en est-il après quelques années ?

La CAPB s’est construit un beau siège à Bayonne, où s’agitent de nombreux fonctionnaires de bon niveau, certains étant payés pour suivre des cours de basque. Les anciennes communautés de commune ont conservé leurs sièges et sont devenues « pôles territoriaux » aux missions minimalistes (représenter localement la CAPB, distribuer des sacs poubelle, etc.), dont les présidents siègent à la CAPB. Dans ma commune, les effectifs municipaux continuent à croître, le service d’urbanisme établit le PLU et ses révisions sur fond de querelles de clocher et d’égos, des aménagements de voirie surprenants apparaissent…

Au plan fiscal, la part de la CAPB sur la taxe foncière à laquelle je suis assujetti est passé de 15€ en 2020 à 169 € en 2021, soit une augmentation de 1100 %, qui s’ajoute aux 5% d’augmentation de la part communale (vous avez dit inflation ?). L’édition du 8 janvier de Sud Ouest comportait 8 pages de publicité pour la CAPB. Cette dernière n’a évidemment rien à vendre, mais ne semble pas avoir d’autres moyens pour faire connaître son existence et son action. Je préférerais naturellement que mes impôts servent à des actions utiles plutôt qu’à des dépenses de prestige. Et je reste agacé par le déni démocratique que représente pour cette structure, qui ne devrait être financée que par les communes, le droit de prélever l’impôt sur le citoyen.

Mes craintes initiales étaient hélas fondées, rien ne change pour le citoyen, que la multiplication des fonctionnaires et l’alourdissement de la fiscalité .On songe inévitablement à cette fameuse réplique tirée du film « Le Guépard » : « il faut que tout change pour que rien ne change. »


    Nicolas des Ligneris
43°20,622 N  –  001°38,210 W

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 4.9 / 5. Nombre de note : 56

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

4 commentaires

  • Encore une structure de plus. La France souffre de ces comités « théodules » qui génèrent surtout des impôts.

  • Intéressant article sur l’évolution de l’imposition des contribuables du CAPB… : il y a bien évidemment aucune raison de se réjouir, puisque votre constat correspond à ce qui se passe parfois ailleurs dans d’autres régions de France…

    Pour vous consoler (?), je vous renvoie à l’article  » La folie des grandeurs  » du 06/12/2021 par Joël Braud, ainsi que les commentaires qui suivent cet article…

    URL : https://alternatives-pyrenees.com/2021/12/06/la-folie-des-grandeurs/

    Quelques similitudes, entre votre constat sur la Communauté d’Agglomération Pays Basque et le… Pays de Béarn ? 😉 😉 😉

    • Oh, non, heureusement pour les Béarnais !
      La CAPB est un monstre administratif à enjeu politique précis voulu par son actuel président, le très abertzale maire de Bayonne, centriste-indépendantiste, trop heureux d’être le crapaud qui se voudrait aussi gros que le Lehendakari, le Président de la Communauté autonome d’Euskadi, en Espagne. Tout ce petit monde explose déjà de fatuité et bientôt administrativement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *