Changement, hyperactivité, oubli, une constante de notre société.

4.8
(54)

L’observation de la façon dont notre société fonctionne à de quoi nous inquiéter ! Submerger par un torrent d’informations et de promesses qui se déroulent

Plus vite que le vent, plus vite que le temps,

tout se mélange, on ne mémorise plus et

je m’en vais au vent mauvais qui m’emporte deçà, delà, pareil à la feuille morte.

Les promesses des candidats à l’élection présidentielle sont opportunistes, évolutives, adaptatives, apparaissent puis disparaissent, suivant les circonstances.

Chaque promesse est envoyée sur les ondes pour faire un choc. Elle diffuse tout autour dans les médias,

on en parle quelques jours, elle s’atténue puis disparaît,

car une autre promesse sensationnelle est faite par la même personne ou pas sur un autre sujet ou pas.

Il en est de même, dans le domaine de l’information pour les affaires qui se succèdent apparaissent et disparaissent, comme la réforme de la dépendance, le harcèlement, le manque de personnel soignant, la détresse psychologique des étudiants, le chef d’oeuvre en péril de la psychiatrie, la pauvreté, le réchauffement climatique, actuellement la maltraitance dans les maisons de retraite privées, le glyphosate, les pesticides, les adjuvants dangereux de l’alimentation industrielle, le bien être animal, le terrorisme…

Tout cela apparaît brusquement, s’amplifie, et on en parle plus jusqu’à la prochaine ouverture du tiroir !

Pendant quelques jours, c’est «l’affaire du siècle», le choc, les médias s’en donnent à cœur joie ; c’est la saturation, elle fait disparaître l’intérêt ; les ondes sont envahies pendant quelques jours, on promet ou on suggère qu’on va s’attaquer au problème..; on va même promettre des milliards ….sur 3O ans ! Puis on passe à autre chose pour suivre l’immédiateté imposée par les faits… et l’intérêt de beaucoup !

Chaque jour, les bulletins d’information sont débités à toute vitesse ; souvent sans virgule, on passe du dernier féminicide aux nombre de morts du Covid , à la fabuleuse croissance, aux démentiels prix de l’Energie, et aux résultats de foot. Demain  ou après demain, on passera à autre chose en fonction de la mondialisation des informations qui submergent les agences de presse.

C’est “Passer du coq à l’âne” ou “sauter du coq à l’âne”, cela signifie passer soudainement d’un sujet à un autre sans lien évident, sans transition ni liaison. Pour la petite histoire, les Anglo-saxons disent “cock-and-a-bull, coq et un taureau.

C’est l’encyclie qui nous gouverne.

Cela s’appelle aussi faire des ronds dans l’eau.

Encyclie, c’est le nom qu’on donne aux cercles qui se forment à la surface de l’eau lorsqu’on y laisse tomber un corps. C’est l’onde, le cercle, le cycle. C’est aussi le choc, la surface d’influence de plus en plus vaste, la réaction en chaîne.

On retrouve, sous une autre forme, des phénomènes semblables dans les entreprises. Le travail est marqué par une fragmentation en séquences différentes (changement), à haute intensité de travail (hyperactivité), qui ignorent ce qui précède et ce qui suivra (oubli). Pour les salariés le travail n’a plus d’intérêt car il n’ a plus de sens.
Les élevages des animaux de consommation ne se font plus en continu mais divisés en séquences d’hyperactivité, de changement, suivant l’âge des bêtes, du fait des transports ; chaque séquence est marquée par l’ignorance (oubli) de l’avant et de l’après. On en connaît, hélas le triste résultat avec la pandémie de la grippe aviaire.
La rapidité des événements fait qu’on oublie l’essentiel. Prenons ce qui s’est passé  en 2011 : le tsunami au Japon, la mort de Ben Laden et l’arrestation de Dominique Strauss-Kahn. L’affaire DSK était l’événement le plus médiatisé ; il avait effacé le plus important, qui était le tsunami et ses conséquences colossales.

On crée une société sans mémoire !

Zapping :

 C’est un mot relativement nouveau, d’abord utilisé pour la télévision, il a désormais trois significations :

le changement, l’hyperactivité et l’oubli.

La pratique est considérée comme symptomatique de l’évolution des sociétés vers une tendance à la consommation jetable, y compris dans les choix intellectuels. Il est ainsi question de

*«zapping affectif et idéologique». C’est l’intellectuel qui succombe au charme futile de la mode, qui s’ébroue dans la séduction de l’éphémère.

*Le Zapping culturel permet de découvrir ou redécouvrir toutes les notions les plus importantes de la culture générale : les grandes évolutions historiques, les principales mythologies, les courants littéraires, philosophiques et musicaux majeurs et les hommes qui les ont fondés, les avancées de la science, les découvertes fondamentales…

On parle aussi par analogie de zapper quelque chose (un sujet dans une conversation, une tâche à effectuer) ou quelqu’un, pour décrire le fait, de l’ignorer ou de l’oublier, et de passer à autre chose. La génération née après 1998 va avoir de grosses difficultés si l’on ne redonne pas les fondamentaux qui manquent dans le système éducatif français très inégalitaire. La société du zapping favorise l’exagération. Ce n’est plus dans la qualification que l’on juge de l’importance d’une information ou d’un fait, mais dans la quantification.

Le zapping trouve un équivalent sur le web dans le fait de «surfer», c’est-à-dire de passer de site en site par le biais d’hyperliens  sans s’y attarder..

Nul doute que le zapping sur mon texte va engendrer un changement d’avis suivant les lecteurs, une (intense!!!) activité intellectuelle, et rapidement un oubli ! Ainsi va le monde !

«Le monde, aujourd’hui, vaut encore la peine d’être vu ; mais hâtez-vous de le parcourir, voyagez, car le monde se transforme et bientôt il aura perdu son originalité.»

Citation de Jean-Baptiste Sébastien Kranz. Les préceptes et proverbes (1895)

signé Georges Vallet

Crédits photos:
L’esperluette bleueDES RONDS DANS L’EAU – L’esperluette bleue

+Réforme de la dépendance : sans cesse reportée, toujours …

https://www.lexpress.fr › Politique

 +Que sont devenues les propositions de la convention pour le …

https://www.lemonde.fr › Planète › Climat

*Les promesses démocratiques non tenues d’Emmanuel Macron

https://www.liberation.fr › Politique

pendant la pandémie, les suppressions de lits d’hôpital se …

https://fr.sputniknews.com › Actus

+Labels alimentaires et signes de qualité – Promesses non …

https://www.quechoisir.org › … › Label – Appellation

+La société du zapping amenuise le sens critique » – Le …

https://www.leprogres.fr › Forum

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 4.8 / 5. Nombre de note : 54

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *