La France des hangars et des hagards

4.8
(64)

Il n’y a rien de nouveau sous le soleil en matière de déchirements et de ralliements en période électorale me direz-vous. Et le clan Le Pen nous a déjà donné pas mal d’épisodes. Par exemple Jean-Marie qui déclarait que sa femme était tout juste bonne à passer la serpillière, ce qui lui avait valu en retour une réplique en image cinglante. Cette fois-ci, c’est un démenti qu’il offre à sa fille Marine qui voulait s’attirer de la sympathie en parlant de sa nièce qu’elle aurait élevée. Dommage pour elle qui avait bien besoin de réconfort après ces défections et cette rivalité avec Eric Zemmour qui doit laisser embarrassés les électeurs d’extrême droite.

La défection d’un des piliers du LR, Eric Woerth, ne doit pas moins laisser hagards bien des électeurs de la droite. C’était lui l’expert financier et économique du parti et, du côté de Chantilly, il y avait moins de casseroles qu’autour de F. Fillon et N. Sarkozy. Avec de l’indulgence, on peut lui accorder le bénéfice de la sincérité, même si la démarche évoque la recherche de quelque prébende. Mais c’est cuisant pour V. Pécresse et ses électeurs.

Le bénéfice pour les caciques du Modem de l’opération de sauvetage de candidats extrémistes n’est pas clair. On peut les créditer de l’intention de voler au secours de la démocratie et de la participation. Mais la démarche doit surprendre bien des élus et des électeurs attachés au juste milieu et à la respectabilité.

A gauche c’est la foire des égos, des courants ou des chapelles qui doit laisser pantois les électeurs. La tentative d’unification n’a donné qu’une candidature de plus et laisse un peu moins de chances d’accéder au second tour.

Pendant ce temps la France se construit, mais bien vilainement. Les axes routiers sont devenus des alignements de commerces et d’entrepôts. Que deviendront ces hangars dans quelques décennies ? Des amas de tôles rouillées et d’enseignes accrocheuses ? Le pays aurait-il moins de dynamisme si ces rangées qui gâchent les paysages étaient regroupées ? Les consommateurs ne sauraient-ils pas les trouver ? Que font les aménageurs et les planificateurs ? Dorment-ils ou sont-ils sous les coups de surprise de nos politiciens?

Paul Itologue

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 4.8 / 5. Nombre de note : 64

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *