Billère – Jurançon : nos bords de routes ne sont pas des poubelles.

5
(71)

Lorsque vous passez à pied ou en vélo sur la D834 qui rejoint Billère depuis le gave aussi bien du côté Billère que de Lons ou que vous vous gariez sur l’avenue du 18 juin 1940 face au Lidl de Jurançon côté coteau ou ruisseau Le Neez, vous pourriez être effrayés par les quantités de déchets volontairement jetés par les automobilistes ou perdus des véhicules.

Décidément Monsieur le Maire de Jurançon vous n’en loupez pas une après l’affaire de la « fonderie à ciel ouvert«  de l’aire d’accueil ! Que faites vous de vos fonctions ?

Il y en a partout : cannettes, bouteilles plastique et verre, polystyrène, chaussures, sachets pleins ou vide, papiers, cartons, verres plastique ou carton, couches, enjoliveurs, bouteilles d’urines, botte, boites à pizza ou macdo, animaux morts, sanglier dans le fossé… etc.

Deux fois/an, ils sont hachés menus par les tondeuses sans aucun ramassage préalable.

Les autres nous imposent leurs saletés… et leurs incivilités.

En ce début de printemps les tontes vont recommencer comme ce qu’il vient d’être fait ce vendredi 11 mars sur le rond point d’accès rue Marcel Dassault. Tout est haché menu : cannettes, plastiques tout y passe… pour faire un semblant de propreté alors que c’est pollué depuis des années.

Avec le gave de Pau encore plein de plastiques, nous n’avons pas besoins d’en mettre une couche supplémentaire !

Ailleurs, d’autres lieux de point de vue sont régulièrement pollués par les dépôts du samedi soir.

C’est devenu tellement commun que l’on ne voit plus rien.

Les deux maires de ces communes sont vice-président de la communauté d’agglomération de Pau-Pyrénées chargé de la « citoyenneté et de la relation aux usagers » , et de la « culture et du tourisme« .

La « culture » des déchets et des incivilités !

Quelle image donne-t-on aux touristes de passage ?

Questions « citoyenneté et relation aux usagers » on repassera.

A quand les verbalisations ?

N’en avez-vous pas assez de toutes ces incivilités ?

Messieurs les Maires ne devriez-vous pas donner l’exemple, donner une orientation de règles générales ou protocoles en matière de nettoyage pour toute la communauté ?

Monsieur le Maire de Jurançon, le nombre de fois où j’ai ramassé, comme d’autres habitants, des déchets sur notre commune : four, aspirateur, pneus avec jantes, plastiques, et sachets plastiques, boites pizza, assiettes alu, macdo, ferrailles, bouteilles plastiques et verres, canettes etc… au bord ou à deux mètres de la chaussée qui ont été parfois là pendant des années alors que vos agents communaux sont passés en voiture sans qu’ils ne s’arrêtent pour les ramasser !

Il y a 10 jours sur le chemin Beauvallon, je vous ai ramassé 4 pneus avec jantes qui étaient juste en contrebas de la chaussée à 3 mètres baignant dans le ruisseau depuis des années et des années. Vos agents communaux les ont pris. Des plaques de plexi étaient juste à côté à deux endroits. Pourquoi ne les voient-ils pas ? Ce lundi 14 mars, le « con de service« * vous les a mises au bord du chemin, les restes sont à deux mètres. Jusqu’au chemin des Frères Barthelemy des bouteilles, plastiques, cannettes…sont à votre disposition, là aussi il y en a PARTOUT. Il y a de quoi remplir 3 à 4 sacs de 60 litres.

Les maires ont voulu la décentralisation, vous l’avez mais pour quel résultat ?

Les mêmes qui pointent du doigt les dépôts plastiques des autres au bout du monde en se scandalisant mais qui en fait ne font pas mieux.

Ressaisissez-vous !

Rappel de la durée de décomposition des déchets :

Serviettes et mouchoirs en papier : 3 mois,

Papier journal : 3 à 12 mois,

Mégot de cigarette : 2 ans,

Chewing-gun : 5 ans,

Boites de conserves : 10 à 100 ans,

Bouteilles plastiques : 100 à 1000 ans,

Canettes en aluminium : 200 à 500 ans,

Sacs en plastique : 500 ans,

Polystyrène : 1000 ans,

Verre : 4000 ans

A Pau le 14 mars 2022

Par « le con de service »

* https://alternatives-pyrenees.com/2022/02/22/retour-sur-jurancon-capitale-bearnaise-2018-des-fonderies-a-ciel-ouvert/

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 5 / 5. Nombre de note : 71

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

3 commentaires

  • les textes existent, mais ils ne sont pas contrôlés ni sanctionnés, c’est la France de 2022

  • ENFIN pourrions-nous dire !
    Les communes commencent à installer des caméras pour verbaliser (voir lien doc du 17 janvier 2022).
    Et la communauté d’agglomération de Pau, quand va-t-elle s’y mettre ?
    Quand va-t-elle installer à LONS et LESCAR des caméras et des détecteurs d’odeurs et de fumées toxiques, communes qui ont les plus fortes pollutions de dioxines par incinérations de fils et câbles électriques pour récupérer le cuivre dont les cours ont explosés à 8€ le kilogramme, soit 8000€/tonne.
    Vu que les élus ne prennent aucune disposition, à quand une interdiction préfectorale ou/et nationale chez les récupérateurs agrées de rachat de cuivre incinérés provenant des fonderies à ciel ouvert ? Question de justice vis à vis des industriels qui ont des obligations.
    https://www.bfmtv.com/grand-lille/replay-emissions/bonjour-lille/dourges-des-pieges-photographiques-pour-lutter-contre-les-depots-sauvages_VN-202201170094.html

  • Le dépôt d’ordures ou les jets de déchets ne sont pas des incivilités. Une incivilité, c’est ne pas dire bonjour ou encore prendre la place d’une autre personne dans une file d’attente. Saloper et polluer l’espace public sont des actes délictueux. Des textes existent pour que les Maires exercent leur pouvoir de police.
    Pourquoi les Elus du peuple (les Maires) refusent d’appliquer des textes travaillés par d’autres Elus du peuple (les Députés) ?
    Dangereuse reculade démocratique ? Déni des engagements environnementaux contenus dans les promesses des équipes municipales? Les 2 sans aucun doute!
    Pour les Marcheurs Cueilleurs de la vallée d’Ossau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *