Marioupol comme Guernica, Oradour-sur-Glane, Lidice, Varsovie…

5
(94)

VILLES MARTYRES DE LA BARBARIE NAZIE.

Poutine applique les mêmes méthodes que les nazis tout en continuant d’occulter le Pacte Germano-Soviétique signé le 23 août 1939 entre Molotov et Ribbentrop en présence de Staline. Une amnésie généralisée gérée par le Politburo de l’URSS et de la Russie, manière de masquer l’histoire et de glorifier le dictateur. C’est bien ce que refait Joseph Poutine.

Si vous visitez le musée de Joseph Staline de Gori en Géorgie, dont il est originaire, consacré à sa vie, cette page d’histoire du PACTE GERMANO-SOVIETIQUE n’est pas du tout documentée.

RIEN là-dessus, un trou de mémoire pour tout le peuple Russe qui en a payé un prix immense.

Ne faudrait-il pas le rappeler ?

Guernica le 26 avril 1937

Oradour-sur-Glane le 10 juin 1944

Lidice le 10 juin 1942

Varsovie le 2 octobre 1944…

Et d’autres encore comme Caen pour se libérer du joug nazi, Dresde, Stalingrad…

Kiev rasée par les Mongols en 1240, elle a changé 10 fois de mains entre 1917 et 1920 tour à tour occupée par les bolcheviques et les indépendantistes.

L’histoire se répète pour Marioupol qui s’était opposée à Poutine en 2014. Une vengeance.

Ne va-t-il pas la rebaptiser Poutiningrad et sa région Poutinistan ?

Les habitants, à majorité russophones, considérés comme traitres, ne vont-ils pas être transférés en Sibérie comme aux grandes heures des épurations staliniennes ?

Grozny, Alep, le maître du Kremlin a eu largement le temps de parfaire sa terreur.

La Chine ne l’a-t-elle pas suivi au Turkestan Oriental, Tibet, en mer de Chine méridional et Oriental, les occupations des îles Spartleys et Paracels, ou les incursions aériennes dans la ZEE de Taïwan, Philippines et du Japon avec les mêmes ingrédients de la terreur.

Hongkong ça y est c’est oublié et l’Europe continue à commercer avec la Chine pour 600 milliards d’€ en 2021, et la France grande gueule en matière des droits de l’homme a battu, en 2021, son record déficitaire de son histoire en s’élevant à 60 milliards €.

L’Europe et ses sempiternelles résolutions sans résultat sur la Chine pendant 30 ans n’a fait que renforcer la stature du PCC tout comme les JO de la honte de Pékin 2008 – 2022. Merci le CIO.

A Alep en Syrie, les lignes rouges, maintes fois dépassées, ont permis de tester l’inaction de la démocratie américaine alors que la France était prête à y aller.

La Ligne rouge chimique, le maître du Kremlin la dépassera en UKRAINE d’abord par une petite attaque en étant sûr que les occidentaux ne réagiront pas, car nous ne réagirons pas.

Souvenons-nous des accords de Munich, les mêmes ingrédients, les mêmes leurres, les mêmes bluffs.

Pau, le 22 mars 2022

Par Pécé

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 5 / 5. Nombre de note : 94

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

6 commentaires

  • concernant le massacre de Katyn, les soviétiques ont accusé les nazis d’avoir commis ces crimes, mais après la guerre il s’est avéré que c’étaient les soviétiques qui étaient responsables. Nos « amis » du PCF n’en ont pas beaucoup parlé pendant cette période

  • Dans mon article, j’ai omis de parler du Massacre de Katyn en Pologne au printemps de 1940, où le NKVD la police politique soviétique, massacra 3000 officiers polonais. ça les polonais ne l’oublierons jamais.

    • Michel LACANETTE.

      Dans mon article, j’ai omis de parler du Massacre de Katyn en Pologne au printemps de 1940 ……

      Cette période était prémonitoire de ce que risquent de vivre les Ukrainiens en 2022. Que ce soit avec le régime soviétique, ou avec l’ état Russe actuel de Poutine, la Russie a un sérieux problème relationnel avec l’ être humain, qui semble être mis systématiquement au banc des accusés sans jugement.

  • Souvenons nous des massacres de la division SS Das Reich des pendus de Tulle, d’Oradour- sur- Glane, du massacre de Combeauvert, d’Argenton- sur- Creuse…comme tout le long du parcours autour de Toulouse, dans le Lot, le Tarn et Garonne etc, des centaines de citoyens français jeunes, vieux, femmes enfants massacrés.
    Le commandant de cette division Heinz Lammerding a été condamné à mort par contumace pour crime de guerre en 1953 par un Tribunal à Bordeaux, mais l’Allemagne ne l’a jamais extradé alors que l’Allemagne était sous occupation militaire.
    Question de volonté politique.
    Qu’a fait le Cour Pénale Internationale des criminels de guerre de Grozny, d’Alep, de Bachar el Assad ?
    Que fera- t-elle pour l’Ukraine ?

  • Pierre-Michel Vidal

    Ni Barak Obama ni François Hollande n’ont bougé quand les russes ont employé l’arme chimique en Syrie malgré leurs promesses. Rien ne se passera non plus quand Poutine le fera en Ukraine ce qui ne saurait tarder, ni même quand il emploiera l’arme nucléaire « tactique ». Poutine a vu la fragilité de l’Occident et singulièrement de l’Union Européenne, rien ne le dévie de sa route. Sa défaite est impossible car elle aurait des conséquences plus dramatiques encore que le conflit actuel: le continent entier serait plongé dans le chaos. La fameuse ligne rouge c’est du blabla, le maître du Kremlin avance comme la tortue lentement mais surement. Il sait où il va il l’a dit clairement et il peut compter sur l’aide active de la Chine. Seuls les héroïques ukrainiens défendent la liberté mais leur avenir est sombre même s’ils obtiennent des succès limités et éphémères.

  • Michel LACANETTE.

    La Ligne rouge chimique, le maître du Kremlin la dépassera en UKRAINE d’abord par une petite attaque en étant sûr que les occidentaux ne réagiront pas, car nous ne réagirons pas.

    Tant que Poutine, car c’ est bien de lui qu’ il faut parler et non de l’ Etat ou du Gouvernement Russe, gagnera du terrain sans trop perdre d’ hommes et de matériel, il ne s’ aventurera pas sur le terrain des armes chimiques ou nucléaires. Mais gare s’ il sent qu’ il ne maîtrisera plus la situation, à ce moment là il se révèlera extrêmement dangereux, comme une bête aux abois. L’ idéal serait qu’ il perde la guerre par paliers descendant, en perdant beaucoup d’ argent, ainsi que la confiance de son peuple et non brusquement le dos au mur. Tenir pour le peuple Ukrainien est la seule solution viable. A nous de les aider à tenir le plus longtemps possible, mais malheureusement bien des acteurs économiques français, mais également Européens, ne semblent pas l’ avoir compris.Leur présence sur le sol Russe ne fait que renforcer Poutine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *