A l’aide Madame !

4.6
(31)

Bien des gens de ce pays estiment que vous le représentez bien, que vous êtes distinguée, discrète et que vous devez être une aide précieuse pour votre mari. C’est maintenant que vous devez le montrer au monde.

Je crains qu’il ait besoin de cette aide. Tant de nos concitoyens n’ont aucune idée de ce qu’est la peste brune, ni des dangers d’un pays déchiré. Ils ne se souviennent pas que des peuples éduqués, raffinés dans tous les domaines des sciences et des arts puissent porter au pouvoir un pantin dangereux qui éloignera son pays des pays amis qui estiment la démocratie et la chérissent. Pourtant le monde a connu des exemples récents de nationalistes et de populistes qui ont tenu des propos inqualifiables et couvert des actes inimaginables.

La colère gronde dans ce pays. La rancune et la haine y sont fortes. Ce n’est pas avec de tels sentiments que l’on prend de sages décisions et que l’on prépare l’avenir.

Cette colère a pu être nourrie par le sentiment d’être abandonné et par des maladresses commises par un homme qui semble ne jamais avoir connu des difficultés, ou du moins qui semble ne pas être sensible aux difficultés du petit peuple. Bien sûr, lorsque l’on est aux commandes, que l’on fréquente les puissants du monde et de l’économie, on a une vue très verticale sur le petit peuple et sur celles et ceux qui n’ont pas d’armes pour se défendre. Les retraités n’ont pas la possibilité de faire grève ; alors ils ont été oubliés et la revalorisation des retraites reste une promesse. Celles et ceux qui travaillent dur, qui ont une carrière longue ou une carrière hachée ne peuvent que considérer avec effroi la perspective de travailler plus longtemps.

Plaidez auprès de lui afin qu’il revienne à des projets plus souriants.

Plaidez auprès de lui pour que dans ce pays des écarts de revenus choquants soient adoucis.

Plaidez auprès de lui pour que celles et ceux qui ont soigné, éduqué, nourri leurs concitoyens soient réellement pris en compte.

Vous partagez avec lui une vive intelligence. Montrez que vous avez aussi du cœur. Certains médias montrent régulièrement vos tenues bien coupées ou la décoration du palais de l’Elysée que vous avez rénovée. Cela ne suffit pas. Tant de bonnes causes vous attendent lui et vous!

Paul Itaulog

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 4.6 / 5. Nombre de note : 31

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *