Pékin / Pau et son institut Confucius

4.9
(65)

« Une amitié indéfectible » « Une amitié solide comme le roc »…

Voici donc les déclarations choquantes que le Ministre des Affaires étrangères de la République Populaire de Chine, Wang Yi, tenait dès le début de  » l’opération spéciale  » lancée par Poutine sur l’Ukraine.

Le nouveau tsar, disons auto-proclamé, avait semble-t-il reçu un soutien sans faille de Xi Jinping ; il lui suffisait de patienter jusqu’à la fin des Jeux Olympiques d’hiver de Pékin pour se lancer dans sa sinistre conquête.

04 février 2022, précisément : jour de l’ouverture de ces Jeux de Pékin… 15 accords

de  » coopération eurasiatique » ont été signés pour un monde partagé par le truchement des « Belt and Road Initiative » (« Nouvelles routes de la soie »). En réalité, rien moins qu’une sorte de « Pacte russo-chinois« , selon Alain Bouc dans le bulletin « des droits de l’homme en Chine » (n°143) d’avril 2022.*

L’occupation militaire russe de l’UKRAINE se révèle d’une barbarie inouïe et ce, avec l’assentiment du Maître de Pékin. Un choc énorme, un véritable tsunami de nouvelles effrayantes d’une invasion surprise, seulement 4 jours après la clôture des JO de Pékin mais – et d’autant plus méprisant – sans attendre la fin des Jeux Paralympiques.

Haute trahison, non seulement de l’esprit olympique mais aussi des principes supposés du Comité International Olympique…

De même, il nous faut rappeler que, dans un commun accord, la Russie et la Chine ont :  » le 8 avril, au Conseil de sécurité des Nations unies, mis leur veto à un projet de résolution, présenté par la France, faisait part d’une « profonde préoccupation » au sujet « d’allégations de violations et atteintes aux droits humains au Mali où 300 civils auraient été victimes d’exécutions sommaires lors d’une opération antiterroriste menée à Moura par l’armée malienne secondée par le groupe Wagner de Poutine »…** ( rapporté par le site Opex360).

Et pendant ce temps, à PAU ? les cours de cuisine, massage et autres activités ont repris à l’Institut Confucius, sans oublier, le 13 mai prochain, une conférence d’actualité, très attendue dans le contexte actuel qui pourrait sans doute éclairer bien des lanternes:  » Au pays du cerf blanc, Réalisme hallucinatoire et Contre pouvoir »… On attend avec hâte la suite de la programmation !

Et Boulevard des Pyrénées ? Plus aucun drapeau …depuis l’exceptionnelle tempête du 10 décembre 2021, déchirant en deux l’étendard chinois *** en cette Journée Internationale des Droits de l’Homme.

Un mois après la tempête, les 11 drapeaux des démocraties amies, hissés Boulevard des Pyrénées sont passés à la trappe

Nous ne pouvons ignorer que dans nombre de pays, l’invasion de l’UKRAINE par Vladimir Poutine a spontanément fait ressurgir les terribles souvenirs de l’invasion chinoise à l’encontre des pays frontaliers, invasion débutée sournoisement en 1949 et accomplie en 1959 : Tibet, Mongolie Intérieure et Turkestan Oriental – « Xinjiang » – dont la traduction est d’ailleurs « nouveau territoire« , on ne peut mieux dire…

Et maintenant ? Le 28 février 2022, devant la Mairie de PAU, grand rassemblement et beaux discours, en soutien à L’UKRAINE. Rien de plus normal. Cependant, aucun élu n’a tenté ou osé le moindre rapprochement avec les velléités d’invasion de Taïwan et les appropriations territoriales en mer de Chine méridionale, toujours au menu de Xi Jinping … sans oublier les exactions en cours à l’encontre des Ouïghours ou la main de plomb mise sur Hongkong.

Comme toujours le silence assourdissant des élus… c’est sans doute cela « une amitié indéfectible« .

MR / Pécé par France Tibet

A Pau le 21 avril 2022

Association Paloise pour l’Art et le Culture du Tibet.

Agir pour les droits de l’homme.

Passeport tibétain.

Africa Hongkong France

Fédération des Pays Asiatiques pour les Droits de L’homme 

* https://www.ldh-france.org/bulletin-les-droits-de-lhomme-en-chine-n143-avril-2022/

** http://www.opex360.com/2022/04/12/lunion-europeenne-met-un-terme-a-la-formation-et-a-lentrainement-des-forces-armees-maliennes/

*** AP du 20/12/2021 : https://alternatives-pyrenees.com/2021/12/20/pau-10-decembre-2021-journee-mondiale-des-droits-de-lhomme/

AP du 26/01/2022 : https://alternatives-pyrenees.com/2022/01/26/alerte-rouge-a-pau-de-surprenantes-coincidences/

Sans oublier l’article du 18/06/2021 : « Pau, 4 juin 2021 Monsieur Bayrou aurait-il choisi la dictature ? »https://alternatives-pyrenees.com/2021/06/18/pau-4-juin-2021-monsieur-bayrou-aurait-il-choisi-la-dictature/

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 4.9 / 5. Nombre de note : 65

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

7 commentaires

  • Думающие граждане в российской федерации сейчас стали соображать, что в свою очередь высшее руководство их всех дурачит и направляет на гибель солдат вести войну в Украину. Они принялись распространяться по этой теме, в противоположность безучастных иных людей, которые конкретно безразлично смотрят, каким способом ущемляют их в совокупности независимость и дополнительно откомандировывают родных людей на непорядочную, пагубную для жизни и экономического развития рф, войну.
    Traduction:
    Les citoyens réfléchis de la Fédération de Russie ont maintenant commencé à réaliser que, à leur tour, les hauts dirigeants les dupent tous et ordonnent aux soldats de mourir pour faire la guerre en Ukraine. Ils ont commencé à se répandre sur ce sujet, par opposition à d’autres personnes indifférentes qui regardent spécifiquement avec indifférence comment leur indépendance est violée dans l’ensemble et secondent en outre leurs proches dans une guerre déshonorante qui nuit à la vie et au développement économique de la Fédération de Russie.

  • « Un bémol concernant Taïwan » : lorsque Chiang Kaï- Shek et ses troupes…
    Ecrire plutôt Tchang Kaï-chek, ça serait mieux.

    Les dirigeants de la République Populaire de Chine comme de la Fédération de Russie ont toujours su maquiller ou éliminer dans leurs discours officiels les parts d’histoires qui les gênaient. C’est ce qui construit le nationalisme ou la raison d’être d’une guerre. L’exemple de l’Ukraine est en cela remarquable. Les américains ne sont pas mieux dans leurs mensonges comme en 2003 à l’ONU en présentant une fiole « d’anthrax » pour justifier leur guerre en Irak.

    Le 1er janvier 1912 a été créé la République de Chine après la chute de l’empire Qing en 1911.
    Comme en France, la République de Chine a eu sa première République.
    Taïwan en faisait partie, elle est restée sous sa dénomination République de Chine.

    Depuis longtemps, la diplomatie de la République Populaire de Chine instille dans la tête des citoyens français et européens une histoire révisée sur Taïwan. Ne rentrez pas dans ce piège.
    C’est ce qu’il transparait dans votre commentaire et de vos imprécisions.
    Les cours de cuisine et de massage de l’Institut Confucius de Pau et des 17 autres IC de France sont bien là pour nous masser nos neurones.

    • Aucun massage de neurones, Hoctone rappelle juste une réalité historique, qui est Taïwan faisait partie de la Chine.

      Si à la fin de la révolution française les troupes royales s’étaient repliées sur l’Ile de Ré pour y établir et maintenir depuis cette date le siège du pouvoir royal, avec mettons le soutien du Royaume-Uni, il est bien évident que la France revendiquerait sa souveraineté sur l’Ile de Ré. La situation est la même entre Taïwan et la Chine depuis 1949, c’est à l’origine un problème de guerre civile, ce n’est pas un conflit international.

      Il faut aujourd’hui trouver une solution diplomatique qui puisse convenir à tout le monde, mais nier la réalité historique ne mène à rien.

      • Luc LB, merci pour votre contribution éclairante, avec un bel exemple. Vous auriez pu choisir la Corse, ce qui nous aurait évité deux Napoléons.

  • Un bémol concernant Taïwan : lorsque Chiang Kaï- Shek et ses troupes s’y sont réfugiés en 1949, suite à la défaite devant les troupes de Mao Zedong, Taïwan était bien un territoire chinois. C’est un fait historique qui permet à la Chine continentale de revendiquer cette île, gérée aujourd’hui démocratiquement.

    En revanche, la revendication d’une vaste « mer de Chine » jusqu’au Vietnam, incluant des îles stratégiques, paraît moins justifiée par l’Histoire et ne laisse pas les dirigeants vietnamiens indifférents.

    • Pierre-Michel Vidal

      Cher Hotoctone, vous et moi nous sommes pour la libre disposition des peuples à disposer d’eux-mêmes selon les principes du droit international: organisons un référendum loyal, sous l’égide de l’ONU, pour décider de l’avenir de Taïwan plutôt que de préparer une invasion aux conséquences fatalement dramatique. Cf. L’Ukraine.

      • Cher P-M. V., nous sommes bien d’accord, l’ONU devrait être l’autorité suprême. mais il est bon, me semble-t-il, de préciser le contexte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *