Va au bout de tes rêves

4.4
(49)


« Va au bout de tes rêves », c’est ce que préconise la nouvelle Première Ministre auprès des petites filles. Alors je te le dis aussi, à toi ma petite-fille. Cela suppose que tu aies des rêves, ce que j’espère pour toi. Et des rêves qui ne soient pas des cauchemars, comme les informations quotidiennes peuvent en faire naître. Guerres, sécheresses, tornades, famines, coups d’état peuvent faire partie de ton avenir. La génération des adultes a-t-elle pris en compte ces risques avérés si rien n’est fait ?

J’aimerais te dire que tu n’as rien à craindre. Mais je suis plutôt persuadé du contraire.

M. Macron et son gouvernement vont s’enferrer sur le nucléaire et les EPR. Ils tiennent les rênes d’EDF et au lieu de baisser à 5,5 % la TVA sur les panneaux photovoltaïques ils continueront à la porter à 20% dès que l’on dépasse une production de 3kwc, ce qui revient à considérer que les citoyens qui voudraient diminuer notre dépendance aux énergies fossiles sont de potentiels concurrents. Et cela aide-t-il les pays pauvres à survivre? Voit-on le Bangla-Desh se doter d’EPR ?

L’orientation majeure de notre pays est ni l’égalité ni la fraternité. Au contraire, on écrase un peu plus les faibles, celles et ceux qui ont du mal à se défendre, les chômeurs, les jeunes, les retraités. Je ne nie pas l’existence de gestes en faveur de la partie la moins bien lotie de la population. Mais souvent ces gestes apparaissent comme des moyens de lutter contre l’impopularité due aux difficultés qui s’amoncellent.

J’aimerais me réjouir de la baisse du taux de chômage. Mais n’est-elle pas avant tout due à la montée des emplois précaires ?

Tout dans nos sociétés nous oriente vers la surconsommation plutôt que vers la sobriété. Bien des empires commerciaux ou industriels sont plus puissants que des Etats. On voit même fleurir des compagnies de mercenaires, alors qu’on pourrait croire révolue la période des condottieres, des chefs de soldats mercenaires.

Dans tes rêves, privilégie les pensées qui t’apporteront un bonheur durable, une communication plus tournée vers les autres, la satisfaction de laisser après toi un monde plus beau, plus humain, plus doux, plus vivable.



Paul Itaulog

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 4.4 / 5. Nombre de note : 49

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

4 commentaires

  • La part du lion des combattants russes attend avec impatience la fin de tout leur contrat, puis de rentrer chez eux après une guerre irréfléchie contre l’Ukraine. C’était lui qui avait 90 jours, et pour certains militaires russes, c’est maintenant terminé et ils rentrent tous chez eux.

  • Les soldats russes, ceux qui ne sont plus du tout désireux de verser leur sang dans une guerre imméritée contre l’Ukraine, le commandement russe ne les lâche pas chez eux. Avec tout cela, on dit aux gardiens de ces militaires que, à leur tour, absolument personne ne les garde tous dans la guerre. Il est intéressant de savoir combien de temps les citoyens russes supporteront qu’ils, dans l’ensemble des jeunes citoyens, soient détachés pour mourir dans une guerre injuste contre l’Ukraine ?

  • Pierre-Michel Vidal

    « Plus de 100 millions de personnes déracinées dans le monde, selon l’ONU » https://sudouest.fr/international
    Il y a (beaucoup) plus malheureux que les français. Et ceux-là ne se plaignent jamais. Un peu de décence et de confiance : allons au bout de nos rêves, le progrès des sciences et des techniques nous le permettent. Le pessimisme ambiant spécialité nationale (entretenue par les adeptes de JLM) est devenu toxique.

    • « Et ceux-là ne se plaignent jamais »
      Plus malheureux, sans aucun doute, mais ne se plaignent-ils jamais? Êtes- vous à leur écoute?

      « le progrès des sciences et des techniques nous le permettent. »

      C’est tout à fait vrai, mais il nous le permet seulement! Cela fait des années que ce progrès existe; où nous a-t-il menés? « « Plus de 100 millions de personnes déracinées dans le monde »

      Il doit y avoir une inadéquation entre les paroles et les actes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *