15 jours de guerre en Ukraine (2), à partir du 4 juillet 2022

4.7
(40)

Rappels: 24 Février 2022 début de l’agression de la Russie

17 Mai 2022 début de la bataille du Donbass

Au 30 Juin la Russie occupe la plus grande partie du Donbass (en plus de toute la côte avec la Mer d’Azov).

Risque d’extension du conflit :

Lituanie-Russie : Pour suivre les directives européennes la Lituanie interdit le transit d’acier et de métaux noirs sur la ligne de chemins de fer Russie-Kaliningrad.

La Russie menace.

Union Européenne :

Les 27 pays européens acceptent la candidature de l’Ukraine à l’U.E.

OTAN

Le 29 Juin, par accord avec la Turquie, il n’y a plus d’obstacle à l’entrée de la Suède et de la Finlande à l’OTAN.

Evènements militaires avant le 4 Juillet

Severodonetsk (au Nord de Donetsk) et Lyssytchansk sont tombés entre les mains des Russes.Les combattants ukrainiens ont pu s’échapper.

Rappel quasi-centenaire :

Sous Staline, de 1932 à 33, il y eu une famine organisée par le gouvernement soviétique, en Ukraine***. Cette famine appelée « Holodomor » a fait entre 2,6 et 10 Millions de morts, et 900.000 noms de familles ont été répertoriés. Or, en 2022 (!), aux environs de Kharkiv, comme ailleurs, les bombardements sont incessants sur des bâtiments civils. D’après le Figaro du 4 Juillet : « Elle (une Directrice) assimile ce conflit à un génocide, qui par la terreur, dit-elle, pousse les Ukrainiens à fuir leur terre, afin de les remplacer par des Russes « . Or il se trouve que, après la famine organisée de 1932-33 des Russes ont effectivement remplacé, en Ukraine, les Ukrainiens morts de faim. On peut mettre en parallèle, à quatre vingt dix années de distance, ces deux épreuves (le mot est faible) que les Russes font subir aux Ukrainiens.

Considération additive.

Un pays c’est, principalement, un peuple et un territoire. Or Poutine n’indique pas quel est le but territorial de son »opération spéciale », par contre il est clair qu’il tue ou fait fuir le peuple de ce pays.

Lundi 4 Juillet

Le drapeau jaune et bleu flotte de nouveau sur l’île aux serpents. Cette île, au large d’Odessa avait été conquise par les Russes. Les Ukrainiens, grâce aux canons longue portée fournis par leurs amis occidentaux ont « marqué des buts » sur l’île et les Russes ont préféré partir. Les Ukrainiens méfiants ont préféré se contenter de poser leur drapeau. ———

Mardi 5 Juillet

La ville de Sloviansk, dans le Donbass est soumise au bombardement russe, en particulier, le marché central, touché, est en flamme.

Les Russes progressent vers l’Ouest en direction de Sloviansk et de Kramatosk, les deux plus grandes villes de la province de Donetsk, encore sous contrôle ukrainien.

———-

  1. Poutine fait un discours dans lequel il affirme qu’il veut prendre possession de tout le Donbass. (il semble qu’il lui en manque très peu).

Mercredi 6 Juillet

L’armée russe menace Slovlansk et Kramatorsk, qui sont entourées de lignes de défense ukrainiennes.

———-

Jeudi 7 Juillet

———-

  1. Poutine prétend que « La Russie n’a pas encore commencé les choses sérieuses »

Vendredi 8 Juillet

Il apparaît que les lance-roquettes américains LRM sont très précis, ils pourraient placer la moitié des missiles envoyés dans un rayon de 5 mètres à une distance de 40 KM. Onze dépôts de munitions russes auraient été détruits ces jours-ci.

———-

Alors que la moisson 2022 est commencée, la récolte de blé 2021 est encore presque toute dans les silos d’Odessa. Il n’y a pas d’accord avec la Russie pour une sortie par cargos. Il y a un peu d’exportation par camion et train.

S. Lavrov, ministre russe des Affaires Etrangères participe au G20 en Indonésie.

G. Larchet, Président du Sénat est en visite à Kiev, il confirme l’aide humanitaire et militaire de la France.

Samedi 9 Juillet et Dimanche 10 Juillet

Dans la région de Donetz les combats sont intenses et la ville de Droukiviva est soumise à un déluge de feu.

La vision de champs de blés mures en feu serre le cœur, c’est une monstruosité de plus, vu les Millions de personne, en Afrique, en risque de famine.

Les Russes sont très forts pour bombarder les immeubles civils, ils le sont beaucoup moins contre l’armée ukrainienne car en 54 jours ils ne sont toujours pas capables de s’emparer de la totalité du Donbass. ———-

Lundi 11 Juillet

Dans l’oblats de Kherson, du côté d’Odessa, il y a une enclave de 10 KM de long que se disputent encore les Russes et les Ukrainiens, il y a des bombardements russes intensifs, des attaques et contre-attaques tous les jours. Il y a encore 1/6° des habitants qui continuent à fuir.

Du côté de Sloviansk à l’Est de l’Ukraine, là où les forces ukrainiennes risques d’être encerclées, l’envoyé du Figaro interroge des paysans qui se maintiennent malgré les bombardements et sont proches des positions d’artillerie ukrainiennes.

Les Ukrainiens prépareraient une contre-attaque à l’Est de Karkhiv.

———–

Poutine déclare une PAUSE avant la prise finale de la région de Donets, ce qui

lui donnerait 100% du Donbass et lui permettrait de la rattacher à la fédération de Russie.( Quand deux armées sont face à face je trouve bizarre que l’une d’elle puisse déclarer une PAUSE unilatérale, on savait que Poutine n’en a rien à faire de la morale, son rapport à la logique, lui-même, n’est pas clair.)

Mardi 12 Juillet

pas d’information

Mercredi 13 Juillet

Une frappe russe fait 5 morts à Mykolaïv. ————- Exportation du blé ukrainien par la mer

Alors que, jusqu’à présent la discussion n’avait lieu qu’entre : les Russes, les Turques et l’ONU, le 13 Juillet une délégation ukrainienne a pu discuter directement avec la délégation russe.

Jeudi 14 Juillet

Une frappe russe à Vinnytsia, en plein centre de l’Ukraine, fait 23morts et plus d’une centaine de blessés. Les Russes ont tiré 4 missiles à partir d’un navire basé en Mer Noire. Les défenses aériennes ukrainiennes avaient réussi à abattre 2 des 4 missiles. —————- Lors du défilé français des représentants des armées Hongroises, Roumaines et Polonaises marquent la solidarité de la France avec les pays de l’OTAN proches de la Russie.

Vendredi 15 Juillet

Une frappe russe sur Odessa la nuit, a fait dégâts seulement matériels.

Samedi 16 Juillet Les Russes ont installé  des lanceurs de missiles près d’une centrale civile nucléaire à Zaporijia, dans le centre du pays.

Conclusion

Cette guerre unique en son genre, car à la fois asymétrique et de « haute intensité » au commencement, est en train de tourner. En effet, les armes occidentales tendent à la rendre symétrique. Il semble que son intensité marque le pas.

Jean-François de Lagausie

*** Principalement d’après : Le Figaro,Le Monde, BFMTV, ARTE et le « Dictionnaire amoureux de l’Ukraine »

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 4.7 / 5. Nombre de note : 40

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

Un commentaire

  • Je reçois une compilation de ce qui se passe en Ukraine de la part du journal « La Croix ».
    Mais je crains que l’opinion publique se lasse de ce qui se passe dans ce pays, malgré l’horreur de cette explosion dans un camp de prisonniers. J’espère que la lumière sera faite; mais la version russe semble faire peu de cas de notre esprit critique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *