Le centre ville de Pau est en grande souffrance

4.7
(240)

Déambuler dans le centre de la ville de Pau est devenu un exercice bien triste. Les nouvelles galeries, le palais des Pyrénées, la rue Joffre et quelques galeries commerciales sont dans un tel état qu’on se demande comment une renaissance est encore envisageable.

Les Nouvelles Galeries sont toujours en déshérence. Pourtant l’incendie date d’avril 2016. Encore récemment on nous faisait savoir par la voix officielle des élus palois qu’un projet devait très prochainement se réaliser. Il y avait soi-disant un banquier local qui s’était mis sur les rangs des repreneurs. En échange il devait, après le retour du magasin des Nouvelles Galeries dans son cadre originel, transformer le centre commercial Bosquet en un centre de détente et de je ne sais quoi. Et puis tout cela a fait pchitt. Depuis, courageux, ces mêmes élus évitent soigneusement d’aborder le sujet. Sans doute ont-ils honte de ce plan foireux.

Le Palais des Pyrénées qui a toujours été très actif sur le plan commercial, se trouve dans un piètre état qu’il n’avait jamais connu auparavant. Plus de la moitié des enseignes sont maintenant fermées… et visiblement pas prêtes de rouvrir. Avec un courage qui ne fait pas la gloire de ceux qui l’affirment, on nous dit que c’est parce que les loyers sont trop chers. On va les croire surtout que maintenant il y a presque six ans qu’une enseigne a dû fermer parce que la mairie avait subventionné un concurrent.

Allez donc faire un tour dans le centre commercial Bosquet vous serez tristement ébahis. Il n’a plus de commercial que le nom. Seule les Nouvelles Galeries installées là à titre provisoire survivent. Encore récemment une enseigne a fermé faute d’activité commerciale.

La galerie Valmont fermée depuis maintenant environ vingt ans, doit, si l’on croit ce que l’on nous dit, rouvrir bientôt. Il en va de même de la galerie commerciale reliant la rue Joffre à la rue des Cordeliers. Également le passage de la République. Triste et décevant spectacle de vitrines qui n’attirent plus personne.

La rue Joffre n’est pas brillante non plus. Certains commerces qui ont récemment ouvert sont ignorés des chalands.

Ajoutons à cela que les récents soldes ont été bien décevants au dire même des commerçants.

Et pendant ce temps-là, la municipalité fait progresser dans des proportions extravagantes le prix des stationnements, tant dans les parkings souterrains qu’en surface (place de Verdun), et le prix des transports en commun. Toujours dans le souci d’inciter les gens à venir plus nombreux fréquenter le centre ville, on augmente encore le nombre des places de stationnement payant. Si l’on fait le compte depuis l’avènement de l’équipe actuellement en place, ce sont pas moins de 1600 places payantes supplémentaires qui ont été créées. C’est vrai qu’il y a là une évidente logique d’incitation à la fréquentation. A trop vouloir dissuader le citoyen d’utiliser son véhicule automobile on en arrive à une situation aberrante qui a pour conséquence que seules les grandes surfaces et leurs galeries situées en limites extérieures et disposant de stationnements gratuits sont fréquentées et réalisent des chiffres d’affaire plantureux.

On pourrait également évoquer les travaux dont l’utilité reste à démontrer et qui, situés aux entrées de la ville, en compliquent exagérément l’accès. Mais cela est un autre sujet.

Pau, le 25 juillet 2022

par Joël Braud

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 4.7 / 5. Nombre de note : 240

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

7 commentaires

  • On voit avec tristesse cette ville se dégrader, l’activité commerciale ne cesse de baisser et des travaux aberrants du type Place de la Monnaie dégrader un peu plus la circulation au prix de la coupe de magnifiques marronniers !

  • désolé M. Braud les nouvelles galeries ne s’appellent plus ainsi, mais Galeries Lafayette. Lafayette nous voila.

    • Hé oui, cher Henry, je date, je date !

    • En effet, les Nouvelles Galeries se nomment maintenant Galeries Lafayette ; cependant à l’entrée de la rue Joffre, côté préfecture, se trouve un panneau à visée historique qui dit qu’en 1889 ont été crées les Galeries modernes actuelles Nouvelles Galeries.
      Il vous appartient en conséquence d’adresser la même remarque, au concepteur-réalisateur de ces panneaux.

  • Manque de volonté de nos édiles ! J’en connais UN qui préfère squatter les plateaux de télévision plutôt que de s’occuper de notre ville.

  • Question impertinente ?!? :

    Est-ce que cela ferait… « Pschitt » de partout dans la capitale Béarnaise ?!? 😉 😉 😉

    Ce qui précède, en plus du feuilleton de l’Élan Béarnais… :

    Lire l’article « Jour décisif : un Biarrot pour sauver l’Élan Béarnais » : publié le 23 juillet 2022
    Source : site web de Presselib.(Actualité quotidienne en Béarn, Pays Basque, Landes, Gers et Bigorre)

    Chapeau de l’article : C’est confirmé, Sébastien Ménard, conseiller municipal de la cité balnéaire impériale, et co-fondateur du groupe Eat4Good, reprend le mythique club de basket.

    URL : https://presselib.com/article/elan-bearnais-basket-pau-menard-east4good

    Je reste pessimiste sur la réussite de cette reprise de l’Élan Béarnais…
    Quant à la décision de réintégrer l’Élan dans le groupe « Betclic Elite », je reste dubitatif, à moins que les déclarations de l’instance dirigeante (Ligue Nationale de basket : DNCCG) soient à… géométrie varible, mais pourquoi pas !

    Je l’ai déjà écrit dans Alternatives Pyrénées, outre le volet financier, le départ de beaucoup de joueurs de l’Élan, obére un peu (le terme est faible !) les chances d’être bien placé dans classement « Betclic Elite » (Ligue Nationale 1 : saison 2022 – 2023)…

    Par ailleurs, j’ai lu l’avis du dénommé « Anonyme » dans les commentaires « Réagissez à cet article », réactions de 2 lecteurs à ce jour, dont le portrait « bien brossé » du repreneur et sous toutes réserves, si c’est vrai (?!?), ça craint ou c’est bien « craignossss »… 😉 😉 😉

    Avec une image si peu flatteuse (…) du repreneur de l’Élan Béarnais, la crédibilité de ce dernier, est pour le moins un peu… écornée, mais ce n’est que l’avis d’un internaute anonyme !!!

    Extrait de la fin du commentaire :
    « Bref, encore un profil bancal, et c’est bien dommage pour l’élan béarnais » (…)

    Rappel :
    (Re)lire l’article « Quand le haut commissaire au plan tire des plans sur la comète ! » ainsi que les commentaires (…) : par Joël Braud, publié le 4 juillet 2022
    URL : https://alternatives-pyrenees.com/2022/07/04/quand-le-haut-commissaire-au-plan-tire-des-plans-sur-la-comete/

    Incroyable, mais vrai (???), mais… aussi à suivre !!! 😉 😉 😉

  • Devant ce constat édifiant, que va faire la mairie, c’est-à-dire le maire et ses vassaux ? On peut encore s’attendre à de l’enfumage, sans plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *