L’Ukraine, l’OTAN et l’UE (suite)

4.5
(357)
  1. Du non-alignement à la révolution de la dignité
Anastasia Hatsenko

Le sommet de Prague de 2002 avait réaffirmé le désir de l’Ukraine d’adhérer à l’Alliance atlantique et a adopté un plan d’action OTAN-Ukraine. Le 22 février 2005, une réunion de la Commission OTAN-Ukraine s’est tenue au niveau des chefs d’État et de gouvernement. Le président Iouchtchenko, favorable à la démocratie libérale européenne, avait assuré que l’Ukraine poursuivrait sa route vers l’intégration euro-atlantique, avec la perspective de devenir membre à part entière de l’OTAN. Cependant, après l’arrivée de l’agent du Kremlin Viktor Yanukovych à la présidence, des lois furent adoptées prévoyant une politique de non-alignement afin de rendre impossible l’adhésion de l’Ukraine à l’Alliance de l’Atlantique Nord.

L’Ukraine est restée un État non aligné jusqu’en 2014. La « révolution de la dignité » de 2014, également connue sous le nom de « révolution de Maïdan » ou « révolution de février », a apporté de nombreux changements dans la vie politique et sociale des Ukrainiens. Le déclencheur de cette révolution fut la dispersion illégale d’un rassemblement pacifique d’étudiants et de citoyens militants qui avait débuté le 21 novembre 2013 en réaction à la décision du gouvernement de suspendre les préparatifs de la signature de l’accord d’association entre l’Ukraine et l’Union Européenne.

La Révolution de la dignité a montré à la Russie que les Ukrainiens ont choisi la voie du rapprochement avec les partenaires occidentaux et non avec le Kremlin. Le mécontentement à l’égard des dirigeants russes et de leur tentative avortée d’asservir l’Ukraine par l’intermédiaire d’un gouvernement à leur solde, a conduit ces derniers à s’emparer à titre de revanche de la Crimée et à provoquer un début d’agression militaire soi-disant séparatiste dans la région de Donbass à l‘Est de l’Ukraine sur la frontière avec la Russie. Aussi, en 2015, le parlement ukrainien, la Verkhovna Rada, a-t-il adopté des amendements législatifs attestant du refus de l’Ukraine de mettre en œuvre une politique de non-alignement.

La demande à l’OTAN de fermeture de l’espace aérien

La déception de l’Ukraine concernant l’OTAN a fait la une de l’actualité au début de la guerre d’agression russe. Motivée par le refus de l’OTAN d’interdire l’accès du ciel ukrainien aux avions de combat et bombardiers russes, elle est allée jusqu’à un rejet de l’OTAN par l’Ukraine. Ceci a paru un moment correspondre à ce qu’exigeait la Russie. L’Ukraine avait demandé à l’OTAN de fermer son espace aérien ou/et de lui donner des avions de chasse. L’inaction de l’OTAN dans ce contexte n’a évidemment pas du tout satisfait les Ukrainiens. À quoi s’ajoute, en mars, qu’à l’issue des négociations entre l’Ukraine et la Russie à Istanbul, on a entendu dire que l’une des propositions de la partie ukrainienne était que l’Ukraine pourrait être sécurisée par un statut de désalignement assorti d’un renoncement aux armes nucléaires et aux bases militaires étrangères. En compensation, elle aurait obtenu des garanties de sécurité certifiées par les États membres du Conseil de sécurité de l’ONU. Mais cela ressemblait beaucoup à de la désinformation russe. Est-il possible que l’Ukraine soit disposée à renoncer à devenir membre de l’OTAN, comme la Russie l’a exigé avant l’invasion et l’exige encore aujourd’hui ; est-il pensable que cela soit un élément de négociation avec la Russie ? Bien sûr que non.

Il ne serait pas facile pour Kyiv 1de renoncer à l’adhésion à l’OTAN. N’oubliez pas que ce n’est pas l’OTAN qui a provoqué l’invasion russe, même si le Kremlin prétend le contraire. L’agression russe s’est produite en l’absence de toute provocation et avec une brutalité extrême. L’Ukraine et tous les autres pays d’Europe de l’Est et du Centre doivent se prémunir contre cela en s’appuyant sur l’OTAN. Refuser d’adhérer à l’Alliance et opter pour le non-alignement ne suffirait pas à satisfaire Poutine. Il veut asservir ces pays comme c’était le cas avant 1990. De plus, l’objectif d’adhésion à l’OTAN est ancré dans la Constitution ukrainienne et il n’est pas facile de modifier la Constitution. Pendant l’application de la loi martiale et l’état d’urgence en vigueur aujourd’hui dans l’Ukraine en guerre, c’est presque impossible. De plus, il s’agit d’un processus assez long qui nécessite des votes lors de deux sessions parlementaires et l’approbation de la Cour constitutionnelle. C’est donc une longue affaire, même lorsque les Ukrainiens ont un ciel paisible au-dessus de leurs têtes. Or, le ciel n’est pas paisible en ce moment.

Dans le même temps, le président Zelensky a précisé que de tels changements ne pourraient être pris en compte qu’avec l’accord des Ukrainiens dans le cadre d’un référendum. Or, un référendum n’est pas envisageable en temps de guerre. Logiquement, la question est la suivante : les Ukrainiens peuvent-ils opter pour la neutralité et s’écarter de l’adhésion à l’OTAN ? La réponse se trouve dans les sondages nationaux réalisés par le Rating Group Ukraine les 16 et 17 février derniers, donc avant l’invasion russe. Ils montraient qu’avant l’invasion russe, 62 % des Ukrainiens étaient favorables à l’intégration euro-atlantique. Le 1er mars suivant, après l’invasion, 76% des Ukrainiens souhaitaient voir leur pays devenir membre de l’OTAN.

Les armes aident l’armée à tenir bon

Il est possible que les prochains sondages montrent un soutien moindre, bien que les exercices conjoints avec l’OTAN, l’échange d’informations et la livraison d’armes par certains membres de l’OTAN renforcent notre armée. Mais il y a toujours de la frustration dans l’air à cause de la réticence de l’OTAN à fermer le ciel, c’est-à-dire à créer une zone d’exclusion aérienne, et de son manque de volonté à nous fournir des avions de combat.

Le président Zelensky a également proposé la création d’une nouvelle organisation appelée U-24. Selon lui, il devrait s’agir d’une organisation intergouvernementale capable de mettre immédiatement fin aux différends entre pays amis.

Cela dit, l’Ukraine comprend l’importance de la coopération avec l’OTAN en ce qui concerne les exercices conjoints, l’échange d’informations et la participation aux missions de maintien de la paix. Il faut donc s’attendre à ce que le cap stratégique menant l’Ukraine à l’OTAN soit maintenu, mais que l’Ukraine tente tactiquement de trouver de nouvelles garanties pour sa sécurité.

Le statut de pays candidat à l’UE

Comme nous l’avons déjà mentionné, la Révolution de la Dignité avait débuté en raison de la volonté de l’Ukraine de rejoindre la famille européenne et de ne pas signer un accord d’adhésion à l’Union douanière avec la Russie. Comme déjà dit aussi, après la Révolution, la Russie avait annexé la Crimée et déclenché une guerre dans le Donbass. Depuis, l’Ukraine s’est réengagée dans son processus d’intégration européenne et euro-atlantique. Bien sûr, la Russie a voulu empêcher l’Ukraine d’avancer dans ce processus vers plus de démocratie qui n’est pas celui que la Russie pratique et impose.

Or, voilà que l’on pose aux Ukrainiens des questions du genre : « Pourquoi ne feriez-vous pas des concessions à la Russie ? « . On sait très bien Que des concessions seraient comprises par la Russie comme des faiblesses et qu’elles ne feraient qu’accroître sa voracité. Malgré la guerre et l’annexion, l’Ukraine a donc continué à montrer son désir de devenir membre de l’UE non seulement en paroles mais aussi en actes. Aucun État membre de l’UE n’a comme elle mené de réformes en vue de son adhésion à l’Union européenne pendant une guerre.

« Dans l’ensemble, l’Ukraine a bien progressé dans la mise en place d’institutions stables garantissant la démocratie, l’État de droit, les droits de l’homme ainsi que le respect et la protection des minorités ; elle a maintenu ses bons résultats macroéconomiques, faisant preuve d’une résistance remarquable en matière de stabilité macroéconomique et financière, tout en devant poursuivre d’ambitieuses réformes économiques structurelles ; et elle s’est progressivement rapprochée d’éléments substantiels de l’acquis communautaire dans de nombreux domaines », peut-on lire dans l’avis de la Commission européenne concernant l’Ukraine.

Aujourd’hui, l’Ukraine a enfin le statut de candidat à l’adhésion à l’UE. Il nous reste un long chemin à parcourir pour devenir membre à part entière de l’UE. Cependant, le poète ukrainien Taras Chevtchenko a écrit : « Combattez et vous gagnerez ». Les Ukrainiens n’ont pas abandonné leur but d’adhésion à la communauté de destin européenne pendant les huit années de guerre dans le Donbass. Ils ne l’ont pas abandonné lors de la récente invasion de leur pays en 2022 par la Russie de Poutine. Ils ne l’abandonneraient pas même lors d’une invasion à grande échelle.

FIN

par Anastasia Hatsenko

(Anasasiia Hatsenko est spécialiste des questions euro-atlantiques. Elle est membre du cercle de recherche européen « Ad Astra » à Kyiv)

1– Les Ukrainiens refusent d’écrire Kiev comme les Russes.

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 4.5 / 5. Nombre de note : 357

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

14 commentaires

  • Et hop, un article qui peut laisser dubitatif, des lecteurs…

    Article « Guerre en Ukraine : des anciens de la Légion internationale dénoncent les pratiques de certains chefs » : par Jeanne Sénéchal, publié le 22/08/2022
    Source : journal Le Figaro (Section « International »)

    URL : https://www.lefigaro.fr/international/guerre-en-ukraine-des-anciens-de-la-legion-internationale-denoncent-les-pratiques-de-certains-chefs-20220822

    Nota : n’hésitez pas à consulter de temps en temps, le dossier « Guerre en Ukraine » (Articles et reportages) pour comprendre et suivre l’actualité…
    URL :
    https://www.lefigaro.fr/international/dossier/tensions-entre-la-russie-et-l-ukraine-tout-comprendre-a-la-menace-d-une-invasion-russe

  • Pour info et/ou rappel… :

    « L’agence de notation S&P place l’Ukraine à un cran du défaut de paiement » : publié le 12/08/2022 avec AFP
    Source : site web du magazine Capital (Économie et politique)

    Chapeau de l’article : L’agence S&P (Standard & Poor’s) a abaissé la notation de l’Ukraine, qui est désormais étiquetée « SD », ou défaut de paiement « sélectif », dernier cran avant le défaut de paiement.

    UL : https://www.capital.fr/economie-politique/lagence-de-notation-sp-place-lukraine-a-un-cran-du-defaut-de-paiement-1443865

    Par ailleurs, consulter la rubrique Guerre en Ukraine pour suivre les actualités sur ce sujet :

    URL : https://www.capital.fr/tag/guerre-en-ukraine

  • « Une image miroir de la corruption » entre le système russe et celui ukrainien… Même combat !

    On dit aussi, qu’il n’y en a pas un pour relever l’autre…

    Rappels… :

    1) Lire l’article « Le niveau de corruption en Russie poutinienne est un bienfait : il entrave l’effort de guerre » : par Anton Shekhovtsov, publié le 29 juillet 2022
    Source : site web de Desk Russie » ( « L’actualité russe décryptée rien que pour vous » : https://desk-russie.eu/ )

    Chapeau de l’article : Comme la rouille, la corruption ronge les sociétés démocratiques. C’est pourquoi les activistes ukrainiens l’ont tant combattue. Mais dans les sociétés autoritaires comme la Russie, plus il y a de corruption, plus il devient difficile de mener des guerres. Il faut plus de corruption dans la Russie de Poutine et nous devrions l’encourager autant que possible, affirme le politologue Anton Shekhovtsov.
    URL : https://desk-russie.eu/2022/07/29/le-niveau-de-corruption.html

    2) Lire l’article « En Ukraine, l’ombre de la corruption plane sur la future reconstruction du pays » : par Grégoire Sauvage, publié le 06/07/2022
    Source : site web de France24 (Europe)

    Chapeau de l’article : Les milliards de dollars promis à l’Ukraine par ses soutiens occidentaux pourraient provoquer des tentations dans l’un des pays les plus corrompus d’Europe. Mardi, les principaux alliés de l’Ukraine, réunis en Suisse, ont conditionné leur aide au renforcement de l’État de droit et à l’éradication de la corruption.
    URL : https://www.france24.com/fr/europe/20220706-en-ukraine-l-ombre-de-la-corruption-plane-sur-la-future-reconstruction-du-pays

    « Long is the road… »

  • Aux dernières nouvelles Poutine a invité des « travailleurs » Nord Coréens dans le Donbass.
    Entre dictateurs, ils s’y connaissent en terreur. ça promet !!
    Ukraine : Des milliers de « volontaires » nord-coréens pourraient bientôt venir dans le Donbass :
    http://www.opex360.com/2022/08/07/ukraine-des-milliers-de-volontaires-nord-coreens-pourraient-bientot-venir-dans-le-donbass/

    Kim Jong-Un : comment le dictateur nord-coréen a donné son oncle à manger à 120 chiens :
    https://fr.news.yahoo.com/kim-jong-dictateur-nord-cor%C3%A9en-165435931.html?guccounter=1

  • Exécutions sommaires et tortures : mensonges et manipulations de la Russie continuent, mais il fallait s’y attendre…

    Lorsqu’on s’intéresse au cheminement du dictateur-russe pour accéder au pouvoir et ses crimes de guerre (Tchéchénie : 1999-2009 + Géorgie : 2008) ainsi que les assassinats, aucun doute, qu’il ne faut jamais croire ce dictateur !

    Nous sommes toujours dans une guerre de communication sans fin… ET je n’ose évoquer le décompte macabre en pertes humaines très importantes de chaque côté : Russie et…Ukraine.

    Consulter les 2 sites web suivants :

    1) Article « Guerre en Ukraine : Moscou et Kiev s’accusent mutuellement d’avoir bombardé une prison abritant des détenus ukrainiens »
    Source : site de franceinfo: (France Télévisions) avec AFP, publié le 29/07/2022
    URL : https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en-ukraine/guerre-en-ukraine-la-russie-affirme-que-kiev-a-bombarde-une-prison-et-tue-40-prisonniers-de-guerre-ukrainiens_5283403.html

    2) Article « Ukraine : une prison bombardée, Zelensky dénonce « un crime de guerre russe délibéré » » : par Dmytro Gorshkov . AFP, publié le 30/07/2023
    Source : site de TV5Monde (Info)
    URL : https://information.tv5monde.com/info/ukraine-une-prison-bombardee-zelensky-denonce-un-crime-de-guerre-russe-delibere-466166

    Inutile d’en rajouter…

  • Pour information et/ou rappel : à chacun de considérer que cela soit de l’information ou de la désinformation… quoique… 😉 😉 😉

    Une autre vision de l’information et/ou du décryptage de l’information ?

    Lire svp entre autres articles, l’article suivant qui peut laisser dubitatif… :

    « Le conflit avec la Russie ne doit pas faire oublier que le président ukrainien est cité dans les Pandora Papers » : publié le 3 mars 2022
    Source : site web Le Courrier des Stratèges (Section « Fil Ukraine »)
    Éditeur : Cosmico Courtage (F – 69100 Villeurbanne)

    URL : https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/03/03/le-conflit-avec-la-russie-ne-doit-pas-faire-oublier-que-le-president-ukrainien-est-cite-dans-les-pandora-papers/

  • En Ukraine, il faut se rappeler que le film humoristique qu’avait tourné Zelensky (qui soit dit en passant a fait des études de droit comme son épouse) avant d’être élu président était consacré à la lutte contre la corruption. Je ne crois pas qu’aligner les titres et adresses de toutes les polices anticorruption de la planète soit un argument contre l’Ukraine ni son entrée dans l’Union Européenne. Cela peut impressionner le commun des mortels mais est sans rapport avec le sujet
    Mais cela sert surtout à dévier du sujet principal qui et la guerre criminelle de Poutine.
    Le sujet est géopolitique, l’indépendance de l’Ukraine, de la Géorgie, de la Moldavie et des républiques baltes, pou ne pas parler de la Pologne face au despotisme russe et du coup notre indépendance à nous en tant qu’Union Européenne par rapport à l’impérialisme poutinien. C’est la raison pour laquelle l’armée du Kremlin doit être refoulée derrière ses frontières de 1991-92. IL ne s’agit que de cela Les principaux Etats l’ont compris et c’est une grande chance que Charles Michel et Ursula von der Leyen l’aient également compris à la tête de l’Union Européenne.
    Le système Poutine en revanche est bâti 1. Sur la corruption d’Etat (les oligarques et Poutine principal propriétaire des biens du pays avec Gazprom et sa banque notamment) ; 2. Sur le terrorisme d’Etat (le KGB/FSB a remplacé le Parti communiste de l’Union soviétique à la direction du pays alors qu’avant 1990-2000 il n’en était que l’instrument du PCUS). Une des raisons de la haine que Poutine voue à Zelensky tient justement à la lutte de celui-ci contre la corruption (et à sa lutte pour la démocratie libérale).
    Si le chemin est si long pour l’Ukraine et que l’on trouve tellement de puces et de poux dans son pelage alors que des chiens bien plus pouilleux sont déclarés cleans, c’est que l’ampleur de la désinformation poutinienne en France, en Allemagne et au niveau européen a été (et est encore hélas!) énorme. Non seulement au niveau de deux forces politiques importantes : les Insoumis et le Rassemblement national en France, Die LInke et l’AfD en Allemagne, mais aussi avec des influenceurs souvent de bon niveau stipendiés de diverses manières dans les secteurs culturels, universitaires, économiques et même politique et leurs « idiots utiles » pour paraphraser Lénine.

  • Vous écrivez : « Il nous reste un long chemin à parcourir pour devenir membre à part entière de l’UE. Cependant, le poète ukrainien Taras Chevtchenko a écrit : « Combattez et vous gagnerez ». »

    Oui, si vous combattez AUSSI la corruption dans votre pays.

    • Anastasiia Hatsenko

      C’est vraiment bien que vous connaissiez les œuvres de Shevchenko. Et oui, nous luttons contre la corruption, car sinon nous ne pourrons pas réaliser notre rêve et rejoindre l’UE et l’OTAN.

      • / « Et oui, nous luttons contre la corruption, car sinon nous ne pourrons pas réaliser notre rêve et rejoindre l’UE et l’OTAN. »

        Le délabrement, la corruption de l’appareil d’État, auquel s’ajoute (Si… cela continue toujours ???), le pillage des ressources locales par des bureaucrates, des oligarques et même quelques groupes occidentaux, figurent, comme vous le constatez, parmi les problèmes à résoudre avant que l’Ukraine, puisse rejoindre l’Union européenne…

        « Good luck : long is the road…« 

        • Vous parlez de corruption, mais alors que fait l’administrateur de Gazprom, Rosneft, Nord Stream 2 et ami de Poutine, Gerald Schröder à Moscou en « vacance » pour « négocier ». « Négocier » quoi alors que l’UE demande à tous les européens de faire de la sobriété énergétique, par solidarité pour les allemands qui se sont mis dans la gueule du loup Poutine ?
          François Fillon a été administrateur des entreprises Russes Gazprom, Zarubeshneft et Sibur.
          Ex-cheffe de la diplomatie autrichienne, l’italien Matteo-Renzi (centre-gauche), l’autrichien Christian Kern (gauche) etc…
          Corruption des élites anglaises par Poutine au sujet du Brexit pour diviser l’Europe, comme Xi avec les 17+1. Les armées anglaises et françaises plus divisées que jamais.
          Corruption en Europe, parlons de Malte qui vend des passeports de l’UE pour 500 000€ aux Russes, aux Chinois et a tout ceux qui veulent bien passer à la caisse !
          La Suisse la grande lessiveuse de l’or des nazis, comme des trafiquants de drogues, un pays qui a l’habitude de laver plus blanc que blanc.
          L’affaire Kadhafi, et j’en passe…
          Si vraiment l’appareil d’état de l’Ukraine était corrompu, il y a longtemps que l’Ukraine se serait effondrée et ce n’est pas le cas, tout au contraire.
          Dans le même ordre , avec la même puissance de feu, l’armée française considérée en 1940 comme l’armée la plus puissante du monde s’est effondrée en 15 jours.
          Balayons devant notre porte

          • Robert Contrucci

            Au(x) chevalier(s) blanc(s) de la finance internationale… » 😉 😉 ,-)

            Outre la corruption, l’Ukraine est gangrénée par les mafias, comme beaucoup de pays limitrophes et même plus…

            1) Article « Mafia ukrainienne »
            Source : site web Stringfixer
            URL : https://stringfixer.com/fr/Ukrainian_mafia

            2) Article « Une véritable mafia qui a pillé l’Ukraine » (Nota : sous l’ancien régime de Viktor Ianoukovitch et ses complices oligarques…) publié le 28 février 2014
            Source : site web du journal Le Temps » (Genève, Suisse)
            URL : https://www.letemps.ch/monde/une-veritable-mafia-pille-lukraine

            Pour vous consoler quoique… 😉 😉 😉 :

            Lire, l’article « Crime organisé : tous les pays européens concernés » : par Camille Richir et Marie Guitton, publié le 18/10/2018
            Source : site web touteleurope.eu (Comprendre l’Europe)

            URL : https://www.touteleurope.eu/fonctionnement-de-l-ue/mafias-crime-organise-tous-les-pays-europeens-concernes/

            Rappel / industrie boursière et blanchiment d’argent :

            En terme de , »lessiveuses » pour le blanchiment d’argent issus de trafics illicites ou criminels, les places boursières de Londres (London Stock Exchange : LSE) et de Tokyo (Tokyo Stock Exchange : TSE) sont plus importantes que les places que vous citez, ce qui n’empêche pas l’immoralité de ce que vous dénoncez à juste titre…

            À lire, les 2 articles suivants :

            1) Article « Adhésion à l’UE : « L’Ukraine doit encore régler ses problèmes de corruption » » : par Ronan Planchon, publié le 17/06/2022
            Source : site web du journal Le Figaro
            URL : https://www.lefigaro.fr/vox/monde/adhesion-a-l-ue-l-ukraine-doit-encore-regler-ses-problemes-de-corruption-20220617

            2) Article « Ukraine candidate à l’UE : « Si le pays est partiellement occupé par la Russie, envisager l’adhésion sera impossible » » : publié le 24 juin 2022
            Source : site web du journal Le Monde (International)
            URL : https://www.lemonde.fr/international/article/2022/06/24/ukraine-candidate-a-l-ue-si-le-pays-est-partiellement-occupe-par-la-russie-envisager-l-adhesion-sera-impossible_6131817_3210.html

            Pour plus de précisions et autres informations… :

            Site web de l’Observatoire des Criminalités internationales (ObsCi) | Iris (Notes, entretiens et vidéos), observatoire lancé en septembre 2020.
            Source : site web de l’IRIS (Institut des Relations Internationales et Stratégiques)
            URL : https://www.iris-france.org/observatoires/observatoire-des-criminalites-internationales-obsci/

            Quelques déclarations de Fabrice Rizzoli (Dr en sciences politiques, enseignant chercheur, spécialiste de la criminalité organisée et des mafias) :
            Autres infos via association Crim’HALT
            URL : https://crimhalt.org/

            « …aujourd’hui tous les groupes criminels sont présents dans l’économie légale, dans l’énergie, la collecte des déchets, les money transferts (transferts d’argent, NDLR), les casinos, les jeux… »
            Source : site web toute l’Europe, publié le 17/10/2018

            « Pour lui (Fabrice Rizzoli), la frontière entre ce qui est légal ou illégal est très floue :
            « C’est la même économie enchevêtrée…
            Source : site web du journal Ouest-France, publié le 21/09/2019

    • Pierre-Michel Vidal

      Hélas! L’Ukraine n’a pas le monopole de la corruption c’est le cas de nombreux pays européens qui par ailleurs restent peu démocratiques et peu regardants sur les droits des minorités. On citera la Bulgarie, la Roumanie mais aussi Chypre ou Malte, par exemple. On est très regardant sur l’adhésion de l’Ukraine. Quelles sont les raisons véritables de cette prévention?

      • Outre la géopolitique, intéressé depuis des décennies par l’économie souterraine et la Mafia (Ex : ensemble des trafics en tous genre et donc blanchiment d’argent, incidence sur l’économie comme la perturbation de l’économie dans plusieurs pays..), vous trouverez ci-après, quelques éléments de réponse à votre question… :

        Nota : 5 sites web et… sélection non exhaustive !

        1) Pour commencer le site web du GRECO (Site officiel du Groupe d’États contre la corruption)
        Source : portail du Conseil de l’Europe (F – 67075 Strasbourg Cedex, France)
        URL : https://www.coe.int/fr/web/greco/about-greco

        2) Site web de l’OECD (Site officiel de l’OCDE : Organisation de coopération et de développements économiques)
        URL section « Lutter contre la corruption » : https://www.oecd.org/fr/corruption/luttercontrelacorruption.htm

        3) Site de TRACFIN (Traitement du renseignement et action contre les circuits financiers clandestins, service de renseignement placé sous l’autorité du Ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance)
        URL : https://www.economie.gouv.fr/tracfin

        4) Site de l’ AMF (Autorité des Marchés Financiers : France)
        Section « La lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme »
        URL 1 : https://www.amf-france.org/fr/actualites-publications/dossiers-thematiques/lutte-anti-blanchiment

        5) Et juste en guise de complément d’informations, article « L’état actuel de la corruption en Europe de l’est- BBL Consulting » (L3378 Livange, Luxembourg) : par Lorena Ungureanu, publié le 28/02/2020, mais toujours… d’actualité !
        URL : https://www.bllconsulting.com/letat-actuel-de-la-corruption-en-europe-de-lest/

        J’ai encore plus de biscuit (Références de sites web + Livres + Conférences auxquelles j’ai assisté sur le sujet + module de cours lors de mes études supérieures à Paris) sur la corruption, mais mon commentaire déjà trop long, le serait encore plus !

        Pour avoir discuté, lorsque j’habitais Paris, avec plusieurs magistrats chargés de la lutte contre la criminalité financière et sauf erreur de ma part, il faut savoir que les 2 principales places boursières où le « recyclage » fonctionne bien (Blanchiment d’argent ), sont :

        1) Londres (London Exchange : LSE)
        2) Tokyo (Tokyo Stock Exchange : TSE)

        En effet, comment connaître la composition d’un fonds d’investissement de plusieurs millions d’euros, fonds qui est composé de fonds blanchis via de multiples sociétés écrans (Un des moyens connus, en bref, « la lessiveuse » pour le blanchiment de capitaux…) = très difficile sinon impossible…

        Autres exemples… :

        . Au début de ce siècle, j’ai lu un rapport qui indiquait qu’environ 10% des investissements immobiliers et achats de terrains dans l’ex. Allemagne de l’Est (RDA ou DDR en allemand) avaient été réalisés par la Mafia (Mafia italienne… principalement).

        . Combien de touristes qui vont dans des hôtels ou clubs de vacances, savent que c’est parfois, le résultat d’investissements effectués (Il)légalement par la Mafia et d’autres organisations mafieuses, principalement, dans des pays où il n’existe aucun contrôle des changes (Ex : / fuite des capitaux), mais pas que…

        J’arrête là, ces quelques informations qui peuvent décourager ou sont susceptibles d’écoeurer beaucoup de personnes…

        P’tite précision en ce qui concerne les méandres de l’économie internationale ET « entre nous » : ce qui précède est une des raisons qui me rends de plus en plus cynique, mais pas forcément « cynoque » quoique… 😉 ,-) 😉

        Les raisons de cette lutte contre la corruption ? : elles sont évidentes ET hélas, cette lutte est perpétuelle, jusqu’à… la nuit des temps ! 😉 😉 😉

        « Last but not least » : il y a beaucoup de citations sur la corruption, aussi je me contenterai des 3 suivantes :

        . « Pour qu’il y ait corruption, il faut impérativement deux parties prenantes… »

        . « Pour qu’il y ait de la corruption, il faut des corruptibles… »

        . « Pour qu’il y ait des corrompus il faut qu’il y ait des corrupteurs… »

        Et ainsi de suite… 😉 😉 😉

Répondre à Robert Contrucci Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *