Autour du sport féminin c’est le fric !

4.3
(63)

 C’est l’explosion dans les médias, presse, télévision, spectacles sur le terrain…., du sport féminin. L’enthousiasme des foules est devenu aussi grand, parfois même plus, que pour le sport masculin. 

Les femmes attirent un nouveau public, malheureusement très apprécié des diffuseurs et des sponsors.


Dans toute activité, comme je l’ai déjà dit, il y a toujours deux facettes: le oui et le non, le pour et le contre, la face lumineuse et la face obscure, le bien et le mal… En abordant le sport féminin, l’actualité  ne montre que la face lumineuse où tout est beau, tout le monde il est gentil, la face obscure avance masquée avec des intentions pas toujours très louables, Il est bien évident que le développement du sport féminin est une bonne chose pour  toutes ces jeunes femmes, physiologiquement, physiquement et psychologiquement; c’est une manière de s’affirmer face aux hommes et donc d’acquérir un statut d’égalité qu’elles n’ont pas encore, malheureusement, dans d’autres domaines. Le 22/01/2022 a été la journée internationale du sport féminin: il a été mis en avant les effets positifs sur la santé physique, physiologique et mentale.

Cependant, on n’évoque que « les héroïnes », celles qui emportent les médailles et les foules lors des matchs. Les sans-grade pour lesquelles l’activité sportive est tout aussi salutaire n’intéressent personne car elles ne rapportent pas d’argent. Rappelons que Le Mouvement olympique a pour but de contribuer à bâtir un monde pacifique et meilleur en éduquant la jeunesse par le moyen du sport pratiqué sans discrimination d’aucune sorte et dans l’esprit olympique qui exige la compréhension mutuelle, l’esprit d’amitié, la solidarité et le fair-play.

On en est loin !

Après la distribution des médailles, les drapeaux sont hissés tandis que l’hymne national du pays du médaillé d’or est joué. Même si cela a toujours été le cas, tout en étant de nombreuses fois modifié, je trouve que ce comportement « nationaliste » et individualiste n’est pas tellement en rapport avec l’esprit d’amitié, de solidarité et de fair-play. Pourquoi ne pas hisser à la place, le drapeau olympique avec ses 5 anneaux? Chaque pays y retrouverait ses couleurs. Si les anneaux représentent bien les cinq continents du monde, les six couleurs (fond blanc compris) ont été choisies de telle sorte qu’elles se retrouvent dans tous les drapeaux du monde d’alors et que chaque pays puisse y reconnaître l’une de ses couleurs nationales (ce qui reste globalement toujours vrai).
Que n’a-t-on dit sur la glorieuse incertitude du sport ? Beaucoup sans doute et sûrement que l’aléa du résultat est l’essence même de la compétition. C’est ce qui fait la beauté du sport et c’est pourquoi le résultat des compétitions ne doit pas souffrir de suspicion.
 Mais, il ne faut pas être naïf,  le sport féminin, tel qu’il est pratiqué ne peut pas  espérer bâtir un modèle vertueux. La médiatisation, qui génère cet engouement important, est orchestrée par ceux qui cherchent à faire du fric en investissant dans toutes les branches en rapport avec le sport. Cette orchestration va jusqu’à la Fédération française de Football (FFF)qui incite les joueuses à se montrer « plus féminines », autrement dit à se conformer à une certaine image de la féminité, par exemple en ayant les cheveux longs !

L’argent, la peste puisqu’on peut l’appeler par son nom, faisait à la beauté du sport, la guerre !

Le sport féminin devient (enfin) un big business

https://www.latribune.fr › services › tourisme-loisirs › l…

Le marché féminin est le nouvel Eldorado du sport-business

https://www.lemonde.fr › Archives


Entre les droits télévisuels, les contrats de sponsors et les revenus des événements, les montants que le sport professionnel féminin pourrait brasser à l’avenir dépassera largement le milliard de dollars par an prédit Delotte. Signe que les femmes conquièrent un nouvel espace économique. Par exemple, le marché des articles sportifs féminins (vêtements, chaussures…) augmente. Il représente 1/3 du marché. Le développement des équipements sportifs s’amplifie telle que la vente des vélos d’appartements, les tapis de sol…Par conséquent le secteur privé s’accélère. Les fédérations sportives, hélas, commencent alors à accepter cette nouvelle population qui ne vise pas principalement la compétition ou qui pratique les nouvelles tendances. Ainsi le marché du spectacle se développe ; 

la professionnalisation et la « marchandisation » actuelle du sport étaient   étrangères aux idées des fondateurs…. 

Les paris sportifs rapportent.

Les revenus publicitaires et l’audience de la télévision ont explosé lors de la finale de l’Euro féminin de l’UEFA 2022, qui a vendu les droits à 195 pays et devrait rapporter 60 millions d’euros, soit quatre fois plus que l’édition précédente.Visa, Adidas, Nike et Heineken sont parmi les sponsors les plus actifs  du sport féminin en Europe. Par exemple, la Barclays Bank s’est engagée à financer la ligue de football britannique pendant trois ans en injectant 40 millions d’euros.
Claude Gisselbrecht (Ille-et-Vilaine) : « Cela fait des lustres que le sport a perdu ses lettres de noblesse… Presque toutes les manifestations, championnats, rencontres internationales, JO, etc. sont gangrenés par l’argent roi qui laisse forcément des traces, souvent indélébiles ! « Plus vite, plus haut, plus fort », certes, mais à quel prix… Des JO d’hiver de Pékin à la Coupe du monde de football au Qatar, en passant par la disparition suspecte d’une joueuse de tennis chinoise, par exemple, nombreux sont les « ingrédients » qui n’ont plus grand-chose à voir avec le sport en tant que tel : pouvoir politique dictant sa loi, droits humains bafoués, ouvriers sacrifiés sur l’autel du profit, et j’en passe ! Derrière les vitrines clinquantes, se cachent en effet de « petits arrangements entre amis » qui peuvent rapporter gros et changer la donne, prenant souvent le (télé)spectateur en otage… Le sport masculin et féminin, même chez les amateurs, a complètement viré sa cuti, au grand dam de celles et ceux pour qui il est encore synonyme de dépassement de soi et de saines performances ! « 


On est passé de  la noble incertitude à la choquante certitude.

signé Georges Vallet

crédits photos : Sport et citoyennetéEncourager la pratique sportive des femmes qui en sont éloignées:

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 4.3 / 5. Nombre de note : 63

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

2 commentaires

  • Pierre-Michel Vidal

    Heureusement que les femmes sportives ou autres gagnent de l’argent. Il faudrait pour un monde plus juste qu’elles en gagnent plus pour être à égalité avec les hommes…

    • Vous avez tout à fait raison mais le problème que je dénonce est que bon nombre d’investisseurs font du business et gagnent de l’argent sur leur dos.

      « Les revenus publicitaires et l’audience de la télévision ont explosé lors de la finale de l’Euro féminin de l’UEFA 2022, qui a vendu les droits à 195 pays et devrait rapporter 60 millions d’euros »
      Quelle part ont-elles touché? Combien les commerçants des articles sportifs ont-ils reversé sur leur compte en banque afin que »les femmes sportives ou autres gagnent de l’argent ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *