Compétence

4.7
(97)

Étant donné qu’un très grand nombre de personnes se permettent de publier sur AltPy des articles ayant trait à des domaines dans lesquels ils n’ont pas de compétences réelles, je pense que la rédaction d’Altpy devrait prendre les mesures suivantes :

1) Vérifier que les auteurs d’articles possèdent les diplômes et/ou l’expérience professionnelle afférents aux domaines dont ils traitent. Pour permettre à la rédaction d’Altpy de faire cette vérification, les auteurs d’articles devraient impérativement joindre à leur texte une copie de leurs diplômes et de leur CV.

2) Vérifier que le sujet traité dans l’article correspond bien aux compétences attestées par les diplômes et le CV.

On pourrait à mon avis aller plus loin, et s’insurger contre de fait que des individus, non seulement émettent dans AltPy des opinions sur des questions qui se situent en dehors de leur domaine de compétence véritable, mais aussi ont la possibilité d’utiliser un bulletin de vote pour contribuer à élire des hommes et des femmes politiques dont ils sont incapables d’évaluer les programmes, faute de compétence dans les domaines du climat, de l’énergie, de la défense nationale, de la police, de la justice, de l’éducation, de l’agriculture, des transports, etc. Donc, il est temps d’en finir avec les élections et de confier la totale gouvernance de ce pays à un petit groupe d’experts, dont bien sûr la compétence serait vérifiée par d’autres experts.

Paul Larreya

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 4.7 / 5. Nombre de note : 97

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

21 commentaires

  • Comment définit -on un expert ? A ses diplômes ou à sa connaissance du terrain ?
    J’ai connu beaucoup d’experts dans ma vie(par exemple des experts en audit dont on parle beaucoup ces derniers temps, etc) bardés de diplômes. Ces experts dans la théorie étaient imbattables, mais sur le terrain bonjour les dégâts..Leur compréhension restant phagocytée par leur grand savoir théorique, bien des catastrophes furent évitées par des personnes de terrain qui eux n’étaient pas bardés de diplômes ni d’un CV dont les diplômes faisaient impression…

    • Je peux vous répondre pour ce que je connais, c’est à dire le monde professionnel. On ne s’autoproclame pas exper, on est reconnu (ou pas) expert sur un sujet ou dans un domaine quand on a démontré par ses réalisations qu’on avait une connaissance approfondie du sujet/domaine. Ce n’est donc pas une histoire de diplôme mais de CV au sens large.

  • Un journaliste de BFM prétend que la signature de la capitulation allemande du 9 mai 1945 à Berlin est due au décalage horaire par rapport à la première signature à Reims. Il ne connaît pas son histoire. A Reims les Russes étaient absents tout simplement.

  • Un second degré qui m’échappe totalement mais qui confirme ma déception d’avoir abandonné d’écrire et de publier quoi que ce soit sur cette feuille de choux que pourtant j’appréciais beaucoup à son époque d’Alternatives Paloises et de Bernard Boutin. Plus rien n’est ouvert à des billets d’humeur, il ne se pratique ici qu’un entre-soi de messieurs perchés sur leur cheval. Excusez-moi les amis mais pour moi ce soi-disant espace de débat où on se fait flinguer de commentaires ou alors censuré direct dès qu’on provoque une rencontre d’autre chose finit par être grotesque, stérile et stupide au niveau de Monsieur Jourdain qui fait de la prose.

  • Pierre-Michel Vidal

    Parler de sujets très complexes -avec une prédilection pour leurs aspects techniques- sur un ton assuré et définitif cela me paraît léger, parfois même irresponsable ou indigeste. Cela se limite souvent à une simple démarque des avis « autorisés » entendus sur les chaînes d’information en continu. Peut-être avons nous un grand scientifique anonyme dans nos contributeurs: qu’il se fasse connaître et je ferai mon mea culpa. Ceci dit j’en doute…

  • Pour ma part je perçois bien le second degré voulu par l’auteur. Et pourtant :

    Sur de nombreux sites les éditorialistes réguliers ou intervenants ponctuels affichent un CV, du moins les points qui donnent une crédibilité à leurs écrits. C’est même le cas sur certains forums (anglo-saxons principalement). En fait dans les journeaux classiques c’est même systématique, pour les auteurs de tribunes.

    Sur les élections, le sujet est suffisamment important pour ne pas être pris à la légère comme vous le faites. Le déficit de connaissances et de réflexion peut finir par poser de sérieux problèmes. Les USA nous en offrent un spectacle assez caricatural et désolant par moments, mais nous aurions tort de nous croire à l’abri de ce genre de dérive.

    • Les CV sont-ils une sécurité sur la qualité de l’information donnée?
      Je ne crois pas. Et là, je ne fais plus du second degré.

      Prenons la guerre en Ukraine, les médias savaient que des écoles, des dispensaires, des hôpitaux, vidés de leur occupants, servaient d’entrepôts de munitions, de casernement et même de lieu d’assemblage pour des armes. Or, ils n’ont rien dit. Et le bombardement de ces locaux était présenté comme des crimes de guerre, avec quelque fois des morts fictifs…

      Il aura fallu attendre le rapport d’Amnesty International qui lève le lièvre, avec courage, pour que les médias gênés abordent rapidement la question avant de passer à autre chose.

      Je connais une humanitaire toulousaine qui a passé plusieurs semaines à la frontière ukrainienne.
      Ce qu’elle a vu et entendu, le cynisme de certains journalistes, etc, l’a un peu écœurée.

      La population civile, les pauvres surtout, souffrent beaucoup, c’est vrai, mais la nomenklatura ukrainienne, les oligarques et leur famille vivent très bien de la guerre.
      Il y aurait bien d’autres choses à dire sur la corruption et les détournements…

      Je ferai remarquer que certains journalistes utilisent désormais le conditionnel pour certaines informations provenant d’Ukraine. Ce qui n’enlève en rien la faute de Poutine à l’origine de cette guerre. Il faut le souligner.

      Mon amie toulousaine me dit qu’ à coté des armes, la guerre de propagande bat son plein, et que les « Military Information Support Operations » (MISO) américains (ex-PSYOP) , chargés de la guerre de l’information, sont à la manœuvre, comme, bien sur, leurs homologues russes…

      Pour mieux comprendre ce genre de question qui échappe au commun des mortels, lire : « les guerres secrètes de la mondialisation » (Ed. Lavauzelle) du Général Pichot-Duclos, paru il y a 20 ans, mais toujours d’actualité. Ce général, mort aujourd’hui, faisait partie de la Communauté des services de renseignement français. Dans son livre il aborde, entre autre, de façon synthétique, l’action des PSYOP américains devenus MISO. INSTRUCTIF !

      • Vous devriez lire les 2 articles suivants ainsi que les commentaires qui suivent chaque article :

        1) « L’Ukraine, l’Otan et l’UE » publié le 18 juillet 2022 par Anastasia Hatsenko
        URL : https://alternatives-pyrenees.com/2022/07/18/lukraine-lotan-et-lue/

        Commentaires via l’URL suivante :
        https://alternatives-pyrenees.com/2022/07/18/lukraine-lotan-et-lue/#comments

        2) « L’Ukraine, l’Otan et ĺ’UE (suite) » publié le 25 juillet 2022 par Anastasia Hatsenko
        URL :
        https://alternatives-pyrenees.com/2022/07/25/lukraine-lotan-et-lue-suite/

        Commentaires via l’URL suivante :
        https://alternatives-pyrenees.com/2022/07/25/lukraine-lotan-et-lue-suite/#comments

        Votre commentaire de ce jour, pourrait figurer à la suite de l’un des 2 articles précités… = « It’s up to you ! » 😉

        Humble avis « entre nous »… 😉 :

        Lorsque j’habitai Paris j’ai eu plusieurs fois, l’occasion de rencontrer, entre autres, des personnes travaillant pour des ONG, dans des zones de conflits (Camps de réfugiés en Afrique principalement mais aussi Proche-Orient et Asie…) et leurs avis et récits de leur expérience sur le terrain, différaient « un peu » des discours officiels (Gouvernement + Médias : presse, radio et TV…).

        Le Président de l’Ukraine reste ce qu’il est ou a été (proche d’oligarques eux-mêmes, proches des russes…) : même avec le rôle qu’il revêt actuellement avec cette guerre, il ne faut pas l’oublier…

        Pour information et/ou rappel, ce que chacun peut considérer comme étant, soit de l’information ou de la désinformation, quoique… 😉 😉 ;-), une autre vision de l’information et/ou décryptage de l’information ? : lire svp l’article suivant qui peut laisser dubitatif… :

        « Le conflit avec la Russie ne doit pas faire oublier que le président ukrainien est cité dans les Pandora Papers » publié le 3 mars 2022
        Source : site web Le Courrier des Stratèges (Section « Fil Ukraine »)
        Éditeur : Cosmico Courtage (F – 69100 Villeurbanne)

        URL : https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/03/03/le-conflit-avec-la-russie-ne-doit-pas-faire-oublier-que-le-president-ukrainien-est-cite-dans-les-pandora-papers/

        Avis communiqué par un proche… « homme de terrain » 😉 :
        «  Se présentant côté cour, comme une sorte d’“Eliot Ness” pendant sa dernière campagne électorale dans un pays où la corruption est institutionnalisée, opiniâtre résistant à l’envahisseur russe, chef de guerre et « Serviteur du peuple », côté jardin, le jeune Président ukrainien Volodymyr Zelensky est avant tout un “show-businessmen” rompu à l’usage de tous les moyens de communication de masse aussi bien classiques comme la presse, la radio, la TV qu’en ligne comme les réseaux sociaux, les vidéoconférences… » (…)

  • J’ai l’impression que quelques uns n’avaient pas bien vu l’essentiel sous le titre qui était un pictogramme bien gros, bien jaune et en forme de clin d’œil …
    L’indice n’était pas encore assez gros sans doute, second degré évidemment ! Mais ce n’est pas grave du tout, zen, zen restons zen comme dit une chanson..

  • Michel LACANETTE.

    Cahier des charges particulièrement précis, mais devrions nous pas aussi l’ étendre à nos responsables politiques?
    Après cette prochaine mise en place ne risque t’ il pas d’ y avoir un déphasage entre les chroniqueurs
    d’ Alternatives- Pyrénées et le monde politique, qui rêve sur son petit nuage, alors que les chroniqueurs sont sur le terrain pas toujours facile du quotidien. On se prendrait presque à rêver comme nos responsables politiques …..

  • Je suis entièrement d’accord avec Paul Lareya.

    Pour améliorer la qualité des articles, il faudrait même aller plus loin:

    * Faire certifier conforme les CV, diplômes, et, de façon générale, tous les documents qui peuvent prouver un zeste de compétence dans quelque domaine que ce soit
    De plus, pour ceux qui se targueraient d’avoir une compétence dans un métier manuel, exiger l’envoi d’une vidéo où on pourra les voir à l’œuvre, et apprécier leur compétence.

    * Publier une photo de moins de 3 mois de l’auteur de l’article (pour éviter les usurpations d’identité)

    * Exiger de ceux qui prétendent bien connaître un pays étranger une photocopie (certifiée conforme) du passeport dûment tamponné par les douanes du pays visité. Tampon récent, bien sûr.

    * Pour tout avis sur un problème militaire, démontrer que l’on a fait au moins son service militaire, donc fournir le certificat de bonne conduite donné à la fin du SM. Tant pis pour ceux qui oseraient donner leur avis sans avoir fait le Service, on pourra s’en passer. Quant aux plus jeunes, ils n’avaient qu’à s’engager, à défaut de pouvoir faire leur Service militaire !

    * Faire passer un test de géographie , d’histoire et de Sciences Politiques à ceux qui prétendent produire des articles de géopolitique, à moins qu’ils détiennent un doctorat récent dans ce domaine.
    Il est quand même scandaleux que de prétendus spécialistes de géopolitique soit incapables de préciser quelle est la capitale des îles Kiribati, et de la situer avec précision sur une mappemonde.
    Des esprits chagrins feront, sans doute, remarquer, qu’au début de son premier quinquennat, Monsieur Macron était persuadé que la Guyane était une île… Certes, mais lui, il a la chance d’avoir Brigitte pour corriger ses erreurs!

    * Etc, etc

    Ainsi, avec ces réformes, les articles d’AltPy seront plus intéressants, mieux documentés, et on peut espérer que ce sympathique média béarnais deviendra une référence en France, et même en Europe.
    Après tout, Henri IV, notre béarnais national, est bien devenu Roi de France!

    Soyons remplis d’ambition pour AltPY , dont la qualité rédactionnelle sera, sans nul doute, enviée, même par les médias parisiens. C’est pas peu dire.
    Le journal « Le Monde  » n’a qu’à bien se tenir: LE AlrPy nouveau est en marche!

    • Parmi toutes vos exigences requises 😉 😉 ;-), vous avez oublié une autre p’tite précision qui me semble importante :

      « Fournir une attestation d’alcotest non positif AVANT ou après ou immédiatement après la publication de l’article ou du commentaire ! » 😉 😉 😉

      • Vous avez entièrement raison! Je vous prie de m’excuser d’avoir omis ce point important. On pourrait même l’exiger pour le comité de rédaction, s’il existe, au moment où il se réunit.

    • C’est du sérieux ou de la plaisanterie? Espérons que c’est le second!

      • Au « Sieur » Vallet :

        Comme la teneur de cet article qu’il faut essayer de prendre au… second degré, mon commentaire de ce jour, est bien évidemment à prendre au 3ème degré et… même plus ! 😉 😉 😉

        Comme quoi, il y a toujours des raisons d’espérer ! 😉 😉 😉

        Humour et même cynisme, ne nuisent pas en cette saison d’été ! 😉 😉 😉

      • M. Vallet, c’est l’énarchie au premier degré, l’anarchie au second degré.

  • Ben voyons, Alternatives Pyrénées ne vas pas aller jusqu’à exiger comme dans un cabinet de recrutement, un CV + Liste des diplômes pour satisfaire le souhait de certaines personnes, ci-après désignées « donneurs de leçons », et d’en faire un site où ne pourrait s’exprimer uniquement que des experts !

    J’entrevois une forme d’élitisme dans les commentaires de ces « donneurs de leçons » !

    Personnellement, je ne peux leur proposer que 4 diplômes d’études supérieures (dont 2 en « Administration et gestion commerciale » et « Marketing international ») + 2 DESS (Diplômes d’Etudes Supérieures Spécialisées, dont un DESS « Contrôle de gestion et Audit » obtenu à l’IAE de Paris)…

    Je n’ai aucun diplôme en musicologie, ni géopolitique… et pourtant, de par mes centres d’intérêt ET mes déplacements professionnels (Europe, États-Unis, Afrique, Océan Indien…) et privés (Etats-Unis et Europe principalement…), je pense pouvoir écrire des articles dans les domaines précités, mais je préfère, en tant que contribuable palois, faire des commentaires qui concernent principalement la ville de Pau (Économie politique ou non, économie sociale, transports et urbanisme…) et même l’économie régionale (Aménagement du territoire)…

    Pour la géopolitique, j’en profite toutefois pour préciser que je suis auditeur de l’IHEDN (Institut des Hautes Études de Défense Nationale), mais cela risque de ne pas suffire pour ces « donneurs de leçons » !

    N’ayant aucun diplôme dans les domaines qui m’intéressent et donc hors « de mon champ de compétence véritable« , devrais-je, pour satisfaire ces « donneurs de leçons », m’abstenir de faire le moindre article ou commentaire sur Alternatives Pyrénées ?!?

    Selon votre article qui me convient parfaitement car un brin ironique 😉 😉 😉 : pour me consoler et élargir mes connaissances, je devrais peut-être poursuivre des études complémentaires et tenter un Master 2 (équivalent du DESS depuis la réforme LMD en 2002 : Licence – Master – Doctorat) : et pourquoi pas, un Master 2 « Biniou et poterie » dans une école ou université bretonne car la Bretagne est ma région préférée surtout pour les coquillages, crustacés ainsi que les crêpes au caramel beurre salé, dégustées juste après avoir effectué de belles randonnées sur le GR 34, ah, quel plaisir, de parcourir le sentier des douaniers ! 😉 😉 😉

    P’tit rappel et « entre nous », ces « donneurs de leçons », devraient lire ou relire principalement :

    1) Qui sommes-nous ? :
    URL : https://alternatives-pyrenees.com/apropos/

    2) La Charte :
    URL : https://alternatives-pyrenees.com/notre-charte/

    Divers et question… toujours pour ces « donneurs de leçons » : l’association Alternatives Pyrénées recherche depuis quelques années, un Président : sont-ils ou seraient-ils… candidats ??? 😉 😉 😉

    Ah, j’allais oublier : rien ou personne, n’empêche ces « donneurs de leçons », d’écrire des articles dans des revues ou dans la presse spécialisée (Exemples : Harvard Business Review, Stanford Business Magazine, aux États-Unis ou en France : Les Echos, La Tribune, L’Opinion, Capital, Challenges, etc…)… 😉 😉 😉

  • Vous écrivez (je n’en crois pas mes yeux!) : « Donc, il est temps d’en finir avec les élections et de confier la totale gouvernance de ce pays à un petit groupe d’experts, dont bien sûr la compétence serait vérifiée par d’autres experts. »

    Ce qui veut dire dit clairement : plus besoin de voter, il suffit de donner le pouvoir à une technocratie déjà très bien servie par les énarques libéraux. C’est-à-dire : « la technocratie plutôt que la démocratie ! »

    Est-ce ben votre avis ou bien est-ce la critique d’une situation que nous vivons. merci de nous rassurer !

    • M. Lalanne, essayez de lire ce texte au second degré et faites un rapprochement avec un commentaire déjà paru.

      • Je veux bien considérer le second degré. Mais, en conséquence, faut-il considérer le commentaire de M. Vallet comme étant aussi au second degré ? En tant que Béarnais je devrais aussi « parler le sous-entendu » comme l’a dit un abbé du 19° Siècle, mais je n’y arrive pas.

  • * « Vérifier que les auteurs d’articles possèdent les diplômes et/ou l’expérience professionnelle afférents aux domaines dont ils traitent. Pour permettre à la rédaction d’Altpy de faire cette vérification, les auteurs d’articles devraient impérativement joindre à leur texte une copie de leurs diplômes et de leur CV. »
    Tout à fait d’accord mais pas à chaque fois; il pourrait être enregistré une fois dans un dossier.
    *) Vérifier que le sujet traité dans l’article correspond bien aux compétences attestées par les diplômes et le CV.
    tout à fait d’accord
    Je me permet d’ajouter une remarque; d’abord, les intervenants ne devraient-ils pas avoir les compétences pour juger et est-il normal que, anonymement, sournoisement ,certains s »emploient à faire baisser une note sans aucune justification.C’est aberrant que ce soit accepté. Enseignant, je n’ai jamais donné une note non expliquée.

    Enfin pour les élections.je suis d’accord aussi mais je pense qu’il y a une carence de l’enseignement dans le domaine scientifique si bien que les électeurs n’ont pas les moyens intellectuels pour juger.

    On va rétorquer que c’est une atteinte à la liberté d’expression, chacun peut dire son ressenti,son opinion, sa croyance, anonymement ou pas, sans aucun besoin de justification.On revient alors au point de départ de l’article et peut-être à la charte d’AltPY « A chacun sa vérité »!!! »
    Dommage pour la recherche de la vérité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *