La dette de la ville de Pau progresse inexorablement

5
(397)

Et pas qu’un peu ! En se référant au document daté du 08 août 2022, et intitulé les Budgets de la ville de Pau de 2019 à 2020, présentation par année du Rapport des Orientations budgétaires, du Budget primitif et comptes administratifs on peut avoir connaissance des orientations budgétaires pour l’année 2022 (ouf). Il a été présenté au conseil municipal de la ville de Pau le jeudi 25 novembre 2021. Le rapporteur en était Jean-Louis Peres (1).

Voilà donc un document qui n’a été diffusé que le 8 août 2022 pour une délibération en date du 25 novembre 2021. Sa lecture est forcément fastidieuse, c’est voulu, et, en raison du peu de réactions qu’il a suscité jusqu’alors, on comprend que beaucoup n’ont pas voulu s’aventurer dans des explications ardues. Pourtant, il s’agit de la santé de notre ville et cela mérite que l’on s’y penche d’un peu plus près. En effet, beaucoup de citoyens de notre ville se demandent comment il est possible de financer tous ces travaux à Pau, travaux qui par ailleurs rendent la fréquentation de la cité royale de plus en plus difficile.

Mais passons. Sur l’endettement de la ville de Pau, Alternatives Pyrénées, dans son rôle de poil à gratter n’a pas manqué par le passé et en plusieurs occasions, de souligner cette dérive, voir à ce propos les liens (ou URL) figurant ci-dessous (2 – 3 – 4).

Depuis 2014, année de référence puisqu’elle est la première année du premier mandat de l’équipe en place, la dette par habitant s’est nettement accrue passant de 1625 € à 2089 € soit une augmentation de 464 €, ce qui équivaut à plus 28,55 %.

L’encours de la dette qui était de 60 248 000 € en 2014 sera de 111 546 610 € en 2022 soit une progression de 85,14 %. Ce document prévoit également qu’en 2024, cette même dette sera de 120 488 099 €. Nous aurons alors atteint la barre des 100 % d’augmentation. La spirale est infernale.

L’endettement public sera alors de 114,0 % du PIB en 2022 contre 115,6% du PIB en 2021 (et 97,6% en 2019).

La capacité de désendettement de la ville de Pau qui était de 3,4 ans en 2014 passe à 6,77 ans en 2021 et sera, maigre consolation, de 5,88 ans en 2022. D’ailleurs dans ce même chapitre, l’amortissement qui était de 6 244 572 en 2017 est de 8 742 225 en 2022. Cela représente ce que la commune doit verser par an au titre du remboursement de la dette.

La taxe d’habitation qui représentait une cotisation moyenne de 881 € en 2017 par habitant a augmenté pour atteindre 1350 en 2020. La différence a donc été de 53,23%.

Quant à la taxe foncière, il est prévu qu’elle augmente en 2022. Cela, est-il écrit, représentera un effort moyen supplémentaire de 58 € par foyer fiscal. Elle était de 48 339 638 € en 2021, elle sera de 52 140 000 € en 2022. Ce qui correspond à une progression de 7,86 % soit plus que l’inflation. Étant moi-même propriétaire à Pau, j’ai constaté qu’entre 2014 et 2021, la part communale de la taxe foncière que je paie a augmenté de 64,42 %. Merci qui ?

Il est aussi envisagé dans ce document que les ressources fiscales qui étaient de 69 321 463 € en 2017 atteignent 73 405 000 € en 2022.

Il est prévu que la ville souscrive un emprunt nouveau de 20 000 000 € en 2022.

Devant une telle avalanche de chiffres, certains lecteurs trouveront cet article plutôt rébarbatif. Cependant il s’agit d’un concentré des données du document cité. Il reste que la situation financière de la ville de Pau connaît une dérive qui est le résultat de la gestion actuelle. Il est bien évident que tous les citoyens, électeurs de surcroît, ne font pas l’effort de s’intéresser à ces données. Et pourtant ils votent. Ils ne sont sensibles qu’aux discours officiels qui n’ont pour objectif que de dissimuler une vérité peu glorieuse. C’est ainsi que fonctionnent nos politiques.

Pau, le 22 août 2022

par Joël Braud

  1. https://www.pau.fr/article/le-budget-de-la-ville-de-pau-de-2019-a-2022
  2. https://alternatives-pyrenees.com/2018/04/04/la-ville-de-pau-sendette/
  3. https://alternatives-pyrenees.com/2020/03/09/pau-la-verite-en-chiffres/
  4. https://alternatives-pyrenees.com/2021/05/10/lendettement-de-pau/

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 5 / 5. Nombre de note : 397

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

8 commentaires

  • Merci pour cette diffusion d’information synthétique et explicite.

  • Jean-François de Lagausie

    Mais pourquoi avoir supprimé la taxe d’habitation?

  • C’est tellement pratique d’emprunter, les impôts augmenteront plus tard à la charge des enfants, des petits enfants et même des arrières petits enfants. L’Etat français fait de même depuis 1981, pourquoi s’en priver.

  • La nuit portant conseil je m’auto corrige du fait que le nombre de foyers fiscaux Palois imposés ne correspond pas forcément au nombre de foyers fiscaux Palois assujettis à la taxe foncière … donnée que je ne trouve pas pour le moment .
    En attendant, j’ai tout de même retrouvé l’évolution du taux de la part Agglo de la TF que nous allons recevoir prochainement dans nos boîtes aux lettres : 4% en 2022 !
    Sachant qu’en 2021 le taux était de 2% et qu’en 2020 il était de 1%, nous voilà bien rendu à une multiplication par 4 en deux ans !!! Qui dit mieux et merci qui ? A votre bon cœur Messieurs Dames !
    Avec de telles recettes nouvelles, l’agglo devrait avoir les moyens de baisser les factures exhorbitantes des « bénéficiaires » du réseau de chaleur urbain, non ?

  • Et encore, les chiffres officiels qui nous sont livrés ne sont pas basés sur le nombre de foyers fiscaux réellement imposés en 2020 ( dernière année connue ) qui réduit le diviseur commun à 22739 soit 45,8 % des foyers fiscaux Palois.
    111546610€ : 22739 = 4905 € aïe ! Ça fait plus mal dans la vie réelle surtout quand on ajoutera la dette de l’agglomération et l’augmentation des taux d’emprunt qui ne fait que s’amorcer du coté des banques centrales .en cette rentrée 2022…

    Merci Mr Contrucci pour le petit rappel des réalisations d’avant 2014 auxquelles on peut rajouter beaucoup encore comme la rénovation complète de la piscine du cami salié, de l’école Bosquet, de l’école des quatre coins du monde, la création de 112 places de crèches ( pour zéro depuis 8 ans ) et d’un réseau de transport aux fréquences de passage bien plus dense qu’aujourd’hui avec des tarifs très attractifs pour lesquels la commune s’engageait via son CCAS et j’en passe …

  • « Entre nous », les 3 questions à se poser (?), sont peut-être :

    1) Est-ce que notre maire est un bon gestionnaire ou un « Florentin » ???
    Lire l’article « François, le « Florentin » » publié le 10/02/2020 par Joël Braud
    URL : https://alternatives-pyrenees.com/2020/02/10/francois-le-florentin/

    2) Est-ce que notre maire baissera l’endettement et… les impôts à Pau, avant la fin de son actuel mandat ???
    Variante possible : ou sera t -il en capacité de baisser l’endettement et… les impôts à Pau ???

    Rappel :
    Article « Pau Agglo la taxe foncière augmente, le réseau de chaleur urbain s’étend, les Rives du Gave ressurgissent » : par Gabriel Blaise, publié le 01/04/2022
    Source : journal Sud-Ouest
    URL : https://www.sudouest.fr/pyrenees-atlantiques/bearn/pau-agglo-la-taxe-fonciere-augmente-le-reseau-de-chaleur-urbain-s-etend-les-rives-du-gave-ressurgissent-10416601.php

    3) Est-ce que notre maire aurait dû être agrégé en « Finances publiques » ou en « Economie et gestion » des… collectivités locales plutôt que d’être agrégé de « Lettres Classiques »… ???
    Nota : bien évidemment, l’efficience d’un maire, ne se mesure pas à ce seul critère !

    Si cela continue, la ville de Pau va être mise sous tutelle ! : non, je plaisante, attendons la fin du siècle puisque je serai en cendres d’ici là et aurai donc connu un p’tit coup de chaud avant cette échéance, faisant foin des canicules de l’été et… du réchauffement de la planète ! 😉 😉 😉

    Comme je l’ai déjà écrit plusieurs fois dans mes commentaires, le problème est que la plupart des Palois ne font pas attention à ces explications, préoccupés qu’ils sont par le quotidien et de plus, la plupart de ces derniers, ne sont pas des contribuables au niveau des impôts locaux, ce qui n’empêche pas certains d’entre eux, de se plaindre : c’est ce que j’ai constaté il y a quelques années lors des réunions hebdomadaires le vendredi soir à la mairie, dans la salle des mariages…

    Résultat : « plus c’est gros, plus ça passe et les élus le savent !!! »

    Quelques éléments de réflexion sur des déclarations dans la presse, de nos élus de la ville de Pau (M. François Bayrou + M. Jean-Louis Perez) , suite à l’article suivant « Dépenses : les communes de Pyrénées-Atlantiques notées » (Source : journal La République des Pyrénées du 27avril 2021 : page 2)

    Extraits 1 / « La réaction du maire François Bayrou » (Encart en page 2 : Pau : « Maîtriser la dépense pour investir ») :
    « Oui, nous, on fait attention. »
    « C’est pour cela qu’on est bien classés. J’ai toujours pensé qu’il fallait une gestion économe des deniers publics, et je l’ai prouvé. Sauf en matière d’investissement, parce ce que l’investissement c’est l’avenir. »

    Extraits 2 / déclarations du « grand argentier » de la ville de Pau, alias « Jean-Louis Peres » :
    « La cité royale est passée d’une dette de 730 € / hab. en 2014 à 1080 € en 2019. »
    « A notre arrivée, nous avons trouvé une dette faible, rappelle Jean-Louis Peres. mais c’est parce que les investissements qui auraient dû être faits ne l’avaient pas été, notamment aux Halles. »

    En bref (pour résumer les déclarations précitées…) : les élus de la précédente municipalité n’ont rien fait pendant 6 ans !!!

    Afin de rétablir un peu de vérité et surtout d’objectivité, je tiens toutefois à citer quelques réalisations et/ou actions (liste non exhaustive…) de la précédente municipalité (Martine Lignières-Cassou, alias « MLC » : mandat du 21 mars 2008 au 4 avril 2014)

    Ci-après, la liste non exhaustive car la liste serait encore plus longue, liste que l’on ne peut contester :
    . La médiathèque André Labarrère (MIAL : un succès en terme de fréquentation et d’animations, telles que conférences, projections de films ou documentaires, etc…)
    Services numériques sur place : Prêt de liseuses, Presse numérique sur tablettes, Postes informatiques, wifi gratuit & ateliers informatiques, Prêt de clés USB, Impressions et copies, Borne de chargement de téléphones portable.
    URL : https://mediatheques.agglo-pau.fr/

    . Le stade nautique,
    . L’espace Lydie Laborde (Autonomie personnes âgées),
    . Les classes pour enfants autistes à l’école du Buisson et le restaurant scolaire,
    . La Maison de la Montagne,
    . La rénovation de La Tribune principale du stade du Hameau,
    . Les rénovations complètes et entretien de plusieurs voiries, même si cela continue avec l’actuelle municipalité…

    Par ailleurs, le dossier « Les budgets de la Ville de Pau de 2019 à 2022« , publié le 8 août 2022 et signalé en fin de cet article, est explicite (Source : site web de la Ville de Pau)
    URL : https://www.pau.fr/article/le-budget-de-la-ville-de-pau-de-2019-a-2022

    Pour info et/ou rappel, car les prévisions sont plutôt pessimistes sur l’évolution du nombre d’habitants à Pau :

    Selon le site web Ville-data.com :
    Dossier « Population : nombre d’habitants Pau 2022 » et 71 984 habitants selon les prévisions pour 2030
    Extrait : « Il y a 74 515 habitants à Pau en 2022, la population légale officielle de Pau est cependant de 75 627 habitants car le dernier recensement officiel date de 2019. »
    Source : site web Ville-data.com
    URL : https://ville-data.com/nombre-d-habitants/Pau-64-64445

    Il y a donc le risque de voir la population de Pau, tomber en dessous de 75 000 habitants pour les prochaines années, ce qui ferait augmenter encore la dette par habitant…

    « Last but not least… » : je peux me tromper, quoique… 😉 😉 😉

    Et surtout pas de déprime pour les années à venir, éviter si possible les anxiolytiques et antidépresseurs, préférer une p’tite tisane de grand-mère ! 😉 😉 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *