L’enseignement républicain en péril.

4.9
(175)

Julie Gervais (politiste, CNRS), Claire Lemercier (historienne, CNRS – Sciences Po Paris) et Willy Pelletier (sociologue, Université de Picardie ) ont publié ensemble « La valeur du service public » aux Éditions La Découverte (2021).

Leur situation professionnelle permet d’attacher une certaine importance à leur publication.
« Des décennies de casse sans relâche : les dernières crises sanitaire et économique en montrent l’ampleur et les dangers. Mais qui veut la peau du service public ? Pourquoi, et au détriment de qui ?

Qui sont les commanditaires et les exécuteurs du massacre en cours au nom de la modernisation ? Quels sont leurs certitudes, leur langage, leurs bonheurs et leurs tourments ? Comment s’en tirent les agents du service public quand leurs métiers deviennent missions impossibles ? Comment s’en sortent les usagers quand l’hôpital est managérialisé, quand les transports publics sont dégradés ?
Ce livre raconte les services publics : ceux qui ont fait vivre des villages et ceux qui ont enrichi des entreprises, les guichets où on dit « non » et ceux qui donnent accès à des droits. Il combat les fausses évidences qui dévalorisent pour mieux détruire – les fonctionnaires trop nombreux, privilégiés, paresseux. Il mène l’enquête pour dévoiler les motifs des crimes et leurs modes opératoires, des projets de réforme à leurs applications.
On entre dans les Ehpad, aux côtés des résidents et du personnel soignant, on pousse la porte des urgences, on se glisse dans les files d’attente de la CAF ; on s’aventure dans les grandes écoles, on s’infiltre dans les clubs des élites, au gré de récits et d’images qui présentent les recherches universitaires les plus récentes. »


Cette casse n’épargne pas l’école publique.

Casse de l’école publique : halte au massacre ! – fcpe Paris

https://www.fcpe75.org › casse-de-lecole-publique-halt


Rappelons le code de l’éducation :  « Outre la transmission des connaissances, la Nation fixe comme mission première à l’école de faire partager aux élèves les valeurs de la République. Le service public de l’éducation fait acquérir à tous les élèves le respect de l’égale dignité des êtres humains, de la liberté de conscience et de la laïcité. Par son organisation et ses méthodes, comme par la formation des maîtres qui y enseignent, il favorise la coopération entre les élèves. Le droit à l’éducation est garanti à chacun afin de lui permettre de développer sa personnalité, d’élever son niveau de formation initiale et continue, de s’insérer dans la vie sociale et professionnelle, d’exercer sa citoyenneté » (Article L111-1 du Code de l’éducation, en vigueur au 2 septembre 2019.

« L’éducation est l’arme le plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde » Nelson Mandela

Le nouveau ministre de l’éducation nationale s’emploie à « l’enrayer »

Le ministre de l’Éducation nationale Pap Ndiaye l’a redit sur France Inter jeudi 7 juillet « il y aura bien un professeur devant chaque classe, dans toutes les écoles de France »

Peut-être mais avec quelle compétence ?


Plus de 4 000 postes n’ont pas été pourvus à l’occasion des concours enseignants organisés en 2022 sur un total de 27 332 ouverts par l’Éducation nationale dans le public et le privé, a annoncé le ministère.
La solution, pour le ministère tient essentiellement en un mot : contractuels. L’Éducation nationale veut embaucher des personnes qui n’ont pas passé le concours, des sortes de CDD.
Partout en France, ils sont des centaines d’aspirants professeurs à tenter leur chance. Ils ont 15 minutes pour convaincre et espérer enseigner à la rentrée prochaine. Face au manque d’enseignants, l’Éducation nationale recrute à la va-vite. Les profils des candidats sont divers. On retrouve notamment un ancien mécanicien, qui cherche « une nouvelle voie» 

Très louable mais est-ce une garantie de compétence dans la spécialité et l’autorité, devant des jeunes ?

Après avoir passé avec succès des entretiens d’embauche au début de l’été, les nouvelles recrues de l’éducation nationale s’apprêtent à vivre leur première rentrée. Ces professeurs contractuels, parfois étrangers au monde de l’enseignement, préparent leurs cours dans la plus grande incertitude sur leur avenir.    
Alors, ce graphiste publicitaire reconverti se rassure comme il peut : « Je ne commence pas vraiment à zéro. Lorsque j’ai repris mes études en lettres modernes à l’âge de 22 ans, j’ai travaillé deux ans en tant que surveillant dans un collège à Rennes. »

Être surveillant est-ce une garantie de compétence en maths, SVT ou autres ?


Enseignants : un système de recrutement à la peine https://www.lemonde.fr › Société › Éducation


Éducation nationale : la rentrée délicate des nouveaux … https://www.la-croix.com › Famille


Face au manque de professeurs, l’Éducation nationale organise aussi des opérations de « job dating » pour recruter.  

Éducation nationale : des opérations de « job dating » pour faire … https://www.francetvinfo.fr › … › Rentrée scolaire 2022  

Le principe du job dating est d’inviter des candidats pour des entretiens d’embauche express d’une dizaine de minutes. Cet événement se déroule généralement sur une journée ou une demi-journée. Très utilisé dans le recrutement de saisonniers, il permet de recruter beaucoup de candidats dans un court laps de temps.

« Vous feriez confiance, vous, à un type recruté en « job dating » pour remplacer un chirurgien et vous faire une opération du rein ? Non ? Eh bien, pourtant, on va le faire pour nos enfants, avec des « fast profs » recrutés en 30 minutes.  Macron casse l’école. François Ruffin

Pourquoi et comment organiser un job dating – We Recruit

L‘ahurissant va même encore plus loin!

Contre la crise du recrutement d’enseignants, parents et … https://www.neoprofs.org › … › Carrière et Salaire


Le bon coin et ses 51 millions de petites annonces gratuites… Le site est devenu pour beaucoup un outil incontournable pour louer un studio, vendre une voiture ou adopter un chat. Mais, phénomène moins connu, il offre aussi une solution de dernier recours à des chefs d’établissement en mal de professeurs remplaçants.
Est-ce ainsi qu’on compte  former une jeunesse cultivée, à haut niveau de connaissances  et de compétitivité  dans le domaine international ?

signé Georges Vallet

crédits photos : https://www.superprof.fr/ressources/scolaire/droit/droit-europeen-et-communautaire/droit-de-la-fonction-publique/situtation-juridique-du-fonctionnaire.html

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 4.9 / 5. Nombre de note : 175

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

7 commentaires

  • Et encore plus d’informations ?!? : toujours aussi… « Poil à gratter » ou « Gratte poil » 😉 😉 😉

    1) Article « En manque de professeurs, Bordeaux lance un appel à candidatures dans la presse régionale » : par Le Figaro, publié le 24 août 2022
    Source : journal Le Figaro
    URL : https://www.lefigaro.fr/actualite-france/en-manque-de-professeurs-bordeaux-lance-un-appel-a-candidatures-dans-la-presse-regionale-20220824

    2) Article « Manque d’enseignants : « C’est une année catastrophique sur le recrutement dans le premier et second degré « , s’alarme un syndicat » : par franceinfo (Radio France), publié le 01 juillet 2022
    Source : site web francetvinfo
    URL :
    https://www.francetvinfo.fr/societe/education/manque-d-enseignants-c-est-une-annee-catastrophique-sur-le-recrutement-dans-le-premier-et-le-second-degre-s-alarme-un-syndicat_5230552.html

    3) Article « La France met-elle « deux fois moins d’argent que les allemands pour l’éducation de nos enfants » ? » : par Felicia Sideris, publié le 5 octobre 2021
    Source : site web TF1.info
    URL : https://www.tf1info.fr/education/la-france-met-elle-deux-fois-moins-d-argent-que-les-allemands-pour-l-education-de-nos-enfants-2198152.html

    4) Article « Le salaire des enseignants en Europe » : par Noémie Galland-Beaune, publié le 8 novembre 2021
    Source : site web Touteleurope.eu (Comprendre l’Europe)
    URL : https://www.touteleurope.eu/economie-et-social/le-salaire-des-enseignants-en-europe/

  • En tant qu’abonné à ce magazine TV et pour information, à lire dans le dernier Télérama (N° 3789 du 27 août au 2 septembre 2022) avec la couverture suivante :

    « Matière redoutée, manque de profs…
    POURQUOI LES MATHS SONT UN CASSE-TÊTE
    « )

    Extrait de l’article réservé aux abonnés « Élèves ou profs, pourquoi les maths posent-elles toujours tant de problèmes ? » : par Marc Belpois, publié le 23/08/2022

    URL : https://www.telerama.fr/enfants/eleves-ou-profs-pourquoi-les-maths-posent-elles-toujours-autant-de-problemes-7011748.php

    À lire aussi, l’article de Marion Rousset (Encart en page 15) « OÙ SONT PASSÉS LES PROFS ?« … :

    Chapeau de l’article : « Faute de candidats, le Capes de maths peine à recruter depuis 10 ans. Ingénieurs, chercheurs, analystes financiers, les diplômés sont nombreux à valoriser leurs compétences dans d’autres métiers. » ;-( ;-( ;-(

  • Encore un commentaire « Gratte poil » ou « Poil à gratter »… 😉 😉 😉 :

    Lire l’article suivant « Dans ces 2 pays d’Europe, les enseignants gagnent plus de 5000 € en début de carrière » : publié le 26/01/2022
    Source : magazine Femina (Section « Société »)

    URL : https://www.femina.fr/article/dans-ces-2-pays-d-europe-les-enseignants-gagnent-plus-de-5-000-en-debut-de-carriere

    Bonne lecture et on garde le sourire pour la rentrée scolaire, même pour… les enseignants retraités ! 😉 😉 😉

  • « Rien de nouveau à l’ouest… comme à l’est, au centre, au sud ou au nord de la France ! » : votre article ne fait que souligner un problème connu depuis… quelques décennies !

    Préalable : j’ai parmi mes proches, ami(e)s et relations, des professeur(e)s de collèges, de lycées ainsi que des professeur(e)s agrégé(e)s (Enseignement secondaire comme enseignement supérieur : universités et grandes écoles…).

    Même si pour beaucoup cela reste un métier passionnant, il l’est effectivement de moins en moins pour des raisons connues…

    Le salaire constitue la principale raison du manque d’attractivité du métier, même avec la revalorisation prévue…

    Nota 1 : niveau de salaire sauf pour les professeurs en fin de carrière et bien évidemment, les professeur(e)s agrégé(e)s… 😉 😉 😉

    Nota 2 : erreur que de comparer le salaire des enseignants français avec leurs homologues allemands ou suisses car le niveau de vie dans ces pays, n’est pas le même !

    Divers, quoique… / problèmes rencontrés par des enseignants :
    . Parfois et/ou souvent, manque de soutien de la hiérarchie…
    . Parents de plus en plus interventionnistes et défenseur de leur enfant, limite « enfant roi »…
    . Malaise et stress de temps en temps ou souvent (?) pour les jeunes professeurs et même les expérimentés…
    . L’attitude d’élèves (moins dans l’enseignement supérieur, quoique…) : manque de motivation pour certains, mais heureusement pas tous !

    J’ose rajouter, mais je peux me tromper, des syndicats dont la position est parfois à géométrie variable : défense des enseignants (Ex : pour les mutations…) et parfois… main dans la main avec le Gouvernement !

    Et puis, l’ambiance à l’éducation nationale (EN), est plutôt « Pas de vagues… » (Comme dans l’armée…) surtout pour les responsables de collèges ou lycées, les inspecteurs et recteurs d’académie…

    Exemples récurrents :
    En cas de problèmes ou plaintes d’enseignants ou parents d’élèves, la consigne qui prévaut est :
    « On règle ça entre nous et si possible, discrètement ! » d’où, parfois, un ressenti de manque de considération et/ou de respect, chez des enseignants…

    Questions… presque, sinon insolentes ! :

    1) à l’EN, ne serait-ce pas plutôt de la somnolence caracterisée ?!? 😉
    2) est-ce que je ne déforme pas la réalité ou même… exagère ?!? 😉

    • Problèmes rencontrés par les enseignants: c’est tout à fait fidèle et exact. Non, vous n’exagérez pas.

      Rien que cela explique le vide dans le recrutement de diplômés; le salaire est la cerise sur le gâteau qui fait déborder le vase!

      En ajoutant du vécu: pneus crevés, déplacements de parents avec un avocat car le fils a été puni « injustement » ou la note attribuée était insuffisante.

      On comprend qu’avec la fatigue et le mépris ressenti, même avec les vacances souvent très studieuses (préparation des cours), il y a de moins en moins de candidats aux concours. Il n’y a plus de profs de maths, très peu dans les matières scientifiques,on gagne tellement plus ailleurs!

      En ce qui concerne le salaire que vous avez abordé avec une certaine malice:

      « niveau de salaire sauf pour les professeurs en fin de carrière et bien évidemment, les professeur(e)s « agrégé(e)s »,

      Je joins un relevé obtenu à partir de sources sérieuses.

      *Professeur agrégé 11ème échelon,(fin de carrière) 3 087 € net mensuel
      Si on compare:

      *Ainsi dans l’informatique et l’industrie, selon Page Group, le jeune commercial démarre son salaire à 41 000 euros nets annuels, soit 3 416 euros mensuels en moyenne.

      *Salaire moyen 2022 Cadre commercial – 4 324 € net / mois –

      *Un ingénieur gagne, en moyenne 3333 euros net/mois. Basé sur 886 salaires

      *Le salaire moyen d’un dentiste peut varier de 6 000 € à environ 11 000 € net par mois. Selon une étude réalisée par Talent et basée sur 1 030 salaires, nous estimons que la rémunération par heure d’un chirurgien dentiste est de 30,77 €

      Alors, par comparaison, compte tenu des années d’études, des concours très difficiles et sélectifs réussis, je pense que le salaire, enfin de carrière n’est pas un privilège!

      • / Enseignants : « Je pense que le salaire, en fin de carrière n’est pas un privilège ! »

        Tout à fait d’accord avec vous, d’autant plus que dans ma famille (Neveux), il y a des ingénieurs, dont un est à plus de 3 500 € de revenus mensuels, moins de 4 ans après sa sortie d’école d’ingénieurs avec lors de ses études, une spécialisation technique… recherchée : il a eu d’ailleurs, après stages, plusieurs offres d’emploi à sa sortie d’école…

        J’ose évoquer le salaire de plusieurs de mes amis qui, à moins de 10 ans de la retraite, perçoivent des salaires entre 6000 et plus de 10 000 € brut par mois…

        Exemples : ingénieurs de haut niveau, tous dans le Consulting en informatique (Consultant-manager, chef de projet avec spécialisation : « Salles de marché », « Sécurité des réseaux informatiques », etc…).

      • « nous estimons que la rémunération par heure d’un chirurgien dentiste est de 30,77 € »
        Il y a un problème avec un bac+7 d’un dentiste, alors qu’une aide ménagère est à 15 à 20€/h, un artisan facture 45€/h à 50€. Je connais une retraitée, pour subvenir à des fins de mois difficiles, donne des enseignements de prépa concours au tarif d’une aide ménagère… alors que ces prépas sont affichées à des prix très élevés.

Répondre à Vallet Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *