« L’eau est la force motrice de la nature » Léonard de Vinci.

4.6
(91)

Au treizième siècle, l’eau en furie a rasé la ville de Grenoble. Depuis des siècles, la marée dans la baie Saint-Michel avance aussi vite qu’un cheval au galop… L’eau en mouvement fait régulièrement la preuve de sa puissance, souvent destructrice… Face à une telle puissance, le désir de la maîtriser pour fournir de l’énergie à l’homme est tout aussi ancien (premiers moulins à eau : deuxième siècle avant notre ère). Depuis, La force de l’eau est utilisée par les barrages pour produire de l’électricité.

L’eau, goutte à goutte, creuse le roc.»Théocrite

«Une goutte d’eau suffit pour créer un monde» Gaston Bachelard

On se souvient de l’observation microscopique, au lycée, d’une goutte d’eau d’un étang ; elle montre l’étonnant monde microscopique qui grouille. La vie est née dans l’eau et, par « la magie » de l’évolution, l’eau a créé l’homme.

Si l’eau a fait l’homme, le manque d’eau le fera disparaître.

Ce bien commun doit être préservé et ce n’est pas le cas, il est soumis aux contraintes d’un monde économique libéral, celui de la consommation démentielle dans tous les domaines : agricole, industriel, construction….

touristique.

* Le tourisme a besoin d’eau. Pour répondre à la demande des vacanciers pour leur hydratation, leur hygiène, leurs loisirs et leurs activités sportives. Pour le bon fonctionnement des hôtels, des cuisines et des buanderies, des salles de bains, des piscines, des golfs, sans oublier l’entretien des espaces verts et des bâtiments…

A cela il faut ajouter les consommations indirectes :

+ Quantités d’eau nécessaires, en moyenne, à l’énorme production alimentaire inhérente : viande (13.500 litres d’eau pour 1 kg de viande de bœuf), légumes (590 litres d’eau pour 1 kg de pomme de terre ou 1 kg de blé), fruits (1 kg : 962 litres),1 kg de pain : 1 300 litres…. Des études montrent que pendant leurs vacances les touristes consomment davantage d’aliments riches en protéines et plus riches en eau, à quoi s’ajoute souvent un important gaspillage de produits (voir les étalages de nourriture dans les self-services des grands hôtels).
*Les canons à neige sont de plus en plus utilisés dans les stations du territoire. Ils consomment en moyenne un peu plus de 650 000 m³ d’eau à l’année, pour l’ensemble des stations du territoire. Environ 30% de cette eau ne retourne pas au cycle naturel de l’eau à cause de la sublimation : Passage direct de l’état solide à l’état gazeux (pour l’eau « évaporation » de la glace ou de la neige)…

L’enneigement artificiel a plusieurs conséquences sur l’environnement : une utilisation importante des ressources en eau (modification du cycle de l’eau), une consommation d’énergie très importante (les 10 000 canons à neige français consomment 108 millions de kWh),; un impact sur le sol, la faune et la flore.

En temps normal, environ 150 millions de personnes vivent sur le littoral méditerranéen. En juillet et août, la population explose : quelque 250 millions de visiteurs convergent sur les côtes, faisant de la Méditerranée la première région touristique au monde.

Les touristes arrivent en été, au moment où l’eau se fait rare, dans des pays où la ressource est déjà limitée. « La concentration des visites, à la fois dans le temps et dans l’espace, aggrave les situations existantes », relève Pierre Icard, du Plan Bleu. Chaque touriste consomme environ 300 litres d’eau par jour, soit le double des populations locales (jusqu’à 880 litres pour le tourisme de luxe). Le remplissage des piscines, l’arrosage des golfs et des espaces verts réclament également beaucoup d’eau.

L’ensemble de notre mode de vie est à revoir, et rapidement, car le réchauffement climatique est un phénomène global, non résolu par des mesurettes ponctuelles, c’est le résultat d’un ensemble de paramètres qui interfèrent, comme la qualité et la quantité d’eau potable, les cycles de l’azote, du phosphore, les émissions de méthane suite à la fonte des pergélisols qui s’accélère, la pollution, les maladies, la chute dramatique de la biodiversité, des récoltes, la hausse des prix et de la grande pauvreté… les guerres. 

La politique de l’emploi est à reconsidérer totalement dans ses fondements ; on paye suffisamment nos énarques, intelligents par définition, pour trouver la solution !


« A l’échelle cosmique, l’eau est plus rare que l’or. » Hubert Reeves


signé : Georges Vallet

crédits photo : ABC BourseSur la Côte d’Azur, le tourisme pèse sur les rares ressources en eau

*La « force » de l’eau, Gabrielle Bonnet, octobre 2004. CultureSciences Physique – ISSN 2554-876X, 
https://culturesciencesphysique.ens-lyon.fr/ressource/Eau.xml
*Combien faut-il de litres d’eau pour produire vos aliments

https://www.tuxboard.com › Lifestyle › Food

— 1 kg de pain : 1 300 litres1 kg de lait : 1 020 litres1 kg de fruits : 962 litres1 kg de soja : 900 litres1 kg de pomme …

* La « force » de l’eau — CultureSciences-Physique

http://culturesciencesphysique.ens-lyon.fr › ressource › Ea
*Eau et tourisme : menaces sur la ressource – 

www.aqueduc.info/Eau-et-tourisme-menaces-sur-la-ressource

https://www.google.fr/url? 
*Eau et tourisme:menaces sur la ressource/

http://afroandalou.over-blog.com › 2020/06 › eau-et-to

4 juin 2020 — Eau et tourisme : menaces sur la ressourceLe tourisme a besoin d’eau. Pour répondre à la demande des vacanciers pour leur hydratation, .
**L’eau, le tourisme et le développement territorial – Garon’Amonthttps://www.garonne-amont.fr › discussions-en-ligne › ea

Environ 30% de cette eau ne retourne pas au cycle naturel de l’eau à cause de la sublimation : Passage direct de l’état solide à l’état gazeux (pour l’eau « évaporation » de la glace ou de la neige)..
*Le tourisme épuise le bassin méditerranéen – Le Temps

https://www.letemps.ch › societe › tourisme-epuise-bassin-.

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 4.6 / 5. Nombre de note : 91

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

Un commentaire

  • Ravaillac, Français, arrière petit-cousin de l'arrière petit-fils de l'arrière petit neveu de l'autre

    Monsieur Vallet, ce que vous prônez n’est ni plus ni moins que la fin de l’humanité :  » Quantités d’eau nécessaires, en moyenne, à l’énorme production alimentaire inhérente : viande (13.500 litres d’eau pour 1 kg de viande de bœuf), légumes (590 litres d’eau pour 1 kg de pomme de terre ou 1 kg de blé), fruits (1 kg : 962 litres),1 kg de pain : 1 300 litres…. Des études montrent que pendant leurs vacances les touristes consomment davantage d’aliments riches en protéines et plus riches en eau, à quoi s’ajoute souvent un important gaspillage de produits (voir les étalages de nourriture dans les self-services des grands hôtels).
    *Les canons à neige sont de plus en plus utilisés dans les stations du territoire. Ils consomment en moyenne un peu plus de 650 000 m³ d’eau à l’année, pour l’ensemble des stations du territoire. »
    Donc si je vous comprend bien, demain, pour ne pas dire dès aujourd’hui il ne faut plus consommer d’eau sous aucune forme. On crève ?
    Et en plus, belle démonstration des théories mensongères des écologistes : « 30% de cette eau ne retourne pas au cycle naturel de l’eau à cause de la sublimation : Passage direct de l’état solide à l’état gazeux (pour l’eau « évaporation » de la glace ou de la neige)… »
    Mais justement, cette eau qui s’évapore, elle va dans les nuages et retombe ers le sol. Tout comme l’eau des océans s’évapore pour créer les nuages qui arrosent les sols émergés. Vous voulez tellement faire croire que l’homme est une machine de destruction que vous écrivez des énormités en leur donnant valeur d’absolu.
    La vérité est que le monde écologiste veut nous imposer de vivre selon des principes bien réglés pour enrichir une minorité en faisant culpabiliser une majorité. Le (encore) jeune Greta est votre première victime. Commencez dès aujourd’hui votre réduction de consommation d’eau et rendez service à cette planète !

Répondre à Ravaillac, Français, arrière petit-cousin de l'arrière petit-fils de l'arrière petit neveu de l'autre Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *