Nosce te ipsum.

4.9
(91)

Dernièrement, à la « Grande Librairie », les invités ont débattu sur l’identité, et tenté de répondre à une question  intéressante :
Qui suis-je ? Une telle question ne pouvait que faire penser à l’expression célèbre apposée sur le fronton du temple de la pythie de Delphes :
« Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers et les dieux »
Qu’un homme est malheureux à l’heure du trépas,Lorsqu’ayant oublié le seul point nécessaire,Il meurt connu de tous, et ne se connaît pas ! Sénèque.

Nosce te ipsum. Citation latine – La France pittoresque

https://www.france-pittoresque.com › spip › article13883
 + Qu’est-ce que la connaissance de soi ? 

 *C’est se connaître avec nos qualités, défauts et toutes nos spécificités. C’est être capable de déceler la façon dont les autres nous voient et comment nous appréhendons le monde.
  «  Elle renvoie à la conscience de soi, c’est-à-dire l’ensemble des connaissances qu’un individu possède face à ses valeurs, ses intérêts et ses aptitudes et qui définissent son identité » : Dubois, 2006 dans Villeneuve et Villeneuve, 2019). 
Sont inclus :
• les goûts, les envies, ce qui passionne et   fait vibrer ;
• Ou au contraire ce qui  rebute ou  déplaît ;
• Les talents naturels, et ce qu’on a appris appris.
• Mais aussi les valeurs, la façon de ressentir les émotions…

+Comment se construit le « Qui suis-je ?« 

**Il y a le « qui je suis » légal : âge, sexe, profession, adresse, célibataire…
**Il y a le « qui suis-je  » personnel. Nous sommes uniques du fait de notre origine génétique mais nous sommes   complexes et jamais le même suivant le temps qui passe.Un grand nombre de facteurs interférent créant des interrelations et interactions, déjà même avant notre naissance, pendant la vie intra-utérine.
Par la suite les influences extérieures nous modèlent progressivement. Certaines sont fastes pour notre avenir,  d’autres très néfastes.On peut citer:
=L’éducation de nos parents.
=L’influence des frères et soeurs et tout le reste de la famille, les ami(es), le milieu professionnel et relationnel.
=les critères,  changeants, imposés par la société:  lois et procédures, règles non écrites, « non-dits » qui sous-tendent les rôles, les actes et les conduites.(importance de la mode dans la façon de s’habiller…)
=Les  enseignants jouent un grand rôle : 
Enseigner, c’est influencer une vie pour toujours.
Je suis donc une construction évolutive complexe en continuelle transformation du fait des contacts avec l’environnement; ainsi se construit l’identité personnelle.
 
+ La connaissance de soi a de l’importance dans certaines situations

*Dans l’entreprise :
Il est important de connaître ses compétences, ses « savoir-faire » et son «savoir-être », de  façon à ne pas se laisser déstabiliser lors d’un entretien pour un recrutement, quand on pose « quelles sont vos qualités et vos défauts ? » (ou « parlez-moi de vous… »

*Dans le monde des réseaux sociaux.
Les réseaux sociaux comportent des avantages. Ils permettent de communiquer avec sa famille, ses amis, des personnes qui habitent à distance, de se divertir, jouer, s’informer. Avec les réseaux sociaux, on peut aussi s’ouvrir sur le monde, sur d’autres cultures et diffuser rapidement des informations.

Mais les réseaux sociaux comportent  aussi des inconvénients qu’il faut maîtriser en utilisant sa pleine connaissance de soi  : 
**on peut se faire harceler, humilier, ou intimider. 
**On peut être tenté d’acheter des choses ou de croire de fausses informations.
**Il faut savoir lire entre les lignes les propos de ceux qui ne visent qu’à mettre en relief leurs points forts, produisant ainsi chez l’autre la bonne évaluation attendue.

Les ressentis de  l’identité  amènent souvent à des attirances identitaires et à la formation de groupes sociaux du type castes, classes sociales, nations, régions, villes, quartiers, villages, commu­nautés religieuses, chauvinisme, communautés ethniques…  Ce sectarisme devient vite redoutable car il nourrit les discriminations, les oppositions: les bandes, les partis politiques, les conflits sociaux, les bagarres entre supporters lors des matchs….les guerres.

« Dès que les considérations identitaires sont injectées dans la politique, dans le pouvoir d’État, on est dans une logique qu’il faut bien appeler néo-fasciste »
Alain Badiou.

Il pourrit la société française. Lors de la campagne présidentielle française, le débat politique s’est surtout focalisé sur les thématiques identitaires, aux dépens d’autres sujets qui, tels la crise sanitaire ou l’urgence climatique!

Parmi les invités de la Grande Librairie,  la rabbine  Delphine Horvilleur s’est imposée par son  humour, son énorme culture ; dans son nouveau livre « Il n’y a pas de Ajar » elle s’en prend à l’obsession identitaire de notre époque.

« Quand les gens deviennent obsédés par leur identité, l’antisémitisme n’est jamais loin »


crédits photos: https://les-defis-des-filles-zen.com › connaissance-de-soi

signé Georges Vallet

Connaissance de soi – Wikipédia

https://fr.wikipedia.org › wiki › Connaissance_de_soi
L’expression de soi et les réseaux sociaux [*] | Cairn.infohttps://www.cairn.info › revue-societes-2016-3-page-49 3°Il n’y a pas de Ajar – Monologue contre l’Identité – Culturahttps://www.cultura.com › Ebook4° Livre – Obsessions identitaires – Editions Textuelhttps://www.editionstextuel.com › livre › obsessions-ide…

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 4.9 / 5. Nombre de note : 91

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *