A Pau, alerte rouge : c’est Voltaire qui est censuré ! (suite)

5
(105)

Nous venons de constater, avec un étonnement modéré cependant, la disparition de 2 des 3 plaques : « Rue des démocrates de Hongkong embastillés » à Pau.

Depuis leur installation le 08 octobre 2022, 19 jours se sont donc écoulés pendant lesquels les « démocrates de Hongkong embastillés» par Pékin ont été mis à l’honneur dans la rue Valéry Meunier, qui héberge au n° 9 l’Institut Confucius Pau-Pyrénées, quelque peu controversé, d’ailleurs comme partout en France. Dans nombre de démocraties, les dits instituts ont été fermés.

Donc, ce 27 octobre 2022, constat est fait de la disparition de deux de ces plaques !

Mais qui donc a pu se charger d’une telle mission ?

La plaque rescapée, côté rue Gambetta, se trouve sous la surveillance d’une caméra !

En conclusion, courage mou de l’auteur des faits !

Tout peut porter à croire, qu’un « petit loup guerrier » ait pu être à la manœuvre, plus motivé que jamais, sans doute, après la faramineuse prestation de Xi Jinping lors du dernier Congrès du PCC, ce grand spectacle à destination de la Planète entière, avec l’expulsion en direct de Hu Jintao, précédent Président réformiste, peut-être lui-même embastillé à l’heure où nous écrivons.

Partout en France, comme en Europe, nombreuses sont les manifestations d’associations de défense des Droits humains dénonçant la dictature systématique, et maintenant sans complexe, de Pékin à l’encontre des peuples colonisés : Ouïghours, Tibétains, Mongols ; à l’encontre aussi des Hongkongais réintégrés de force dans la mère-patrie et maintenant à l’encontre des Taïwanais maintenus sous la menace grandissante d’une guerre de réunification imminente. Dans les pays où ils ont pu s’exiler, les citoyens dissidents de tous ces territoires, voire même des Chinois de l’ethnie Han, se déclarent souvent surveillés, épiés, insultés, menacés… par ces « loups guerriers » inféodés au Parti Communiste Chinois, voire rémunérés pour bons et loyaux services rendus à la mère-patrie. Les membres de leurs familles restés au pays subissent aussi souvent menaces ou emprisonnements.

Quelques manifestants français ont pu témoigner d’insultes, de photos volées ; un drapeau tibétain a même été arraché des mains d’un manifestant à Lyon. A Paris des groupes de chinois, sûrement dépêchés par leur ambassade ont été surpris filmant les préparatifs de manifestations depuis la plus proche terrasse d’une brasserie parisienne.

Au Royaume Uni, pire, ce 17 octobre 2022, c’est la police de Pékin elle-même qui a tabassé un manifestant pro-démocratie de Hongkong, traîné à l’intérieur même du consulat de Chine de Manchester.

A Hongkong, selon un groupe de journalistes internationaux et de la Fédération Internationale des journalistes, la liberté de la presse est «vidangée» et les médias sont «éviscérés»**.

A Hongkong, en plus de ce que nous avions écrit dans l’article du 5 octobre dernier***, sont jugés dans une déferlante de procès : la célèbre avocate des droits de l’homme et ancienne députée Margaret Ng, 74 ans ; l’ancienne députée Cyd Ho, 68 ans ; l’éminent sociologue Hui Po-keung, 62 ans récemment sorti de prison, mais arrêté en mai, à l’aéroport, alors qu’il s’apprêtait à rejoindre un nouveau poste universitaire en Italie ; la star de canto-pop Denise Ho 45 ans icône de la communauté LGBT, une des rares artistes à avoir osé s’engager publiquement pour le mouvement pro-démocratie ; le Pasteur Garry Pang Moon-yuen condamné à 10 mois de prison pour « sédition » plus 3 mois pour « discours séditieux ».

Enfin, plus grave, Allemagne, Pays Bas, Espagne Portugal, et même peut-être la France, subissent les agissements extra-territoriaux illégaux de policiers chinois . S’agit-t-il d’une police politique méprisant les États de droit : 30 pays seraient concernés par au moins 54 centres …

A Pau, les sbires de Xitler, la « cinquième colonne» locale, viennent de nous supprimer le droit de ne pas oublier tous ces embastillés.

A Pau, l’Institut Confucius Pau-Pyrénées semble rester opérant dans une certaine indifférence générale : état d’esprit plutôt malsain.

Rappel de la première phrase du préambule de la Constitution française du 04 octobre 1958 :

« Le peuple français proclame solennellement son attachement aux Droits de l’homme et aux principes de la souveraineté nationale tels qu’ils ont été définis par la Déclaration de 1789… »

« Puissent tous les hommes se souvenir qu’ils sont frères!«  Voltaire (Traité sur la tolérance, 1763)

… à suivre

A Pau le 08 novembre 2022

par MR/Pécé France-Tibet

* http://tibet.fr/actualites/hongkong-liberte-de-la-presse-vidangee-et-evisceration-des-medias/

** https://alternatives-pyrenees.com/2022/10/05/institut-confucius-de-pau-pyrenees-rue-valery-meunier-rue-des-democrates-de-hongkong-embastilles/

*** https://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/hong-kong-le-nouveau-gouvernement-pro-chinois-veut-faire-revenir-les-investisseurs-939148.html

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 5 / 5. Nombre de note : 105

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *