Les ambiguïtés ministérielles

Les récentes et diverses déclarations de Madame Buzyn sont contredites par le chef de l’État qui ironise sur les propos de son ancienne ministre de la santé. Une véritable cacophonie au plus haut niveau du pays. Il existe toutefois des trous noirs. Encore ministre,  Madame Buzyn, déclarait le 14 février 2020, «  je ne pourrai pas être candidate aux municipales

Lire la suite...

Qui en parle encore ?

Le candidat Macron avait inscrit dans son programme deux réformes capitales : la réduction du nombre de parlementaires et une dose de proportionnelle dans les élections législatives. Mais assez curieusement, alors qu’il s’agirait de réformes qui recueilleraient probablement une adhésion massive des français, il semblerait qu’elles ne soient plus d’actualité. Il faut dire qu’elles feraient grincer des dents aux 577

Lire la suite...

Réflexions du jour

Le gouvernement et l’islam Créer un centre de formation indépendant pour les imams, contrôler davantage les financements étrangers des associations ou encore mieux encadrer les écoles hors contrat : des députés LREM ont décliné mardi leurs axes de travail contre le «séparatisme» islamiste. Réunis au sein d’un groupe de travail constitué il y a quelques mois, ces élus ont expliqué

Lire la suite...

La démocratie à la mode cégétiste

Jeudi 23 janvier, lors d’une journée nationale interprofessionnelle organisée par les syndicats opposés à la réforme des retraites (CGT, FO, FSU, Solidaires, Unef…), la CFDT a de nouveau été visée dans un autre local pluri-syndical, à Saint-Lô. Son panneau a été rayé et «Medef» a été inscrit à la place, selon la même source. Interrogée, la police a indiqué «ne

Lire la suite...

Quelle démocratie ?

Le référendum sur le maintien ou le retrait de la Grande-Bretagne de l’Union Européenne avait quelque chose de surréaliste. Il était demandé aux britanniques de se prononcer sans connaître les conditions dans lesquelles se réaliserait un éventuel retrait, autrement dit de donner un mandat en blanc aux dirigeants pour négocier en cas de succès du Brexit . Jamais un gouvernement

Lire la suite...

Le jugement BALKANY

L’écoute de certaines réactions concernant l’incarcération de M. BALKANY doit laisser perplexe l’homme de la rue. Le tribunal en prononçant une sanction supérieure à deux ans d’emprisonnement a ordonné l’incarcération immédiate du condamné, estimant que les fraudes qu’il a commises portent atteinte au pacte républicain. En d’autres termes les faits sont d’autant plus graves qu’ils ont été commis par un

Lire la suite...