Une société écartelée.

Nous vivons, ce qui n’arrange rien dans le contexte actuel, une véritable dissociation comportementale. D’un côté nous sommes en quête de règles, de sens, de stabilité, de sécurité, d’assurance, d’autorité aussi ; en d’autres termes nous cherchons, dans tous les domaines, à redéfinir la limite. D’un autre côté, il y a une volonté de rompre avec le passé par la

Lire la suite...

Quelles leçons de la crise ?

Il est effarant de constater, en cette période de crise sanitaire majeure, que l’on est gouvernés et administrés par des « élites ! » qui n’y connaissent rien en biologie et encore moins en parasitologie. Face à l’évolution environnementale désastreuse à tous les niveaux : climat, pollution*, biodiversité, maladies,…pandémie, et son retentissement sur les individus et l’économie, dont cette carence du savoir est la

Lire la suite...

Et si on ajoutait l’arme culturelle ?

À chaque assassinat perpétré par ces individus drogués, psychologiquement et physiologiquement, la réaction est à peu près toujours la même : + La consternation, l’émotion quasi générale, la fureur…; je dis «quasi» car l’expérience montre qu’un petit nombre de Français gardent le silence, soutiennent ou aident même l’agresseur ! + L’intervention des médias déclenchant les soupçons (le buzz parfois !)

Lire la suite...

Liberté : la confusion entretenue.

« On s’était progressivement habitués à être une société d’individus libres» a dit Emmanuel Macron. Libre ? Qui ne dépend pas étroitement du pouvoir politique, qui ne subit aucune pression. Qui a le pouvoir d’agir, de se déterminer à sa guise. Qui n’est soumis à aucune contrainte, à aucun contrôle, à aucune restriction. Nous ne sommes donc pas libres !

Lire la suite...

Devant la souffrance, des animaux et les hommes ne sont-ils pas égaux ?

Un auteur aurait dit : «Ce que nous devons combattre, c’est l’anthropomorphisme, cette idée qui fait de l’animal un humain comme les autres. Ce que nous devons conserver c’est l’idée que l’animal n’est pas un objet, sans toutefois être l’égal des hommes. Qu’il a une sensibilité, des émotions, mais pas de conscience ou de sentiments». Cette affirmation, qui peut paraître

Lire la suite...

Trois députés palois sont pour «la non écologie»punitive !

Merci Florence Lasserre, Jean-Paul Mattéi, Josy Poueyto pour la défense de la FNSEA et les vraiment très peu nombreux betteraviers industriels «palois» ! Vous les avez préférés aux apiculteurs et à tous les agriculteurs de fruits et légumes de votre région, ainsi qu’à vous-mêmes, Ils s’en souviendront Bien des Palois d’ailleurs aussi, quand, le jour venu, vous viendrez défendre, pour les prochaines élections, vos prétendues convictions écologiques ! Vous n’avez pas compris qu’en votant

Lire la suite...

Être : une complexité civilisationnelle.

L’actualité s’est emparée d’un comportement qui génère de nombreux débats dans les chaumières, et pas seulement! Être et paraître, faire sa place et y être reconnu, a une grande importance dans les rapports biologiques et culturels. Dans le domaine biologique, le problème se pose dans les espèces sociales et la sexualité en est le fondement. Une hiérarchie est mise en place avec des règles

Lire la suite...

Si cela vous avait échappé !

Les préoccupations actuelles sont telles que non seulement on ne parvient pas à juguler les conséquences mais on n’envisage absolument pas de s’attaquer aux causes ! Au sein de la complexité relationnelle des causes, on peut retenir un exemple dont on parle «bien», dénonce souvent, mais en en restant là car, business oblige ! Au début de l’histoire de l’humanité,

Lire la suite...
1 2 3 4 5 23