N’oublier, jamais !

  « Ils n´arrivaient pas tous à la fin du voyage Ceux qui sont revenus peuvent-ils être heureux Ils essaient d´oublier, étonnés qu´à leur âge Les veines de leurs bras soient devenues si bleues ». Jean Ferrat « Nuit et Brouillard »   Nous célébrons ce dimanche la « Journée de la mémoire de l’Holocauste et de la prévention des crimes contre l’humanité ».  Comme le

Lire la suite...

Lundi vert

La Morale a désormais ses prescripteurs. Ils ne cessent de nous harceler pour nous convaincre et nous contraindre en définitive à avoir « la » juste attitude, « la » bonne pensée, l’unique possible évidemment, au nom du droit des uns et des autres et avec un argument définitif « la modernité ». Les prescripteurs estiment avoir une mission sacrée et se sont instaurés grands

Lire la suite...

La laïcité pilier de la République

Dans le délire réformateur d’un président trop pressé, alors qu’un grand débat national s’engage dans des conditions bien difficiles, voilà qu’un pouvoir contesté prévoit de s’en prendre à un pilier de la république : la laïcité.  Du côté des « marcheurs » on ne cesse de condamner les attaques contre « les symboles républicains ». A juste titre il faut condamner et réprimer fortement les

Lire la suite...

Adiu plane de Bedous

Revenons sur Jean Lassalle qui vient de faire l’objet d’un film, « Un berger et deux perchés à l’Élysée ? », signé Karl Zéro et Philippe Lespinasse, très original dit-on, présenté à Bordeaux puis à Bayonne jeudi dernier et qui, espérons-le, le sera rapidement à Pau et à Oloron. Même si le « héros » ne plaît pas à tout le monde, on se

Lire la suite...

Confusion

La brutale et crépusculaire crise de régime où nous sommes plongés succède aux délices d’un récent enthousiasme enchanté mais déraisonnable. Un retournement d’une telle ampleur est inédit dans la cinquième république. Jupiter s’est transformé en Louis XVI fuyant sur Varennes, attendant un dénouement tragique que nul ne souhaite. Personne ne pouvait prédire ce chaos, cette accumulation d’erreurs, de violences, de

Lire la suite...

« Il faut savoir arrêter une grève ! »

« Il faut savoir arrêter une grève ! », cette formule a été employée par Maurice Thorez, le secrétaire général du Parti Communiste, en 1936. C’étaient les accords de Matignon, les syndicats avaient obtenu la reconnaissance du droit syndical, l’institution de contrats collectifs de travail, de délégués du personnel ; la semaine de 40 heures, des congés payés de deux semaines, une augmentation de

Lire la suite...
1 5 6 7 8 9 11