Alternatives Pyrénées : comment se sont-ils rencontrés ? (chap 2)

Ainsi qu’il a été narré dans le chapitre un, il me faut poursuivre cette aventure que constitue les rencontres en un temps passé des différents rédacteurs d’Alternatives Pyrénées encore vivants, vivaces et dont l’obsolescence n’est pas, pour l’heure, programmée, mais mieux vaut se presser, on ne sait jamais. Avant de nous rapprocher de BB, de sa vie digne des « aventures

Lire la suite...

Alternatives Pyrénées : comment se sont rencontrés les rédacteurs dans la vraie vie ?

Vous trouverez ci-joint le début d’une biographie collective qui vous permettra de mieux cerner les véritables êtres, palpables et indomptables rédacteurs, qui animent ce site. Ainsi, chers lecteurs, une fois sensibilisés à leurs conditions de survie face aux aléas d’Internet, cliquerez vous quelques étoiles supplémentaires en haut à gauche pour les remercier de leur dévouement… Voici une quarantaine d’années, temps

Lire la suite...

la vie à la campagne

Quand la pluie s’est mise à tomber j’ai demandé à Lucia, ma femme, où était le parapluie. Elle m’a répondu quand il pleut on ne sort pas on va se coucher en attendant que l’averse cesse. Et ce sans manières, Paco, tu devrais le savoir depuis le temps que nous vivons ensemble. J’ai acquiescé. Cela faisait belle lurette par ailleurs

Lire la suite...

Tant que les guerres vivront en paix…

Installés sur la terrasse, nous avions passé l’après-midi à écouter distraitement le roulis des vagues battre les rochers et ce ne fut qu’au soir que le bruit de la ville remonta la colline, musique étrange et exotique. Les sirènes du port, les klaxons, l’intense circulation s’entremêlaient dans le chaos urbain, alors que situés à une dizaine de kilomètres nous respirions

Lire la suite...

la ligne bleue de mes charentaises

  Nous qui avions en tête de quitter la région, puis le pays, et enfin le continent, vîmes notre départ précipité par une bande d’esquimaux glacés surgis d’un vieux cinéma de quartier qui se mit à nos trousses pour des raisons aussi absconses que revendicatives, des motifs que la discorde armait de propos vindicatifs et de menaces fiscales ubuesques. La

Lire la suite...

Un Tour à Maubourguet

  Un Tour à Maubourguet (de notre envoyé spécial John Carpenter, du New York Times) Malgré tous les efforts réalisés dans nos colonnes pour promouvoir cet événement qui fera date dans les annales (et ce sans perdre les pédales), il faut bien constater que seules deux personnes s’y sont intéressées . Raison pour laquelle il nous fallait envoyer sur place un

Lire la suite...

La Lampedusa des chats

singing Lampedusa des chats. Ce n’est pas l’Avenir qui fait peur, mais ceux qui ont oublié le Passé qui a bâti leur présent, le nôtre, ce Passé qui instruit le Futur sans n’y rien comprendre, car le Présent se conjugue avec l’aisance des immédiats, miches de pain réduites en miettes. Tout le monde a faim. Sans rapport direct avec ce

Lire la suite...

Sous les jupons d'Oloron, 80 années de plénitude

http://cauhape.bernard.free.fr/chants_bearnais/A_Oulourou.htm https://www.youtube.com/watch?v=Lr8fLPfU9D8 Oloron, à vrai dire, et malgré les chansons, est une vraie pucelle. Il suffit de parcourir ses rues sinueuses, toutes en rebonds, en largesses façadières, pour n’abandonner son pas qu’au baiser qu’elle vous tend, du bout de ses lèvres fraîchement désaltérées par le gave d’Aspe jusqu’à l’ataraxie : Oloron est une pièce de théâtre vivant. On s’y installe dans

Lire la suite...
1 2 3 4 5 6