Le défouloir

Aboie

Espace dédié aux réflexions et commentaires sur divers sujets et aux enfants sages endormis sur des balles de foin. Mais aussi pour faire siffler les oreilles des sourds et taire les malentendus sournois, le cas échéant.

Dans le respect des individus et de la charte d’AltPy.

Aide : poster des commentaires sur le forum

 

Crédit photo : Ak Pô

1 382 commentaires

  • la vache gourmande B581 est priée de se présenter au comptoir de vérification sanitaire. (nos enquêteurs ont détecté que c’était une fausse blonde…)

    • Eh oui ! Les chiens ont aussi pour métier de garder les vaches et éventuellement de leur mordiller le jarret quand elles sortent du chemin !

  • Le samedi, depuis peu, j’achète Sud-Ouest (pour le supplément de mots-croisés qu’adore ma copine et aussi pour que la Presse écrite survive, au moins un jour sur sept, en attendant la BOM du lundi -Benne d’Ordures Ménagères-). Et ce matin, 6 avril, le beau BB, pris en flagrant délit au bistrot (avec Patrick Sanchez qui pose les questions , et Thierry Suire qui le met en lumière).
    Un resto ? http://www.tripadvisor.fr/Restaurant_Review-g187087-d1766554-Reviews-Le_Bistrot_d_a_Cote-Pau_Bearn_Bearn_Basque_Country_Pyrenees_Atlantiques_Aquitaine.html
    , place Gambetta. (c’est vrai qu’il est sympa, a priori ). Là, mort de rire ! BB, appelle Sanchez, la place Gambetta, il en existe une, à Bizanos, un vrai rêve ! (cf Google earth). Mais à Pau…?
    Par contre, à la question : « l’endroit le plus moche ? » cette réponse qui coule de source (et va dans le sens de mon espoir égoïste de palois qui se la coule douce sur les bassins versants et versatiles, tudieu): « le quartier de la Poésie des Gaves, tel qu’il est aujourd’hui alors qu’il charrie tant d’amour pour les habitants de cette ville. »
    Meuh non ! le texte est : Le quartier de la Porte des Gaves tel qu’il est aujourd’hui alors qu’il pourrait ramener la ville vers son gave. »
    Il ne reste plus qu’à nous gaver de ville, quitte à y gagner un peu de Pau.

  • Placer un lien sur un nom ou un bout de texte n’est pas évident. Pas d’italiques ni de caractères en gras. Est-ce améliorable, doc ? Les italiques sont les talons hauts du tango de l’écriture, et le gras la page parquetée sur laquelle glissent les mots sensuels. Astor Piazzola :
    http://www.youtube.com/watch?v=XLVJxxq0ncU

  • Dans Sud Ouest du 28/04/2013 :
     » Un énorme couac aux péages de l’autoroute A63
    Cartes bleues refusées par les automates, bouchons qui s’allongent à Saugnacq- et-Muret, automobilistes exaspérés, hôtesses débordées : journée noire samedi au péage  »
    En empruntant l’A64 et l’A65 aucun problème ! Beaucoup plus cher c’est tout !

  • L’affaire scandaleuse du « Mur de la honte » qui a été filmé dans les locaux du Syndicat de la magistrature nous ramène 70 ans en arrière. En effet,comme pendant la dernière guerre, les honnêtes gens doivent créer une nouvelle Résistance, car sinon ils sont menacés de jugements iniques. Dans tous les tribunaux il faut chercher à connaître les magistrats encartés à ce « syndicat de la forfaiture ». Nous ne pouvons plus croire à l’impartialité et à ll’indépendance de la Justice dont on nous rebat les oreilles. En cas de procès, il faut faire valoir à l’égard des juges repérés le « recours en suspicion légitime « qui est prévu dans le droit français.

  • Le résultat du sondage de la semaine du 6 au 12 mai me surprend beaucoup :
    Face au radicalisme des socialistes français, à l’intransigeance des dirigeants allemands, à l’indépendantisme anglais, l’Europe peut-elle survivre ?
    Oui : 71,88%
    Non : 21,88%
    Sans opinion : 6%
    Ne devrait-on pas, en effet, se demander si l’Europe en tant qu’Union existe encore alors que les traités qui l’ont créée ainsi que l’Euro, sont, actuellement si souvent maltraités par certains pays et même par les instances européennes ? Ne sommes-nous pas déjà dans une Europe à géométrie variable ?
    Ci-dessous, à titre d’illustration, un article d’Alexandre Delalgue, professeur d’Economie à Saint Cyr, article publié dans son blog, « CLASSE ECO, l’économie expliquée à ma mère (et aux autres) », blog hébergé par francetvinfo.net :
    http://blog.francetvinfo.fr/classe-eco/2013/03/16/chypre-la-zone-euro-existe-t-elle-encore.html

    « Chypre, La zone euro existe-t-elle encore ?
    « C’est exceptionnel »
    Lorsque le sauvetage de la Grèce a imposé des pertes aux détenteurs de dette publique grecque, donc un défaut partiel du gouvernement grec, tous les dirigeants de la zone euro disaient que c’était exceptionnel, que la Grèce était un cas particulier, que ce qui s’est passé là ne se reproduirait jamais.
    Lorsque l’Irlande a en pratique monétisé une partie de la garantie publique apportée à ses banques, utilisant une entourloupe pour contourner les traités européens qui l’interdisent, le président de la BCE s’est contenté de dire que la BCE « prenait note » de l’opération. Mais c’était un cas exceptionnel : après tout, l’Irlande se porte mieux, a pu revenir sur les marchés : elle est le « bon élève » de la zone euro.
    Maintenant, c’est au tour de Chypre d’être un cas exceptionnel. Pour Chypre, la solution possible était d’être soit l’Irlande, soir l’Islande (qui a refusé d’honorer les dépôts des non résidents). Ce sera finalement encore autre chose : en échange d’un prêt de 10 milliards d’euros, le pays va devoir augmenter son impôt sur les bénéfices, mais surtout, tous les déposants (nationaux et étrangers) subiront un prélèvement sur les dépôts, de 6.75% pour les comptes contenant moins de 100 000 euros, et 9.9% pour ceux qui contiennent plus.
    Si vous avez un doute sur ce que cela signifie, si vous êtes un chypriote qui a 1000 euros sur son compte courant et 2000 sur un livret d’épargne, mardi (les banques chypriotes sont fermées lundi) le premier compte aura subi un prélèvement de 67.5 euros, le second compte un prélèvement de 135 euros.Si vous êtes un oligarque russe ayant déposé un million d’euros pour faire le plein de votre yacht de temps en temps, c’est 99 000 euros qui manqueront sur le compte mardi. Et inutile d’aller au distributeur pour retirer votre argent avant qu’il ne soit trop tard : la somme est bloquée depuis cette nuit. En échange, vous recevrez des actions de la banque dans laquelle vous avez déposé votre argent, dans des proportions encore non précisées.
    Une dévaluation de fait
    Qu’est-ce que c’est qu’une monnaie unique? c’est le fait qu’un euro vaut la même chose partout. De la même façon qu’un dollar californien vaut autant qu’un dollar texan, un euro dans une banque espagnole vaut la même chose qu’un euro dans une banque française. Enfin, c’était vrai jusqu’à hier. L’accord chypriote signifie que si tous les euros sont égaux, certains sont plus égaux que d’autres, et que les euros dans une banque chypriote valaient moins que les euros dans les autres pays. Pour Chypre, c’est comme une dévaluation, qui réduit ses dettes. On peut dire que c’était politiquement indispensable, qu’il n’était pas acceptable de faire un plan d’aide pour les maffieux russes.
    Mais c’est aussi la fin de la zone euro. Celle-ci n’est désormais plus une zone à monnaie unique, c’est un système dans lequel des pays différents ont des monnaies différentes tenues par une parité fixe. Si un euro dans une banque chypriote peut valoir moins qu’un euro dans une banque allemande du jour au lendemain, cela signifie qu’il y a en pratique des devises différentes dans les différents pays. Que vont penser les détenteurs d’euros dans les banques espagnoles, ou portugaises, ou italiennes, ou françaises? On va bientôt le savoir.
    On ne manquera pas de leur dire que Chypre est un cas exceptionnel, qu’on ne pouvait pas faire autrement. Mais la Grèce et l’Irlande aussi étaient exceptionnelles. Et l’Espagne, le Portugal, l’Italie, sont aussi exceptionnels, et nécessiteront sans doute une forme de plan de sauvetage. Laquelle sera choisie?
    L’Europe, façon Anna Karénine
    Dans le roman Anna Karénine, Tolstoi explique que les couples heureux se ressemblent tous, mais que les couples malheureux le sont tous d’une façon différente. La zone euro est un mariage malheureux entre pays qui sont tous différents. Cela ne la condamne pas à disparaître; les pays européens finiront peut-être par trouver un moyen de fonctionner ensemble. La Banque centrale européenne leur avait permis de gagner du temps. Si les européens arrivent à réellement convaincre tout le monde que l’accord chypriote ne se reproduira pas, il sera peut-être possible d’encore une fois sauver la mise.
    Mais lorsque les gens vont réellement comprendre la nature de cet accord, les détenteurs de dépôts en Espagne, au Portugal, vont pouvoir se demander quelle est la valeur exacte des euros sur leur compte. La réponse à cette question pourrait être dévastatrice. » – par Alexandre Delalgue.

    • Les dépôts inférieurs à 100 000 € n’ont finalement pas été taxés, il me semble. Ce qui est décrit dans cet article n’était que la proposition de départ. Oui, Chypre est un cas particulier: c’est un paradis fiscal. La Grèce, L’Irlande, le Portugal, l’Espagne, l’Italie… les conséquences de la faillite d’un de ces pays (surtout l’Espagne ou l’Italie vu leur taille) seraient incalculables. C’est pour cela que personne ne le laissera faire: ni l’Allemagne, ni les Etats-Unis, la Chine ou le Japon. Pour l’instant, l’Allemagne essaie d’imposer un maximum de réformes aux pays d’Europe du S. Mais un jour, elle sera obligée de « plier » et de laisser la BCE émettre 1000 ou 2000 Mds € pour ceux qui ne pourront plus rembourser leurs dettes. Les banques pourraient éponger également une partie des dettes. Elle y sera de plus politiquement obligée pour ne pas s’attirer la haine des pays d’Europe du S qui sinon sombreraient… et parce qu’elle est la première bénéficiaire de l’euro, qui en étant plus faible que le DM, lui permet d’exporter plus facilement, d’ailleurs, les Allemands sont les plus « europhiles » d’Europe.

  • voici un lieu intéressant, plutôt tourné vers la Méditerranée, qui, pendant ce temps-là, joue avec les galets…
    http://www.scoop.it/t/expositions-montpellier-et-region

  • L’Europe OUI mais pas celle-là !

  • Entre « les toxicomanes ne sont pas toujours ceux à qui on pense » et « un chameau c’est un cheval dessiné par une commission (Francis Blanche) -en plus!-, je comprends aisément pourquoi je fume du saumon et parfume mes plates connaissances de fines herbes odorantes. Dieu pardonnera ma femme, mais les anges me crucifieront, s’ils trouvent les clous et le marteau planqués dans la remise de mes peines.
    Comme l’a dit ce matin sur France -Cul(ture) le magnifique Yves Klein, évoquant l’affaire du Sofitel (?) :
    « il vaut mieux avoir de la suite dans les idées que des idées dans la suite ».
    Cette citation m’a rendu joyeux tout aujourd’hui. Donc, messieurs, un duel est attendu, à l’aube, sur les terrains de foot de la place de Verdun. Je me porte volontiers témoin autant pour l’un que pour l’autre, à condition que tous deux ayez une bonne formation de tireurs, l’élitisme n’étant pas ici requis.
    (N’oubliez pas la poudre)

  • Hier soir se tenait le Conseil municipal de Pau. Or pour cette séance du 30 mai et contrairement à ce qui se faisait jusqu’à présent, il n’était pas possible de la suivre en direct sur la page web-video de pau.fr. Bien dommage , notamment quand s’annonçait la présentation de l’avancement des réflexions sur l’aménagement du quartier des halles/place M Laborde !
    En cause: impossibilité de se connecter puisque l’icone pau-webtv a disparu de la page d’accueil, tout comme disparition du lien qui figuraient il y a encore peu de temps dans le « menu ». Curieux quand même que cette bévue ait échappé à l’œil vigilant du Service communication de Mme la maire. Même le moteur de recherche intégré ne sait pas apporter autre chose que « erreur 404, la page demandée n’est plus accessible » quand on ose le lancer vers web-tv.
    nota: en fait la diffusion video était faite, mais sur un autre canal , bien inattendu. Elle était disponible sur le site de l’Agglo Pau-Pyrénées agglo-pau.fr /WebTV ! Allez savoir pourquoi., c’est la comm’ à la paloise.

    • Je me demande si ce n’est pas plutôt un sujet pour vous. Entre l’accroissement continu de l’autonomie des voitures, la mise aux normes de stations vétustes et les faibles marges que la pression de la grande distribution impose sur le carburant, il y a probablement beaucoup plus à perdre qu’à gagner pour les communes, hélas au nom d’un bien hypothétique service public.

  • Temps de chien. D’ailleurs, je ne sais pas si vous l’avez remarqué, plus personne ne parle de réchauffement climatique. Les plus perspicaces parlent désormais de changement climatique. Les coupables sont certainement les mêmes, mais, il faut reconnaître qu’ainsi, les commentateurs au moins ne se mouillent pas.

    • Le réchauffement climatique est un fait. C’est pas un premier semestre frais et humide en France cette année qui remet en cause l’évolution depuis un siècle et demi, qui s’est accélérée ces 30 dernières années.
      Plus personne n’en parle parce que les médias ne parlent que de la crise économique et que la France n’est pas touchée en ce moment, par une canicule.

  • Oui on peut mourir avant de tomber malade
    Oui, on peut mourir avant de tomber malade

  • Il y a une dizaine de jour, dans sa rubrique « lire » AltPy glissait le livre-photos de Fernand Fourcade aux Editions Mon Hélios. C’est à la mairie de Lamarque-Pontacq que l’auteur a présenté son ouvrage. Les notables et élus locaux étaient présents. A lire, le compte rendu de « La République » :
    http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2013/06/15/le-tour-de-france-en-images-de-fernand-fourcade,1136668.php
    Un beau cadeau de Fête pour tous les pères cyclistes amateurs et/ou passionnés du Tour de France.

  • Incroyable (pour moi), nos députés peuvent se servir de leur indemnité parlementaire pour s’acheter des biens immobiliers, cf extrait d’un article du nouvel obs :
    http://tempsreel.nouvelobs.com/le-dossier-de-l-obs/20130619.OBS3816/l-appel-de-10-deputes-en-colere-nous-avons-trop-de-privileges.html
    Gérald Darmanin, député UMP du nord : « Encadrons l’achat des permanences »
    « Il faut clarifier la question de la permanence parlementaire, ce local qui permet au député de recevoir ses administrés dans sa circonscription. Cette permanence peut être louée. Les loyers sont alors payés par l’IRFM, l’indemnité de représentation et de frais de mandats, qui couvre les dépenses liées à notre activité. Mais cette permanence peut aussi être achetée, ce qui n’est pas idiot si cela permet de faire des économies à l’arrivée.
    Or, dans ce cas, le député devient lui-même propriétaire et certains l’achètent pourtant avec leur IRFM. On n’a pas à se constituer un patrimoine avec l’argent public ! Je propose donc d’autoriser l’achat d’une permanence uniquement avec ses deniers personnels, comme cela est mon cas, ou de rendre obligatoire sa cession à l’Assemblée nationale à la fin du mandat si elle a été financée au moyen de l’IRFM. »

    • Pure démagogie. Qu’un député loue un local à un tiers ou bien qu’il se le loue à lui même après l’avoir acheté sur ces deniers personnels, ou est la différence ? Dans les deux cas, il permet à un propriétaire de financer son emprunt. Dans le deuxième, il se trouve que le propriétaire c’est lui. Mais rien ne l’empêcherait si c’était un problème de louer le local à un de ces confrères. C’est comme ça dans ce pays qu’à force de tout vouloir contrôler et régimenter, on construit pièce par pièce, une inextricable bureaucratie qui aura toujours un temps de retard sur les plus débrouillards. M Darmanin, est un crétin..Ou il se moque du monde, ce qui revient au même.

      • Un exemple parlant, Jean-Jacques Urvoas (député PS) nous explique sur son blog que sur les 6 329 € d’indemnité (IRFM), il dépense tous les mois 2 900 € pour l’acquisition de sa permanence (950 € de prêt d’honneur consenti par l’assemblée + 1 950 € de prêt classique) soit la moitié de son indemnité…cette permanence fera partie de son patrimoine, en somme c’est du complément de salaire, une petite sécurité financière face à la précarité, l’instabilité de cette fonction…le but de ces indemnités est-il de permettre aux députés de devenir propriétaire, de s’enrichir ?
        Après tout, vous avez raison Oscar, ils ont la loi pour eux et puis tout ce qui n’est pas interdit est autorisé alors qu’ils se fassent plaisir !

  • … »ce qui rappelle l’exigence formulée par Antonin Artaud : tout doit être très précisément mis dans un ordre fou-furieux. » Harry Larcher, texte présentant l’album « Blue Camel », de Rabih Abou-Khalil. Let’s go : http://www.youtube.com/watch?v=ysxv8dc4ru4

  • Bon voilà, résultat logique de la commission mobilité 21.
    http://www.usinenouvelle.com/article/infrastructures-les-choix-de-la-commission-mobilite-21.N199468
    Seul projet de LGV pour 2020-2030: Bx-Toulouse (et une partie de Paris-Le Havre, pour des raisons de saturation).
    A noter que l’ensemble des coûts prévus n’en finissent pas d’être revus à la hausse…
    Et après 2030 ? Le coût d’entretien du réseau classique et LGV sera tel que la création d’autres lignes sera encore plus compliquée financièrement, même s’il faudra bien donner un peu à manger à l’industrie du BTP.
    Au moins jusqu’en 2040, Les TGV continueront à rouler à 160 km/h entre Dax et Bx alors qu’ils pourraient rouler (depuis longtemps) à au moins 220 km/h moyennant la suppression des passages à niveau. Mais cela n’était pas assez prestigieux pour les politiciens.
    Quant au barreau MdM-Pau, 4 fois en dehors des normes de financement, dont il n’est même pas question dans l’article de ce journal sérieux, il montre à quel point ses partisans sont déconnectés des réalités (ou n’en parlent que pour se faire voir). Comment toutes ces personnes déconnectées des réalités peuvent d’ailleurs mener une réflexion pertinente de manière générale (pas que sur le « dossier » LGV ?

  • Le grand Jean et sa petite maman. Entendu dans cette émission, (les pieds sur terre), j’ai apprécié les intervenants, pour une fois ! http://www.franceculture.fr/emission-les-pieds-sur-terre-la-longue-marche-de-jean-lassalle-2013-07-01

  • On nous écoute, mais sommes nous entendus ?
    Le plus sûr moyen d’être entendu c’est d’être écouté.
    Barrack, with love

  • Dans le journal Sud Ouest du 1er juillet (http://www.sudouest.fr/2013/07/01/pau-le-stade-d-eaux-vives-toujours-a-sec-1102387-4344.php) :
    Pau : le stade d’eaux vives toujours à sec
    Dix jours après la destruction de la digue du canal Heïd au niveau de Mazères-Lezons, la situation devient critique au stade d’eaux-vives.

    […]
    Quand on sait ce qu’a coûté ce stade aux Palois, n’est-il pas étonnant de constater que, lors de sa construction, une crue rapide et exceptionnelle du Gave avec destruction d’infrastructures n’ait pas été envisagée… Alors que lorsque quelques Palois ont suggéré de construire dans les environs du stade la Médiathèque, puis la Piscine, les experts municipaux ont souligné que la zone était inondable ! A ce jour, il y a, me semble-t-il une question à leur poser d’urgence : pouvez-vous certifier que L’Usine des Tramways qui abrite les archives de la ville de Pau et de certaines communes de la Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées, ne risque pas d’être inondée lors de circonstances très exceptionnelles. Pourvu qu’en guise de réponse, ils ne nous ressortent pas le fameux « impossible n’est pas français » !

  • Réaction à chaud : Maman la p’tite Batho s’est faite couler H12, JMA11, et les Verts (les piverts) se démarquent ainsi pour se préparer à 2014. Comme précédemment, il ramasseront une veste, mais auront joué en faveur de l’admirale Marine, qui navigue tranquillou, et qui va faire sa promo après le vote la privant (pivert et privant sont deux oiseaux issus de la même parentèle : la famille des longues bévues) de son immunité parlementaire, belle page de publicité en perspective pour elle, consécutive à celle de notre Nanar national, qui, semble-t-il, n’a convaincu que les naïfs, malgré le traitement télévisuel nul du roquet qui l’interviewait. Le journalisme professionnel n’est pas sur les plateaux télé, Ferait-il son nid dans l’investigation, comme « ils » disent au Monde, à Médiapart, au Canard Enchainé ?
    Pour mon humble part (de rédacteur sur AltPy), j’attends la sortie de mon chaton, retenu dans un aéroport Béarno-Bigourdan, qui, ne pouvant justifier de sa qualité d’heimatlos, est confronté à toutes les vicissitudes des méchants humains. Je lui envoie des souris internautiques (attrapées solidairement par ses ami(e)s félin(e)s) par dessus le mur du son, quand la nuit descend. Et, le savez-vous, dès la nuit tombée, le chaton se met à ronronner : » maman, la p’tite Batho trop écolo joue-t-elle facho ? »
    Mais ça, je suis seul à l’entendre.
    (test image 🙂
    Afficher l’album Entrez le nom de l’album ici
    VOIR LE DIAPORAMA TOUT TÉLÉCHARGER
    Cet album comporte 1 photo et restera disponible sur SkyDrive jusqu’au 30/09/2013.
    Cliquez ou faite glisser les photos ici pour les ajouter à cet album sur SkyDrive.

  • Oh non, ce n’est pas pour la vidéo jointe à l’article, mais simplement pour faire partager la peine de savoir une artiste mourir en plein spectacle, ou plus simplement mourir dans la fleur de l’âge, métier difficile et magnifique, troupe extraordinaire (l' »extraordinaire » est le label de tous les spectacles de cirque que l’on peut voir un peu partout).
    Arts du Cirque, acrobaties des rêves, chutes LIBRES et non renouvelables : instants du présent qui laissent un goût d’éternité vivant. Petits et grands : magie catharsique. Et ce soir, deuil.
    http://www.ladepeche.fr/article/2013/07/01/1662643-cirque-soleil-acrobate-francaise-tue-plein-spectacle.html#xtor=EPR-7

  • une chanson d’Eric Toulis entendue ici aujourd’hui (en toute fin d’émission, une rediff de 2007)
    http://www.franceculture.fr/emission-les-pieds-sur-terre-a-une-heure-de-paris-1-le-journal-de-sylvie-r-2013-07-11
    et dont voici les paroles :
    Dans les TGV y a l´air climatisé
    Des gens civilisés qui font des mots croisés
    Dans les TGV d´un air désabusé
    On sirote du café lyophilisé
    Dans les TGV y a des p´tits chats tout flippés
    Car ils sont enfermés dans des cages en osier
    Il y a des nouveau-nés qui font des crises de nerfs
    Et par terre y a l´journal d´hier – l´Equipe en général
    Dans les TGV on regarde dehors
    Mais à trois cents à l´heure les vaches nous ignorent
    Alors on se cure l´oreille avec les clefs de la Twingo
    On se fourre les doigts dans les naseaux
    Car dans les TGV y a qu´un gros mot pour le dire
    On s´emmerde, on s´emmerde, on s´emmerde à mourir
    Faut dire que l´train c´est comme l´amour
    Plus c´est vite et moins c´est bon
    Et les voyages plus c´est court et plus c´est con
    {Refrain:}
    Tout ça n´vaut pas les p´tits trains à vapeur
    Les petits trains d´antan au charme fou
    Qui faisaient le bonheur de tous les voyageurs
    Car ils faisaient tchou tchou tchou tchou
    Dans les TGV on est toujours en face
    D´un vilain bureaucrate à la mine fadasse
    On parle à sa voisine, elle feuillette Biba
    Mais souvent elle ne vous répond pas
    Le p´tit bruit du walkman du boutonneux d´à côté
    Vous donne mal au crâne et vous casse les pieds
    A propos d´pieds quand tout l´wagon
    Retire ses godasses, ça sent bon le Munster et l´Epoisse
    {au Refrain}
    Dans les TGV quand on sort le Camembert
    Ca sent si bon que les gens vous matent de travers
    Mais quand saute le bouchon du pieu de Madiran
    Ils ont tous envie d´en faire autant
    Alors pour faire passer le creux pour faire passer le temps
    Au bar ils vont manger tout plein de trucs dégoûtants
    Des croques et des salades atteintes d´anémie
    Et s´offrir un suicide au pain de mie
    {au Refrain}

  • On ne vous a pas attendu pour le faire savoir, et, du coup, on est là où vous ne nous attendez pas. Mais la rencontre est toujours providentielle, et les bombes n’explosent qu’en feux d’artifices. Tiens, ce soir, on est là : http://www.65ers-graffiti.com/actu/?tag/tarbes

  • http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2013/07/16/2-eur-pour-aller-de-pau-a-hendaye,1142328.php#xtor=EPR-8-%5BNewsletter%5D-20130716-%5BZone_info%5D
    Commentaire d’un lecteur :  » …j ai mis a peine un peu plus de 4 h la semaine derniere en velo de Pau à Hendaye. »
    Efficacité, quand tu nous tiens !

  • Que sont-elles devenues?
    Pour entretenir nos pelouses et autres espaces verts la municipalité avait retenu l’an dernier une option particulièrement écologique: les brebis tondeuses.
    http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2012/04/07/les-moutons-sont-de-retour,231746.php
    Mais on n’en entend plus parler. Qui pourra nous dire le « bilan » de ces brebis dans les estives paloises ? Ont-elles ont pu renouveler leur contrat?
    Je n’ose imaginer que ces ouvrières aient fini à la casserole une fois leur tâche accomplie…

    • elles ont pris leur retraite…… trop vielles,
      puis les bergers ont suivis une formation;
      de nouvelles sont arrivées, elles attente la fin du jeûne!!!!!.

  • Certains devraient penser à se relire.
    Martine LignièresCassou sur son blog « C’est avec un réel plaisir et un immense honneur que j’ai accueilli, en compagnie de l’association Du Côté des Femmes, Najat Vallaud-Belkacem, Ministre des Droits des Femmes à Pau le 15 juillet dernier. C’est la première Ministre de plein exercice depuis 26 ans et je salue son action tout en ayant une pensée pour des femmes telles Yvette Roudy, qui ont ouvert cette conquête… »
    http://www.martinelignierescassou.fr/
    De quoi s’étonner de cette entrée s’il s’agit de femmes ayant été ministres, car en 26 ans , soit depuis 1987, Martine a eu le temps d’oublier (voire ignorer) des femmes ministres qui furent bien « ministres de plein exercice » Simone Veil, Martine Aubry, Barzach, Ed Avice, S Royal, E Cresson , Frédérique Bredin, E Guigou, etc.
    MLC voulait-elle sous-entendre « ministres qui vinrent à Pau »? alors elles comptent pour du beurre les anciennes ministres qui vinrent ici, MAM et Martine Aubry?

  • Jazz in Marciac : tarifs : http://www.jazzinmarciac.com/la-billetterie
    Prix des places : https://jazz-in-marciac.fnacspectacles.com/recherche/rechercheRapide.do?codgrp=FESTJMA13A
    Je suis allé au festival les premières années, c’était simple et convivial (Stan Getz, Portal et Galliano…http://www.youtube.com/watch?v=Q7sQF_iYIZM ). J’y suis retourné deux années de suite, entre De Hollandia , Joao Gilberto, et le magnifique (et bel homme qu’est) Caetano Veloso (cf : http://www.youtube.com/watch?v=BgvIpnq4Bbs).
    Et là, planté à cinquante mètres de la scène, à regarder les artistes jouer leurs superbes musiques sur un écran géant.
    Marciac est devenu, tant mieux pour lui, aussi snob que Juan les Pins ou Montreux. Perso, je n’ai ni l’envie (surtout), ni les moyens.
    Et j’écoute PJ Harveyhttp://www.youtube.com/watch?v=IWhdhhcFtjY quand les chats dansent, et Carla Bley http://www.youtube.com/watch?v=0uOw3EpGDMQ en buvant une coupe de champagne, le soir, dans la scène jazzy de la campagne…
    Commentaires rédigés uniquement pour les indigents, afin de leur offrir une petite musique de nuit, lampyresque.

    • Marciac trop snob ? Trop cher, trop grand, trop long , trop marciacais aussi, c’est sûr.
      35 années pour faire d’un village du Gers de 1200 habitants la capitale de la planète jazz au mois d’août, ça ne mérite que dédain et mépris en effet. D’autant que ce Festival est fort peu subventionné et qu’il faut donc que les spectateurs payent leur place à leur prix. Ah parce qu’il faudrait payer alors que c’est gratos sur le tube ? Mais ou allons-nous mon pov’ Monsieur?
      Wayne Shorter, George Benson, Chucho Valdes, Diana Krall, Ahmad Jamal, Marcus Miller, Gilberto Gil, Al Jarreau, Paco di Lucia, Kenny Baron etc…etc… (Carla Bley, c’était en 2004 avec Charlie Haden. Inoubliable) C’est trop quoi Monsieur Karouge ? Trop Hestiv’oc peut-être ? Pas assez Emmaüs ?
      Marciac accueille toujours avec plaisir des jeunes bénévoles qui sont nourris et logés gratuitement et assistent gratuitement aussi à tous les concerts en échange de quelques menus services. Quant aux autres qui n’ont pas les moyens d’assister aux concerts dans ce chapiteau trop grand où les organisateurs ont cru bêtement utile de permettre aux moins bien placés de voir les musiciens en gros plan grâce à un dispositif professionnel multi cameras, il leur reste la place et toutes les rues du village. Tous les spectacles y sont gratuits . Les yachts sont amarrés au lac, devant le café Zik, le Sénéquier local.
      Largement de quoi arpenter à l’oeil sans se casser les pieds.
      So snob…
      http://youtu.be/X131viGWZY0

      • OdP, sans doute dois-je éclaircir mon propos, un peu abrupt, mais dont je n’ai pas retiré certaines vertèbres, pas uniquement cérébrales. Ainsi : « Marciac trop snob ? Trop cher, trop grand, trop long , trop marciacais aussi, c’est sûr. »
        Mon propos n’est pas dans la dimension culturelle que le festival a prise depuis sa création, et l’initiative, au départ, de JL Guillaumon est magnifique, ainsi que tout ce qui gravite, sur les quatre saisons que nourrissentt les années depuis la création du festival. Mon sentiment, certes décentré, est que tout ce qui « grossit » devient marchand, produit, donc commercial. Pour l’heure, vu les têtes d’affiches, le commercial est dans les stands (la vidéo, avec le touareg qui vend des chameaux, c’était un membre de Tinariwen?). Ibrahim Maalouf passait, voici quelques jours, à « jazz à Oloron ». Je ne vous ferai pas l’espièglerie du prix de la place.
        Que le bénévolat soit remercié par des concerts offerts, rien n’est plus normal, d’autant qu’avec le collège Bill Coleman http://www.ina.fr/video/TLC8812142588 consacré au jazz la motivation se comprenne. Le festival, par ailleurs était (cela a pu changer depuis) sponsorisé par le Crédit Agricole -je parle des débuts-. Le Gers et le jazz ne sont-ils pas un peu comme la pluie et les claquettes de ce vieux Nougaro? http://www.youtube.com/watch?v=7jiw_bVhLR8
        Aussi subtils seront les jeux des caméras sur le fruit des écrans géants, jamais la vision directe d’un artiste jouant sur une scène, que l’on voit sans ces miroirs qui forment mirages et absence d’approche réelle, cette sensation pour le spectateur (mal assis) d’être rejeté dans l’arrière salle d’un salon qu’il peine à apercevoir… enfin, pour l’idiot ingrat que je suis sans doute, mais qui a vu de ses yeux, senti la musique et les brassements d’air de quelques uns ( Archie Shepp, Manu Dibango, Paolo Conté…), certes la magie s’est opérée. La question c.n que je pose donc, est la suivante :
        Quel contact reste-t-il réellement entre un artiste et un spectateur placé au fond d’une salle immense qui le regarde sur un écran géant ?
        Comment peut-on rendre accessible le jazz, qui est à cent mille lieues du rap et du hip hop etc (parfois bon néanmoins)
        The last poets (pouêt pouêt) :http://www.youtube.com/watch?v=De_N7Yaz2pE
        en proposant des places allant de 50 à 60 euros par personne.
        Comment :
        « Quant aux autres qui n’ont pas les moyens d’assister aux concerts dans ce chapiteau trop grand où les organisateurs ont cru bêtement utile de permettre aux moins bien placés de voir les musiciens en gros plan grâce à un dispositif professionnel multi cameras, il leur reste la place et toutes les rues du village. Tous les spectacles y sont gratuits . »
        La gratuité est toujours en dehors, et la contre culture plus vivante que le snobisme, que celui-ci aille chez Emmaüs, Hestivoc, ou Marciac.
        J’irai très certainement passer une après-midi là bas, pour argumenter mes dires !

        • Be welcome my friend chez les hommes bleus sous les arceaux de la bastide. Vous n’avez pas entierement tort mais il en va de Jim comme de nous tous. Jim est condamne à mourir s’il ne grandit pas et à mort s’il grandit trop.
          Mais je n’aime pas, vous le savez, qu’on s’en prenne à ceux qui réussissent sur la durée. D’autant que Jim est resté une assoc à but non lucratif. Et oui…
          Quant aux tarifs, ce serait une longue histoire. Et s’il faut comparer avec l’estimable festival d’Oloron, je dirais sans forfanterie que les stars d’Oloron comme Maalouf font les premières parties de Marciac ou le Festival off. Gratuit..mais financé par les affreux marchands et les vilains Touaregs vendeurs de gris gris ou d’excellents « produits-du-terroir ».

  • J’ai pris le train entre Lourdes et Pau ce matin, enfin, le bus de substitution, la voie ayant été emportée à un endroit lors de l’inondation.
    Bus sans climatisation ni même aération… Enfin, rien d’étonnant. Heureusement, que c’était pas en pleine après-midi…
    La voie sera sans doute refaite à l’identique alors qu’elle passe très près du gave. Dans qqes années, à la prochaine grosse crue, il faudra recommencer… à moins de protéger les zones les plus près du gave par des digues, mais on peut toujours rêver.
    Pendant que nos édiles font tranquillement de beaux discours mensongers sur la LGV, les usagers sont dans la… Les problèmes les plus élémentaires sont mal ou pas du tout traités. Là encore, une habitude.

  • Bon, mon Général, si tu vois C. Laborde , dis-lui que ma préférée (mais c’est pas vrai), c’est celle-là : http://www.youtube.com/watch?v=1IWJYt1pdh8&feature=player_embedded

  • Et voilà la ré-ouverture de ligne de ligne Oloron-Bedous à 120 M€, sensée être sur le point d’aboutir, qui fait pschit. Quand je disais que c’était du bluf. Mais je reconnais que Rousset est très fort en com’. Il a réussi à faire souvent parler de lui positivement dans la presse, à se créer une image de défenseur du train, du développement durable. Il s’est fait passer pour le grand porteur de projet, maintenant victime du vilain RFF qui aurait mal présenté le projet à la commission d’enquête, qui s’est retrouvée avec la perspective d’une nouvelle ligne vide de passagers.

  • Les trois derniers articles d’AltPy sont illustrés par un papillon, une chenille et un âne. Nature, quand tu nous tiens !!!

  • file:////DOG%20MAZERES%20A/IMGP9431.jpg

  • Les images ne passent pas. Dommage.

  • Je reviens sur un de mes propos concernant les sommes colossales dilapidées dans le photovoltaïque au niveau européen et surtout dans les endroits à faible ensoleillement.
    Certes les panneaux sont fabriqués en Chine et l’Allemagne est le pays qui en a importé le plus. Cependant, l’Allemagne n’est pas si perdante que ça au niveau industriel, dans la mesure où les panneaux PV fabriqués en Chine, le sont à partir de machines-outils fabriquées… en Allemagne.

  • Où sont passés les articles d’Oscar sur la STAP etc ?

    • Bonjour, a tous.
      Il y a quelques mois, jean françois legoff c’est fait pirater sa boite mail.
      aujourd’hui, je reçoit un mail au secours, qui n’est pas dans son ‘style »
      plein de faute de tout style, demandant de l’argent, méfiez vous n’y répondez pas

      • J’ai répondu (je sais, j’aurai pas dû). On m’a demandé d’envoyer du fric en Grèce. J’ai raclé mes fonds de tiroirs et envoyé des draghmes…

      • Ah, tout s’explique ! C’est Urieta qui a piraté la boîte mail de JFLG !!
        Je me disais aussi, cet appel de JFLG à soutenir Urieta était vraiment trop louche…

        • quel soulagement, Nounours, merci pour l’info ! Pour celui qui a piraté la boiboîte du général Cornuto LG, j’hésite entre Ivo Urieta et Christian Laborde. Mais la tienne, Nounours, je dois admettre que le miel qu’elle recèle est un petit bonheur !
          En tout état de cause, n’en faisons pas un drachme, mon général ! vous les aurez, vos étoiles altpyennes, avec un peu de travail (bénévole).

  • L’article sur le commerce du centre-ville est très intéressant. Franchement, j’aurais un commerce à implanter au centre-ville de Pau, je n’irais pas l’implanter rue Mathieu Lalanne franchement ou vers le Bosquet encore. L’ancienne bibliothèque est squattée aux yeux et sus de tous (même les employés du musée le savent, j’ai parlé avec eux…. musée municipal je précise….), il y a des bières, des détritus, des bourses partout… à deux pas du musée des Beau-Arts, du collège Marguerite de Navarre et du lycée Louis Bartou, bel exemple pour notre jeunesse (« si tu ne réussis pas à l’école, tu vois comment tu finiras » doivent lancer certains parents à leurs pauvres Schtroumpfs navrés du « spectacle »… Mais attention certains Schtroumpfs vont voter bientôt…) ! Sacrée vitrine pour le commerce de Pau aussi !!!… Tout le monde s’en fout quoi ! Oui, notre centre-ville est très attirant pour les touristes et les clients… je plaisante… il fait fuir tout le monde ! Et que dire des abords du Eat Suschis à trois pas de là, rue d’Espagne, ils sont très sales avec des emballages trainant un peu partout…. Il faut dire que dès qu’on arrive à Pau place de Verdun, on est mis au jus : on arrive dans une ville sale, abandonnée, l’état de cette place fait souvent peur. Pourquoi laisser un squat en plein centre-ville, pourquoi il n’y a pas un nettoyage très régulier de certains endroits ? Mystère… PAU SE MEURT… Merci Mme la maire !

  • Effectivement, une personne s’est amusée à me pirater ma boîte mail et envoie des messages pour demander de l’argent… Désolé, je n’ai demandé à personne ce petit service qui me rend la vie encore plus agréable. Merci Barbe-Bleue, toi le pirate des mers et des messageries électroniques ! Je te souhaite un bon vent, que tu ne rencontres point d’ouragans, de tempêtes dans ta vie !

  • Y’a pas de page de l’ensemble des sondages réalisés sur ce site ?

  • A placer dans la rubrique Alpy Lire cette histoire étonnante :
    «La folle des Pyrénées», par René-Jean Pagès, éditions Empreinte, 237 pages, 19, 50 €.
    Lien ici : http://www.ladepeche.fr/article/2013/09/15/1709459-histoire-ils-l-avaient-surnommee-la-folle-des-pyrenees.html#xtor=EPR-1

  • L’homme, c’est surtout fluctuat nec mergitur. Pour le paquebot, c’est vrai que la remise à flot n’est pas que belle …

  • C’est extraordinaire, oui.
    Mais l’homme est capable du pire comme du meilleur.

    • « Mais l’homme est capable du pire comme du meilleur. »
      Mais n’est-ce pas la pire des choses que d’avoir connu les meilleures, avant ? A quoi nous mènent les technologies magnifiques, la science extraordinaire dans tous les domaines, sinon à un singulier sentiment d’avancer dans une impasse ? Nos capacités humaines (cf le bouquin « la folle des Pyrénées par exemple) sont suspendues à des leurres, à des mondes dépourvus d’intérêt, (le monde du travail, le soleil des écrans, l’amitié des facebookers, les pouces en l’air et les univers qui tiennent dans la main, etc etc). Le tout sous la manne lumineuse des flux et de l’électricité, ce second dieu après l’argent ( c’est vrai que l' »argent » est plus lumineux qu’un filament suspendu dans son gaz, ou qu’un soleil verdoyant).
      L’homme est devenu incapable du meilleur, car il a désappris à vivre (l’enseignement féodalisé des médias). Le pire est sa nouvelle voie lactée. Une voie lactée nommée FN, bien calée sur les rails entre Esposito et « Panturle » -suivez mon regard, Jean Giono, un pacifiste convaincu qui a connu les tranchées de 14- se retourne dans sa tombe en lisant ces articles pleins de morgue-.
      Mais l’homme s’est toujours relevé, malgré les tortures et les oppressions (rappel : anniversaire de la chute d’Allende, 11 septembre 1974, très beaux docs sur FC de 17 à 18h, la semaine dernière).
      Mais qu’il s’agisse de pire ou de meilleur, une seule chose :
      « c’est extraordinaire, oui »
      Et c’est vous qui l’avez dit…(mettant ainsi tout le monde d’accord)

    • Et dans le cas du Costa Concordia, dommage que, voir le meilleur de l’homme ne soit possible que parce qu’on a connu le pire… l’imbécilité et la pleutrerie d’un homme ayant eu pour conséquence la mort d’hommes…

  • Le justicier est de retour. Il a mis un faux-nez, s’est donné un faux blaze et est revenu couvrir le forum de ses commentaires sentencieux. Nous en avions été privés pendant quelques mois. Monsieur boudait san doute. A moins que ce forum n’ait pas été à son niveau. Celui de l’excellence et du savoir universel. Comme celui de La Rep où il étalait également ses commentaires brillants et toujours appréciés. Sacré Péhache. Il a eu beau s’appeler Pieru pour se refaire une virginité, au deuxième post, il était démasqué.
    Disons le tout net, péhache, ce que je pense profondément de vous, de votre comportement, de votre arrogance de donneur de leçons et de votre manière d’être en général me laisse augurer le pire pour ce qui concerne ce site et ce forum en particulier. Vous avez le droit de penser la même chose de moi. Sinon que pour ce qui me concerne, comme pour les autres redacteurs d’ailleurs quelles que soient leurs opinions, nous nous donnons la peine par nos articles divers de lui donner un contenu. Ce que vous ne faites bien entendu jamais. Cantonné dans votre posture bornée de critique officiel, incapable du moindre commentaire qui ne s’appuie pas de manière systématiquement négative sur les contributions des autres, vous ratiocinez, coupez les cheveux en quatre, sortez des phrases de leurs contextes, découpez les articles en citations et balancez vos anathèmes sur tout ce qui contrarie votre vision de « progressiste » illuminé.
    Alors pour moi, ça va comme ça. Oscar disparait et vous salue tous. Vous avez de la chance vous garderez péhache-pieru.

    • Oh, je vous fais fuir, Oscar ?? Je vous prie de m’excuser de pointer votre esprit partisan et votre mauvaise foi quand ils s’expriment.
      Et si je suis sentencieux, vous êtes pour votre part continuellement méprisant pour tout ce qui ne relève pas de votre conception du monde. Quant à votre respect des autres rédacteurs de ce site, leur proposer de l’immodium est sans doute votre façon très personnelle de l’exprimer.
      Au fait, comment vous appelez-vous sur le forum de la Rep ?

    • « Alors pour moi, ça va comme ça. Oscar disparait et vous salue tous. »
      Et voilà, encore nous, les orphelins, qui allons devoir nourrir le site sans pairs ni maire(s). L’automne va être dur pour les vieilles branches dépossédées de leurs meilleures feuilles …
      Salutations,donc, OdP,

    • Celui qui ressent une incompatibilité envers certains intervenants peut en trouver d’autres pour échanger…

  • Dommage qu’on n’ait pas le nombre de votants du sondage.. Je pense que c’est impressionnant.

  • Elle est toujours là à côté du musée des Baux-Arts, notre chère bibliothèque de notre enfance dorée au soleil de ses livres. Bien sûr, là aussi, il y a des travaux comme un peu partout dans la ville, un tas de gravas témoigne de la destruction récente d’un bâtiment à gauche du musée. Un jour que je m’y baladais, j’ai fait une rencontre surprenante… j’ai rencontré Bukowski là fumant une cigarette en regardant le bâtiment. Charles, Chinaski, le grand écrivain américain…
    – Salut Hank, qu’est-ce que tu fous là mon vieux ? que je lui fis aussitôt.
    – Bahh, rien de spécial… je glande comme d’habitude…. je regarde votre belle bibliothèque de Pau, elle a de la classe, du chien vraiment…
    – Ah ouais, tu trouves ?
    – Elles est de style art-déco, hein ? Des années 30 ?
    -Oui je crois, ça doit être ça…
    – J’ai hanté cette bibliothèque tu sais comme j’ai hanté la bibliothèque de Los Angeles… J’y allais tous les jours, surtout en hiver, et c’est là que j’ai découvert Demande à la poussière, le bouquin de Fante qui m’a donné envie d’écrire. Oui putain, je suis devenu écrivain grâce à la bibliothèque de Los Angeles et Fante petit, sache-le bien…
    – Je le savais, Hank, et j’adore tes nouvelles, tes poèmes…
    – Et quand elle a brûlé cette foutue bibliothèque, j’ai pleuré… comme un gamin… alors quand je vois votre bibliothèque squattée avec plein de cannettes de bière, de bouteilles, de détritus partout, ça me fait mal au ventre mon gars, tu peux comprendre ça ?
    – Ben oui, Hank, moi aussi, je trouve que ça fait pitié…
    – Attends, gamin, c’est le temple de la culture ici ! Que fait la maire de Pau ? Elle s’en balance complètement ! Et les Schtroumpfs du collège Marguerite de Navarre et du lycée Barthou sont obligés de se taper cette vision tous les jours ? Trop, c’est trop…
    – Je sais, tu as raison… mais bon dieu qu’est-ce que t’aies venu foutre à Pau ?
    – Je viens partout où il y a mes livres… ici, il y avait Les mémoires d’un vieux dégueulasse, L’amour est un chien de l’enfer, Les contes de la folie ordinaire… je croisais Fante, Balzac, Voltaire, Maupassant, Rimbaud, Prévert, enfin tous les grands tu vois p’tit gars… C’est une honte pour votre ville que l’ancienne bibliothèque municipale soit squattée ainsi !

  • Allons faire un petit tour… place de Verdun aujourd’hui ! Il y a des prospectus, des papiers partout par terre et ils s’incrustent pour beaucoup, avec la pluie, les pas et n’étant pas ramassé durant plusieurs jours… mais que font les services de nettoyage de la ville de Pau ? RIEN. Bien sûr, il y a quantité d’autres déchets sur la place de Verdun, allez-vous y balader pour vous rendre compte… ça peut être très instructif. Vous n’en reviendrez pas de l’état de saleté de la place… Et dire que quantité de touristes posent leur premier pas sur cette… même place Verdun. C’est désolant, attristant vraiment pour Pau.

  • Vous avez de sérieux problèmes avec l’ASE (Aide Sociale pour l’Enfance) ou vous déclaré(e) en être victime ici ou dans un autre département, vous connaissez quelqu’un dans ce cas, contactez moi ou dîtes lui de me contacter, nous sommes certainement dans le même cas. Je suis écrivain public (auteur de « Henri IV, le roi qui aimait les femmes » bientôt en librairie (Edilivre)) et j’envisage de publier un livre, déjà commencé, sur l’ASE. Mes coordonnées : Le Goff Jean-François, 05.59.35.03.99.

  • Une observation en ces temps de début d’année scolaire :
    J’habite un quartier proche du centre-ville, il faut 15-20mn à pied maximum pour s’y rendre, et le trajet est plutôt agréable dans des rues relativement tranquilles, et sans danger pour les enfants.
    Malgré cela, je dirais que parmi les enfants de ce quartier scolarisés au collège Marguerite de Navarre, 80% y sont conduits en voiture par leurs parents tous les matins. Evidemment, les abords du collège sont totalement embouteillés à ces heures là.

  • L’argent qu’on n’a plus…
    On s’en doutait depuis quelques smaines et le ministre Moscovici vient de confirmer aujourd’hui que des « économies » seraient faites par l’Etat sur son budget 2014 en diminuant les dotations aux collectivités.
    Pas de problèmes à l’Agglo Pau-Pyrénées, on n’aura plus l’argent en 2014 cependant l’Agglo continue à subventionner au même niveau que durant les années fastes. Ainsi demain soir seront votées les subventions à des associations sportives professionnelles -comme les décisions 22 à 27
    http://www.agglo-pau.fr/images/pdf/conseil_com/2013/260913/OJECC260913.pdf
    Mais bien sûr les associations auront signé des contrats d’objectifs où elles s’engagent à avoir des résultats sportifs à hauteur des subventions reçues!

  • Dans SUD OUEST du 24/09/2013, on peut lire
    Pau :  » le Stade d’eaux vives n’est pas sorti d’affaire.
    L’entreprise Heid, concessionnaire de l’ouvrage*, n’a toujours pas reçu l’autorisation de refaire la digue pénalisant l’équipement public. »

    Ainsi donc la CDAPP a voté la construction et le financement du stade du Stade d’eaux vives alors que son fonctionnement est tributaire d’un ouvrage privé : le canal Heid.
    Et comble de l’impensable, l’Etat représenté par le Préfet des Pyrénées Atlantiques (celui même qui, tout juste arrivé à Pau, a déclaré qu’il prendrait un arrêté d’utilité publique sur la réouverture de la ligne Oloron-Bedous) tarde à prendre l’arrêté préfectoral autorisant la reconstruction de la digue Heid qui seule permet l’alimentation en eaux du Stade d’eaux vives ! Ubuesque et je pèse mes mots !
    A quand une grève des impôts locaux ? Pardon impossible ! C’est interdit par la constitution et par la loi. Guillotiner le roi aussi, jusqu’au jour où Gavroche et compagnie sont descendus dans la rue.
    * entendre le canal Heid
    http://www.sudouest.fr/2013/09/24/le-stade-d-eaux-vives-n-est-pas-sorti-d-affaire-1177962-4344.php

    • Comparer les désagréments du non-fonctionnement temporaire du Stade d’eaux-vives à la révolution française et ses causes, bon…
      En plus, il n’est pas impossible que le Stade d’Eaux-Vives coûte moins cher à la CDAPP quand il ne fonctionne pas que quand il fonctionne, vu le niveau de la subvention de fonctionnement. Donc rien ne presse en fait.

      • Oui, mon propos est un peu excessif. Et, en 2013 et dans notre démocratique République, Gavroche se contenterait très certainement, de changer de bulletin de vote !
        Mais vous allez dans mon sens quand vous soulignez que le Stade d’eaux vives coûte moins cher aux contribuables lorsqu’il est inutilisable que lorsqu’il sert. Ne sont-ce pas les mêmes élus (ou presque) qui ont décidé de le construire avec les deniers publics, c’est à dire nos impôts, sans (trop) se préoccuper du coût de son utilisation, de fonctionnement et d’entretien. Quand géreront-ils le domaine public en bons pères (et/ou mères) de famille.

        • Nos édiles, par les dépenses somptuaires et les emplois semi-fictifs FABRIQUENT de la crise économique, de la pauvreté avec tout ce qui s’en suit car c’est autant d’argent en moins pour les investissements porteurs de valeur ajoutée et de création de richesses et d’emplois: écoles, zones d’activités, voierie, transports en commun, rénovation du centre ville, soutien à l’université etc.

  • Commentaire d’un lecteur de SO (« Bois 9 ») sur http://www.sudouest.fr/2013/09/29/les-elus-locaux-ou-la-re-publique-des-presidents-1183442-1980.php#xtor=EPR-260-%5BNewsletter%5D-20130929-%5Bzone_info%5D :
    « Du matin :
    Il était une fois un roi qui voulait aller aux champignons
    Il appela son météorologue et lui demanda l’évolution pour les heures suivantes.
    Celui ci le rassura en lui affirmant qu’il pouvait aller tranquillement aux champignons , car pas de pluie.
    Sur le chemin, il rencontra un paysan monté sur son âne qui en voyant le roi lui dit: «Seigneur vaut mieux que vous rebroussiez chemin car il va beaucoup pleuvoir dans peu de temps. »
    Bien sûr, le roi continua en pensant: “Comment ce type peut il mieux savoir que mon spécialiste très bien payé qui m’a indiqué le contraire. Poursuivons”.
    Et c’est ce qu’il fit … et bien sûr il plut à torrent.
    Furieux, le roi retourna au palais et congédia son employé. Il convoqua le paysan et lui offrit le poste, mais le paysan refusa :
    «Seigneur, je ne suis pas celui qui comprend quelque chose dans ces affaires de météo ni de climat, mais je sais que si les oreilles de mon âne sont baissées alors ça signifie qu’il va pleuvoir  »
    C’est ainsi que commença la coutume de recruter des ânes pour les postes les mieux payés. »
    Très drôle !

  • Dans les commentaires d’un article* de la République en date du 30 octobre 2013, on peut lire le commentaire suivant :
     » Un festival de promesses irréalistes qui n’engagent que ceux qui les écoutent.
    Baisser les impôts, investir dans un stade de 20000 places, stopper un projet de bus-tram déjà financé avec obligation de rembourser…
    C’est du grand n’importe quoi. »

    Tel que dit, on croit rêver… rembourser un financement déjà perçu ne devrait être ni très difficile, ni très coûteux puisque les travaux et la mise en place du « bus-tram » ne sont pas encore commencés. L’argent aurait-il déjà été englouti dans autre chose ?
    * Municipales à Pau : la démonstration de force d’Yves Urieta

  • La piscine à Nitot c’est pour bientôt.
    Et la mairie vient de publier des appels à candidature pour 18 postes (encadrement, surveillants MNS et agents d’entretien) en pool sur les DEUX piscines.
    Etonnement: sachant qu’il y a environ 6 km entre Péguilhan et Nitot ça semble un pur délire en 2013 de ne pas demander systématiquement la détention d’un permis de conduire à tous ces agents. A moins qu’un chauffeur soit prévu pour les véhiculer quand ils iront d’une piscine à l’autre, ou se déplaceront aux bureaux ou aux ateliers!

    • et la méthode douce… a la mairie/le velocyped très pratique pour les lignes droites donc pas de bouchons… et les sportifs montrent l’exemple

    • « en pool sur les deux piscines » ça veut sans dire qu’il peuvent indifféremment être affectés à l’une ou l’autre en fonction des besoins, pas forcément qu’ils doivent faire des A/R entre les deux dans la journée.

  • la page « sortir » d’Altpy est très sensuelle cette semaine. Bravo, ça nous sort des opérations de chirurgies esthétiques, des opéras de quat’sous de nos ténors cacochymes ! Du feu, de la flamme, crénom de nom disait papi. Je l’entends encore !

  • Les petits détournements amusants :
    site de la farce : http://www.programme-tv.net/cinema/257629-le-clan-des-siciliens/
    texte original (sinon ce sera deux pruneaux dans le buffet) :
    « Synopsis : Roger Sartet, un dangereux tueur arrêté par le commissaire Le Goff au terme d’une longue et épuisante traque, vient d’être présenté au palais de justice. Grâce à l’aide d’un complice qui lui fait passer une scie à métaux, Sartet parvient à s’évader du fourgon cellulaire dans lequel il était transporté. C’est le «clan des Siciliens», »
    Texte initial (mai 1969):
    « AK Pô (dit Alain Delon), un dangereux tueur arrêté par le commissaire Le Goff (dit Lino Ventura) au terme d’une longue et épuisante traque, vient d’être présenté au palais de justice. Grâce à l’aide d’un complice qui lui fait passer une scie à métaux, AK Pô parvient à s’évader du fourgon cellulaire (dit Jean Gabin) dans lequel il était transporté. C’est le «clan des Siciliens» (dit Berlu du Vésuve et Sconries, de l’Etna) ».
    En réalité, le commissaire est un général qui cherche un peu de blé pour faire un feu d’artifice rue du XIV juillet avec YU en 2014, God damn it !
    Eh miaou !

  • Ah… on parle du commissaire Le Goff… c’est bien… Et du général de Goff, on pourrait en parler aussi ?

  • HENRI IV, LE ROI QUI AIMAIT LES FEMMES sort en LIBRAIRIE !
    Henri IV est le roi qui a aimé le plus aimé les femmes, le plus de femmes possibles aussi. Henri IV, un play-boy avant l’heure ? Bien sur ! Mais lisez plutôt ce court interview du bon roi, nouste henric…
    – Alors vous vous vantez ainsi de toutes les avoir tombées ?
    – Oui, je suis le tombeur de ces dames ! Henri le Vert Galant appelez-moi voyons !
    – Peut-on avoir un chiffre, Henri ?
    – 10.000 femmes ? 20.000 ? Je ne ne sais pas moi même ! C’est le chiffre le plus secret de l’Histoire de France ! Vous ne le saurez jamais !
    – On dit que vous ne le savez pas vous-mêmes ?
    – Et comment le saurais-je ? J’en ai tellement eu à Pau, à Paris, à la guerre, dans les fourrés, aux jeux, en ville, à la campagne, jeune , vieux…
    – Voyons, essayez de compter un peu Henric…
    – Non, j’aime donc je suis…

  • Edition EDILIVRES !…

  • « Les français sont plus riches que les Allemands!
    Ce constat est certainement à prendre avec prudence mais il est régulièrement rappelé par les médias; voir par exemple l’article signé Edouard Ledere dans les Echos du 10/10.
    Le patrimoine moyen des français serait de 219.000 Euros à mi-2013. Celui des allemands serait de 143.000 Euros. La France se distingue par la part très importante de la pierre par rapport aux actions.
    Cette situation est-elle une conséquence de la faiblesse des entreprises ou une cause? Les deux peut-être. Sauf que le fort déséquilibre au profit de la pierre peut aussi expliquer la situation économique actuelle.
    En somme, les français constituent leur patrimoine immobilier avec de la dette qui reste à la charge de la collectivité. »

  • Après avoir râlé contre le mariage pour tous, les palois manifestent contre l’union d’un bus et d’un tram .
    Il faut admettre qu’un bus aurait, par ailleurs, du mal à s’unir à un twit : http://dictionnaire.reverso.net/anglais-francais/twit
    Sauf si le chauffeur retourne sa veste, une fois de plus. Il s’appelle comment, déjà, le chauffeur ?

  • Personnellement, je ne vois plus la liste du « fil des commentaires ».

  • Y’en a marre du Bus Tram !!

    • Contribuable Palois

      La méthode déconcerte un peu. Bus-tram (suite)
      Maintenant que l’enquête publique a recueilli les remarques, le SMTU se réveille pour découvrir qu’il y a « comme un doute ».
      Avec le 18 octobre 2013 lancement d’un appel d’offre pour un marché de prestation intellectuelle
       » Inspection détaillée de Ponts : pont de la Gare et pont de la Sernam
      Objet: Création d’une ligne BHNS
      Ces deux ponts sont situés sur le parcours de la ligne BHNS qui sera mise en service en 2016. Dans le projet de cette ligne, les bus entreront par le pont de la Sernam et sortiront sur le giratoire Gaston Lacoste par le pont de la Gare.
      Actuellement, selon des comptages, 36 PL jours franchissent les 2 ponts. Ces véhicules sont principalement des bus de 12m ayant un PTAC de 19T. A cela, de manière aléatoire en fonction des besoins, vient s’ajouter le passage de 8 cars de substitution pour la SNCF.
      La nouvelle ligne BHNS prévoit 100 bus/jours sur chaque pont en plus du trafic actuel. Les bus de cette ligne seront des bus articulés de 18m avec un PTAC de 28 à 32 T (selon les constructeurs et si véhicules hybrides).
      Le titulaire est chargé de vérifier si chacun des ouvrages peut supporter l’augmentation du trafic. Pour cela, il recalculera l’ouvrage afin de vérifier la compatibilité avec le trafic futur ».
      Il était temps de s’en assurer. Et de prévoir une modification au budget … s’il faut reprendre les ouvrages !

      • il y a plusieurs mois, au cour de réunions d’informations, j’ai posé cette question, et la réponse a été très clair, « les ouvrages ne supporterons pas le trafic soutenus des bhns »
        la montée bonaparte non plus….

  • La voix d’un Bidachot vaudra-t-elle toujours plus que celle d’un Palois au Conseil Général ? Et donc au Sénat…
    Cf. M. Lasserre au sujet du découpage des cantons (La République d’hier) : « Il réclame de la souplesse sur les seuils de population, en citant l’exemple de l’Ariège où la population des cantons varierait de 1 à 3: « La loi ne stipule pas de fourchette. En revanche, elle encourage à prendre en considération les particularités locales ». »

  • Publié le 23 mai 2011 dans Alternatives, alors, encore Paloises par Déambulator, le sujet « Déambulator et la rue Tran » a retenue l’attention d’un de nos lecteurs.
    Il nous a écrit :
    Je suis propriétaire de l’immeuble dans la cour duquel se trouve la statue de Diane Chasseresse dont vous avez publié la photo.
    Je serais vraiment intéressé si on pouvait retrouver ses origines ! L’immeuble daterait de 1790 !

    Qu’AltPy pouvait-il faire pour aider ce lecteur ? Tout simplement faire appel à tous ses rédacteurs, lecteurs et commentateurs afin qu’ils aident l’heureux propriétaire de la statue du 23 rue Tran à retrouver son origine.
    Si vous pouvez aider à résoudre ce mystère, n’hésitez pas répondez ci-dessous

    • Il est fait mention de cette jolie statue( malheureusement en mauvais état) dans le livre de Paul Mirat « Statues de Pau » éditeur Marrimpouey à la page 95. Si les origines de la statue initiale plusieurs fois copiée au fil des siècles sont connues, au sujet de l’auteur de celle de Pau, il est écrit  » d’ origine privée, on n’ en connaît ni le commanditaire ni l’ auteur »,
      Dominique Braud.

  • Contribuable Palois

    Sur le site de l’Assemblée Nationale  » question écrite n° 17807 publiée le 21 mai 2013
    Mme Martine Lignières-Cassou [députée des Pyrénées Atlantiques] attire l’attention de M. le ministre de l’économie et des finances sur la situation difficile de l’industrie du bâtiment dans les Pyrénées-Atlantiques. Le secteur perdrait en 2012, 663 postes dont 295 suite à des liquidations judiciaires de 78 sociétés du bâtiment dans son département. Depuis 2008, de nombreuses PME locales ont été fragilisées par la baisse générale des prix sur les marchés publics et privés. En Aquitaine, la situation la plus tendue se retrouve dans les Pyrénées-Atlantiques où 77,6 % d’entreprises enregistrent une baisse des prix pratiqués. La corrélation entre cette situation et le développement de la concurrence d’entreprises étrangères intervenant en dehors des réglementations semble se confirmer. Si la concurrence au sein de l’Union européenne et de l’espace Schengen ne saurait être remise en cause, le non-respect des règles sociales et fiscales aura des conséquences dramatiques sur l’emploi local. Dans les douze mois à venir, 23,3 % des entreprises de ce secteur dans les Pyrénées-Atlantiques envisagent de réduire leurs effectifs. Afin d’encadrer les dérives observées, la fédération française du bâtiment demande aux pouvoirs publics de créer un certificat délivré par la caisse de congés intempéries du BTP afin que les maîtres d’ouvrage vérifient la régularité des entreprises étrangères, d’imposer dans les marchés publics le contrôle des règles sur le détachement des salariés et des obligations en matière de congés payés, de transmettre obligatoirement à la caisse de congés intempéries du BTP une copie de la déclaration de détachement faite à l’inspection du travail, d’étendre la carte d’identité des salariés du BTP aux salariés des entreprises étrangères détachés, d’imposer la fourniture de l’attestation d’assurance décennale dès la signature des marchés publics et privés. Par ailleurs, afin d’enrayer cette spirale des prix bas, il pourrait s’avérer judicieux de rendre obligatoire l’envoi du rapport d’analyse des offres à toutes les entreprises ayant répondu à une consultation incluant les noms des membres de la commission d’appel d’offres. Elle l’interroge sur la position du Gouvernement sur ces différentes préconisations « .
    Question valable, mais une fois encore nos politiques n’ont su anticiper et ils « courent après », quand on cherche à sauver les meubles, s’il en est encore temps. Et nos politiques ne sont-ils pas prompts à se dédouaner de leur in-action?
    Car n’était-ce pas la même Lignières Cassou qui , à l’issue d’un appel d’offre, avait confié un chantier de pavage de la rue Foch à une entreprise bordelaise jugée « mieux diseuse ». Mais comme ladite entreprise n’affichait que UNE personne à son effectif c’était en fait des ouvriers portugais qui avaient effectivement oeuvrés à Pau pour le compte du titulaire bordelais du marché. Dans le respect du code des marchés publics (et peut-être aussi du code du travail), mais au détriment du BTP béarnais. Et cela le donneur d’ordre-maire-député devait quand même s’en douter!
    Alors Madame notre maire , amende honorable ou larmes de crocodile?

    • Sauf que… comment écarter ce genre de réponse de l’appel d’offre, sans se mettre soi-même en faute ?

      • Contribuable Palois

        @PierU « comment écarter ce genre de réponse de l’appel d’offre, sans se mettre soi-même en faute ? »
        Dans le cas mentionné il s’agissait de ne pas se laisser gruger par des entreprises sans « surface  » technique qui répondent à des appels d’offre. Les récuser est faisable, SAUF si le prix a été mis comme le critère principal du choix du soumissionnaire!
        Il suffit lorsqu’on indique dans l’appel d’offre les critères de jugement des propositions (classiquement: prix, contenu technique de la proposition, délais de réalisation, garantie, critères sociaux, critères d’environnement, etc) de ne pas surpondérer l’importance du prix. En effet la loi autorise tout à fait de choisir le « mieux-disant », sous réserve d’argumenter avec des éléments pertinents. La commission des AO peut ainsi écarter le moins-disant au profit d’un autre concurrent « mieux disant ».
        Suivant le CMP code des marchés publics il est bien stipulé que l’acceptation du « moins-disant » n’est pas obligatoire.L’article 53 du CMP précise que l’offre retenue sera « l’offre économiquement la plus avantageuse » et non systématiquement la moins chère. La manuel d’application du CMP (circulaire du 3 août 2006) précise que « l’offre économiquement la plus avantageuse n’est pas nécessairement assimilable au prix le plus bas ». Et l’article 55 permet même, sous conditions, de rejeter une offre dont le prix est anormalement bas. Le choix final dépend en réalité d’un certain nombre de critères, qui réunis constituent la « performance globale » d’une offre.
        Le procès-verbal de la séance d’examen des offres doit évidemment indiquer les motifs d’élimination des soumissionnaires évincés et, lorsque la commission n’a pas cru devoir proposer la désignation du moins-disant, il doit contenir les motifs pertinents justifiant le choix du soumissionnaire retenu.

    • les pléonasmes du BTP : « paveur portugais ».

  • Di Borloo et De Bayrou s’unissent en coup de vent dans un couvent, sous une nouvelle bannière, que dire, un oriflamme, une flamme, un coup de foudre( politique) :  » L’alternative (politique) ». Ils n’auraient pas fauché ça dans une chapelle béarnaise, ces loulous ? Bisous aux nouveaux mariés du mariage forcé. Chéri, à qui le tour de promener les chiens ?
    http://www.lefigaro.fr/politique/2013/11/04/01002-20131104ARTFIG00185-l-alliance-udi-modempresente-mardil-alternative.php

  • Trouvez-vous normal que je ne vois pas mes enfants parce que simplement ma fille « va mieux » alors… que je ne la voyais que très peu (point-rencontre) déjà et qu’elle n’était même pas malade !!! L’ASE (aide sociale à l’enfance) est complètement flinguée, peu respectueuse des Droits de l’homme dans ce département ! Merci le Conseil Général et Georges Labazée, responsable de la protection de l’enfance ici !

  • la GRATUITE DES BUS (+ parkins relais) pour toutes les villes.
    Quand est-ce que les politiciens prendront enfin cette mesure de développement durable à effet immédiat ?
    Le coût est très faible par rapport aux bénéfices obtenus.
    – doublement de la fréquentation (c’est même plutôt un triplement) et ce qui s’en suit:
    – coût public du ticket divisé par 2
    – moins de voitures en circulation donc moins d’embouteillages, de pollution et gain de temps pour les automobiliste restants. Je ne sais pas combien de pollution en moins génère la suppression d’une voiture sur 10, mais c’est sans doute beaucoup plus que 10% (12, 15, 18 ??).
    – une densification très probable de l’habitat le long des lignes de bus et donc des conditions favorables à l’accroissement futur de la part des déplacements en bus par rapport à al voiture.

      • Il est vrai que la « gratuité » du métro (à Toulouse, Paris ou ailleurs) ne changerait pas grand-chose à la donne, le métro étant déjà beaucoup plus « performant » que la voiture sur les axes qu’il emprunte. La « gratuité » ne ferait sans doute que supprimer les recettes.
        Par contre, dans les villes de taille moyenne qui utilisent le bus, l’impact est considérable.
        La tarification sociale ne me paraît pas appropriée: elle existe déjà et arrêtons d’emmerder les gens avec des formulaires, des dossiers, des tickets etc qui sont ici contre-productifs et ne servent qu’à créer des emplois administratifs inutiles pour la famille et les copains des élus. C’est l’impact psychologique de la « gratuité » qui touche les esprits…
        La « gratuité » est un moyen de rendre l’offre plus attractive lorsque le moyen de transport ne peut pas avoir la rapidité et fréquence d’un métro. Concernant le tramway, je ne sais pas, c’est un intermédiaire (bien que beaucoup plus proche du bus que du métro).

        • Il a fallu 30 ans de combat des associations pour en finir avec cette aberration de bars, restaurants et autres lieux publics enfumés, alors, il en faudra sans doute autant avant que cette mesure d’intérêt général soit généralisée. De l’inertie des politiques, de l’incapacité à prendre les mesures les plus simples et les plus bénéfiques… Toujours une seule solution pour le citoyen engagé, les coincer en réunion publique et les mettre à mal.

  • Deux voix, un mélange subtil et tendre : http://www.youtube.com/watch?v=uHdNCHomHlU . 22 novembre, brrrr !!!

  • Un constat amer de Dominique Voynet sur la fonction politique mais aussi sur le peu d’implication des électeurs pour la faire évoluer :
    [elle déplore que] « les élus qui refusent le cumul des mandats (soient) traités par les citoyens avec autant de suspicion et de distance que ceux qui cumulent ».
    « Il n’y a pas de valeur ajoutée pour les élus qui refusent la corruption, le clientélisme, le communautarisme et le ‘câlinage’ des intérêts particuliers dans le sens du poil »
    http://fr.news.yahoo.com/lasse-du-jeu-politique-dominique-voynet-renonce-aux-105411716.html
    En 2011 elle avait renoncé à se représenter au Sénat, pour se mettre en accord avec elle-même sur le non-cumul des mandats.

    • « Nous sommes devenus un syndicat d’élus » disait récemment Mamère au sujet des verts mais c’est valable pour tous les partis politiques, certaines situations sont incroyables du style Balkany, Tiberis, Flosse…pour la droite et il y en a autant pour la gauche.
      Les partis politiques malgré de graves condamnations redonnent leur confiance à ces truands, notre système judiciaire est également incroyablement permissif vis à vis d’eux et que dire des électeurs qui élections après élections votent pour eux, comment qu’il dit Sango « Quand les citoyens s’éveilleront… »!

  • http://www.fondation-nicolas-hulot.org/fondation/actualites?page=1
    Ecotaxe : Hulot dénonce “un gâchis incroyable“
    et « un manque de vision absolu » Alors que la grogne de la filière agroalimentaire bretonne continue contre l’écotaxe, l’écologiste Nicolas Hulot a dé…En savoir plus
    et « un manque de vision absolu »
    Alors que la grogne de la filière agroalimentaire bretonne continue contre l’écotaxe, l’écologiste Nicolas Hulot a dénoncé jeudi « un gâchis incroyable » autour de la mesure.
    Nicolas Hulot a estimé jeudi qu’il y avait eu « un gâchis incroyable autour de l’écotaxe », une mesure issue du Grenelle de l’environnement, votée en 2009 et reprise à son compte par l’actuel gouvernement avant de la suspendre. « Il y a eu un gâchis incroyable autour de l’écotaxe, un gâchis qui s’inscrit dans un manque de vision absolu », a estimé Nicolas Hulot lors d’une conférence de presse de plusieurs ONG sur les négociations sur le climat, avant le rendez-vous annuel des Etats, à Varsovie (11-22 novembre).
    « Qui a expliqué que l’écotaxe en Bretagne pouvait avoir comme finalité de relocaliser une partie de l’économie? (…) Qui a inscrit cela dans le cadre de la lutte contre le changement climatique ? », a demandé le président de la Fondation qui porte son nom. « Les mêmes qui ont défendu l’écotaxe à l’époque, au mieux ne l’ont pas soutenu, au pire l’ont critiqué », a-t-il déploré. « C’est un gâchis car cela avait fait l’objet d’un consensus, fruit du Grenelle, avec une concertation intelligente entre les différents partenaires, le Medef, les syndicats, les ONG, les collectivités territoriales », a-t-il rappelé.
    « Aucune pédagogie »
    « Comme il n’y a eu aucune pédagogie, ça a été affiché comme un impôt de plus, sans vision sur la vertu de tout cela », a estimé l’envoyé spécial de François Hollande pour la protection de la planète. « C’est donc un gâchis d’intelligence collective et aussi car cela coûte 800 millions d’euros à la collectivité », a-t-il ajouté.
    Interrogé sur le devenir de ce prélèvement, qui devrait entrer en vigueur au 1er janvier 2014 après avoir déjà été reporté à plusieurs reprises, Nicolas Hulot a jugé qu’il était « urgent de remettre les choses à plat et de revenir avec une réforme en profondeur ». « Il faut revenir non pas par une taxe, mais avec une visibilité sur à quoi pourrait ressembler la fiscalité demain : plutôt que de taxer le travail, taxer les revenus non issus du travail, taxer les prélèvements énergétiques et de ressources naturelles, taxer la pollution, chacun peut comprendre cela », a-t-il avancé. « Il faut une réforme fiscale beaucoup plus en profondeur, non pas vers une fiscalité environnementale additionnelle mais qui vient se substituer graduellement à l’existante », a-t-il expliqué.
    Source : Dépêche AFP du 07/11/2013, 12:43

  • Les gais lurons d’Alternatives Pyrénées :
    On coule
    Une loi inapplicable
    Mais que fait la police nationale
    Soutenir les bonnets rouges
    Avec CAP ecologica soutenons-nous un avenir durable
    (ces deux derniers intitulés peuvent être amusants, si l’on diffère le contexte)
    Les bonimenteurs
    Touche pas à
    Pauvres pibales
    Il faut sauver le soldat Habib
    TER et décentralisation, on déraille (…)
    Ben dis donc, ça rigole dur sur ce site ! Quel optimisme !

    • Ceux qui nous gouvernent parlent et se font plaisir; mais pendant ce temps…
      Aujourd’hui Mme Pellerin la ministre en charge du numérique s’élève contre le « sexisme insidieux du numérique » et veut contrôler internet qui s’avère par trop machiste. Elle veut créer une instance qui va proposer une loi, etc. C’était probablement(?) urgent mais peut-être pas au point d’oublier le reste du numérique et des incontournables de sécurité.
      Explication:sur internet il y a peu de filtres mais il en existe pour la sécurisation, ces fameux hpps et certificats numériques délivrés par des autorités de confiance pour les sites sensibles (comptes personnels pour les impôts, paiements sécurisés, communication de données à forte valeur, confidentielles et/ou personnelles, etc).
      Pour la France c’est l’ANSSI (Secrétariat général de défense rattaché au Premier Ministre) qui s’en charge. Encore faudrait-il que le travail soit fait correctement. Car c’est Google , tout honni qu’il soit par la ministre, qui a levé le lièvre: les certificats français sont pollués.
      http://www.generation-nt.com/google-certificat-securite-anssi-france-admistration-actualite-1824472.html
      Nos ministres et Mme Pellerin vont avoir du mal à restaurer leur crédibilité quand ils déclarent « renforcer la sécurité » après ce genre de communiqué http://www.ssi.gouv.fr/fr/menu/actualites/suppression-d-une-branche-de-l-igc-a.html
      A côté de cela le programme du candidat Habib de réaliser place Clemenceau « un espace de jeux pour enfants » laisse sans voix. Heureux Béarn.

  • Pour ceux et celles qui ont un quart d’heure à offrir à leurs yeux et leurs oreilles : http://www.youtube.com/watch?v=TGhI-DlbO0E

  • j’espère que l’on parlera, un jour ou l’autre, sur ce site, de Luis Lera, qui vient de sortir un bouquetin, meuh non, un livre, sur http://www.alvinet.com/actualite/articles/luis-lera-biographe-de-francois-mazou-19267298.html, pas l’abbé Roux, ni le dernier indien, Bay Roa(d). Cet auteur écrit régulièrement dans Factotum, c’est toujours intéressant, il est publié chez Mon Hélios, dont certains disent qu’ils se font de la pub gratos. Je veux, mon n’veu. Tu m’en fais, de la pub, toi ?

  • C’est l’anniversaire de Henri IV aujourd’hui ! Oyé, oyé, braves gens ! Il a 460 ans et est toujours people ! Eh oui notre bon Roy est né un 13 décembre 1553 et nous allons lui fêter cette année au CHP de Pau à 14 h 30 à l’espace socioculturel : je lis avec un ami des passage de mon livre humoristique « Henri IV, le roi qui aimait les femmes » (Edilivre, 2013) et nous parlerons de la vie de Henri aussi bien sûr. Vive le Roy !
    A tous les candidats aux municipales : pensez à fêter tous les ans l’anniversaire de celui qui attire 100. 000 personnes par an à Pau !

  • Une bonne nouvelle écologique tout de même: la liaison Toulouse-Barcelone en train en 3h, depuis hier = moins de voitures et d’avions sur ce trajet, avec une LGV sur le tronçon Perpignan-Barcelone. Bon, certes l’amortissement écologique de ce tronçon prendra du temps, mais cela va dans le bon sens.

  • @ PYC (justement sa tombe en chantant je ne l’ai point encore trouvée, mais son corps danse et flotte dans le décor, au sommet de la ville):
    http://www.youtube.com/watch?v=kkCwMG7Up2o

  • NON A DIEUDONNE A PAU !
    Les Inconnus !!! Oui j’adooooore !!! Voilà ti pas un bon humour ? Alors pour ceux qui aime pas celui de Dieudonné, rendez-vous à une manifestation contre sa venue au Zénith en mars ici vendredi à 19 h devant la mairie de Pau !

  • C.C. des Luy de Béarn.
    La nouvelle communauté des Luy en Béarn est née. Elle va s’occuper de développement économique.
    Il y a un côté redondant dans ce terme. Je ne vois pas bien un élu s’occuper d’économie sans penser à son développement. Mais surtout, un développement économique peut-il se conduire à l’échelle d’une communauté de communes comme celle des « Luy en Béarn (Serres-Castet + Thèze) ?
    Autant pour moi, l’immobilier d’entreprise est aussi de l’économie et j’oublie le futur projet de pôle métropolitain.
    De plus j’entends souvent dire qu’on ne peut pas aller contre la volonté des territoires.
    Mais c’est quoi un territoire ?
    J’ai l’impression d’un retour à l’an mille lorsque les paroisses se sont créées sous l’impulsion de familles dominantes laïques prenant appui sur l’église dans un pays en pleine anarchie.
    Bientôt nous aurons un nouveau vicomte en Béarn.

    • Courrier que j’écrivais à JP Mimiague le 26/11:2011 après un échange avec lui/
      M JP Mimiague
      Pdt de la Communauté des Communes du Luy de Béarn
      Monsieur,
      Je vous remercie ainsi que Mme AM Fourcade, pour m’avoir reçu afin de clarifier la démarche de réorganisation territoriale que vous envisagez pour nos communes.
      Je passerai sur les constats, puisqu’il y a dans ce domaine une totale identité d’appréciation de la situation actuelle.
      Par contre, je souhaite mettre par écrit les critiques que j’ai pu faire quant à votre proposition de fusion avec l’intercommunalité de Thèze.
      Tout d’abord, il faut mettre en avant que cette démarche n’est pas naturelle au plan logique puisqu’elle intervient à cause de la proposition préfectorale d’un rattachement à la CDAPP.
      Comme vous l’avez expliqué, la loi permet de s’opposer à la proposition du préfet, à condition de proposer une autre organisation. Cette démarche n’aurait pas été engagée sans ce facteur déclenchant.
      Vous conviendrez que ce type de réaction est totalement illogique.
      On s’oppose à une décision en montrant pourquoi celle ci n’est pas acceptable aujourd’hui.
      Car in fine, la logique du bassin de vie milite sans aucune ambiguïté pour un regroupement a terme du Luy de Béarn avec la CDAPP.
      Sur ce dernier point, comment pensez vous convaincre les politiques du Pays du Grand Pau qu’il existe une logique du bassin de vie qui doit imposer à chacun des contraintes en terme d’urbanisme si vous, Président du Syndicat mixte du Pays du Grand Pau, en charge de l’élaboration du SCoT, vous reniez cette logique du bassin de vie?
      Quant à une fusion avec Thèze, nous sommes dans deux logiques totalement différentes en terme de territoire et de projet de territoire.
      Le Luy de Béarn fait partie de la première couronne, est lieu de résidence pour une majorité de personnes travaillant dans la CDAPP ou tournés vers elle. Le Luy de Béarn est orienté vers un développement économique de type industriel et commercial en liaison avec la CDAPP.
      Thèze c’est 18 petites communes rurales parfaitement homogènes et peu peuplées (5000 habitant) sur 125 km2, pas d’industrie (300 emplois pour 80 entreprises, c’est à dire rien en dehors de l’artisanat de proximité) Son problème est la gestion de la ruralité comme on peut le lire sur son site
      « Cette volonté de se regrouper n’est pas née du hasard : ces communes présentaient les mêmes caractéristiques (communes rurales), elles bénéficiaient des mêmes atouts, elles avaient les mêmes moyens et devaient répondre dans l’avenir aux mêmes obligations. »
      Luy de Béarn c’est 4 communes, 10 000 habitants sur 53 km2 soit une densité 5 fois plus forte. Une industrialisation forte (près de 4500 emplois sur les zones d’activité de l’aéroport, une proximité immédiate avec la CDAPP (Lons et Pau) , le lieu de résidence ou d’expansion de résidence de celle ci, en fait un prolongement naturel de la CDAPP (RD 834), etc..
      Deux communautés totalement différentes avec des problématiques totalement différentes et des projets qui n’ont rien à voir.
      Il faut être clair: on ne peut pas faire pire!
      Sur ce point, nous convenons tous de l’absence de projet clair pour la CDAPP et ses extensions éventuelles, j’attends avec impatience un avant projet écrit de votre part pour une hypothétique fusion avec Thèze (y compris concernant la gouvernance…)
      Quant à la solidarité, mot qui a été prononcé plusieurs fois, il ne peut être questions de cela dans une réorganisation territoriale. Elle doit se faire pour améliorer la gestion, avec des résultats financiers tangibles, et la fusion doit être un projet gagnant/gagnant.
      Ceci n’est en aucune manière réalisable: le Luy de Béarn n’a strictement aucun intérêt a fusionner avec Thèze.
      Quant à la solidarité avec la ruralité, il existe de nombreuses péréquations qui permettent d’atténuer les différences de ressource, c’est à elle de traiter de ce problème.
      Pour terminer cet argumentaire très succinct, je suis assez étonné (mais le bon mot serait effondré) de voir que ce projet totalement irréaliste ne suscite pas de débat entre les différentes communes du Luy de Béarn, ni au sein des différents Conseils municipaux. Ceci m’inquiète beaucoup quant à la vie démocratique dans nos communes.
      En effet, comment vous, élus, pouvez vous vous prononcer alors que vous ne disposez pas d’un avant projet définissant Le Projet de la future intercommunalité? (notez au passage que c’est l’argument avancé pour dire non à la CDAPP …)
      Il me reste un espoir, c’est que cette démarche ne soit qu’une tactique, stratégie sans fondement réel déclenchée suite à la proposition de fusion prématurée avec la CDAPP, et destinée à gagner du temps.
      En vous renouvelant mes remerciements pour avoir bien voulu me recevoir,
      Cordiales salutations
      Daniel Sango

      • Le préfet devrait pouvoir mettre son véto à ce genre de regroupement dénué de toute logique. Voire devrait imposer les regroupements logiques, comme celui de la CC du Luy et de la CDAPP.

  • un amendement a la loi sur l’ I.V.G n’est pas passé en catimini
    je ne prononcerais pas sur le bien fondé de cet amendement, mais j’ai un regret
    qu’aucune place n’est laissé a la prévention ou a l’information des jeunes (ou moins….)
    j’ai déjà eu l’occasion de m’exprimer sur ce point
    http://www.alternatives-paloises.com/article.php3?id_article=5699

  • Un article qui fait plaisir (comme quoi la solidarité et le possible peuvent redonner espoir) pour ceux et celles qui ont voix au Chapitre: http://www.ladepeche.fr/article/2014/01/19/1797926-tarbes-du-soutien-a-chapitre.html#xtor=EPR-1.
    A suivre…

  • Un conte pour enfants et grands gamins de R. Kipling, à écouter en faisant la sieste. (le conte débute à environ dix minutes du début de l’émission, excellente) -émission tous les samedis après-midi-
    http://www.franceinter.fr/emission-sur-les-epaules-de-darwin-le-chat-qui-allait-son-chemin-tout-seul-1
    « Le Grand Prix des Médias 2013 de CB News a décerné le Prix de la meilleure émission de radio à « Sur les épaules de Darwin » de Jean Claude Ameisen. « 

  • Le sondage de la semaine ……
    manque une question avez vous déjà vus un élus….ou un candidat, même en période d’élection.
    je répond toujours non!!!!

  • @ Oscar(*) : je ne pouvais pas rater ça (!) : http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=830392 (prendre à partir de la minute 48, impossible de trouver le titre ailleurs sur le Net).
    Pour Valérie Mischler :http://www.nosenchanteurs.eu/index.php/2014/01/15/valerie-mischler-meli-melo-de-bluettes/ (à ne pas confondre avec V. T.)
    (*Avec des pseudos on fait des ponts)

  • Un article intéressant de la Rep sur une population au marges de l’exclusion :
    http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2014/02/06/ils-campent-sur-la-place-de-verdun,1177967.php
    Ca change un peu des rengaines habituelles…

    • non, pas « le danger du vélo » : le danger du vélo pratiqué de façon inconsciente.

      • hé oui!!!!
        l’ignorance des dangers……
        et des autres

        • Tous les jours en allant au boulot, je pourrais verbaliser 10 automobilistes si j’étais flic, pour des comportements potentiellement dangereux (portable à l’oreille, orange « bien mûrs », vélo frôlé, refus de priorité à piéton sur passage protégé, dépassement imprudent, et j’en passe…). Donc bon, les cyclistes, hein…

          • hé oui!!!!
            l’ignorance des dangers……
            et des autres
            cette réflexion est valable pour tous les C…

  • aujourd’hui….
    saint Valentin
    http://www.youtube.com/watch?v=5flD5kEemaE&feature=kp
    si vous loupez…
    demain rattrapage a « l’Oural »
    http://www.youtube.com/watch?v=5flD5kEemaE&feature=kp

  • Reçu par email sur l’adresse de contact du site :
    ======================================================
    Bonjour,
    Je vis depuis 10ans dans les pyrennes aragonais, á Benasque.
    Un tunel interdit aux poids lourds serait une oportunitée fantastique
    pour
    les gens de ma vallée, puisque nous n’aurions plus la necessité de faire
    le
    tour des pyrennes pratiquement dans la journée, soit pour se rendre á
    Tarbes ou Pau et revenir par Huesca ou Benasque, une economie de 1h30
    voir
    2h !!!
    Ceci nous permettrait de venir skier en france quand nous manquons de
    neige ici par exemple, et dans l’autre sens permettre aux personnes qui
    viennent de France profiter de la restauration et de biens d’autres
    choses,
    En bref l’interet se trouve dans les deux parties et permettrait de
    desengorger cette partie des pyrennes meconnue, sans pour autant en
    detruire l’aspect naturel et sauvage qui nous plaient á tous de vouloir
    conserver.
    A mediter, j’espere reveiller quelques aspirations sachant que c’est une
    histoire vieille de 200ans dans cette region.
    Merci de l’attention que vous m’avez tenue et á tres bientot !!

  • A toi Josy, number two sur la liste des prétendant(e)s aux victoires de la zizique électorale, future maire de Pau, je dédie cette chanson : https://www.youtube.com/watch?v=d_9fgXsPEl8

  • A lire dans le journal SUD OUEST du 16 février :
    http://www.sudouest.fr/2014/02/15/neknomination-un-bordelais-detourne-le-jeu-d-alcool-pour-en-faire-une-bonne-action-1463311-4776.php#xtor=EPR-260-%5BNewsletter%5D-20140216-%5Bzone_info%5D
    Bravo jeune homme, vous êtes cordialement invité sur notre site, un journal citoyen tout comme votre action. Abonnez-vous à notre newsletter : http://www.alternatives-pyrenees.info/

  • solidarité????
    une seule manière de l’écrire,
    plusieurs solutions
    Les Bretons en sont un bel exemple!!!!
    certains se regroupent pour aider au nettoyage des maisons inondées,
    d’autre se regroupent pour détruire!!!! bravo

  • La société du spectacle dans toute sa misérable splendeur : http://www.sudouest.fr/2014/02/18/municipales-jouez-et-pariez-sur-l-avenir-de-pau-1465870-4344.php
    Rien d’étonnant que le FN fasse un super score !

  • Les bonnes blagues (parues dans la Rép) :
    le 18/02 : http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2014/02/18/seche-ne-fera-pas-venir-a-lacq-des-terres-polluees-en-ukraine,1179929.php
    le 19/02 : http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2014/02/19/,1180186.php
    commentaire d’un internaute ce jour (la Rép) :
    « joedalton64 19 Février 2014, 09:02
    alors là je comprends rien ou bien on nous prend pour des débiles ou bien , (et c’est ça certainement) y’a un gros business financier là dessous. Hier dans la rep on nous parle de terres polluées en Ukraine
    (plusieurs milliers de km) qui aurait pu venir en France pour être traité à Lacq par la société Séché, qui finalement va être traité dans le rhone…… Et là (non mais c’est une blague) la terre polluée de lacq qui aurait pu être traité par séché justement va partir en Allemagne pour être traitée. Si ça c’est pas de la couillonnade ou histoire de gros sous……. »
    On attend impatiemment de connaître la suite…

  • A écouter avant de s’endormir quand on ne travaille pas le lendemain : http://www.youtube.com/watch?v=chaP4MCXp4w

  • Les annotations du WE : « Sotchi, c’est fini » (paroles et musique Vladimir Poutine) et « Marche à Kiev » http://french.ruvr.ru/2014_02_23/Ioulia-Timochenko-la-deuxieme-marche-vers-le-sommet-du-pouvoir-3300/ (mais là, Ioulia Ioulia, je doute de toi !). Sans parler du Vénézuela, capitale : Caracas. Moi je préfère Pézenas. http://www.youtube.com/watch?v=hVEk1wiUxa0

  • Dans letudiant.fr, un dossier : L’université de Pau et des pays de l’Adour : un pied en France, l’autre en Espagne. Pour en prendre connaissance :
    http://www.letudiant.fr/etudes/fac/l-universite-de-pau-et-des-pays-de-l-adour-un-pied-en-france-l-autre-en-espagne/l-uppa-la-plus-espagnole-des-facs-francaises.html
    On a presque envie de dire : il était temps.
    Les doubles diplômes transfrontaliers se pratiquent couramment dans l’Est de la France à tous les niveaux (Eurorégion Strasbourg). Dans le Sud-Ouest, l’UPPA, université au pied des Pyrénées, la frontière naturelle entre l’Espagne et la France se doit lancer et développer des doubles diplômes.

  • Toutes ces affaires qui explosent en ce moment dans les médias font les choux gras de notre carnavalesque Marine. C’est un véritable suicide de la démocratie apparente générée par les médias, un spectacle inouï dans lequel chacun grand guignolise l’autre. Les affaires sont en cours mais nos Don Quichotte de l’info éventrent à tout va les outres des rumeurs des calepins des écoutes, jusqu’à espionner le capitaine Nemo manipulant les mécanismes d’un Nautilus qui sera offert au peuple en slip de bain sous la dénomination Pyrenéo.
    Ah, le Nautilus ! quelques canettes d’orangina fauchées et des bains de minuit en sautant le grillage ! (mais le plongeoir de 10 mètres existait encore).
    Tout est en place pour perdre. Plonger sa tête dans une baignoire remplie de pleurs. Population d’autruches, rêves d’aquarium. Blob blob blog…

  • Une dame en se garant devant l’école Henri IV à Pau juste à côté de la médiathèque a eu le malheur de se retrouver devant des bandes jaunes et de déclencher les foudres d’un homme qui lui a dit d’entrée  » Tu n’es pas à Bamako ! » faisant allusion sans doute à la couleur très foncée de sa peau. S’en est suivi une âpre dispute entre eux. Quelle tristesse de voir cela et d’entendre de tels propos ! Franchement j’ai honte d’être français dès fois et je comprends pourquoi des partis extrémistes et racistes prospèrent, montent, et risquent de s’installer dans notre paysage politique hélas. Et surtout ne dîtes pas à certaines personnes que la France est une terre d’accueil, vous pourriez les vexer ou les choquer…

  • « Installer les maraichers en sous-sol parce qu’ils sont des paysans est parfaitement choquant ».
    Cette position de M. Bayrou montre la considération qu’il peut avoir pour les gens simples et besogneux et qu’il n’oublie pas ses origines.
    Toutefois les maraichers se satisferont surtout de toute localisation qui garantira un passage de chalands important.
    M. Bayrou a étalé, à sa manière très modeste, quelques notions d’architecture (Halles actuelles correspondent à une construction sur dalle maintenant obsolète ; cf. grands ensembles). Je suis resté sur ma faim.
    M. Habib a étalé quelques notions d’urbanisme (flux vers les halles). Il propose de casser la dalle. C’est mieux. Forcément.

    • C’est surtout bien dans le ton d’une campagne électorale, où tous les coups sont permis. Les croquis montraient un « sous-sol » qui n’en était plus vraiment un, puisqu’ouvert sur le niveau supérieur et largement éclairé par la lumière du jour sous verrière.
      De la part de Bayrou ça s’appelle la « rhétorique de l’homme de paille » : attaquer l’adversaire sur de fausses intentions (mépriser les paysans) qu’on lui attribue.

      • Oui, c’est clair. Mais il y a un revers, M. Bayrou donne à penser qu’il ne sait pas comment fonctionne le commerce.
        En tout cas, le projet des halles me parait démarrer dans de mauvaises conditions.
        Lors du débat j’ai trouvé M. Bayrou agité (parfois j’ai cru percevoir M. Sarkozy, mais au ralenti).
        La dérision m’a semblé être son arme principale. Elle avait d’ailleurs bien fonctionné lors de son incident au stade du Hameau. Mais c’est lassant.
        J’ai l’impression que l’homme est fatigué. Il ne repartira pas au plan national et veut terminer son périple à Pau.
        Une remarque sur le « pôle » béarnais (ou autre) qui veut donner une identité au Béarn, face au pays basque. L’identité est construite par le peuple et son histoire. Pas par les élites (ou ses dirigeants). Mais là encore vous répondrez que c’est la même rhétorique. Un peu plus sournoise quand même.
        Ces projets de « pôle » béarnais ou autre « métropolitain » me paraissent également bien mal emmanchés.
        Un mot sur l’identité de la Chalosse que je connais bien :
        C’est une région festive et renommée par son art de vivre : bandas, férias, basket, foies gras, chapons, voire ortolans (mais c’est interdit).
        L’identité a été construite par le métayage. Le métayage est devenu marginal, il y a une cinquantaine d’années à peine. Cette histoire est encore présente dans toutes les mémoires. Les usages et savoir-faire se perpétuent. Cette histoire explique aussi l’emprise de la gauche (gauche républicaine) sur cette région.

    • juste un commentaire un peu terreux, une question qui n’appartient à personne : » si vous aviez dû rompre les pierres pour vous offrir les chemins de votre liberté, que penseriez-vous de ceux qui en sont morts ? »
      Ce sont dans les champs que survivent les maraîchers, pas aux halles paloises, ou pour si peu. Pour constater le réel, il faut marcher à pied…

      • Le grignotage des zones maraichères par l’étalement de la ville est effectivement une préoccupation essentielle des maraichers.
        M. Bayrou peut-il aider les maraichers sur ce point ? Peut-être. Il n’a pas pris M. de Stampa dans sa liste.

  • Martine Lignières Cassou est-elle de ceux qui cherchent à exorciser un mauvais rêve ?
    Sinon quelle est l’utilité de mettre sur son site, à la page « notre territoire », les résultats des élections municipales de … <strong<mars 2008 ?
    http://www.martinelignierescassou.fr/notre-territoire/&lt;\li>

  • Ah ! Carmen dans les arènes de Vérone ! un rêve (y être)!

  • Ce week end ne rasez pas les murs ! allez faire la fête à Tarbes, pour les 10 ans de 65ERS!
    http://www.65ers-graffiti.com/?wysija-page=1&controller=email&action=view&email_id=3&wysijap=subscriptions&user_id=158
    « Né en 2004 à Tarbes (65), le groupe de graffiti 65ERS est passionné par les fresques d’envergure et le lettrage new-yorkais. Si les initiés apprécient leur style « wildstyle », le public découvre une maltraitance contrôlée de l’alphabet pour des lettres funky, des couleurs improbables mais organisées, des personnages réalistes mais stylés. »

  • rions un peu : https://www.youtube.com/watch?v=YEoJE6S9SrI
    ça date, mais c’est bon quand même !

  • « Les gens cultivés sont dix fois plus prompts à tenir quelqu’un pour cultivé que les gens incultes, parce que les incultes cultivent leurs préjugés. Hein, Messieurs, qu’est-ce qu’on vous met ici !Et un oiseau indigène est toujours beaucoup moins considéré qu’un oiseau exotique par les oiseaux indigènes. Chez les oiseaux exotiques, en revanche, l’oiseau indigène a droit à la parole, parce qu’il est exotique pour les exotiques. Vive l’exotisme donc et non pas les bonnes relations, soyons les inconnus et non pas ceux qu’on connaît-bien-depuis-longtemps. J »ai honte de ces phrases intelligentes. Je me reproche ma sagacité. Comme s’est vilain de ma part de me mettre ainsi sur la défensive. Mais c’est si terriblement naturel de se défendre. Tout le monde le fait. Et celui qui ne le fait pas s’attire tout simplement la haine générale. Ouais, l’amour ! Les méchancetés font qu’on vous aime, les sentiments amoureux, qu’on vous hait. (…/…) »
    Robert Walser « Le brigand » (1925)
    http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/L-Imaginaire/Le-Brigand
    réedité cette année, donc !

  • Bientôt sur ce site une nouvelle rubrique : « chroniques de ma campagne pour faire râler mes voisins de palier ». Cette rubrique donnera lieu à une loterie dont les prix seront sélectionnés selon le niveau de vie des gagnants. Pour vous inscrire abonnez-vous ! les cent premiers seront exemptés du montant de l’abonnement pendant six mois, sauf si la valeur des lots est inférieure à celle des mises. Ce qui risque fort d’être le cas !

    • PS: c’est ça, « le pays », tu l’écoutes, tu le chantes, et les calendretas et autres chauveneries locales, tu t’en moques, parce que c’est là qu’est ta vie,dans ce petit pays qui ne laisse pas indifférent, plein de déférences et de plaisirs partagés. Musicalités et paroles, Lubat et Minvielle : simple et magique.

  • Pour ceux qui aiment lire, ce bouquin: « La peau », de C. Malaparte. (trouvable en édition poche). Dur et magnifique.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Curzio_Malaparte

  • Si vous avez besoin de revoir vos définitions, je vous recommande de lire l’article « Social-libéral, le nouvel oxymore à la mode »
    sur http://www.lepoint.fr/tiny/1-1859511.
    (Le Point)

  • Depuis hier la presse locale et nationale fait la promotion du livre de Valérie Trierweiler, l’ex-compagne de notre Président. Et il paraitrait que cette dame, dans ce livre auto bibliographique, aurait écrit que notre président François Hollande, n’aime pas les pauvres.
    « Aimer les pauvres »… c’est une approche judéo-chrétienne qui me choque et est complètement déplacée pour qualifier le chef de notre République.
    Dans une république démocratique, on n’attend pas que son chef suprême, en France le président de la République Française (qu’il s’appelle Nicolas, François, Pierre ou Paul), aime ou m’aime pas certaines catégories sociales. Et les pauvres, j’en suis certaines, n’attendent pas de lui de l’amour mais justice et équité.
    La devise de notre République n’est pas « Aimons-nous les uns les autres » mais « Liberté, Egalité, Fraternité ».
    Je n’achèterai pas ce livre, ce serait jeter l’argent par les fenêtres !

  • que fait l’ours, le soir au fond des bois?
    il regarde le ciel, les comètes , les étoiles, et les constellations…
    ce qu’il préfére, bien sûr c’est la grande ourse….
    sa favorite, sa reine, la plus brillante….
    elle lui donne toute son inspiration…..
    A elle
    Pourquoi donc t’ai-je aimé, pourquoi t’aimai-je encore
    Pourquoi ce feu brûlant, dont la flamme dévore
    Sous ton souffle embrase mon esprit, et mes sens
    Alors qu’auprès de moi ; tu viens rieuse et folle
    M’enchaîner, sous le calme exquis de ta parole
    Ou me griser heureux, de ses subtils parfums
    Qui émanent troublants de tes beaux cheveux bruns
    C’est que pour moi, tu es une idole suave
    Pour qui ma passion peut grandir sans entrave
    Puisqu’elle est tempérée, par l’absurde respect
    Le désir cependant, m’étreint à ton aspect
    Chaque jour je te vois plus charmante et plus belle
    Chaque jour quelqu’ attraits ignorés se révèlent
    En toi, et tu viens jeter, audacieuse et vainqueur
    Le désir, plus ardent et plus chaud dans mon cœur
    Oh si tu pouvais donc partager ma tendresse
    Si nous pouvions tous deux, dans une folle ivresse
    Oubliant l’univers et l’heure qui s’enfuit
    Dans le calme enivrant, de quelque heureuse nuit
    Calme, cœur contre cœur, et lèvres contre lèvres
    Dans un commun baiser, dans une commune fièvre
    Quel doux et cher Bonheur, mais mon âme ne doit
    Songer qu’a t’estimer, cela seul est son droit
    Mais cependant le droit, souvent, cède à la force
    D’un arbre vigoureux, chacun taille l’écorce
    Pour y graver un mot, un doux emblème, un nom
    Celui de Paquita, de Louise ou de Ninon
    Sans lui rien demander, sans désir connaître
    Le nom de celui-la qui en est le maître
    Pour mon Cœur affolé et pour mes sens éperdus
    Enfant, tu as l’attrait de ce fruit défendu
    Que Cerbère grincheux protège la morale
    Si ma franchise, hélas te parait trop brutale
    Si tu ne comprends rien à ces dévorants feux
    Allumés cependant, aux flammes de tes yeux
    Pardonne à ces transports dont tu es seule la cause
    Et ne me montre plus ton joli front morose
    Mais si ton jeune cœur partage mes désirs
    Si tu veux avec moi goutter a ces plaisirs
    ………………

  • La question du jour :
    Que va-t-on faire de l’immobilier du Parc des Expositions à Pau ?

  • La politique énergétique, grand échec de l’Allemagne ?
    L’ancien modèle allemand en la matière semble voler en éclats… Quelques 25 ans après le début des investissements massifs dans l’éolien, et après 10 ans d’investissements énormes dans le PV, l’Allemagne se pose des questions sur la poursuite de la « transition énergétique », qui demanderait la construction d’énormes lignes à THT + des moyens de stockage. C’est impossible financièrement. L’Allemagne commence également à regarder le rendement pathétique de ses éoliennes et panneaux PV… Sa géographie aurait plutôt dû l’inciter à développer le nucléaire. Du vent, il y en a à certains endroits précis en Europe. A 40% de facteur de charge comme dans l’Aude, en Andalousie, ou en Ecosse, c’est une énergie intéressante. A 18% comme en moyenne sur le parc allemand, ça n’est pas intéressant. Idem pour le PV, intéressant dans les pays du Sud. A moindre échelle et sur les recommandations de l’UE, la France a fait pareil, installant des éoliennes et des PV n’importe où.

  • Pour faire vivre ce site, un seul mot d’ordre : SOYEZ VIVANTS !
    Intervenez, cliquez sur les étoiles (en haut des articles), n’hésitez pas à commenter (un site wordpress est facile d’accès à créer, gratuitement), faites le buzz, rendez les rédacteurs plus efficients, les écrits plus clairs, les mouches moins algorythmiques .
    Et pensez surtout que vous exprimer sur Alternatives Pyrénées est LIBRE et GRATUIT sur toute la ligne éditoriale (se reporter à la charte cependant).
    Soyez vivants , parce que nous le sommes !

  • le 17 septembre, 20000 notaires ont défilé à Paris. Sans cravate.

  • R2FERENDUM EN ecosse : c’était kilt ou double (scotch). Ce sera double (cornemuse)

  • j’ai lu ce matin sur la république, un article qui m’a agacé http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2014/09/19/pau-une-mere-et-sa-fille-renversees-par-une-voiture-sur-le-chemin-de-l-ecole,1211615.php
    je trouve encore insensé que l’on puisse encore lire de tels articles…
    il est bon de rappeler a chacun le code de la route article R 415-11
    il serait bon également que cet article soit sévèrement appliqué par les autorisées dans les plus sévères limites
    http://www.permisapoints.fr/infractions/en-circulation/respect-de-la-priorite-aux-pietons

  • je viens de revoir un superbe, magistral, déchainé, Faycal Karaoui dirigeant carmina burana
    aux coregies d’orange
    http://culturebox.francetvinfo.fr/live/musique/musique-classique/carmina-burana-aux-choregies-dorange-159487

  • excellent !****
    (+ : je regrette quand même que ce soit une C6 qui l’attendait -you see what I mean !)

  • N’a t il pas aussi réservé son hotel pour Sydney?
    Ce morceau de vie d’un sénateur de surcroit Président du Conseil Général mérite mieux que le défouloir : la une !
    La question finale doit être complétée : comment un tel personnage peut il se retrouver a occuper des fonctions aussi importantes?
    Non cumul des mandats strict et deux mandats successifs maximum pour ne pas oublier ce qu’est la vraie vie.
    Sans cela, voilà le résultat

    • « La question finale doit être complétée : comment un tel personnage peut il se retrouver a occuper des fonctions aussi importantes? »
      Parce qu’elles ne sont pas vraiment importantes

    • +1 pour un article avec ce texte ! Et je ne vois même aucun inconvénient à nommer le malotru (c’est gentil, « malotru », dans un tel cas), vu qu’il s’exprimait sans aucune volonté de ne pas être entendu.

      • Le téléphoniste se présentait comme président de la « commission Défense et Affaires Etrangères du Sénat » .
        Il ne s’agit donc pas d’un de nos glorieux sénateurs du 64. Ouf!

        • Que l’on se rassure, non ! Le notre ( de Sénateur Président) croisé au même endroit précédemment s’est montré parfaitement discret et courtois en répondant d’ailleurs fort civilement à mon salut citoyen. Que l’on ne se trompe pas, je n’ai aucun mépris pour les hommes ou femmes politiques. J’ai juste un problème avec les malapris et les malotrus.

      • +1 pour un article ! Le malotru a eu de la change que je ne sois pas près de lui, j’adore me mêler des conversations faites à trop haute voix, via un portable !

    • Ce politicard, sans doute du même acabit que la plupart d’entre eux, semble intouchable car il n’est pas exposé à des réunions publiques. Un exemple d’une DEMOCRATIE PERVERTIE, dévoyée et totalement dépassée. Il est élu lorsque le balancier est d’un côté, et battu lorsque le balancier se trouve de l’autre côté, un point c’est tout. Autre exemple de démocratie pervertie, le préfet des PA qui « lancerait » la ligne Oloron-Bedous alors que la commission d’enquête a donné un avis sans équivoque. Le politicien fait ce qu’il veut, y compris partir en voyage là où ça lui chante… C’est principalement le balancier qui fera qu’il sera élu ou non. Et celui-là est protégé. Il ne peut pas se retrouver dans un débat face à un citoyen averti. La plus grosse erreur serait de lui accorder de la légitimité car ça revient à amenuiser et à rendre négligeable toute forme de protestation.
      Tout au plus, un maire, lors d’une très rare réunion publique peut avoir à répondre. Mais comme il faut donner la parole à tout le monde, une remarque dérangeante sera immédiatement noyée et passage à la suivante qui ne sera qu’une formalité. A moins que le citoyen ne se mette en colère, face du spectacle (car il en faut absolument pour attirer l’attention), mette à mal le roitelet, et là…

  • Bravo Oscar, ça c’est du vécu. Mais quel dommage que vous soyez contenté du défouloir, voilà un article bien troussé qui aurait fait la une (même avis que Daniel) et aurait eu un succès certain. Il n’est pas trop tard, mais avec votre volonté.
    Maintenant en guise de conclusion je dirais qu’être un élu ne donne pas une bonne éducation et ne rend pas intelligent, cela rapporte du fric parce je crois savoir que votre personnage est l’homme politique du Béarn qui a les plus forts revenus de sa catégorie. Cela lui donne le droit d’être hautain et méprisant sans doute.

    • Monsieur Braud vous confondez « je crois savoir que votre personnage est l’homme politique du Béarn …  » . Non, l’homme qu’a rencontré Oscar est sénateur des Landes et président de la commission sénatoriale de la défense et des affaires étrangères .
      Remarque: ça semble une fâcheuse légèreté que de confier à un tel tartarin des informations (voire des secrets d’état) sur la défense ou les affaires étrangères .

  • la sécurité sociale en déficit?????
    oui, mais pourquoi!!!!
    Je suis un traitement depuis plusieurs année, a base de lévothyrox
    ce matin, j’ai renouvelé mon ordonnance chez mon pharmacien. et la , surprise, refus de ce praticien de me fournir le produit original.
    mais ma sur prise ne s’arrête pas la,
    1)il ne disposais pas du générique, m’obligeant a me déplacer une deuxième fois
    2) le générique est plus cher, 3,25€ au lieu de 3,20€ soit presque 2% plus cher
    BRAVO!! les négociateur, acheteur,
    a qui profite le PLUS,??????

  • Une réception de gens très importants voire très galonnés ce midi à la Gendarmerie , Cours Léon Bérard, fort bien.
    Mais quand ça se fait en bloquant les rond-points et coupant toute circulation sur le Cours Bérard sur le coup de midi on peut trouver que c’est un gros manque d’anticipation; même une marque du peu de considération dont « jouissent » les travailleurs.

    • Erreur d’interprétation: il s’agirait en fait d’un colis suspect. Et curieusement pas d’info sur le pourquoi fournie aux « civils ». Mais les gendarmes ne paraissaient pas prendre cela trop au sérieux (même si la circulation était coupée) puisqu’une brochette de gradés se tenaient à proximité.

  • Quoi, qu’apprends-je ? Nathalie Chabanne, mon Député, ne serait plus membre de la commission Défense de l’ Assemblée Nationale ? Elle aurait été virée pour fronderie ? Voilà qui me laisse perplexe et inquiet alors que nous sommes en pleine guerre et que ses compétences indiscutables dans ce domaine faisaient l’admiration de tous.

  • de l’incroyable lourdeur qui pèse sur ce site il faudrait, à l’instar de Kundera, plaisanter, en pince sans rire :
    « Je crois qu’un homme et une femme s’aiment davantage quand ils ne vivent pas ensemble et quand ils ne savent l’un de l’autre qu’une seule chose, qu’ils existent, et quand ils sont reconnaissants l’un envers l’autre parce qu’ils existent et parce qu’ils savent qu’ils existent. Et ça leur suffit pour être heureux. Je te remercie (…), je te remercie d’exister  »
    ‘Le rêve est la preuve qu’imaginer, rêver ce qui n’a pas été, est l’un des plus profonds besoins de l’homme.  »
    Pianotez sur la ville, la musique est dans les champs.

  • Le Prix Nobel de l’ Economie à un français, Jean Tirole. Un peu comme si le Prix Nobel de la gastronomie avait été décerné à un Américain. Ou le Prix Nobel de la Paix à un Nord-coréen. Une reconnaissance internationale surprenante à bien des points de vue et en particulier à celui de nos représentants politiques dont les compétences en sciences économiques sont en général au niveau de leur connaissance de l’anglais. Mais les voici qui se réveillent et expédient leurs tweets convenus et poliment admiratifs. Avant de passer à autre chose. Inutile en particulier de suivre ses recommandations.

    • nul n’est prophète en son pays!!!

      • Un grand bonhomme jusqu’à présent totalement ignoré de nos élites françaises (sauf par le journaliste Mauduit qui le qualifiait d’usurpateur) . Pensez donc, un penseur en économie qui récuse les idées de l’économie selon K Marx et qui préfère un marché régulé de façon intelligente!
        Ça rappelle furieusement le prix Nobel de chimie attribué en 2005 à Yves Chauvin. Tellement oublié qu’il n’avait jusque là aucune décoration française. Il fallu en urgence absolue lui décerner la croix de l’Ordre du mérite!

    • A Ségolène, le prix Nobel de l’économie et de l’écologie conjugués.
      AFP: « La ministre de l’Ecologie Ségolène Royal a déclaré mardi souhaiter une baisse de 10% des tarifs autoroutiers et « une gratuité, par exemple, le week-end », précisant que « tout ça est à discuter » avec les sociétés autoroutières avec lesquelles le gouvernement va lancer des négociations. « Il y a 20% de tarif en trop, puisque quand une autoroute fait payer 100 euros, il y a 20 euros de trop qui sont empochés. Ce que je souhaite, c’est qu’il y ait baisse des tarifs autoroutes de 10%, avec une gratuité par exemple le week-end », a-t-elle déclaré sur RTL ».

  • la scolarité en France.
    notre ministre de l’éducation en france une « consultation sur la scolarité obligatoire »
    http://www.education.gouv.fr/cid82339/lancement-de-la-consultation-nationale-sur-le-socle-commun-de-connaissances-de-competences-et-de-culture-et-le-projet-de-programme-de-l-ecole-maternelle.html
    tiens tiens tiens!!!!
    un nouveau tour de passe-passe ni vus ni connus j’embrouille!!!
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_%C3%A9ducatif_fran%C3%A7ais
    le changement????

  • ces guignols qui nous gouvernent!!!!
    comment peut on transmettre une telle information, SANS VÉRIFIER au président, qui, en toute bonne fois ne connais pas tout
    http://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/lyceennes-enlevees-au-nigeria/video-le-couac-de-francois-hollande-sur-l-annonce-de-la-liberation-des-lyceennes-nigerianes_722577.html

  • Une solution pour les transports en commun : déjà, être au minimum deux. Ensuite, choisir parmi ces noms charmants et avanti, Simonette, les casseroles sont nos carrosses !
    « La chayote ou chayotte (Sechium edule), appelée aussi christophine (Antilles françaises, Guyane), chouchou (Réunion, Île Maurice), chouchoute (Nouvelle-Calédonie, Polynésie française), saosety ou sosoty (Madagascar), chuchu (Brésil), labu siam (Indonésie), chow chow (Inde), choko (Nouvelle-Zélande, Australie) ou encore mirliton en Haïti, est une plante vivace de la famille des cucurbitacées, cultivée sous climats chauds comme plante potagère pour son fruit comestible à maturité, mais également pour sa tige appelée « brède chouchou » à la Réunion. Le terme désigne aussi le fruit qui est consommé comme légume. » (wikipédia)
    http://www.marmiton.org/recettes/recette_gratin-de-christophine-facile_93931.aspx
    (repas prévu demain soir, légume aimablement offert par une gentille voisine, qui, nous a-t-elle dit, envahit son jardin).

  • La Rép a visiblement suspendu tous les commentaires relatifs à la mort de C. de Margerie, le PDG de Total mort ce jour (ou hier vers minuit) dans un accident (…) d’avion. Il semble pourtant que de tous bords les hommages soient rendus au défunt. Le site de Pau génère environ 3000 emplois. Un grand nombre aurait certainement voulu exprimer dans les colonnes de ce journal leurs sentiments, quels qu’ils soient. Réactions suspendues.
    Envoyez vos chrysanthèmes au 6 rue Despourrins, ou déposez les en allant au marché, samedi. Pourquoi cette censure, question directe et non polémique, à la rédaction de ce journal aux éditorialistes et quelques journalistes performants -et de jeunes photographes aussi, qui nous sortent soudain des vieux clichés du palais de Justice et du commissariat O’Quin !)

  • Depuis le 1er octobre, Idron a son golf… reflet de ce qu’est cette bourgade très verte et à l’habitat de pavillons hyper résidentiels. Il est à l’est de Pau ce qu’est le Golf d’Artiguelouve et… disons au sud, celui de Billère. Trois golfs sur le Grand Pau n’est-ce pas beaucoup ? Même si Pau et ses environs peuvent s’enorgueillir d’avoir vu naître le premier golf du vieux continent. De la qualité des parcours, je ne parlerai pas… je n’ai jamais pratiqué que le golf miniature et il y a fort longtemps. Point commun entre les trois… le calme de la campagne environnante même si le gave de Pau gronde ou gazouille selon la saison, à proximité de deux d’entre eux. Idron lui est au sec mais offre une imprenable vue sur les Pyrénées… Un Boulevard bis mais, de l’autoroute les chauffeurs de poids lourds ont le même horizon…
    Revenons à Idron. Le golf d’Idron c’est : un parcours 6 trous, de multiples zones d’entraînement, une école de golf (7-17 ans), on baby golf (4-6 ans), des cours de golf adultes individuels et collectifs.
    Dimanche dernier déjà, le public était invité à venir découvrir ce nouveau parcours. Les novices pouvaient s’initier à ce sport plus populaire en Grande Bretagne qu’en France… Rien à payer et le matériel était prêté. En ces temps de vacances scolaires les visiteurs sont venus nombreux… C’est ce qui a très certainement incité les heureux propriétaires et exploitants Josiane et Noël Gabart à recommencer cette semaine (dimanche 26 octobre). Vous serez les bienvenus, vous font-ils dire. Alors n’hésitez pas, enfourchez vos vélos en famille et destination le Golf d’Idron.
    Pour un avant-goût, Michou, cinéaste amateur, a filmé pour vous le golf d’Idron : https://vimeo.com/109394211
    Pour ceux qui veulent en savoir plus sur le Golf français (chiffres, développement, localisation, économie, tarifs), c’est, entre autre, dans Les Golfs en France et dans Wikipédia : Golf en France.

    • Bonjour Hélène,
      Savez vous que plus loin en longeant le practice du golf il y a la construction d’un centre équestre (voir ma vidéo) centre dont l’ouverture est prévue début novembre, on peut dire qu’Idron a sa plaine des sports, il faudrait qu’il y ait proche également des tennis.
      Tiens en parlant sports savez vous que Pau a un boulodrome couvert… Et qu’il y a eu le championnat national Féminin de pétanque, vous avez certainement deviné que j’étais là pour filmer cet évènement. Ègalement à Pau il y a eu les stages de formation de boule Lyonnaise (reportage sur VIMEO).
      Vous souhaite de passer une bonne journée.

      • Bonjour Michou WDD,
        A mon grand étonnement j’ai reconnu un de mes enfants. Or vos videos privées, mises en ligne via Vimeo, doivent respecter les restrictions légales et en particulier le « droit à l’image ».
        Sauf à avoir reçu une autorisation des « participants », vous ne pouvez y présenter des gens , et encore moins des mineurs, lorsque ceux-ci sont identifiables. A tout le moins pensez à flouter les visages.

        • Vous avez peut-être raison d’un strict point de vue légal, Peyo.
          Maintenant, permettez-moi de trouver que cette obsession généralisée du droit à l’image frise la parano collective. Quel tort peut donc causer cette video de Michou ?
          D’ailleurs la jurisprudence a évolué depuis quelques années, car après un pic de parano où il n’était plus possible de publier la moindre image où apparaissait une tierce personne qui n’avait pas expressément donné son autorisation, les juges sont revenus à une application moins stricte du droit à l’image, en prenant en compte le trouble réel provoqué par l’image.

        • Bonjour Peyo,
          je tiens à m’excuser mais quand j’ai filmé je me suis arrangée d’être éloignée des personnes de prendre en plan général et éloigné, ou de ne prendre les gens que de dos, par contre si une personne se tourne quand je filme, et que l’on la voit éloignée certes et qu’on la reconnait de çà je n’en suis pas responsable.
          Vous souhaite de passer un très bon dimanche

  • A midi je suis allé acheter des tickets d’entrée au Stade Nautique auprès du CE de ma boîte, à un tarif défiant toute concurrence : j’ai en effet la chance d’avoir accès à un CE généreux, qui peut se permettre de subventionner les tickets en question. Mais en réalité, mon CE achète lui-même les tickets à prix réduit auprès de la ville de Pau : il les paye (comme tous les CE) 3,70€. Rappelons que le tarif public adulte pour le Stade Nautique va de 4,50€ (en carnet de 10 tickets pour un résident CDAPP) à 6€ (à l’unité pour un non-résident). La mairie accorde donc un rabais de 80cts aux CE par rapport au meilleur prix public.
    Question : est-il normal que la mairie subventionne ainsi des gens qui n’en ont pas particulièrement besoin, juste parce qu’ils ont accès à un CE ? Je remercie certes tous les contribuables palois (dont je suis par ailleurs) de contribuer ainsi à mes loisirs, mais je ne suis pas tout à fait certain que ce soit « juste ». Et le Stade Nautique n’est qu’un exemple : dans la jungle des équipements municipaux et des tarifs réduits de toutes sortes sous tous les prétextes, il y aurait de quoi se poser des questions. Car au final, qui paye ?

    • profitez en!!!
      chacun soit que les C.E. E.D.F. par son CCAS ou se logement;;;; remis en état, la poste, (toit et joie, centres sportif,) ou les grosses entreprises bénéficient d’avantages en, nature , NON IMPOSE alors qui paye;;; mais des C…s comme moi, qui sont resté dans des petites structure….
      j’ai eut d’autres avantages dont un qui n’as pas de prix…. la liberté.
      pour rien au monde, je n’aurais fait l’échange

      • Qu’une entreprise accorde à ses salariés des avantages, menus ou conséquents, c’est une chose : ça regarde cette entreprise, qui fait bien ce qu’elle veut de son argent. Bon, déjà on peut discuter quand la pratique est étendue aux entreprises publiques et même aux administrations, mais bon, on va dire que c’est l’usage.
        Le problème que je soulève est différent : au nom de quoi une mairie accorde des avantages, non pas seulement à ses salariés, mais aux salariés de toutes les entreprises du coin qui disposent d’un CE ? En quoi le fait d’être salarié d’une entreprise d’une certaine importance (puisqu’en pratique les petites entreprises n’en ont pas) justifie-t’il d’avoir des attentions particulières de la mairie ?

    • Après avoir lu les différents commentaires, je suggère aux Palois usagers réguliers des piscines municipales mais n’appartenant à aucune structure bénéficiant d’un tarif « préférentiel » réduit, de s’unir… dans une association et de négocier comme le font les CE. Et par extension, je suggère aux Palois usagers réguliers des stationnements payants en centre-ville de faire la même chose : une association d’usagers qui négociera les tarifs. Si toutes les places sont occupées en permanences, tout le monde doit y trouver son compte.

  • A Orthez, l’Agence Régionale de Santé vient d’officialiser la fermeture de la maternité.
    La Cour des Comptes vient de dénoncer le coût des TGV et la desserte des petites villes intermédiaires.
    Quel est le modèle de développement territorial pour une ville comme Orthez ?

  • En juillet 2014, AltPy lire vous a présenté « Graine de Bagnarde » (Editions Saint-Léger), un livre écrit par Ch. Katia Ferré , qui raconte l’histoire vraie (archives, minutes de tribunaux) de Marie La Bagnarde : son enfance à MONEIN où elle est née, OLORON, PAU, et sa vie de femme dans les bagnes de GUYANE où elle sera dans l’obligation d’épouser un bagnard.
    Le vendredi 31 octobre, Monein lui rendra hommage lors de l’inauguration d’une stèle érigée en sa mémoire

  • La règlementation, ceux qui doivent la faire respecter et ceux qui -apparemment- font ce qu’ils veulent.
    Encore des « débordements » ce matin. En survolant le boulevard de la Paix à plusieurs reprises le Lockheed « Hercules » C130 sort très largement des couloirs d’approche autorisés soit vers la zone de saut soit vers Pau-Pyrénées .
    Qu’on ne nous dise pas que c’est le vent latéral qui est à l’origine de cette dérive! Les contrôleurs aériens civils en responsabilité ne peuvent-ils faire respecter la règlementation par les pilotes militaires?

  • Comme j’étais de bonne humeur…
    Frères palois, qui après nous rirez,
    N’ayez les cors hystériques contre nous doloris,
    Car, si pitié de nous pauvres (paysans) avez,
    François en aura plus tôt de vous mercis.
    Vous nous voyez ci attachés, par le sourcil sourcilleux :
    Quant à la chair, que trop avez nourrie,
    Elle est piéça dévorée et pourrie,
    Et nous, les os, devenons cendre et poudre.
    Escopettant et pétaradant sous les astres,
    De notre mal personne ne s’enivre ;
    Partout, frères palois, nous guette le désastre:
    Mais priez François que tous les cornus nous veuille absoudre !
    Et fraîche sera la chair, et doux le Jurançon,
    Car, si pitié de nous autres avez,
    Mirez nos corps graciles, et la beauté exquise
    Des chrysanthèmes, qui après nous, rirons,
    Frères palois, de ceux que vous avez bien trop nourris.
    fauché là : http://bacdefrancais.net/ballade_des_pendus_villon.php

  • Je me suis connecté au site à deux reprises, tout à côté de notre petit pays. Quel ennui de lire ces articles qui ne chantent pas mais répètent sans cesse la même chanson , le même « beth ceu ». commentent, analysent et chorégraphient les langues boisées, parfumées, des politiciens. Locaux. Locos.
    Voyagez un peu, ami(e)s, pas forcément loin, tout à côté de notre petit pays. Et vous comprendrez pourquoi le FN

    • finira par prendre le pouvoir. Ou son frère. La femme n’y trouvera pas sa place. Mais où est la place des femmes,quand elles ne sont pas songes, sinon, man, dans ton mensonge et , bien sûr, c’est seul le chat posé sur mes épaules, seul le chat,
      connaît la chanson…

    • Eh oui, le FN… notamment parce que la population est bloquée dans un mode binaire gauche / droite + qqes roitelets égarés qui empêchent de traiter les problèmes.
      Vous-même, karouge… Quand je propose des amendes dissuasives pour régler le pb de la propreté (et autres incivilités), vous montez sur vos grands chevaux. C’est non, non et non: plutôt miser sur une politique de prévention dont on sait qu’elle ne fonctionne pas que sur une politique de sanction dont on sait qu’elle fonctionne… Résultat, le pb demeure, les gens en ont assez et finissent par voter FN. Et ce n’est qu’un exemple parmi tous.

  • un grand guitariste n’est plus,
    en effet manitas a quitté cette terre…..
    un souvenir de lui, en 1969 nous avions organisé sa venue, je ne me rappel que son « extrème » exigence pour lui et sa tribue

  • A propos de François Hollande sur TF1 ce soir. La sénatrice PS Frédérique Espagnac est interviewée par La République des Pyrénées (voir la video  »l’actu en continu » sur larepubliquedespyrenees.fr ).
    Mme Espagnac appelle de ses voeux que François Hollande à la télé rappelle « son bilan au bout de trois ans » et « qu’il rassure [les Français] sur les 3 ans à venir » . Mme Espagnac, dite la marmotte, sort de son sommeil toute éblouie par le soleil d’automne. Au PS ils sont fâchés avec les chiffres, mais là même un enfant du Primaire trouverait en comptant sur ses doigts qu’il y a une erreur. Si on sait compter, le bilan des 3 ans + l’assurance pour les 3 ans à venir, ça ferait pour F Hollande … un quinquennat de 6 ans!

  • La peur engendre la pauvreté comme l’illusion la nourrit.
    Devenir pauvre à force de nourrir de riches illusoires,
    Quand la vie se débine et oublie la grande Histoire,
    Se deviner nu et sans arme pour lutter contre ce fruit pourri
    Qu’est le Front National, suspendu au bout de la branche,
    Pendu aux aiguilles d’une horloge , d’un silence qui tranche
    Doucement, offre du pain bénit, du discours affamé , nourritures célestes
    De devenirs mensongers, de promesses hypocrites, lests
    Dont il faudrait couper les cordons pour s’envoler, mais poix
    Que cette grande Histoire qui colle encore aux doigts,
    La peur nourrit la pauvreté de chaînes et de médias,
    De résumés, de spécialistes qui alimentent le devenir
    En prospectives, en graphiques et formules ; peintres d’avenirs
    Sur les parois bétonnées de l’inculture, du mur débiné de la vie,
    Murs éclaboussés de graffs qui masquent la misère,
    Nourrissent la réalité de ceux qui n’ont pas peur, errent
    Et trouvent dans la lèpre des rues, nus ; la stèle du bonheur,
    Doucement, tendrement offrent leur temps sans heure,
    Mais dont il faut parfois décoller les doigts du cordon de peinture,
    Opérations discursives tant ils ont l’art de colorer la vie dure
    Et nous, qui prenons l’eau comme l’on prie à Lourdes,
    Sous le discours tranquille de la vague Marine
    Poussons nos petits bateaux dans les jardins du Luxembourg
    Comme si de rien n’était. Pendant que sur les murs des bourgs
    Tambours et musées vivants copient la vie qui danse
    Cette vie dense qui n’est en fait qu’une évidence
    Dont il faudrait couper les cordons pour s’envoler
    Pour regarder la pauvreté se noyer dans un écran télé
    Mais pour cela, n’oublie pas la grande Histoire,
    Toi qui ne l’a jamais connue.
    AK Pô 070914
    (bonjour chez vous !)

  • J’ai du louper un épisode….
    monsieur Habib démissionne, et monsieur Cheret prend sa place au conseil municipal….
    Monsieur Duchateau est passé a la trappe????

  • la carte des nouvelles région a été adoptée…. 13 puis 15 et enfin 13…..
    le peuple a décidé après consultation…. de ses élus; Bien, prenons acte…
    Mais, quels serons les noms de ses régions…..
    -l’Aquitaine deviendra Limousin, ou charente Poitou ( en exemple)
    -qui vas présider cette super (dans les deux sens )région?
    -le peuple sera consulté?
    -ou les représentant du conseil général, qui ne représenterons plus rien

  • http://www.alternatives-paloises.com/article.php3?id_article=5699
    suites…!!!!!
    , il Y a 40 ans, Madame Weil, devant une bande de Machots, exposait le sens de la loi, qui porte son nom..
    grande avancée pour tous, n’oubliez pas de regarder (en direct ou en différé,)
    ce superbe téléfilm……
    et pour vous, Quarante ans après, cela a t-il réèlement changé votre vie????
    Pour moi, oui, mais…..

  • Alors, le chantier ferroviaire Oloron-Bedous serait réellement lancé, contrairement à ce que je pensais, tout comme le chantier Cambo-les-Bains – St Jean Pied de Port (dont je ne connais pas le degré de pertinence).
    J’entends les grincements des dents de certains… Et maintenant, que va t-on faire de cette voie ferroviaire ?? Y a t-il seulement une stratégie touristique ? Un programme de logements ou de bureaux près de la gare de Bedous ? Il y aura sans doute quelques promeneurs du dimanche mais ensuite ? Les lycées ne sont pas vraiment à côté de la gare non plus.

  • Un communiqué de presse de Michèle Gouazé, Secrétaire générale du Secours Populaire Français à Tarbes
    « Une nouvelle fois, des individus sont entrés par effraction, de nuit, dans les locaux du SPF : fenêtres cassées, matériels renversés, jouets piétinés. Heureusement la tentative d’effraction du coffre a échoué. Le grillage extérieur, changé l’an passée avait déjà été découpé en plusieurs endroits. Ces effractions, ces tentatives de vol et même des vols, sont intolérables. Nous sommes tristes et en colère.
    Le Secours Populaire Français est un espace de solidarité où donateurs, bénévoles, salariés mettent en commun efforts et énergie pour que les personnes en difficulté puissent trouver une aide, améliorer le quotidien. C’est encore plus nécessaire en ces périodes de préparations de fêtes. De tels actes méprisent le travail fait et les aides apportées.
    Comment qualifier ces individus qui apparemment ne connaissent pas les valeurs humaines. Faut-il mettre des grilles, des murs, des barbelés pour faire respecter des lieux de solidarité ? Pourtant on le voit chaque jour, on a tous besoin d’encore plus de chaleur humaine et de solidarité. »

    Sans commentaire !

  • Alternatives Pyrénées : aux articles express, expressifs, exprimants, le silence des taiseux. Soit : plein de lecteurs mais pas un commentaire (sauf les « habitués »). Quel impact peut alors avoir ce site, si le forum n’est pas nourri (à distancier de ‘nourrissant »), et quelle sorte de citoyenneté peut-il représenter, face aux médias bien établis, bien établis (on en trouve d’occase sur le Bon Coincoin), car remettant sur l’ouvrage l’étau de la pensée et la scie sauteuse de l’actualité, l’art du blocage, de la découpe et du vissage ?
    Pourrons-nous un jour nous serrer la main toi et moi vous et nous sans que cela n’interfère sur les règles absurdes du monde, monde dont tous les taiseux qui parcourent en ouvrant des yeux ronds ce site , pourrons-nous accepter cette vérité universelle : la Terre est plate. Seule l’écriture est ronde.
    Alternatives Pyrénées : ce n’est pas en regardant les montagnes que l’on en gravit ses sommets. Trop fort !
    Allez, méditez, lecteurs. Pour la lévitation, je dois en parler à ma mère. Mais ça doit pouvoir se faire…

    • les deux liens sont antinomiques. La vidéo ne parle pas de la même chose, du moins directement. « Entrez dans le rêve »… de Manset m’a induit en erreur. Que le monde de l’automobile m’oublie au plus vite… quoi qu’il en soit, je m’écrase .

  • Ségolène Royal a encore saisi une occasion de faire de la pure démagogie, en annulant purement et simplement les arrêtés préfectoraux interdisant tous les feux à bois dans Paris et les feux de cheminées en île de France.
    Bien sûr, c’est se donner à bon compte une image populaire en comprenant les français qui aiment faire une petite flambée, injustement opprimés par de froids fonctionnaires qui prétendent les en empêcher.
    Et pourtant… Même si cela heurte le sens commun, la combustion du bois peut être très polluante : émissions de dioxines en quantités non négligeables, et de particules fines tout aussi nocives que celles émises par les diesels. Et d’ailleurs de nombreux pays ont des règlementations contraignantes à ce sujet, y compris des pays où le chauffage au bois est traditionnel.
    Montreal : http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=7237,74789570&_dad=portal&_schema=PORTAL
    Québec : http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/air/chauf-bois/reglement.htm
    Les pays nordiques imposent quant à eux des normes très sévères sur les émissions de particules des poëles à bois.
    Les foyers de cheminées ouverts sont les pires de ce point de vue : la combustion y est très imparfaite, et outre que le rendement de chauffage est très mauvais, les émissions de particules sont énormes.
    Les foyers fermés (inserts et pöeles à bois) sont déjà beaucoup mieux : rendement de chauffage bien meilleur, et température de combustion plus élevée qui réduit les émissions. Et les poëles les plus perfectionnés ont des systèmes de recirculation d’air permettant de brûler une deuxième fois les fumées.
    En France, aucune norme d’émissions polluantes ne s’impose à ma connaissance aux poëles à bois. On peut donc acheter et utiliser de véritables usines à smog. Si Ségolène Royal faisait son travail de ministre, elle commencerait par se pencher sur ce sujet.

    • en relisant mon contrat d’assurance, « il est interdit de faire un feu a foyer ouvert »
      légalement on pourra faire un feu de cheminée, mais en cas de sinistre: pas de remboursement

  • Surprenante la page web du Journal Sud-Ouest de ce vendredi.
    Ceux qui ont la « qualité » d’abonnés y apprennent que suite aux contrôles effectués par Airaq le préfet du 64 a déclenché l’alerte aux particules (reprise partielle du 1er janvier)
     ».Une décision prise en raison de la pollution atmosphérique constatée par Airaq Les indices de mesure diffusés le 1er janvier faisaient état d’une situation « très mauvaise » à Lacq, « médiocre » à Pau et « moyenne » à Bayonne.
    Il est notamment recommandé de réduire sa vitesse de 20 km/h par rapport à la vitesse réglementaire ou d’arrêter les feux de cheminées en appoint. L’industrie est invitée à réduire ses émissions de rejet. Cette procédure est active sur l’ensemble du département des Pyrénées-Atlantiques. Ces recommandations sont disponibles dans leur intégralité sur le site : http://www.airaq.asso.fr  »
    Remarquable cette politique(?) éditoriale de Sud Ouest, qui réserve une info vitale(?) aux seuls abonnés.
    Avec un gros bémol: la situation a évolué, et Sud Ouest oublie de relayer l’info:
    Airaq a déplacé vendredi l’alerte sur Dax et Mont de Marsan, mais rien la page locale pour en informer les Landais.

  • Liberté! Un bien grand et beau mot mais qui serait indispensable de définir dans son contenu et ses limites, avant de vouloir en prendre la défense.
    Un grand projet pour A@P ce me semble.
    Si les contributeurs en sont aussi persuadés, peut-être alors pourrait-on en donner la substantifique moelle après quelques semaines de débats et propositions.

    • Contribuable Palois

      Ça commence à être inquiétant quand Monsieur Vallet écrit « Liberté! Un bien grand et beau mot mais qui serait indispensable de définir dans son contenu et ses limites, avant de vouloir en prendre la défense ».
      Et qui donc va définir le contenu et la limite  »admissible » de la Liberté qui selon Monsieur Vallet devrait être une liberté au contenu encadré?
      Monsieur Vallet vous vous rapprochez des totalitaires (les satrapes des républiques ex-soviétiques, Mao, Staline, Pinochet, Brejnev, etc) et leurs émules des pays à la démocratie(?) très encadrée, qui assurent défendre la liberté, mais pas toute la Liberté. Seulement la partie restrictive que eux (qui se disent les garants de la liberté) assignent à la liberté. Et pour les mauvais sujets, ceux qui passent la limite autorisée, ce sera la prison, le goulag, le camp de rééducation. Evidemment, car ils doivent veiller : la Liberté sans limites c’est tellement dangereux!

    • Pour alimenter la réflexion sur la « Liberté » proposée par Georges Vallet, ces deux citations de Jean Baptiste Henri LACORDAIRE (1802 – 1861).
      « La liberté n’est possible que dans un pays où le droit l’emporte sur les passions ».
      « Entre le fort et le faible, entre le riche et le pauvre, entre le maître et le serviteur, c’est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit. »

      • Merci Joël, j’enregistre pour constituer un dossier. S’il y’a une suite de la part des intervenants, on pourra peut-être faire une synthèse intéressante pour tous.

    • La Liberté n’écrit pas son nom sur les murs des prisons. (pour contribution à la Georges Vallet Encyclopédie. (ouvrage à paraître en 2022, selon saint Houelleberck, ou dès demain, , je n’y vois aucun inconvénient !)
      Roger Dumont, Georges Vallet, ou les rondeurs des collines de Giono !

  • Je crois que la question de savoir si on aime l’humour ou non, c’est dépassée. Avec 50 fous de Dieu, ils peuvent mettre en feu Paris, La France et autres tout à fait facilement. Que faire ? Il faut déjà arrêter de faire la guéguerre au Moyen Orient. Ne pas arrêter, mais peut-être se décider à la faire totalement. L’EI est la meilleure vitrine pour pouvoir déployer un lot de fanatiques. L’EI c’est la Panarabisme qui date d’un bon millier d’années. L’humour est bien noir, et on ne le voit plus par manque de lumières.

  • Pour aider Charlie Hebdo : http://www.lesechos.fr/tech-medias/medias/0204068936450-comment-faire-un-don-a-charlie-hebdo-1081824.php
    Le mieux serait de s’abonner en ligne mais je n’ai pas trouvé de lien…

    • Le site de CH (sur lequel je suppose se trouvait une page d’abonnement) a été remplacé par une unique page annonçant le prochain numéro.
      Jusqu’à maintenant je n’avais pas repris le logo « je suis charlie » ni participé à aucun rassemblement. Mais quand je lis certaines réactions ici, je vois que le soutien à CH n’a en fait rien d’évident (et les jours passant, les paroles vont se libérer et les « ils l’ont cherché » vont se multiplier, j’en suis presque certain). Du coup je vais aller au rassemblement à Pau ce matin.

    • Deux sites pour vous abonner à Charlie Hebdo.
      http://www.pressedefrance.com/charlie-hebdo
      http://www.viapresse.com/abonnement-magazine-charlie-hebdo.html
      Remarque : je crois que je n’ai jamais acheté (ni même lu un numéro de Charlie Hebdo…) ! Et je ne suis actionnaire ni de Charlie Hebdo, ni de Presse de France, ni de Via presse…

  • Liberté de penser et liberté d’expression sont indissociables. Sans liberté d’expression, la liberté de penser est en prison… Nombreux sont les penseurs qui n’ont pas hésité à s’exiler lorsqu’ils étaient privés de la liberté d’expression. Alexandre Soljenitsyne est l’un des plus souvent cités.
    Si vous partagez ce point de vue, je vous invite à suivre le lien ci-dessous et à signer la pétition lancée par Avaaz
    https://secure.avaaz.org/fr/avec_charlie_4/?bZxjTgb&v=50902
    Ne laissons quiconque « menacer l’essence même de notre démocratie, notre liberté d’expression, nos droits, notre humanité partagée ».

  • Bande de sales gosses, vous me ferez un article plein d’humour chacun, debout dans le couloir, car en lisant le déroulé des commentaires du défouloir tout ce qui apparaît est un manque d’humour et de convivialité total de la part de tous les intervenants (sauf moi, bien sûr, votre maître qui ne dépasse pas la mesure de vos règles de vie et me permets parfois de plonger un compas dans mon oeil pour voir si ça fait mal à l’égo).
    Sales gosses !

  • Les dix poules du jardin d’à-côté, mes dix chats dans le jardin, vous ne me croiriez pas, se sont mis à chanter, en ce dimanche cette chanson :
    https://www.youtube.com/watch?v=be60–LsAfE

  • Une idée de sondage pour la semaine:
    Un tel attentat dans les locaux de « Minute » aurait-il eu le même impact papillon que celui que nous vivons aujourd’hui ?
    -non
    -oui
    -qui ?
    -et pourquoi?
    -j’ai une autre réponse
    -mon avis est en vente à -40% sur Ah ma zone.

  • Le matin, j’ai du mal à recomposer mes rêves.
    Aujourd’hui, je crois me souvenir assez précisément du dernier : il y avait une grande table ovale dans un vaste salon dans lequel les tentures le disputaient aux mosaïques. Sur la table, un jeu de Monopoly. Autour, les joueurs. Enturbannés. Emirs des principautés du golfe, d’Arabie Saoudite, des yéménites, un syrien à fine moustache, des afghans, des irakiens et des pakistanais en costard cravate, quelques chinois et un seul russe, avec chapka. Ils jouaient et riaient. Les billets utilisés pour enchérir étaient de vrais billets. Certains achetaient des rues, d’autres des gares. Mais pas n’importe où. Le jeu avait été élaboré à l’échelle des joueurs : Londres, Paris, New York, Sydney, Madrid. Ils riaient en jouant et parfois se regardaient d’un oeil mauvais : « j’achète la coupe du monde contre un attentat gare du Nord », moi, disait un autre, « je vends le Ritz de la place Vendôme et la moitié de Londres aux chinois contre la rue Lafayette, ses galeries de glace (il mourut d’un AVC versaillais en cours de jeu) et Manhattan (Transfer) -https://www.youtube.com/watch?v=ARfARi-gpWc-
    Soudain, le jeu s’interrompit : une pétarade insolente se fit entendre dans l’immeuble d’à-côté. Un des joueurs se leva en criant : « c’est pas moi, ce sont les plombs de mon Smart phone qui ont pété. »
    Il fut roué de coups sur le champ. Il faut dire que ça fouettait dur et c’est sans doute pour cela que je me suis réveillé. Yolande a ouvert la fenêtre et on a passé la matinée au lit, à jouer à attrape satrape. Ca se joue avec comme monnaie des faux culs. La mort à crédit n’est pas acceptée.

  • Un musée de l’aéronautique a été inauguré récemment à Toulouse.
    A quand un musée du pétrole et des techniques d’exploration à Pau ? Comme le dit parfois PierU, on ne parle que de la culture littéraire. Or, la culture n’est pas que littéraire ou musicale ! Il me semble que ça serait « la moindre des choses », le coût devant rester raisonnable, bien-sûr.

  • http://www.lepoint.fr/monde/arabie-la-flagellation-d-un-blogueur-encore-reportee-pour-raisons-medicales-22-01-2015-1898705_24.php
    Si l’AFP pouvait nous dire en quoi consistaient ces « insultes à l’Islam », cet article serait de meilleure qualité…
    En attendant, 20 séances de 50 coups de fouet, ça doit pas faire du bien…

  • En v’là, de l’info, en v’là ! (renard, en espagnol, zorro, en americain, c’est Fox news)
    http://www.canalplus.fr/c-divertissement/c-le-petit-journal/pid6515-le-petit-journal.html?vid=1201928

  • Personne et nulle part n’a été évoquée ce qu’il nous reste de liberté : la liberté d’impression(s).

  • Dans Sud Ouest du 26/01/2015
    Propriétés viticoles : et de 100 pour les Chinois
    Plus de 100 propriétés viticoles sont entre les mains des investisseurs chinois. Un mouvement sans précédent dans l’histoire du vignoble.

    (http://www.sudouest.fr/2015/01/26/et-de-100-pour-les-chinois-1808870-2780.php#xtor=EPR-260-%5BNewsletter%5D-20150126-%5Bzone_info%5D)
    Encore dans Sud Ouest mais du 24/01/2015
    Des richesses de moins en moins partagées
    Alors que le forum de Davos bat son plein jusqu’à ce soir, une nouvelle enquête pointe des inégalités vertigineuses dans la répartition du patrimoine mondial.

    (http://www.sudouest.fr/2015/01/24/des-richesses-de-moins-en-moins-partagees-1807777-4689.php)
    Et enfin dans le figaro du 22/01/2015
    Près de la moitié des richesses mondiales est détenue par 1% de la population
    (http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/01/21/20002-20140121ARTFIG00164-pres-de-la-moitie-des-richesses-mondiales-est-detenue-par-1-de-la-population.php )
    Et pour conclure, un conseil à la CGT, FO et les autres :
    Battez-vous pour des augmentations de salaire, oui ! Mais en Chine car c’est là qu’aujourd’hui, est le creuset de ces inégalités soulignées par la presse. Mais attention, vous risquez de payer vos jeans plus chers !

  • Aujourd’hui, j’ai une pensée toute particulière, pour mon ami, André PIRON, condamné a mort …pour ses idées
    libéré et protégé par son étoile (rouge) après un passage par « normandy »…. niemen,
    il est resté fidèle a se idées et ses promesses pour ses camarades de chambrée…..
    70 ans après, le petit V.R.P. aura une parole pour leurs souvenirs??????

      • un simple militant communiste, dénoncé, et arrêté avec ses camarades puis, déporté et libéré par les commandos russes.
        il c’est engagé (comme cuistot) dans le commando normandy niémen, et a l’issue
        de la guerre est revenus, dans sa ville;
        la, il a protégé les veuves et orphelins de ses « camarades » de cellule qui y sont restés, leur fournissant travail st subsistance pour ceux qui le souhaitais.
        n’en a jamais fais état.
        Je l’ai connus a l’age de Dix ans, m’a fait découvrir la vie, ne m’a jamais rien dit, mais quelques de ses protégés me l’on raconté

  • le sondage de la semaine.
    pourquoi acheter Charlie….
    Pour faire comme tous le monde…..
    enfin presque tous le monde, (3million et demis représente 5% environ de la population)

  • Contribuable Palois

    Cher monsieur Sango,
    Eh bien ça a fonctionné et votre requête est (enfin) satisfaite: le budget 2015 est accessible sur le site de la ville. Merci pour votre obstination.
    * la délibération
    http://www.pau.fr/cms_viewFile.php?idtf=6427&path=ba%2F6427_113_03_BP-2015-Budget-Principal.pdf
    * le budget primitif
    http://www.pau.fr/cms_viewFile.php?idtf=6478&path=d6%2F6478_798_2015_BP_VDP_Budget_Principal.pdf

  • A lire l’éditorial de l’Atelier de Strasbourg-Strassburger Werkstatt , un éditorial de Jean Paul Picaper, journaliste du Figaro, Palois parti vers le nord-ouest, rédacteur occasionnel dans AltPy :
    Ils ont assassiné Voltaire – que faire à présent ?
    L’Islam d’Europe doit se réformer

  • les français vont quitter le Yémen…..
    pour ceux qui ne connaissent pas, ou mal je recommande,http://www.franceculture.fr/oeuvre-y%C3%A9men-ciel-et-terre-de-pascal-mar%C3%A9chaux-maria-mar%C3%A9chaux.html

  • Contribuable Palois

    Dans son numéro de samedi La République des Pyrénées nous apprend « [F Bayrou] est aussi venu confirmer que la chaussée pour les voitures se verrait étroitisée pour laisser place à un élargissement de l’esplanade et à une voie cyclable, qui sera matérialisée ».
    Il n’est pas certain que le journaliste ait fait relire son texte par FB avant de le publier.
    En plus de l’utilisation surprenante de  »étroitiser » (un néologisme de typographie, qui signifie réduire la largeur des caractères d’imprimerie) on admirera l’audace de la construction  »étroitiser pour laisser place à un élargissement…et à une voie cyclable »

  • S’il vous plait talentueux commentateurs… évitez dans vos interventions le tutoiement, l’emploi du seul prénom de votre interlocuteur. Pour résumer tout ce qui laisse supposer une relation amicale, professionnelle… ou autre, peu importe. Toute forme de familiarité exclut tous les autres de l’échange. Ils n’en sont plus que les spectateurs, pas les acteurs et vous leur couper les ailes : ils n’interviendront pas ou plus !
    Prenons tous exemple sur nos députés… Tutoiement quasiment de rigueur dans les couloirs de l’Assemblée, vouvoiement dans l’hémicycle !

  • Pau et le Journal Sud Ouest
    Sur le site sudouest.fr il y a une page dédiée à Pau http://www.sudouest.fr/pyrenees-atlantiques/pau/
    Au fil du temps il semble bien que la nécessité et l’urgence pour SudOuest de fournir les nouvelles de Pau s’est effritée. Au point qu’actuellement ladite page n’est plus mise à jour sur sudouest.fr qu’après 10 heures du matin. A remarquer que les autres éditions locales des principales villes ne semblent pas affectées du même genre de retard.
    Impression subjective? je ne crois pas. Mais peut-être une réalité liée à la réduction du nombre de journalistes affectés aux éditions locales, et plus particulièrement celle de Pau, et/ou effet de la période des vacances?

  • on n’arrête pas le progrès !! Dans certaines de nos rues pour ne pas dire toutes..nos rues ,la surface occupée par les nids de poules ou d’autruches est supérieure a celle occupée par le bitume !! Mais la ville fait faire des réparations ! Jugez plutôt Ce matin ,dans mon quartier une 204 immatriculée dans les Charentes . A son bord un ouvrier équipé d’un bidon d’enrobé ….. comble les trous Comme en Espagne en 1.960 !mais depuis quels progrès ont-ils fait !!! alors que nous !!!! Mais ce n’est pas tout le bitume posé dans des trous pleins d’eau…ça ne tient pas et très vite, avec le passage des voitures il est éjecté de son logement ,les graviers répandus sur la chaussée, et le nid de poule en profite pour s’agrandir /

  • comme disait Jean Yanne : « je hais les Départementales » !
    http://www.canalplus.fr/c-divertissement/c-le-petit-journal/pid6515-le-petit-journal.html?vid=1225963
    …et le FN? Regardez, c’est édifiant comme la bulle est énorme (113 interviews de divers partis, 6 seulement du FN, et pourtant ce parti fait le buzz sur toutes les chaînes!)

  • Michel Onfray
    « je préférais une idée juste, fut-elle de droite, à une idée fausse même si elle est de gauche, surtout si elle est de gauche… Quel philosophe, quel citoyen même, pourrait soutenir le contraire d’ailleurs, sauf à préférer l’erreur et le faux pour des raisons idéologiques ? »
    A lire la contribution de M Onfray sur http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2015/03/08/31001-20150308ARTFIG00094-la-reponse-de-michel-onfray-a-manuel-valls.php

  • « A chacun sa vérité » : on ne refait pas le monde, passée la cinquantaine. On en profite ou on le subit. La lutte, le vrai combat, c’est demain qu’il viendra, s’il doit arriver. Et je crains qu’il ne suscitera pas les mêmes enthousiasmes. Les amateurs de Jurançon se mettront, comme les autres, aux pétillances de l’eau de Vichy.
    Heureusement, les Pyrénées sont proches et nombreux les refuges, les grottes et les sentiers secrètement magiques. Mais les baisers de Marianne seront à réinventer, et cela prendra plus de temps que le tricotage d’une veste électorale.

  • Elections départementales, tous les résultats dans les Pyrénées Atlantiques :
    http://presselib.com/blog/un-taux-dabstention-record-a-midi-a-1784/

  • Elections départementales
    Résultats du département, par canton et par commune communiqués par la préfecture des Pyrénées-Atlantiques, c’est ici :
    http://elections.interieur.gouv.fr/departementales-2015/064/index.html

  • LA QUESTION DE LA SEMAINE
    La réussite d’un pays est-elle principalement fonction de :
    Les sondages de ce type, c’est-à-dire d’ordre très général, sont dans l’air du temps:
    Inutiles? Ce ne serait pas grave du fait qu’ils seraient alors sans répercussion sur les opinions.
    Dangereux? iIs le sont, car ils déforment la réalité en laissant supposer que le plus fort % est la solution.

    Avant de répondre à un tel sondage, il faut pouvoir comprendre la question posée et pour cela il est indispensable que ces questions soient explicites!
    Qu’appelle-ton réussite d’un pays?
    Quelles sont les institutions publiques envisagées?
    Quels sont les objectifs du système éducatif?
    Quelle est la nature, l’objectif, la base de financement…. de la protection sociale?
    Dans chaque cas, suivant le contenu, les variantes sont infinies, on a donc toutes les raisons de répondre par oui ou non!
    Comme toujours, c’est le raisonnement linéaire qui est utilisé; il ne correspond absolument pas à celui qui convient pour aborder et faire évoluer un système complexe comme celui-ci.
    Donner une valeur essentielle à un élément a comme seul sens de fausser la globalité de la compréhension du fonctionnement.
    Proposer de classer la gestion de seulement 4 structures pour évaluer la réussite d’un pays, c’est déformer, dès le départ, l’interprétation du résultat. Le classement est dangereux car tout est lié; de plus, 4 seulement est complètement aberrant.
    Les choix proposés sont absolument incomplets en nombre, il y en a une infinité d’autres qui sont aussi déterminants.
    La réalité est qu’il n’y a pas de choix à faire car les intervenants dans la réussite d’un pays sont infinis, équivalents en importance, en interrelations et en interactions permanentes; ils définissent à chaque instant un état d’équilibre précaire qu’une moindre perturbation de l’un ou de l’autre va perturber.
    Un petit peu de connaissance du fonctionnement du corps humain montrerait la pertinence du raisonnement systémique!
    Pour déplacer l’équilibre, il ne faut SURTOUT PAS, toucher, de façon drastique, seulement à un seul des facteurs mais à tous, progressivement, en forçant un peu sur celui que l’on souhaite voir s’exprimer en priorité. C’est là ou l’on peut envisager le choix.

    Il n’y a pas de hiérarchie à établir dans les différents domaines de la gestion de la réussite d’un pays; c’est le résultat du fonctionnement d’un tout, un émergence qui est plus que la somme de ses parties.
    Alors, les sondages? D’une manière générale, mon opinion est qu’ils sont presque tous dangereux.
    Pour des décisions très importantes à prendre sur des points bien précis, le référendum me semble une voie à suivre.

    • Il n’y a pas de hiérarchie à établir dans les différents domaines de la gestion de la réussite d’un pays; c’est le résultat du fonctionnement d’un tout, un émergence qui est plus que la somme de ses parties. Tout à fait d’accord. C’est un ensemble complexe qui se met en place. D’ailleurs, le classement de WEF repose lui-même sur un ensemble de classement reprenant les diverses alternatives proposées par le sondage.
      Il n’en reste pas moins que pour le succès d’un pays -corroboré par ses habitants-, je pense que le pilier institutionnel est fondamental : regardez ce qu’est devenu un pays qui s’est coupé en deux, il y a 60 ans : La Corée. Au nord, famine, au sud excellence dans de nombreux domaines. Les Coréens du nord et du sud étaient les mêmes en 1954.
      Au nord et au sud du Rio Grande, même histoire.
      En Europe, comparez les différences entre la France et l’Allemagne de 1945 et 2015. Je ne crois pas que l’Allemand « soit + » que le Français. Tout simplement, les institutions qui régissent un peuple et un autre sont différentes. Elles marchent mieux à l’Est qu’à l’Ouest.

      • « Tout simplement, les institutions qui régissent un peuple et un autre sont différentes. Elles marchent mieux à l’Est qu’à l’Ouest. »
        J’ajouterai, et au N qu’au Sud.
        Etes-vous certain que ce qu’on appelle « la réussite allemande  » soit due uniquement à ses institutions publiques ?
        L’Allemagne n’est pas au même endroit géographique (climat, nature du sol, possibilités de culture, d’élevage…) n’a pas la même histoire, (nos affrontements du passé ne sont pas encore oubliés dans le fond et dans la forme); c’est un pays tourné vers le N et l’E, elle n’a pas la mer, ou bien peu, la même structure de gestion(fédéralisme), la même façon de gérer les compromis par la négociation( Angela est obligée de gérer en fonction de l’évolution des résultats électoraux); les mêmes ressources du sol, le même tempérament, la même »philosophie »ou discipline de chacun, la même culture au fond……,nos racines dîtes gauloises pour une partie de la France (pas l’Aquitaine!), celle qui a imposé la langue d’OC!, ont peut-être aussi un rôle à jouer ……Tout ce qui vient d’être énoncé, et tout le reste, qui nous différencient, pourraient s’appliquer à chaque pays d’Europe et du monde; pensons aux pays d’AFN! Prétendre que la réussite de tous les pays passe par les mêmes institutions publiques, celles qui semblent réussir de puis peu et pour combien de temps, est une erreur d’appréciation.
        Etre différent n’est pas un handicap, c’est une richesse dont la France a su, après bien des conflits souvent sanglants, utilisée grâce à l’union de toutes les ressources de ses régions, ce ces cultures, de ses traditions…Cette diversité est la réserve européenne de demain, il ne faut surtout pas la sélectionner, comme nos plantes et nos animaux domestiqués; cette convergence souhaitée est l’appauvrissement des potentialités.Voilà ce qu’il faut comprendre,faire admettre, négocier et construire au niveau européen pour réaliser cette Europe forte de demain.
        C’était l’objet de mes précédents propos.

        • Le problème c’est qu’avec nos différences, sources de richesse, avec notre exception culturelle, gage d’un avenir fructueux , …etc on a le double de chômeur qu’en Allemagne, une impossibilité a construire un budget équilibré depuis plus de trente ans, une balance du commerce extérieur calamiteuse, …etc
          Et on oublie que l’Allemagne a sorti l’Allemagne de l’Est de la faillite, si cela n’était pas le cas, l’Allemagne aujourd’hui aurait une dette quasi nulle.
          J’attends avec impatience vos propositions pour une France riche de sa diversité, se traduisant par des résultats concrets.

    • Attention,
      Il ne s’agit nullement d’un sondage mais seulement d’une question qui a plus pour but de forcer le lecteur à une réflexion que de quantifier les réponses.
      Quant au nombre de propositions, « autre » ouvre à l’infini le choix.
      Une dernière remarque, WORDPRESS ne permet pas plusieurs réponses hiérarchisées.

  • nous sommes prisonniers de l’inutile, prisonniers des liens qui nous attachent
    https://www.youtube.com/watch?v=eNAAJ-yFfU0

  • Mme Espagnac est aux abonnés absents (voir le post de B.Boutin).
    Mais heureusement Mme Lignières Cassou représente, sans faiblir, le Béarn.
    Et elle pose même une question d’envergure au secrétaire d’état aux transports: avec le départ annoncé du  »coordinateur interministériel de développement du vélo » quelle politique nationale compte faire le gouvernement ?
    A défaut de LGV pour les déplacements…

  • Ne pas tomber dans l’indifférence écrit le 8 avril la députée Lignières Cassou sur son blog à propos du massacre de Garissa au Kénya
    ‘’Je suis profondément préoccupée par le message symbolique de ce crime. En visant un lieu d’enseignement, les terroristes n’ont pas seulement cherché à commettre un carnage humain, ils ont également voulu attaquer à ce qui permet à l’Homme de s’élever : le savoir ».
    Curieux quand même que de ces 147 morts elle retienne que c’est une attaque contre le savoir.
    Pas un mot n’a été retenu par Mme Lignières-Cassou sur une vérité exécrable que tous nous avons entendu aux informations ou lu dans le journal Le Monde: un tri odieux a été effectué avant d’assassiner 147 des étudiants pris au piège, et ce sont des Kényans de religion chrétienne qui ont été exécutés par ces extrémistes se proclamant musulmans.
    Pourtant le président Hollande n’avait pas hésité le 6 avril à Izieux :
    « Le mal ne s’est pas arrêté aux portes de cette maison [d’Izieux], il renaît chaque fois que des idéologies totalitaires ou des fondamentalismes religieux s’emparent des passions et des peurs », a-t-il déclaré en citant l’exemple des « 150 étudiants, chrétiens pour la plupart, massacrés par des fanatiques au Kenya».
    Dans la bouche de MmeLignières Cassou députée du Béarn serait-il inapproprié voire indécent de dire que les étudiants victimes à Garissa étaient des chrétiens et qu’ils ont été exécutés en tant que tels par des fanatiques?
    http://martinelignierescassou.fr/lhorrible-carnage-au-kenya-ne-pas-tomber-dans-lindifference/

  • Dans Sud Ouest ce matin 16 avril :
    « ….Malgré la douleur, le père d’Elio Canestri lance un appel aux médias et à l’Etat. Interrogé par la chaîne publique Réunion Première, il demande au gouvernement de réagir et d’agir. « Les requins ne sont pas des jihadistes, on peut influencer sur l’état naturel. L’Etat ne fait strictement rien ». « Messieurs les ministres, vous qui êtes à Paris, qui ne comprenez rien à rien il faut que ça s’arrête. Il faut une régulation de la population des requins ».
    A La Reunion, un millier de personnes lui rend hommage
    Trois jours après le drame, un millier de personnes se sont rassemblées mercredi sur une plage de Saint-Paul (La Réunion) pour rendre hommage au « petit ange ». La famille d’Elio était présente, parents, grands-parents, oncles, frère aîné et sa sœur cadette, entourés des camarades de classe du collégien, de leurs parents et de nombreux anonymes.
    « Il me reste deux enfants, je veux qu’ils restent en vie et je veux que vous tous, ici, vous restiez en vie », a déclaré le père d’Elio, demandant aux jeunes de ne plus se remettre à l’eau tant que la sécurisation des sites n’aura pas été assurée….. »

    Une réponse à la protection extrême des espèces (animales) risquant de disparaître…. Tous ou presque tous, nous sommes pour cette sauvegarde, jusqu’au jour où c’est votre enfant qui disparait ! Là les parents sont prêts à tout pour que le risque pour l’homme et surtout ses petits disparaisse !… y compris la solution extrême : l’extermination…
    Bien sûr, il n’y a pas de requins mangeurs d’hommes dans les gaves Pyrénéens… mais on y protège des espèces qui, par le passé, ont été un danger pour l’homme et ses petits : vipères, ours, loups et j’en oublie. Protéger peut-être, laisser pulluler certainement pas !
    Gardons-nous des extrêmes… Ne nous laissons pas leurrer par quelques utopies.

    • Bravo pour la récupération du drame ! Classe…
      Si on devait ne protéger que les espèces ne présentant strictement aucun danger pour l’homme, il n’y aurait que les lolcats qui auraient le droit de survivre (et encore, si on considère qu’ils sont sans danger pour la santé mentale).

    • H.L.
      «…. Tous ou presque tous, nous sommes pour cette sauvegarde, jusqu’au jour où c’est votre enfant qui disparait ! Là les parents sont prêts à tout pour que le risque pour l’homme et surtout ses petits disparaisse !… y compris la solution extrême : l’extermination…
»
      Tout ceci est tout à fait compréhensible quand on raisonne à l’occasion d’un être cher . C’est ce qui justifie la peine de mort, aux yeux de certains, touchés dans leur chair, par des criminels violeurs et tueurs.
      Si l’on s’efforce de vaincre cette émotion et d’élargir le raisonnement, on peut étendre «l’extermination» aux conducteurs de véhicules ayant tué des enfants qui traversaient ou jouaient, parfois très imprudemment sur le bord de la route…..
      On peut aussi se demander si, connaissant le danger qu’il y a de se baigner dans certaines zones, il ne serait pas nécessaire de prévoir une interdiction et des séances de prévention auprès des parents et des enfants, à la Réunion. Les Australiens ont l’habitude de vivre avec les requins.
      D’autre part, certains réunionnais, c’est bien connu, pêchaient les requins en appâtant avec de jeunes chiens et chats et attrapaient les requins en mettant des petits chiens à l’hameçon. Avec de tels appâts qu’ils ne s’étonnent pas si les requins, qui vivent normalement plus au large, sont attirés et prolifèrent près des côtes, devenant friands de chair de mammifères.
      «… mais on y protège des espèces qui, par le passé, ont été un danger pour l’homme et ses petits : vipères, ours, loups et j’en oublie. Protéger peut-être, laisser pulluler certainement pas»
      Toutes ces espèces participent au développement durable, les protéger est une nécessité pour l’équilibre de notre économie; les laisser pulluler? Bien sur que non, mais pour cela, la solution n’est pas de les exterminer au fusil mais en laissant se développer leurs prédateurs naturels que l’on a progressivement détruits, pour développer le P.I.B., soit comme «nuisibles», soit en supprimant leur lieu de vie (reptiles, rapaces, mammifères).
      Il y a bien d’autres solutions que l’extermination! Heureusement.

    • Avant tout il faut mettre d’abord en avant le fait que ces jeunes pratiquaient le surf dans une zone INTERDITE
      Et cela change tout.

  • Lu dans la Newsletter de francetvInfo du 16 avril :
    « Expliquer », le sujet improbable de l’épreuve de philosophie à l’ENS

    L’Ecole normale supérieure serait-elle taquine ? Le sujet de philosophie pour l’entrée dans le prestigieux établissement était succinct et tarabiscoté. Des élèves s’en amusent, sur Twitter.

    Expliquer… une des aspirations des contributeurs d’AltPy… Alors, lancez-vous, traitez ce sujet (ou dites ce qu’il vous inspire…) et éditez-le sur notre site !

  • Aujourd’hui dimanche 12H27 . Dans la descente du contournement de Morlaas.
    Une berline de gendarmerie avec gyrophare et phares entreprend de doubler à grande vitesse 4 voitures sur la ligne continue. Pas de visibilité sur la courbe à gauche qui est devant. Et se dévoilent deux voitures qui roulent tranquillement en sens de montée.
    Pas de problème: lancement du deux tons pour terminer la manoeuvre. Et ça a passé parce que les 2 voitures  »adverses » ont cédé le passage en partant sur l’accotement.
    Que Saint Chrispophe, qui veillait manifestement aujourd’hui, transmette nos engueulades bien senties à Saint Geneviève la patronne de la maréchaussée!

  • Selon le maire l’ensemble des 104 «totems» imaginés par F.Bayrou, à l’effigie des vainqueurs de chaque édition du Tour de France devrait coûter aux environs de:
    200.000 euros.
    Ils seraient disposés en cercle au pied du boulevard des Pyrénées.
    Le journal Sud Ouest de ce matin mardi 5 mai, juste en dessous de l’annonce ci-dessus (ce n’est sûrement pas un hasard!), signale que l’association Pneus (Projet de Nouvelle Economie Utile et Solidaire) qui se charge du garage alternatif à l’Ousse-des-Bois, pourrait survivre aux coupes budgétaires avec une aide de 12000 euros.
    Une réunion a eu lieu en fin de semaine dernière. Les services de l’Etat, la CAF et un représentant de la politique de la ville étaient présents.
    Les élus locaux n’y étaient pas!!!
    Même si Marc Cabane a dit souhaiter rencontrer les responsables de la structure, c’était le moment, par la présence à cette réunion, de manifester une volonté des politiques locaux de participer au sauvetage d’une action à vocation sociale.
    Manifestement la nouvelle municipalité, dans sa dynamique «pseudo-écologique» médiatisée et coûteuse, préfère favoriser les pneus des vélos des champions aux Pneus des «sans gloire»!

  • Mieux qu’un long discours, sur les bienfaits de la société de consommation : http://www.midwayfilm.com/
    Ca m’a pris aux tripes…

    • ce film est tragiquement magnifique. (Si on rajoute les poissons, c’est encore pire).

    • Oui, enfin, dans la bande annonce, du moins, il est plus précisément question de pollution des mers, même s’il existe un lien avec la société de consommation. Ici, nous produisons beaucoup -trop- de déchets plastiques et autres, mais ceux-ci sont, normalement, soit enfouis, soit incinérés, soit recyclés. Bien sûr, il reste des salopards qui jettent leurs déchets par terre ou ne mettent rien au recyclage. Une seule solution: la sanction dissuasive (d’ailleurs, qui comporte évidemment une part importante d’éducation).

  • Insolite et jamais vu sur l’agglo : Vu ce jour 5 vautours fauves en train de tourner en rond au-dessus du bois du Bilaa à Lescar. Observation à la jumelle tellement la surprise était grande. Au bout d’un moment, ils sont partis vers le SO.

  • Pau en route pour le label CITTASLOW ?
    Sur le supplément de la République, l’Eclair et SO, dédié à la grande région (Découverte d’un nouveau territoire), je lis (p.14, bas de page) :
    « Pau : La capitale du Béarn cultive de plus en plus ses ambitions de « slow city ». Renouant avec l’art de vivre qui avait fait d’elle l’une des stations climatiques les plus courues, elle aspire à faire découvrir le panache de sa douceur de vivre. »

  • article de l’AFP: « Environnement : le désintérêt des Français augmente »
    extraits: « 23,7% des Français se déclarent désengagés face aux problématiques écologiques. Ils n’étaient que 15% l’année précédente ».
    « Le nombre de personnes prêtes à faire des sacrifices dans leur vie de tous les jours pour la protection de l’environnement est tombé à 41,2%, contre 44,5% auparavant et 56,9% en 2010, selon cette étude. »

  • Pour info. : En Mai 2015, le nombre d’affiliés à la Sécu espagnole à enregistré 213.015 affiliés supplémentaires et le chômage a baissé de 117.985 personnes.
    Reste qu’il y a, à ce jour, 4.215.031 chômeurs inscrits en Espagne contre 4.981.000 au 1er janvier 2013.
    Une récupération qui ne va pas assez vite pour les Espagnols qui ont propulsés PODEMOS et CIUDADANOS sur le devant de la scène, il y a 15 jours, à l’occasion des élections municipales et régionales.

  • le sondage de la semaine est excellent ! perso, j’ai voté Jurançon mais le cierge à Lourdes était tentant !

    • Merci.
      Je constate que passer par les fémen est préféré à s’adresser à Bayrou les lecteurs d’AP progressent
      De toute façon pour me consoler je finis au Jurançon de Valton.

  • Altpy a capté par inadvertance un tweet de Platini :  » qué chameau, cé Blatter! »

  • Les cow-boys municipaux sont arrivés à Pau.
    En fin d’après-midi je me fais doubler par la droite en plein carrefour par une voiture de la police municipale, qui en plus se rabat limite queue de poisson devant moi. En intervention urgente ? Du tout, aucun gyrophare allumé, et les gars se sont garés tranquillement devant la boulangerie 300m plus loin.

  • Il serait grand temps d’organiser un referendum pour tous les citoyens de Pau, afin de déterminer s’il est souhaitable, ou non, de continuer à financer le Rallye [NDLR : le « Grand Prix » je suppose ?], dont les nuisances sont évidentes, et qui représente une fête d’un autre âge : alors qu’il est plus urgent que jamais de songer à dépolluer, voilà un gâchis écologique majeur, qui évoque un passé totalement révolu, celui de l’industrie du XX, voir du XIX siècle !
    Il serait beau de conserver la fête, mais en en changeant radicalement l’esprit : une course sans bolides motorisés, des vélos, ou toutes sortes de machines sans essence ni diesel, dans une course humoristique, allègre et festive, ce qui donnerait à Pau le prestige de la nouveauté et de l’innovation.
    Je souhaiterais que vous donniez à ce message le retentissement nécessaire, afin de convaincre les autorités à organiser enfin une véritable consultation populaire.
    Guy Karl

  • Contribuable Palois

    L’Agglo Pau Pyrénées, les grandes manoeuvres… avec la sortie prochaine du M14 , le Compte administratif tant attendu par Monsieur Sango.
    L’Agglo va tenir conseil le 11 juin. L’ordre du jour est accessible à
    http://www.agglo-pau.fr/images/pdf/conseil_com/2015/OJCC110615.pdf
    Un ordre du jour particulièrement peu explicite (La République avance que les conseillers ont reçu pour ce conseil la bagatelle de 4 kg de pièces jointes; combien seront-ils à avoir tout lu?). Les contribuables vertueux qui se déplaceront pour cette session publique risquent de suivre difficilement les débats faute d’avoir connaissance des projets.
    Mais une interrogation me vient: pourquoi les validations réglementaires des différents arrêtés budgeto-compables de l’année 2014 sont-ils placés à la fin, positions 41 à 61…quand les conseillers éreintés par les échanges des 40 premiers articles n’auront plus trop d’énergie pour demander des explications? A moins que ce soit une astuce pour que ces validations de comptes se fassent sans présence des citoyens qui n’auront plus le courage de rester jusqu’au bout…

    • Sur les 4kg de documents, combien à disposition des citoyens de l’Agglo ?
      En attendant, j’ai commencé à rassembler comptes et budgets trouvés de façon éparse sur les sites de la ville et de l’agglo :
      http://alternatives-pyrenees.com/base-de-documents/
      Compte-tenu de la propension à disparaitre de ces documents, et même de la difficulté à en trouver certains qui sont bien planqués, c’est une bonne chose je pense de les rassembler. Il faudrait même étendre le principe…

  • Certains ont la phobie des des déclarations de revenus. Mais à Pau MM. Bayrou et Peres semblent eux avoir la phobie d’internet et de la mise à disposition des informations réglementaires!
    Le Conseil municipal se réunit demain 18 juin, et l’ordre du jour de cette séance n’est pas publié (pas plus d’ailleurs que pour la séance annoncée pour le 22) sur le site municipal pau.fr . Pourtant c’est une obligation LÉGALE de publier l’OJ trois jours à l’avance, et ça serait la moindre des politesse envers les administrés.

    • Borloo a de la concurrence, d’autres y ont pensé et agissent plus vite que lui!
      Je n’ai pas lu d’où il pensait tirer l’électricité; électrifier l’Afrique avec des centrales nucléaires serait de la folie!!
      Pour Carlo Rubbia, prix Nobel de physique.«Sur chaque m2 de Sahara, il tombe chaque année l’équivalent de deux barils de pétrole en rayonnement solaire.», sans extraction coûteuse et dévastatrice, sans danger pour les populations. Cette ressource inépuisable, durera plus que l’homme sur la planète, comme l’éolien, le géothermique, les courants marins etc.
      L’Allemagne, et d’autres pays européens, prennent des longueurs d’avance dans ces énergies, elle exporte sa compétence au Maghreb. Actuellement, l’éolien est le plus rentable. C’est bon pour leur commerce!
      +Sur le thermosolaire, Arte a montré le dynamisme de l’Allemagne. Etat et Privé investissent massivement dans des centrales de ce type, déjà fonctionnelles, dans tout le Maghreb: Maroc, Tunisie, Libye, Jordanie, Arabie Saoudite, Egypte. L’avantage est que la production d’électricité se fait en continu, jour et nuit. L’inconvénient est qu’il faut beaucoup d’eau pour nettoyer les capteurs avec la poussière du désert.
      Encore l’Allemagne, au Maroc, a équipé une très grosse cimenterie en éoliennes. L’indépendance énergétique y est assurée.
      Aider l’Afrique à s’électrifier, voilà une idée géniale mais en utilisant les sources d’énergie locales.

  • le sondage de la semaine :
    Faut-il que tous les citoyens soient soumis à l’impôt sur le revenu (IR) même si ce n’est que de manière symbolique ?
    Ma compagne touche une retraite de 435 euros mensuels. Si, symboliquement, vous pouviez l’aider (à arrondir ses fins de mois -pas sa faim de moi-), c’est avec plaisir que.

  • Je suis assez surpris par les résultats du sondage portant sur le paiement de l’IR par tous les citoyens:
    90% de ceux qui ont voté se prononcent pour un paiement même symbolique.
    La commisération n’a vraiment aucune limite!!!!
    La première question qui me vient à l’esprit est de savoir, dans ces 90%, quel est le % de ceux qui ne payaient pas d’IR? Bien sûr, on ne peut pas le savoir mais on peut s’en douter!
    Ceux qui payent veulent que les autres payent aussi! Vengeance ou recherche d’efficacité?
    Actuellement, si mes investigations, superficielles je l’avoue, sont exactes:
    Le montant au dessous duquel on ne paye pas d’IR est de 9690/an soit 26 euros/jour.
    Le montant mensuel du RSA, en 2015, est fixé à 513 euros, soit 6156 euros par an donc 16, 80/ jour.
    Il est insupportable pour 90% des participants que de tels « profits » ne participent pas à l’effort nécessaire pour aider les patrons à diminuer leurs charges ou à construire des autoroutes ou des aéroports qu’ils n’utiliseront jamais!
    Deuxième question que je me pose alors:
    Quelle serait la somme jugée juste(symbolique dit-on), par ces 90% de volontaires qui pensent que les plus pauvres doivent payer? Exemple par les «bénéficiaires» du RSA?
    Troisième question:
    Les dépenses occasionnées pour assurer le contrôle, le recouvrement des sommes et des sanctions pour non paiement possible(frais d’emprisonnement??), ne seraient-elles pas supérieures aux gains escomptés?
    Si ce n’est pas de l’efficacité c’est donc de a vengeance! Un bien vilain défaut!

    • Rassurez-vous GV, comme pour la plupart des « sondages » en ligne, celui-ci n’a aucune valeur : on ne se sait pas qui y répond, ni dans quelle mesure ceux qui y répondent savent de quoi ils parlent.
      Ceci étant, GV, je trouve qu’il est juste que tout le monde paie des impôts. Mais vous vous emballez pour rien, GV, car plutôt que de vous indigner que l’on puisse exiger que les plus modestes en paient, vous auriez pu mettre en évidence qu’ils en paient en réalité beaucoup. Car si ils ne paient pas l’IR en particulier, ils n’échappent pas à la CSG, au RDS, à la TVA, à la TIPP, etc… Et au final, les 10% les plus modestes parmi la population se retrouvent à payer en prélèvements divers 40% de ses revenus ! Soit à peine moins que les classes moyennes/aisées qui plafonnent à 47%…. et finalement plus que les 1% les plus aisés, qui payent moins de 40% de leurs revenus !
      http://www.20minutes.fr/economie/1430503-20140820-pauvres-paient-impot-revenu-vraiment
      http://www.revolution-fiscale.fr/le-systeme-actuel/des-impots-progressifs-/11-un-systeme-fiscal-faiblement-progressifou-franchement-regressif-
      Qu’en pense Daniel Sango ?

      • « Ceci étant, GV, je trouve qu’il est juste que tout le monde paie des impôts. »
        Ne serait-il pas effectivement encore plus « juste » de faire payer les titulaires du RSA le jour où:

        Christine Lagarde( 390.939 euros/an), les dirigeants d’institutions internationales telles que l’Agence internationale de l’énergie atomique, de l’Organisation mondiale de la santé, de l’Unesco ou encore de la Banque internationale pour la reconstruction et le développement, les fonctionnaires européens, ne bénéficieront plus de l’exonération de l’IR (Le Figaro)
        Les revenus réels de toutes les professions, libérales entre autres, seront soumis à une véritable transparence.

    • Ce qui est étonnant, Georges, c’est que vous soyez surpris. Il y a quelques jours au 20 H de France 2, paraissait un reportage intitulé « Le pays où le habitants sont heureux de payer des impôts ». il s’agissait du Danemark. Des habitants de condition modeste (1200€ de revenu mensuel) disaient payer des impôts sur le revenu et trouvaient cela normal. Ils énuméraient alors les avantages dont ils pouvaient bénéficier, instruction gratuite, soins médicaux gratuits etc. Ils savaient à quoi cela servait.
      A l’émission « C’est dans l’air » le sujet était le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. Plusieurs invités se sont déclarés partisans du paiement de l’impôt sur le revenu par tous, même de manière symbolique. Ils ont cité la somme de 10 à 12€ par an.
      A mon avis, il faut croire à la valeur des symboles. L’impôt sur le revenu, l’impôt direct qui est le moins injuste des prélèvements faits par l’Etat, est le symbole de la solidarité, de l’entraide. Les impôts indirects sont injustes parce qu’ils ne sont pas proportionnels aux revenus de chacun, c’est un poncif que de le dire.
      Cet impôt direct doit être consenti et doit être ressenti. Le jour où le prélèvement à la source sera mis en place il sera alors ignoré par ses débiteurs comme le sont nombre de prélèvements indirects, TVA ou autres CSG – RDS ; des paiements dont on finit par ne plus savoir s’ils existent. PierU le dit. Cette notion de solidarité disparaîtra de la même manière que son sens.
      Par là également le citoyen se sent concerné et éventuellement révolté lorsqu’il constate qu’un mauvais usage de sa contribution est fait. Il faut savoir garder un esprit contestataire, polémiste.
      Mais nous sommes des latins et nous ne pouvons nous comparer aux scandinaves.
      La lutte contre l’évasion fiscale, les tricheries des gros revenus, l’existence de certaines niches, devraient bien plus que ce symbole occuper nos esprits. En un mot le prélèvement à la source n’est qu’un gadget, une réforme de la fiscalité, promise mais jamais réalisée, est bien plus importante.

  • Joël et PierU

    Surpris? Joel, c’était une figure de rhétorique!
    Le Danemark? Il faut tout comparer pour faire le bilan; avec 1200 euros mensuels, on paye aussi des impôts en France et c’est normal. Le prélèvement, non ressenti, se fait à la source et cela ne se passe pas plus mal!
    « l’impôt direct qui est le moins injuste des prélèvements faits par l’Etat, est le symbole de la solidarité, de l’entraide. »Tout à fait d’accord quand le véritable revenu peut être évalué, ce qui n’est pas toujours le cas dans de nombreuses professions!

    En fait, Joel et PierU, comme souvent, tout est dans le contenu des mots.
    Je me demande si nous ne sommes pas en désaccord car nous ne parlons pas de la même chose!
    Le sondage envisageait TOUS les citoyens or vous évoquez tous les deux « les revenus modestes »; Joel évoque 1200 euros mensuel; On est quand même loin du minimum imposable de 9690 euros soit 807 euros par mois!!
    Mon intervention ne ciblait pas « les revenus modestes mais les « pauvres revenus » J’évoquais les 513 euros du RSA, les retraites inférieures encore, tous en dessous du seuil de pauvreté…Il n’en manque pas parmi « TOUS LES CITOYENS »!
    10 à 12 euros par an? Pour qui? Si c’est pour les « revenus modestes », je suis entièrement d’accord; pour des retraites à 435 euros mensuels(Karouge), je ne vois vraiment pas où est la morale et l’intérêt car comme je le signalais:
    « Les dépenses occasionnées pour assurer le contrôle, le recouvrement des sommes et des sanctions pour non paiement possible(frais d’emprisonnement??), ne seraient-elles pas supérieures aux gains escomptés? »
    Et puis comme le soulignait PierU::
    « Car s’ils ne paient pas l’IR en particulier, ils n’échappent pas à la CSG, au RDS, à la TVA, à la TIPP, etc… »
    Ne pensez-vous pas que cela doit suffire pour contribuer à la solidarité et à l’entraide, l’impôt est suffisamment ressenti s’il n’est pas forcément consenti?
    Je suis bien d’accord avec Joël quand il dit: « La lutte contre l’évasion fiscale, les tricheries des gros revenus, l’existence de certaines niches, devraient bien plus que ce symbole occuper nos esprits »
    Il serait en effet beaucoup plus « décent » d’oublier les 10 ou 12 euros qu’il faudrait faire payer aux pauvres et s’occuper des revenus cités ci-dessus!
    Cela me fait penser à la baisse drastique des retraites demandée à la Grèce par le FMI à la place des impôts dont devraient être redevables, moralement et réellement, les oligarques et l’Eglise orthodoxe.Les pauvres ne réclament pas l’aumône mais la justice et la reconnaissance.

    • A l’instant, je viens de mettre en ligne un article d’un auteur averti sur la retenue à la source. Il comporte un certain nombre de notions fondamentales.

  • Appel à Info
    1°) Le conflit entre les taxis et UberPop.
    Les info restent dans le domaine hexagonal; quelle est la situation sur ce point dans les autres pays européens?
    2°)La loi Thévenoud, votée en octobre 2014, interdit de proposer une prestation de transport routier « à titre onéreux », si l’on n’est pas enregistré comme chauffeur de taxi ou Véhicule de tourisme avec chauffeur (VTC).
    Si je prends mon voisin dans mon véhicule et qu’il me verse une «certaine somme», on dit que c’est du covoiturage donc du partage de frais.
    Partage ou rémunération?
    Nous avons conclu à l’avance ou pas, de cette relation et du prix. Quelle est la limite entre la situation de covoiturage et celle de VTC?
    Dois-je déclarer la somme perçue aux impôts?

    • Georges, je vais essayer de répondre à votre demande d’info.
      J’ignore ce qui est autorisé ou interdit dans d’autres pays.
      Votre seconde question pose en réalité le problème de la répression. En effet comment pourrait-on vous interdire de partager les frais d’un transport dans un véhicule avec un voisin ou un ami ? On peut simplement considérer qu’il s’agit d’un dédommagement et que cela ne vous permet pas de faire un bénéfice. Cette situation existe dans certaine association où le covoiturage est organisé et préalablement tarifé.
      Mais une loi qui ne prend pas en compte par ses dispositions la dimension répressive est une loi inutile. Or ici il faut se mettre à la place des services de police ou de gendarmerie. Comment prouver qu’un passager se fait véhiculer à titre payant ? Un contrôle n’est possible que si un indice permet de penser qu’il existe une infraction. Il faut donc une information préalable.
      Comment déterminer que le prix versé est un dédommagement ou est un commerce ? Il faudrait là connaître, la distance, la consommation du véhicule etc.
      La charge de la preuve appartient au service répressif. Ce n’est pas simple. Il existe des lois qui, pour cette raison, ne sont pas appliquées.

      • Le summum de la stupidité est une fois de plus atteint par le Conseil Général des PA
        Il a un site de co voiturage :
        http://www.covoiturage64.fr/Pyrenees-Atlantiques
        En fait il s’agit de « Covoiturage 64 …avec blabla car  » !!!
        Donc ils subventionnent le train, ont mis en place des bus à 2 euros qui coûtent la peau des fesses aux contribuables et vous aiguillent vers blabla car ….

        • Merci à tous les deux pour votre réponse.
          En poursuivant mes recherches sur Internet, j’ai appris que les autres pays européens étaient confrontés au même problème, avec des décisions d’interdiction parfois remises en question(tribunal de Francfort) et des appels de ces décisions en justice.
          Au fond, comme chez nous!

  • Je me pose encore une question.
    Quand on prête de l’argent à quelqu’un ou qu’on prend un locataire :
    1°) On prend des risques.
    2°) Pour limiter les risques de non remboursement ou de non paiement de la part d’une personne non solvable, on prend une s’ assure ou alors on perd sa mise et ses intérêts.
    On nous dit que si la Grèce ne rembourse pas la partie de dette qui correspond aux sommes prêtées par la France ce sont les Français qui devront payer.
    N’aurions-nous pas pris d’assurance? Bizarre!

    • Vallet écrit « Pour limiter les risques de non remboursement ou de non paiement de la part d’une personne non solvable, on prend une [assurance] ».
      Monsieur Vallet oublie 1)que le bon sens du père de famille est de ne jamais prêter à quelqu’un qui n’inspire pas confiance et encore moins s’il est/sera insolvable 2)qu’une assurance ne couvre que lorsque le risque à couvrir n’est pas certain!
      Quand le défaut était prévisible lors de la signature et que le « risque assuré » n’est pas réellement aléatoire les tribunaux tranchent: l’assurance n’a pas à couvrir un tel risque .

    • Contribuable Palois

      Monsieur Vallet, vous vivez dans un autre monde. Dans la vraie vie où voyez-vous un prêteur prendre une assurance et la payer lui-même pour couvrir VOTRE risque de non remboursement?
      Quand vous sollicitez un emprunt (acheter une maison ou une automobile), prenez un appartement en location, le particulier ou la banque avec lesquels vous traitez de prennent JAMAIS une assurance pour se couvrir de VOTRE éventuel défaut. Ils vous demandent d’avoir couvert VOUS-MÊME votre risque. Que ce soit avec une assurance civile, un garant, une caution ou un sponsor.

  • Quand on lit la presse locale régionale (un groupe nourrissant 3 canards sur le Béarn), et cette affiliation du style : Bayrou fait ci, Bayrou fait ça, que du bon boulot, on se prend à de temps en temps (Bayrou ne fait pas que du négatif, surtout quand c’est pour poser devant le photographe) opter pour ce qu’à Madrid, la Presse de droite appelle du stalinisme :
    http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/07/16/la-mairie-de-madrid-cree-un-site-destine-a-corriger-les-erreurs-des-journalistes_4686154_3214.html
    Car, après lecture de cet article: http://www.sudouest.fr/2015/07/17/tour-de-france-quelles-retombees-economiques-pour-pau-2027400-4868.php, « les plus et les moins » restent pour le moins énigmatique, pour le plus plutôt publicitaire…
    Bien entendu, et une fois de plus, j’aimerais avoir tort ! (pour les stèles, les palois finiront par savoir sinon le détail, du moins le global)

    • Il semble que votre regard sur la presse locale ait évolué. C’est tout à votre honneur ! Un grand nombre de personnes ne changent jamais d’avis.
      La réaction de la municipalité de Madrid par rapport à la presse locale est intéressante.

  • ah m’asseoir sur un banc cinq minutes place de la Libération…
    J’apprécie cette place, sa dimension, son pourtour fermé, non seulement par les monuments sur deux côtés mais aussi sur les deux autres côtés, par les immeubles soignés avec leurs volets à persiennes.
    J’apprécie le bruit des jets d’eau, les allées et venues des passants, les groupes qui se rencontrent sur les bancs, la queue devant le glacier ambulant Georgio et le désert devant le glacier d’en face, la terrasse du café du palais bien garnie, même à côté de la vespasienne (ou jcdecauxienne). Et puis la librairie Marempoey n’est pas loin.
    Mais cette place n’est pas très propre. Les herbes tentent de pousser entre les joints des pavées, ce qui n’est pas trop dérangeant. En revanche elle me parait rarement balayée.
    Les glycines et autres bignones ont été mal taillées ou laissées à l’abandon. Par endroit la tonnelle ne fait plus d’ombre.
    Les places sur les bancs sont chères. Mais ne vous précipitez pas trop vite vers le banc proche du glacier Georgio s’il est vide. D’abord un barreau horizontal est à moitié cassé et lors de mon dernier passage, la situation s’était empirée.
    Si vous vous êtes quand même déjà assis sur un bord de ce banc, vous avez dû avoir le dos très vite scié. Le barreau supérieur du dossier a été changé récemment sauf qu’il est plus étroit de plus de 5 cm par rapport au barreau d’origine.

  • Le jour où nos agriculteurs:
    Ne rouleront ou n’utiliseront que des voitures, camions, tracteurs, matériel agricole….. fabriqués en France,
    Ne bruleront que de l’essence ou diesel extrait et distillé en France,
    N’utiliseront que des farines animales, foin, médicaments, pesticides, herbicides…. issues de productions françaises,
    Ne consommeront que de l’électricité i provenant d’un minerai d’uranium extrait en France,
    Ne porteront que des vêtements issus de fibres cultivées en France,
    Utiliseront seulement le matériel informatique, téléphonique…..fabriqué en France…
    …………….
    alors, à ce moment là, ils pourront, haut et fort,
    comme le Front national,
    crier qu’il faut rester entre Français et n’acheter que de la viande et du lait français!

  • juste pour le plaisir cet extrait de « un filet de fumée » d’Andrea Camilleri (chez Fayard):
    « …c’est un poème, expliqua le marquis à l’intention de Lemonnier, qui parle d’un marché que passent un âne et un lion qui ont un bout de chemin à faire ensemble et qui, pour s’épargner de la fatigue, décident de procéder ainsi: le lion fait la première partie du trajet monté sur l’âne, et le contraire pour la deuxième partie. Or la première partie est toute en montée et, pour ne pas glisser en arrière, le lion plonge ses griffes dans la chair de l’âne. L’âne se plaint, il saigne et il a mal, mais rien à faire, un marché est un marché et pour rester sur son dos, le lion n’a pas d’autre moyen, ce n’est pas de la mauvaise volonté de sa part. Puis c’est la deuxième partie du chemin, et c’est l’âne qui monte sur le lion. Mais cette fois-ci, c’est de la descente, et l’âne risque de se casser la figure en glissant en avant. N’ayant pas les griffes du lion, mais seulement des sabots qui ne permettent aucune prise, l’âne n »a qu’une ressource… »
    Et là, il s’arrêta, passant d’un coup d’oeil la balle au père Imborbone.
    « …sortir ce qu’on appelle le cinquième pied, le troisième chez l’homme, si je ne m’abuse », continua le père Imborbone, content comme Barabas à la passion, « l’enfiler d’un coup d’un seul au bon endroit sans s’occuper des cris du lion, s’y ancrer fermement et tenir tâti. (tenir bon). »

  • Les conséquences de la folie des grandeurs en Espagne dans les années 2000 :
    http://rue89.nouvelobs.com/2015/07/20/balade-cimetiere-aeroports-abandonnes-espagne-260360

  • comme ça, en passant par là…
    Je voulais dire deux mots à ce siège en rotin
    qui couinait sous ma chair comme grincent les gonds
    quand les femmes s’enfuient et qu’il ne reste rien
    que des chats faméliques au milieu des poubelles
    je voulais dire deux mots à ce siège en rotin
    qui n’a plus de mémoire ne vaut plus rien
    couine sous la graisse d’un vieux con paresseux
    alors que sous le ciel blond une femme plonge
    dans la poubelle sa main que les chats, faméliques,
    laissent à l’humaine faim l’exploration offerte
    je voulais dire deux mots à ce siège en rotin
    qui soudain me bascule sous la véranda, va et vient,
    va et vient, va et vient, et je m’endors, gond,
    porte du ciel quand les femmes s’envolent
    qu’il ne reste rien que l’épaisse poussière d’hier(s),
    d’hivers et cette mémoire qui ne vaut plus rien
    cet enfer des souvenirs vendus aux enchères,
    et puis la chair, dans le siège en rotin qui couine,
    et les chats qui ronronnent comme une marmite bout,
    cannibales attentifs des cloches sonnant tocsin .
    Je voulais dire deux mots à ce siège en rotin
    mais au petit matin, de l’un comme de l’autre,
    il ne restait plus rien.
    AK Pô
    07 08 2015
    Ptcq

  • Un entrefilet dans Pyrénées Presse du 05 août indique que la création d’une Communauté de communes pour l’ensemble du pays basque serait annoncée prochainement.
    Le Béarn comprendrait 7 CC (comme les 7 nains), ce qui est beaucoup. Trop, je pense.
    Dans ces conditions, il me semble que l’échelon départemental ne représente plus grand-chose. Et que le pays basque est en train de mettre en place son autonomie administrative.

    • Ceci serait un détournement du rôle des interco qui devraient être le remplacement de nos communes archaïques.
      Mais Habib a fait la même chose à une échelle moindre.
      Le législateur doit régler tout cela mais il n’en a pas le courage. Les Maires font la loi …une calamité pour la France.

  • Avant de répondre au dernier questionnaire d’A@P sur les vacances je me suis posé la question de savoir si j’étais concerné.
    Les retraités ont-ils des vacances? Sont-ils toujours en vacances? N’en ont-ils jamais? Quel est leur statut dans ce domaine?
    Sans réponse, j’ai décidé de mettre «en vacance» mon droit de vote!

    • Pour savoir si vous êtes ou non en vacances, circulez sur la rocade paloise vers 8h00, un lundi matin de septembre. Si vous êtes à la retraite, vous prendrez le temps de déguster votre retour à la maison ; si vous travaillez, vous comprendrez que les vacances sont terminées ! D’ailleurs, notre bon maire a décidé de mettre des bancs publics sur les giratoires de la rocade, afin que nos petits vieux viennent y sentir le souffle de la vie urbaine. Dans ce domaine, c’est mieux que des statues en fer forgé, des palmiers manchots et des cailloutis du gave. Bonnes vacances, GV !

    • 17% d’entrées gratuites…
      C’est pareil dans les autres festivals, pire parfois. Le personnel du Conseil Régional et autres administrations, les copains des copains, toute la clientèle des roitelets.

  • Amateurs passionnés de:
    Bains de mer et de plages couvertes d’algues vertes.
    Campagnes polluées et baignées par ces odeurs suaves et pénétrantes de lisier.
    Matières grasses, conservateurs, sel, nitrites autorisés dans les viandes industrielles, acides gras saturés……
    Cholestérol, hypertension, maladies cardiovasculaires, goutte, hémorroïdes, cancers du colon, du pancréas de la vessie…..
    La viande de porc et la charcuterie issues de nos porcheries industrielles concentrationnaires bien françaises sont une valeur sûre pour investir.
    En favorisant votre passion, vous ferez une B.A. pour soutenir la filière porcine qui comme l’Univers, et jadis, avec moins de bruit: les petits commerçants, les ouvriers de la métallurgie, les artisans du textile, de la chaussure…, meurt petit à petit.
    Comme pour les aéroports grecs et autres aides à l’économie grecque, «nos amis Allemands», font leur beurre.
    Tuer les concurrents pour prendre leurs parts de marché a toujours fait partie de la stratégie économique des lobbies porcins. Dans ce domaine, l’Allemagne est passée maître; elle emploie à vil prix, dans ses porcheries et surtout dans ses abattoirs, des travailleurs détachés venus surtout de Bulgarie et de Roumanie.
    La qualité, le goût, le plaisir du bon…..: l’exception et le mal français!
    Ce n’est pas le cas de nos voisins de l’Est et du N.
    C’est pourquoi je n’achète que du porc élevé, et de la charcuterie fabriquée, dans nos terroirs; non seulement c’est savoureux mais cela me revient bien moins cher au point de vue santé et financier car si je paie plus cher un travail sérieux et respectueux du consommateur, j’achète beaucoup moins!

  • En marge de ce débat passionnant (les ursidés), quelques questions fondamentales :
    – doit-on, suite au réchauffement climatique, peupler les glaciers pyrénéens et alpins avec des ours polaires (en voie d’extinction)?
    – réhabiliter les blaireaux dans les salles de bain
    – reloger les ratons laveurs dans les machines à laver
    – utiliser des hérissons pour ramoner les cheminées
    – installer des tigres dans les moteurs des voitures électriques
    – changer la dénomination des hélicoptères (frelon, libellule, tigre, écureuil, super puma, alouette, gazelle,…)
    – valoriser la présence de manchots dans les casinos équipés de machines à sous
    – ne plus laisser les seuls écureuils rouges grignoter nos noisettes
    – lancer une pétition pour que les singes descendent de l’homme (et l’homme de l’arbre)
    -doit-on, enfin, envoyer ce commentaire sur l’ilôt Clipperton, avec son auteur?

  • Cher monsieur Disney,
    Je viens de visionner votre film d’animation « Le livre de la jungle », dans lequel vous humanisez un ours en lui prêtant la parole et en en faisant le protecteur d’un enfant. Où êtes-vous allé chercher pareilles sornettes ? Dois-je vous rappeler que l’ours est un fauve sanguinaire qui aurait dû découper Mowgli en morceaux ? Tout comme la panthère noire qui l’accompagne (et d’ailleurs a-t’on déjà vu une panthère sympathiser avec un ours ? Là encore votre scénario est totalement invraisemblable, mais passons…). Au moins avez-vous eu l’honnêteté de dépeindre le tigre comme un méchant, même si pour ne laisser aucune ambiguïté il aurait été bon d’ajouter au moins une scène sanglante. Néanmoins concernant l’ours ce film est une tromperie totale et je vous demande de le retirer définitivement de la vente.
    Bien à vous

    • Pour que l’histoire se vende il faut qu’elle provoque des « émotions » (tiens!), des émotions où il y’a des « gentils » qui gagnent et des  » méchants » qui perdent.
      Peu importe la rigueur, les animaux ont toujours été « anthropomorphisés »; on leur a toujours prêté des « sentiments ». La Fontaine a été un grand champion en la matière et a contribué à promouvoir et entretenir cet amalgame qui déforme complètement notre vision de la nature. Ne dit-on pas que nous avons vécu comme des cigales et les Allemands comme des fourmis!

    • Ainsi que tous les nounours en peluche ?

      • Bien sûr, les ours en peluche aussi ! Les représentations d’ours sous quelle forme que ce soit seront désormais interdites, sauf dans les films d’épouvantes.

  • Contribuable Palois

    Interrogation grave, comme disent les jeunes.
    Le syndicat des transports SMTU a lancé un appel d’offre
    Plate-forme WEB collaborative et d’échange pour les travaux du BHNS
    Destiné à rassembler tout ce qui aura trait à ce marché, c’est-à-dire la gestion, l’administration contractuelle et technique ainsi que le suivi financier et comptable du BHNS avec ses dizaines d’intervenants extérieurs. Judicieux, surtout que ce projet (à 50 millions d’euros) va s’étaler sur des années.
    Je suis resté pantois quand on m’a montré le DART Document d’aide à la réponse technique annexé à l’AO et son item n°72
    ‘’quels sont les navigateurs supportés : NETSCAPE, EXPLORER, etc’’
    A moins qu’il s’agisse d’une blague glissée par le stagiaire chargé d’établir le cahier des spécifications techniques , on ne comprend pas qu’en 2015 on puisse s’intéresser à un navigateur internet comme Netscape … puisque Netscape a été laissé presqu’en déshérence par son inventeur AOL à partir de 1998 et est sorti de l’environnement bureautique il y a DIX ans puisqu’il n’y avait plus AUCUN support ni mise à jour de sécurité !
    Ou faut-il supposer que Netscape se trouve encore sur des postes informatiques du SMTU connectés sur le web, porte ouverte aux risques de virus ou de piratage ???

  • avec ses doigts il peignait un tableau
    avec ses mots il racontait une histoire
    avec ses photos il surprenait l’instant
    et puis, me direz-vous, qu’en faisait-il?
    Il y avait chez lui un jardin minuscule
    Au milieu duquel un vieux puits s’élevait.
    Vous connaissez les hommes, le bruit,
    Et le chant de la pluie sur les citernes.
    A l’aube devait arriver un train
    Et puis, me direz-vous, le prendrait-il?
    avec ses doigts il peindrait un tableau
    avec ses mots il raconterait une histoire
    avec ses photos il surprendrait l’instant
    et puis, me direz-vous, qu’en ferait-il ?
    On l’a trouvé un matin, dans l’aube blanche,
    un crayon à la main, une feuille maculée
    d’ombres photographiques : un train
    plein de vie avait oublié l’arrêt en gare.
    Lui ? il dormait au fond du puits.
    (instantané AP 12 09 2015 AKPô)
    à MM.

  • Quelques chiffres relevés sur Internet qu’il n’est pas inintéressant de comparer.
    JDD 15/07/2015
    La pollution de l’air coûterait plus de 100 milliards d’euros par an à la France, en dépenses de santé, absentéisme dans les entreprises ou baisse des rendements agricoles, selon l’évaluation d’une commission d’enquête du Sénat qui rend son rapport mercredi .
    Sciences et Avenir 14/09/2015
    Le poids économique de la consommation d’alcool et de tabac en France s’établit à 120 milliards d’euros pour chacune de ces substances, bien loin de celui des drogues illégales, qui est lui évalué à 8,7 milliards. C’est ce que révèle vendredi 11 septembre 2015 une étude publiée par l’Observatoire français des drogues et toxicomanie (OFDT). Cette étude, subventionnée par la Direction générale de la Santé et réalisée par Pierre Kopp, professeur à l’université Paris 1 et chercheur au centre d’économie de la Sorbonne, visait à mesurer le « coût social » des drogues, c’est-à-dire le coût monétaire des conséquences de la consommation et du trafic des drogues licites et illicites.
    Le Progrès.fr
    René Dosière réclame une petite révolution : fusionner les échelons communal et intercommunal, en soumettant l’exécutif intercommunal au vote direct des citoyens, le même jour que l’élection des conseils municipaux. « Il s’agit de mettre en place une communauté nouvelle du XXI ème siècle, alors qu’on vit à l’échelon communal du XIX éme siècle ». Et de chiffrer le gain potentiel d’une telle mesure à 15milliards d’euros par an, sur un total de 143 milliards d’euros dépensés par les communes et les communautés de communes ou d’agglomération.
    Challenge:
    Collectivités territoriales: dépenses=240 milliards d’euros en 2012.
    Conclusion:
    Sans noter tous les autres gaspillages qui pourraient être évités(alimentaires…),
    Le plus important gaspillage financier dont on parle tout le temps n’est peut-être pas celui qu’on pense!

  • A force de regarder les infos où la fameuse « chemise déchirée » fait le buzz de la CGT, je me dis que celle-ci, en vantant le recours à la violence, quand Mélenchon le stalinien magistral se propose d’aller en taule pour « la cause », et toute cette extrêmement gauche désormais marginale ne font, par leur discours autiste qu’accentuer la montée du FN. Si l’on ajoute à cela l’aspect « international », avec les conflits actuels, sans être ni devin ni spécialiste, eh bien je crois que c’est plus que mal parti pour la planète ! Et je plains mes gosses qui risquent de se retrouver un jour ou l’autre dans cette débandade guerrière.

  • je viens de voir (en zappant par hasard) sur France Ô la retransmission en direct des championnats du monde handisports au Qatar -25 10 2015-. Je pense que c’était la finale du 400 m féminin. Les tribunes ETAIENT VIDES, pas un chat. Constat terrifiant d’un monde qui est le nôtre: les handicapés, les vieux, les chômeurs, les laisser pour compte ne font pas le buzz. Ne rapportent rien en publicité. Etc

  • Demande d’info destinée à tous.
    Elle n’est pas sans arrière pensée avec le terrible accident du car et du camion de débardage de bois.
    On dit, et on rappelle lors des commentaires, que l’embrasement est difficile à comprendre car le mazout s’enflamme qu’à haute température, dans les 450°C.
    Mon expérience personnelle de voiture diesel (mea culpa, on ne peut pas être parfait!!! Pour un « écolo », c’est une honte!), m’a appris qu’il y a une dizaine d’années il fallait un préchauffage de quelques minutes avant de pouvoir lancer le moteur; la dernière, qui à 5 ou 6 ans, démarre aussitôt, sans préchauffage! Cela semble en contradiction avec les affirmations données. N’est-ce plus le même carburant dans les bus et les voitures particulières?
    Merci

    • Quelques secondes, pas quelques minutes !
      Et ce délai de préchauffage est réduit à quasiment rien sur les diesels actuels. Le carburant et le même, c’est la technologie qui a évolué (injection directe très haute pression).
      Pour l’embrasement, le scénario le plus probable est de l’huile ou du gasoil se soit répandu sur les turbocompresseurs, qui en fonctionnement peuvent atteindre 1000°C parait-il.

  • un avion russe se scratche dans le Sinaï : allez, les médias, envoyez la musique, ouvrez vos micros aux experts, envoyez vos caméras sur place ! Et faites nous un bon spectacle (attentat? avions hors d’âge? complot ? liens politiques Poutine -Sissi? etc!)

  • J’ai vu les messages de prévention concernant les déjections canines.
    « Ce n’est pas le chien qui est sale, c’est le maître ».
    J’ai l’impression qu’à travers ce genre de message, c’est toute une société qui se rabaisse. Comme si celui qui commet ce genre d’incivilité de savait pas et qu’il fallait se livrer à ce genre d’infantilisme. C’est humiliant pour ceux qui sont propres parce que pendant ce temps, au lieu de punir les fautifs comme il se doit, on leur sert ces propos lénifiants.

  • Devinette : de qui s’agit-il ?
    « Un vrai homme de gauche, et honnête par dessus le marché. Un type profond, au dessus de la médiocrité habituelle des politiques.
    Malheureusement, c’est rare. »
    (commentaire d’un lecteur en bas d’article)
    Réponse :
    http://america-latina.blog.lemonde.fr/2015/10/27/a-paris-jose-mujica-ex-president-de-luruguay-appelle-les-etudiants-de-sciences-po-a-sengager/
    on se disait aussi !!!

  • Une autre devinette.
    Un certain rapport physique avec notre grippeminaud « Républicains », sur la forme, mais apparemment pas sur le fond!
    Qui c’est?

  • Au moment où le tapis rouge est sorti, à Pau, pour Evo Morales, il est intéressant de voir jusqu’où va le sens de la démocratie du Président Bolivien qui souhaite se représenter pour la quatrième fois à la Présidence de son pays. Pour cela, il doit passer par une réforme constitutionnelle qui devrait être entérinée par un référendum en février 2006.
    A ce jour, selon un sondage : 52% des intentions de votes sont contre, 42% pour pour. Voir El Pais de ce jour : C’est ICI
    Evo Morales semble de pas vouloir s’effacer. La démocratie a du mal dans tant et tant de pays…

  • A quand la prise de position de F.Bayrou sur la « Cop 21 » et ses projets pour réaliser une commune, une agglo, et….., il ne s’en cache pas, un pays respectueux des mesures indispensables à promouvoir???

  • ce soir, en traversant la route, Yvonne s’est faite choper par une voiture : l’arrière train.
    Yvonne faisait partie de ces emmerdeuses de chats sauvageons (une dizaine) qui partagent la gamelle des minous avec carte de séjour et collier (environ huit), qui ont un nom : Trompette, Boulette, Léo, Spirou, Zigue, Puce, Mimosa, Lapin.
    On dit, quand on parle de Paul Léautaud, que c’était un vieux misanthrope qui vivait parmi ses chats et restait en recul sur l’évolution de la société. Il faut que je m’intéresse à l’homme (je n’ai que « le fléau » en biblio).
    Yvonne s’est faite choper en traversant la route et, bien qu’extérieure au cercle, elle en avait appris les bonnes manières : ne pas rentrer dans la maison, ne pas se bagarrer avec les autres, la sagesse de l’attente des restes du repas des humains (le midi).
    Dimanche, soir. 16 chats. Un accident. Nous verrons demain. La peau des fesses, Yvonne, pardonne-nous, vous êtes plus nombreux que les réfugiés syriens, comment répondre à ces cliniques vétérinaires qui prennent 75 euros pour une simple vaccination?
    Nous nous retrouverons à Pandémonium, capitale du Paradis Perdu…

  • L’extrait ci-dessous a été relevé ce matin sur le blog de la députée Lignières Cassou:
    « Les inégalités baissent, la pauvreté recule, les émissions de gaz à effet de serre se réduisent, la France est significativement meilleure que ses partenaires européens en matière d’espérance de vie ou de recherche et développement : tels sont quelques-uns des résultats mis en avant par les “nouveaux indicateurs de richesse”, choisis à partir d’une consultation citoyenne, et faisant dorénavant l’objet d’une communication annuelle au Parlement.
    Le premier rapport sur les “nouveaux indicateurs de richesse” a été publié le 27 octobre dernier. Par la loi du 13 avril 2015, le Gouvernement s’était en effet engagé à remettre annuellement au Parlement […] un rapport présentant l’évolution, sur les années passées, de nouveaux indicateurs de richesse, ainsi qu’une évaluation qualitative ou quantitative de l’impact des principales réformes engagées au regard de ces indicateurs et de l’évolution du PIB :
    Désormais, l’évaluation de quelques-unes des mesures phares en cours de mise en œuvre se fera au regard de ces nouveaux indicateurs. Le rapport évalue ainsi 6 réformes majeures en cours de mise en œuvre : le volet entreprises du Pacte ; le volet ménages du Pacte (y compris la prime d’activité) ; le plan Très Haut Débit ; le plan pauvreté ; la réforme du collège ; la loi de transition énergétique. Des évaluations qualitatives, et lorsque c’est possible, des évaluations quantitatives ont été réalisées, notamment en termes de PIB, d’emploi, de réduction des inégalités et de la pauvreté.
    Ce rapport montre que la France a des atouts. Pour 6 indicateurs sur 10, la situation du pays est globalement meilleure que la moyenne européenne. En particulier, la France est significativement meilleure que la moyenne européenne s’agissant du taux de sortie précoce du système scolaire, du taux de pauvreté, du taux de dépenses de recherche et développement, de l’espérance de vie en bonne santé, des inégalités de revenu et de l’empreinte carbone… »

    signé M. Lignières Cassou

  • Voilà.
    C’est bien, on a tout compris. On ne sait pas quoi mais on supportera tout. Il suffit d’allumer tout ce qui s’allume. . Ainsi finirent-ils par gagner ce que jamais l’homme n’avait envisagé : l’humanisme.

  • paroles de « Alertez les bébés », Jacques Higelin (1976)
    Les gens épouvantés
    Fuient le mal qui est en eux
    Quand vous en croisez un dans le désert
    Il trouve encore moyen de détourner les yeux
    Car son frère lui fait peur
    Il a honte de son frère
    Alors il se précipite en pleurant
    Dans les bras du premier Colonel Papa venu
    Qui lui jure la guerre
    Qui lui promet torture et prison
    Pour celui qui a fait à son rejeton
    L’affront d’un regard
    L’affront d’un regard d’amour
    Alertez les bébés !
    Alertez les bébés !
    Moi
    Je veux plonger mon poing
    Dans ta gueule ouverte
    Et te l’enfoncer jusqu’au c?ur
    Jusqu’aux tripes
    Et te les arracher
    Et les brandir à la lumière
    Du soleil
    Alertez, alertez, alertez les bébés !
    Alertez, alertez, alertez les bébés !
    Alertez les bébés !
    J’ai vu
    Un jour
    Cent mille enfants
    Serrer dans leur poing l’étendard
    De l’amour
    Révolté
    Le vent dansait dans leurs cheveux
    Et leurs voix faisaient trembler
    Les murs de Babylone
    Comment veux-tu que l’espoir capitule
    Et qu’on retourne après ça
    Jeter en pâture aux chacals
    Et aux requins
    Ce pur élan de vie
    Jeter en pâture aux chacals
    Et aux requins
    Ce pur élan de vie
    Ce cri de rage
    Alertez les bébés !
    Alertez les bébés !
    Alertez, alertez, alertez les bébés !
    Les rapaces de la mort
    Se sont châtrés les ailes
    Et ils traquent leurs petits dans
    Les corridors des cités grises
    Des sacs de mensonges
    Et des matraques à la main
    Ils font la chasse à l’identité
    Eux qui ont égaré la leur
    Dans les basses-fosses de paperasses
    Eux qui ont égaré la leur
    Dans leurs entrailles repues
    De viande assassinée
    Alertez les bébés !
    Alertez, alertez les bébés !
    Mais les rapaces de la mort
    Se retournaient déjà
    Ivres de massacres
    Que nous avions pris le temps
    D’alerter les bébés
    Et de construire avec les bébés
    Un mur de lumière
    Qui fusille de clarté
    Les yeux clos des morts-vivants
    Des morts-vivants
    Les yeux clos des morts-vivants
    Morts-vivants (x 4)
    Vivants (x 8)
    Alertez les bébés !
    Alertez, alertez les bébés !

  • Contribuable Palois

    Le premier tour des élections alimente les commentaires et ce 9 décembre 2015 je relève les accroches de deux articles du quotidien Le Monde :
    1er article
    ‘’ Le parti d’extrême droite se targue d’avoir convaincu beaucoup plus d’électeurs que lors des municipales. Or s’il améliore ses scores, c’est surtout grâce à l’abstention’’.
    2ème article
    ‘’ Elections régionales : pourquoi les abstentionnistes n’auraient rien changé au résultat
    Objet des critiques des uns et de la convoitise des autres, les Français qui n’ont pas voté au premier tour auraient, très probablement, voté comme les autres’’.
    En somme, chacun, même au Monde trouve une bonne raison pour justifier SA conclusion.

  • voilà qui me rappelle une ville dont je connais le nom :
    https://www.youtube.com/watch?v=9LlLUlkbMuM

  • Il y a 20 ans, la France était le deuxième pays du monde où il faisait le mieux vivre. Elle n’est plus classée parmi les 20 premiers, c’est à lire ICI sur BFM.

    • «La France est un pays où il fait bon vivre, mais reste à la traîne comparé à nombre de ses voisins. »
      Pour le calculer, l’ONU s’appuie notamment sur des données telles que l’espérance de vie à la naissance, le niveau d’éducation, ou le revenu par habitant.
      La définition donnée par l’ONU pour identifier un pays où il fait bon vivre est on ne peut plus contestable.
      La notion de «bon vivre» n’est pas quantitative mais qualitative; c’est un ressenti et pas une quantité de biens culturels ou matériels.
      Si on se base sur les trois données citées:
      1°) L’espérance de vie à la naissance, c’est-à-dire le nombre d’années «probables» à vivre dépend des conditions dans lesquelles cette vie sera accomplie. Ce n’est pas parce qu’on vit plus vieux qu’on est plus heureux!
      2°)Le niveau d’éducation: Plus on sait de choses, plus on doute! Si bien des intellectuels se tournent vers la religion c’est que le plus savoir génère l’angoisse. Ils se réfugient alors dans l’irrationnel.
      «Aux innocents les mains pleines» dit le proverbe. Les plus heureux ne sont pas les plus instruits, ce sont les plus sages, valeur non quantifiable.
      3°)Le revenu? Il joue un rôle sans doute pour pouvoir vivre dans le type de société où il est obtenu.
      Jadis il faisait bon vivre en Polynésie, il fait bon vivre au Boutan, avec peu de biens grâce à une vie communautaire égalitaire et partagée.
      Dans les sociétés occidentales on considère qu’il doit couvrir non seulement les besoins de base, fort chers car le profit est essentiel, mais il doit permettre en plus d’assouvir ses pulsions d’accumulation de biens matériels. Après l’obtention, on est malheureux car on en veut plus. Est-on vraiment heureux?

  • http://www.boursorama.com/actualites/allemagne-des-communes-se-lancent-dans-les-autoroutes-pour-velos-a619e3da7403cb1c17202bf9d89b9581
    « On » en est où à Pau d’une piste cyclable protégée centre-université ?
    « On » préfère mettre lamentablement l’argent dans un nouveau stade de rugby ou une nouvelle salle de spectacle tout en racontant toujours les mêmes niaiseries politiciennes ? Vous avez dit Pau, ville verte, avec des milliers d’étudiants bloqués dans des embouteillages entre le centre et l’université à 2 km de là ?!

    • Tarbes compte désormais un large parking relais aux échangeurs autoroute Est et Ouest (ce dernier étant presque achevé). Mieux vaut tard que jamais… Je parle pas de Pau où il faut être minable pour ne pas être capable de faire ça.

  • Probablement que Mme Lignières Cassou ne lit pas les journaux, ni qu’elle ne regarde la télé pendant les vacances parlementaires.
    Sur le blog de  »Martine » on trouve:
     »
    MARTINE
    ‏@Lignierescassou
    Bonne décision de F Hollande : pas d’inscription dans la Constitution de déchéance de nationalité
     »
    A-t-elle au moins compris ce que le président Hollande a dit dans ses voeux aux Français ?

  • J’ai passé la soirée du nouvel an dans une soirée privée organisée par le Club de Rugby de Saint-Médard.
    Ambiance jeune et très agréable. Les jeunes s’étaient même habillés. L’animation était assurée par deux très jeunes filles d’Argelos (64).
    On a bien suivi (pas jusqu’à la fin quand même).
    La Marseillaise a été au répertoire de la soirée (la version de Rouget de Lisle et non celle de S. Gainsbourg). Elle a été reprise par la salle, par tous les jeunes et les danseurs de manière très naturelle et pas du tout déplacée.
    Il parait que c’est assez courant.

  • Questionnement.
    Il ne porte pas sur le bien fondé ou pas de la proposition de déchéance de nationalité mais sur les réflexions très critiques à propos du comportement de la ministre de la Justice.
    On lui reproche de ne pas mener la défense de la proposition et de ne pas démissionner puisqu’elle n’est pas d’accord.
    A ce sujet donc, il me vient certaines réflexions et questions pour lesquelles, par incompétence, je n’ai pas de réponse.

    Quel est le ministère responsable de la décision d’attribution de la nationalité?
    Dans mes recherches, très superficielles c’est vrai, je vois apparaître le Préfet, le ministère de l’intérieur, parfois l’avis du ministère des affaires étrangères, nulle part celui de la justice.
    Quel est le ministère qui décide de la perte de la nationalité?

    Si c’est, dans les deux cas, le ministère de la justice, par le biais de ses représentants sur le terrain, ces reproches sont fondés.
    Si ce n’est pas le cas, comme je le crois, C.Taubira, puisque ce n’est pas de sa responsabilité ministérielle, peut très bien, à partir des propositions initiales, donner son opinion, opinion toujours supposée révisable tant que le texte du projet définitif n’est pas libellé. Pour les mêmes raisons, elle n’a pas à démissionner, sauf si on l’oblige.
    Par contre, que le premier ministre ou celui de l’intérieur s’en charge, cela me semble évident.
    Si la loi est adoptée, on peut admettre (serait-ce le cas?) que les conditions d’attribution ou de déchéance, changeraient; elle fournirait peut-être à la justice un nouveau pouvoir, celui de décider de la déchéance, en sus de la peine définie pas l’acte.
    Dans ce cas, C.Taubira pourrait considérer qu’elle est obligée d’appliquer des décisions qui n’étaient pas prévues dans le contrat qui l’avait décidée à accepter, avant, le poste. On pourrait alors s’étonner, à partir de ce moment là, qu’elle ne démissionne pas!

  • les bonnes blagues de la Rép : http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2016/01/14/pau-frederique-espagnac-abandonne-son-mandat-de-conseillere-municipale,1301478.php#reactions
    agrémenté de mon commentaire dans ce quotidien (présomption de censure oblige):
    La Rép : « Touchée par la loi sur le cumul des mandats, la sénatrice Frédérique Espagnac quitte le conseil municipal de Pau. Elle siégera au Sénat et au conseil régional à Bordeaux »
    Euh!… si elle siège au Sénat ET au conseil régional, elle ne cumule donc pas? Non monsieur, le cumul commence à partir de trois mandats . Dormez, petits lapins!

    • Une approche des quartiers sensibles beaucoup plus large que celle où le débat médiatique ou politique habituel nous restreint.
      Pour revenir à nos préoccupations très locales, la corrélation entre la non participation aux élections et le clientélisme est intéressante. On aurait bien envie d’y voir une relation de cause à effet et de rendre le vote obligatoire ; en plus du non cumul des mandats bien sûr.
      Sauf pour Frédérique Espagnac que je trouve charmante. Voyant ma surprise lors de son élection au Sénat, un maire d’un village voisin qui avait participé au scrutin m’avait précisé qu’elle irait loin.
      J’ai tendance à le croire car ce maire a un très bon jugement, même (ou parce que) s’il serait plutôt tendance « Debout la France » dans un village très majoritairement socialiste.

  • Citations de George Orwell (1903-1950)
    « En ces temps d’imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire. »
    « Le langage politique est destiné à rendre vraisemblables les mensonges, respectables les meurtres, et à donner l’apparence de la solidité à ce qui n’est que vent. »
    « Il est des idées d’une telle absurdité que seuls les intellectuels peuvent y croire. »

  • Pour ceux qui maitrisent l’anglais, allez donc découvrir comment la France est classée 8è sur 60 dans le classement annuel de la World Bank. C’est ICI
    Notre pays excelle en :
    Position n°1 Influence culturelle
    4 Héritage (ou Patrimoine)
    6 Puissance
    mais globalement, l’esprit d’entreprise, l’innovation sont freinés etc.
    A vous de triturer les chiffres et leur faire dire ce que bon vous semble. Ce qui nous tire vers le haut du classement, c’est notre passé. Il y a urgence, à la France, d’être reconnue pour autre chose…

    • Le classement que vous mentionnez n’est pas établi par la Banque mondiale mais par des consultants pour le compte de US News and World Report, un media américain privé.
      La Banque mondiale n’a rien à voir là dedans. Pour mémoire, La Banque mondiale n’établit pas de classement des pays, si ce n’est par rapport à leur PIB.

      • Merci pour la rectification quant à la source. Il n’en reste pas moins que ce rapport a des conclusions très proches de celui du World Forum de l’an passé. La France : un pays, encore bien placé, qui a des atouts puisés dans son passé mais qui semble totalement figé quant à son avenir (en dehors de quelques cas d’exception). En un mot : « La France, musée du Monde »…

        • Absolument d’accord. Mais la Banque mondiale, organisme inter-gouvernemental, se garderait bien d’écrire des choses pareilles!
          Il peut être intéressant également de consulter le classement annuel des Nations-Unies en matière de développement humain. La France y perd régulièrement des places et se retrouve en 2015 seulement 22ème sur 188 pays!
          le lien: http://hdr.undp.org/en/countries/profiles/FRA

        • « La France, musée du Monde »…
          Cela me fait penser à « Guggenheim » et le levier de développement que constitue ce musée pour le pays basque.
          Ou à Paris, tout simplement.

  • Lu dans Sud Ouest de ce dimanche :
    « Pôle emploi : nouvelle règle de fonctionnement
    La plupart des nouveaux demandeurs d’emploi doivent désormais s’inscrire à Pôle emploi sur Internet et non plus au guichet.
    A partir du 1er février, ce sera le cas dans 6 nouvelles régions dont l’Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, et le Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. »
    encore une mesure qui dépasse les autres dans l’incongruité. Ceux qui n’ont plus de boulot n’ont pas forcément internet chez eux (un abonnement internet, c’est environ 45 euros/mois), quand ils ont un vrai logement à eux;. Cette mesure éliminera nombre de gens qui ainsi n’apparaîtront plus dans les rapports ministériels.
    On attend le pointage mensuel des retraités par internet afin de mieux recenser ceux qui sont morts et dont il n’est plus nécessaire de verser la pension.
    On attend le pointage mensuel des gens hospitalisés et des vieux en hospices pour mieux recenser les frais de la Sécu et permettre de couper le robinet dès qu’un patient décède, ou ne se déclare pas.
    Idem avec la CAF, les cantines, des lycées et collèges.
    Bonjour chez vous !

    • Je crains que l’article de SO soit trompeur. Je ne crois pas qu’il soit prévu d’obliger les chômeurs à s’inscrire par internet. Par contre, la nouveauté qui va être testée en Aquitaine est de permettre aux chômeurs qui le souhaitent de remplir l’ensemble de leurs obligations par internet, sans avoir à se déplace à l’agence. Cela peut présenter un avantage en matière de gain de temps et d’argent pour de nombreux chômeurs.

  • comme un bon idiot, j’ai souri à l’info qui disait que personne ne viendrait faire la nique à Sarko pour l’émission « des paroles et des actes » de ce soir, sur France 2. Macron, Cambadélis et d’autres se sont exonérés d’un débat médiatique en prime time.
    A l’heure où démarre l’émission, seuls sont présents Pujadas et Sarkozy. Là, je n’ai plus souri. Pourquoi ? parce que les tenants du Pouvoir se sont défilés comme des lâches, parce que Sarkozy a tribune ouverte, sans contradicteur. Parce que la « gauche » au Pouvoir est dans un parfait brouillard et que les politiques s’engluent dans leur propre boue.
    J’achève par ailleurs le bouquin de Philippe Pujol (« la fabrique du monstre »). Dix ans d’enquête sur Marseille, par un journaliste marseillais. Le fonctionnement de ce système n’est que le reflet, semble-t-il, de ce qui se passe dans toutes les villes, moyennes et grandes. Très instructif.
    Dans le petit Journal de Canal+ (qui saucissonne souvent trop l’actu), ce soir la signature par Sarkozy de son bouquin. Ils interviewent rapido les acheteurs du book. Un en a 15 exemplaires dans sa musette. « Qu’allez-vous en faire ? » demande le journaliste. « c’est pour les offrir à mon cabinet d’avocats » lui répond le gars. 70 000 est un très bon chiffre de vente pour les ouvrages politiques. Il suffit d’avoir suffisamment de troupes pour augmenter le volume de ventes. A quelques millions d’exemplaires vendus, Sarko pourra payer sa campagne sans passer par Bygmalion, bouducon !

    • Tout à fait d’accord avec vous Karouge. Par ailleurs il paraît que le Qatar a acheté un nombre impressionnant de ce livre. Ils ont les moyens eux de dépenser inutilement.

    • La sortie de M. Sarkozy sur le paquet neutre me fait penser à Nadau :
      « ils nous pourrissent la vie en voulant nous la sauver »
      https://www.youtube.com/watch?v=83n7jGnzQck
      A propos, je cherche (entre autre) à comprendre le succès de Nadau en Occitanie. Il y a certes la valeur du groupe mais il y a aussi le récepteur. Je n’ai jamais trouvé une véritable analyse critique sur le phénomène Nadau.
      Je trouve que le répertoire joue beaucoup (trop) sur l’émotion et que les paroles sont d’inspiration très libérale avec des côtés libertaires.
      Une synthèse de Sarkozy, Le Pen et de l’évêque actuel de Bayonne. L’air du temps en quelque sorte.

      • « Populiste » est ce qui caractérise le mieux Nadau à mon avis, ce qui colle assez bien avec les deux premiers personnages que vous citez. Quant au 3ème je ne le connais pas.

        • Pour moi, Nadau est le personnage qui symbolise le mieux notre piémont des Pyrénées au sens large. Je m’identifie à 110% dans les paroles de « L’immortèla » (L’édelweiss) que, semaine après semaine, je poursuis dans nos montagnes. Il est aussi un pur représentant de ce qu’était la tradition des Troubadours dans la France d’Oc. Ce populisme là, je ne le crains pas…
          Au moment où nous rebaptisions AltPal en AltPy, je me suis demandé qui interviewer pour parler de tout notre région au sens le plus large ? Je n’avais trouvé qu’un seul nom : Nadau à qui j’ai demandé une interview que je n’ai pas obtenue. A relancer…
          Relisez donc la traduction de l’Immortella. Un pur bonheur :https://www.youtube.com/watch?v=nnXm_Eo4KDk

          • « Que i a hère de causes darre l’immortèla » (Il y a beaucoup de choses que l’on peut mettre derrière le mot immortelle).

  • Contribuables palois

    Trouvé ce matin dans mes courriels une publicité SNCF pour les billets  »TGV 100% Prem’s ». On m’y allèche
     » VOYAGEZ EN TRAIN à prix 100% Prem’s , dès 25€
    Profitez des meilleurs prix jusqu’à la dernière minute pour partir vers Lyon, Lille, Bordeaux… et bien d’autres destinations en France »
    Or à regarder de près c’est assez mensonger. Beaucoup de destinations possibles en France …mais RIEN comme offre ouverte pour notre secteur, rien n’est proposé pour Pau, Tarbes, Saint-Jean de Luz, Bayonne ou Dax qui sont totalement ignorés. Nous pouvons regarder passer les TGV , nous pouvons aider la SNCF par nos impôts, mais oubli toal au moment des promotions Prem’S . On se demande pourquoi nous sommes méprisés à ce point.

    • Comme vous le dites vous même, la pub indique « TGV 100% Prem’s ». Il s’agit donc bien des TGV uniquement et pas des TER. Cette pub n’a donc rien de mensonger.
      Aucun mépris dans cette offre purement commerciale qui vise à un meilleur remplissage de certains TGV.
      J’utilise souvent les billets Prem’s quand je connais un voyage suffisamment à l’avance, les économies sont substantielles.
      Que les TER soient trop chers et trop souvent en retard ou tout simplement annulés, c’est vrai, mais c’est une autre histoire. Que fait donc M. Alain Rousset pour améliorer la situation, puisque le transport des voyageurs est une des prérogatives importantes de la région?

      • Contribuables palois

        @Emile64: si ce n’est pas mensonger c’est pour le moins discriminatoire quand ça n’est pas prévu pour Bayonne, Pau ou Tarbes. Vous dites utiliser des Prem’s mais ne dites pas comment vous vous procurez des billets alors qu’ils ne sont pas en vente chez nous.
        au cas où vous l’ignoreriez des TGV passent à Pau, et nous ne comprenons pas que le  »remplissage » des TGV de (ou vers) Paris ou Tours avec des passagers de notre région pyrénéenne ne puisse se faire avec des  »Prem’s » quand c’est ouvert aux Bordelais pour aller comme pour revenir de Paris ou Tours.

        • Vous écrivez vraiment n’importe quoi! Je n’ai aucun problème pour acheter des billets Prem’s Pau-Paris, soit sur Internet soit directement au guichet de la gare. Les Palois ne sont en rien discriminés.

  • Bonsoir les acteurs,
    Si on parle buzz, il aurait fallu disserter, dans notre monde Bayarnais, de l’ avènement de yalto(l’ accoustète du janot) et de la chèvre. Coup double garanti!
    Vive A&P , ses éditeurs, ses lecteurs et ses détracteurs!!!!
    PS: Heureusement qu’ il y a des capitalos pour redistribuer les richesses!
    La fuite des cerveaux est REALITE!!!!
    Commencez par vous en préoccuper!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Fini la récréation…
    Remercions nos Capitaines d’ Industrie comme Eymeric d’ Arcimoles pour sa participation au développement international de l’ Aéronautique au profit notamment du Sud-Ouest.
    Carton rouge à Christian Pées qui cumule les fonctions…pour quel résultat ?:
    Merci aux coopérateurs fondateurs de me convaincre!

  • des trucs amusants dans « des papous dans la tête » de ce jour et peu de pub perso pour les découvrir:
    http://lepetitkarougeillustre.com/

  • Quel est l’objet des sondages hebdomadaires « la question de la semaine », puisque leurs résultats ne sont ni publiés ni commentés?

  • Information pas forcément connue.
    Bien des palois amateurs de champignons ou de promenades ont eu l’occasion, voire l’habitude, de s’oxygéner en arpentant la forêt du Bager; ce temps est peut-être révolu car une grande partie de cet espace serait en voie de disparition, avec tout son cortège floristique et faunistique, pour le plus grand bien des exploitants des carrières qui fournissent la construction des routes, autoroutes, LGV sans doute.
    Un vaste projet destructeur, très discret, de notre belle forêt du Bager se met en effet en place , 200 hectares seraient transformés en carrière…
    Pour plus+ d’information…
    ‪http://amis-foret-bager-oloron.jimdo.com/
    ‪https://www.facebook.com/non.carrieres.forets.bager.oloron/timeline

  • Je vois que je n’ai même plus droit à un article pour ce que j’écris, dont acte.
    Pendant que l’on néglige mes documents qui ont donné lieu à une recherche originale et sont vraiment informatifs, AltPy publie en une des textes hâtivement écrits qui ne font que copier (mal) ce que tout un chacun peut lire dans les media nationaux (exemple: Brexit, yes!).
    Ce n’est pas comme cela que vous gagnerez des lecteurs. Et vous n’aurez plus de devinette, na!

    • 10h49 : Émile nous envoie une proposition d’article (en fait juste quelques lignes donnant la réponse à sa devinette de dimanche)
      13h49 : Émile se plaint que son article n’a pas déjà été publié. Apparemment les bénévoles d’AltPy doivent être à son service séance tenante dès qu’il leur fait l’honneur de leur envoyer sa prose.
      Sur le fond : il me semble que vous pouvez parfaitement publier la réponse sous forme de commentaire dans votre premier article

      • Ah! Ah! Vous n’avez même pas vu que la solution était déjà postée (par Karouge) et vous n’avez donc rien compris au problème que j’ai soulevé.
        Votre réaction ne saurait mieux démontrer que j’avais raison, à savoir que mélanger la solution avec la question ne pouvait que créer la confusion (cf. mon dernier commentaire adressé à un passant).

        • Au temps pour moi, vous soulevez en effet un problème critique, qui est « où placer la réponse à la devinette du dimanche ». Ca mérite clairement une réunion de rédaction en urgence.
          Mais je réitère : vous l’auriez posté en commentaire, cela aurait été très bien.

          • Le fait est que la direction d’Altpy a délibérément dénaturé mes deux articles qui portaient sur des questions autrement plus essentielles que les thèmes habituellement traités, comme, par exemple, la transparence des collectivités locales ou la théorie de l’évolution.

          • « vous l’auriez posté en commentaire, cela aurait été très bien ». J’adore!
            A vrai dire, c’est que je comptais faire au départ, pour ne pas courir le risque d’une amputation, mais vous m’avez vous même expliqué, dans un courriel, qu’il était impossible d’insérer une photo dans un commentaire . Or la photo est partie intégrante de la solution de la devinette.
            A AltPy, on n’est pas à une contradiction près….

          • Je vous ai en effet expliqué qu’on ne pouvait pas facilement inclure une photo directement dans un commentaire. Mais je vous ai aussi expliqué ce qu’il fallait faire pour mettre la photo sur un hébergement public et mettre en lien dans le commentaire. Démonstration : http://www.cjoint.com/c/FBxsOfEGx4Y

          • D’une part, elle est sur un lien et non directement visible.
            D’autre part, cette photo m’appartient. De quel droit la postez vous sur internet?

          • C’est bien du Emile. De suite les grands mots : De quel droit ??? Pour ma part, je fais de milliers de photos. Elles sont principalement sur mon blog et à la disposition de tous. Je considère que la nature ou les êtres vivants que je photographie ne m’appartiennent pas.

          • C’est bien du Boutin. Il n’y a jamais de bouton « répondre » quand c’est lui qui écrit.

          • Ce Super Etendard n’est probablement pas un fruit de la nature ni un être vivant, mais, je le concède, il ne m’appartient pas.

      • « Apparemment les bénévoles d’AltPy doivent être à son service séance tenante dès qu’il leur fait l’honneur de leur envoyer sa prose. »
        j’ai pris l’initiative de mettre en ligne la devinette le 20 (dimanche), car je trouve que c’est amusant et donc partageable. Bien entendu, quand on voit le nombre de participants à cette énigme, on se dit qu’un article sur l’ours aurait plus plu. Aujourd’hui (le 23), en fin de matinée, Emile envoie la solution. Donc, je l’ai mise en ligne, avec une rectification du titre et la photo jointe, sans créer de nouvel article, celui-ci n’étant pas nécessaire (sauf s’il avait consisté en un développement présentant un certain intérêt global).
        Ce qui est amusant au départ devient au final déplaisant. Y compris les commentaires d’Emile : « Mais comme ils ont décidé de placer la solution au même endroit que la question (contrairement à mes voeux), on n’y comprend plus rien. »
        L’article se déploie dans un fil logique, désolé !
        Désormais je ne mettrai en ligne que mes propres articles.

  • Attention, ALERTE!
    Si vous utilisez comme lessive la marque LE CHAT, faites bien attention qu’un vrai chat n’entre dans la machine, attiré par l’appel de la marque! Nous venons d’en faire l’expérience, raison pour laquelle nous vous prévenons. Les conséquences peuvent s’avérer catastrophiques. En effet, si le chat (Milou) est ressorti de la machine parfaitement propre et dénué de puces et tiques, le linge quant à lui est complètement déchiré, sans possibilité de rapiéçage. Mais si vous aimez les barres chocolatées, un bon conseil :mangez-les d’abord, et ne remplissez qu’ensuite le formulaire de remboursement…
    info : http://www.leparisien.fr/societe/mars-rappelle-ses-barres-chocolatees-en-allemagne-et-aux-pays-bas-23-02-2016-5571103.php
    https://www.youtube.com/watch?v=c3K7_jG1IbE

  • une analyse qui diffère sur les derniers événements qui ont touché les fêtes du Nouvel an en Allemagne, et en Europe : https://joellepalmieri.wordpress.com/2016/01/29/et-si-cetait-la-guerre/

  • Comme chacun sait, M. Bayrou a condamné à mort durant l’été 2015 le théâtre du Monte-charge, bien qu’il fut le seul lieu de Pau à offrir une programmation théâtrale exigeante et diversifiée.
    Cependant, si vous vous rendez sur le site web de la mairie, vous trouvez toujours une page dédiée à ce théâtre ( http://www.pau.fr/223-theatre-monte-charge.htm ).
    Entre autres compliments, on peut y lire notamment  » Le Théâtre Monte-Charge s’inscrit pleinement dans la politique d’animation culturelle de son territoire en proposant des spectacles populaires et de qualité mêlant musique, théâtre et humour ».
    Amusant, non?

  • (il y a 100 ans, Verdun)
    Ne me demande rien, c’est l’heure. L’heure de toutes les heures qui ont sonné au dessus des clochers. Maintenant, embrasse moi. Faisons sonner les cloches. Que les villages résonnent de notre baiser. Nous avons perdu toutes les guerres que nous n’avions pas cru encore se renouveler et nous voici ici, embrasse moi, ne me demande rien, écris moi, peut être cela quelque temps nous survivra, mais je sais que l’heure a sonné de nous quitter et que peu d’entre nous survivront. Embrasse moi. Non. Garde ce baiser pour le souvenir que tu conserveras de moi. Je pars. Je ne voulais pas partir. Je pars et ne reviendrai pas, tu le sais. J’écrirai. J’écrirai au chant du coq, au crépuscule des dieux, et la journée, sous le foin âcre des canons, je me battrai. Tant d’hommes qui, comme moi, ne voulaient pas y aller. Tant d’hommes qui ont compris, alors, que la guerre ne servait que ceux qui ne la faisaient pas, mais dont les clairons sonnaient au delà des nations. Peuples crédules et miséreux, riches radins et peu miséricordieux, ne me demande rien, c’est déjà peu, si l’heure de ta miséricorde embouche son vieux jazz, loin de chez toi qui plante tes ongles dans la peau marbrée d’une femme jalouse ce chant félibre, qui sait, par l’Histoire traversée de ta vie citoyenne. Embrasse moi.Ne me demande rien. Aujourd’hui est ici, sur ce banc, amants maudits qui faisons de nos vies un cauchemar inouï. Embrasse moi et demande moi tout car l’offre se négocie, soldes, challenges, emprunts et crédits, mille façons de se faire baiser, alors, tes lèvres, quelle volupté ?
    AK Pô
    2602016
    Ptcq
    https://www.youtube.com/watch?v=cOtGQXW91J0

  • Le salon de l’agriculture met en valeur toutes les activités agricoles; tout est merveilleux: la beauté des bêtes, les litières très propres, de la paille fraiche pour ne pas salir les fesses des porcs, la tendresse des propriétaires pour les agneaux , les possibilités de caresser les gentils veaux…..
    Ailleurs, c’est l’abondance de l’autre bout de la chaîne, celui des produits finis que l’on peut déguster, acheter naturellement.
    Les émissions ne manquent pas pour nous montrer cet étalage de viande, de foie gras, de saucissons ….., d’éleveurs entrain de caresser les bêtes qu’ils disent aimer.
    Il manque je trouve l’espace intermédiaire entre les deux; celui qui occuperait une surface où tous les admirateurs et les « amis » des bêtes, des veaux, vaches ,cochons, couvées, seraient obligés de passer: un abattoir en pleine activité qui permettrait d’informer tous les visiteurs sur le fonctionnement de la filière élevage. Chacun pourrait y voir les porcs, les agneaux, les veaux qui attendent leur tour….
    De la transparence, tout le monde en réclame je crois: alors!!!C’est le moment!

  • Même pas droit à un petit mot de félicitations pour avoir trouvé la solution de la devinette du dimanche plus vite que les béarnais de souche et les randonneurs expérimentés? Pourquoi suis-je victime d’un tel ostracisme?

    • « Pourquoi suis-je victime d’un tel ostracisme? »
      Parce que le rédacteur des devinettes est un méchant homme, tiens !
      Celle de dimanche prochain sera plus difficile à trouver. Concentrez-vous dès maintenant si vous voulez avoir les félicitations du photographe !

      • BB, qui lui n’est pas aussi méchant que vous, devrait être content de mes services puisque je suis quand même à l’origine de cette nouvelle rubrique grâce à laquelle AltPy a doublé son lectorat en quelques semaines!

  • Appel de Pau à signer sans modération pour la préservation de la planète:
    http://anv-cop21.org/appel-de-pau-stop-aux-forages-eaux-profondes

    • Avant d’écrire cet appel, il faudrait avoir un minimum de connaissance du sujet.
      Je ne comprends pas que les organisateurs de cette pétition et les signataires ne soient pas tous les jours devant le CSTJF de TOTAL, et par la même occasion TIGF qui est en face et les nombreux sous traitants qui sont a proximité (Varel, etc…) pour exiger la fermeture immédiate de ces sociétés et la mise au chômage immédiat de 5000 personnes environ sur l’agglomération paloise.
      J’ose espérer qu’aucun n’utilise des produits pétroliers ou leurs très nombreux dérivés et qu’ils s’éclairent à la bougie…pôvre France !

      • « il faudrait avoir un minimum de connaissance du sujet. »
        Pensez-vous réellement avoir un minimum de connaissance du sujet?
        « pôvre France! »
        La lamentation n’est-elle pas dans le raisonnement qui consiste à utiliser, comme la CGT, le chantage en mettant en parallèle les centrales, les complexes pétroliers et le chômage! Tout ce personnel pourrait être recyclé, après formation, dans des emplois spécialisés, très recherchés car , hélas peu utilisés(!), dans le démantèlement et la reconversion vers d’autres horizons économiques beaucoup plus en rapport avec les besoins de l’humanité. Nous avons un retard considérable à combler, en Europe et dans le monde, dans le domaine de la production d’énergie propre!
        Il est temps de passer de l’anthropocentrisme à l’héliocentriisme!

        • Cher GV, je trouve que vous avez beaucoup de mérite à répondre à un commentaire aussi indigent et affligeant. « pôvre Sango! » dirais je.
          Comme vous le notez vous même, il ne s’agit évidemment pas de supprimer des emplois mais de réussir la transition énergétique par la reconversion des industries pétrolières et minières et le développement des filières industrielles et énergétiques d’avenir. Hélas, comme dans beaucoup de domaines, la France est particulièrement en retard sur ce terrain.

  • M. Habib (Député) s’inquiète du devenir de l’usine Abengoa et souhaite que les partenaires de la Sobegi et les coopératives agricoles reprennent la part d’Abengoa dans l’usine de bio-éthanol de Lacq.
    Je n’ai pas entendu la CCI sur ce dossier industriel. Par contre, je lis beaucoup d’articles sur les aéroports locaux.

  • Excellente vidéo à:
    https://www.youtube.com/watch?v=2N7Qea39Ego
    Si certains se sentent concernés, ce n’est pas fortuit!

    • En partie d’accord, seulement.
      L’anglais est une langue « orale » alors que le français est une langue « écrite ».
      L’anglais est la langue internationale, et celle du « business » (pardon, « des affaires »). Logique qu’avec la mondialisation et le règne de l’argent roi cette langue nous envahisse.
      Par ailleurs, certains mots anglais très usuels n’ont pas d’équivalent exact en français, par exemple « encadrement » n’est pas un équivalent exact de « management ».

      • « L’anglais est une langue « orale » alors que le français est une langue « écrite ». »
        Je vous propose de relire Shakespeare, Joyce, Bronte, Dickens, en regardant juste de l’autre côté de la Manche..
        Il ne faut pas confondre la « langue anglaise », qui a autant de titres de noblesse que le français, et le sabir international qui tend à s’imposer aujourd’hui, ânonné par des gens qui utilisent 300 à 500 mots tirés de l’anglais, au grand maximum. Cet outil de communication provient de l’anglais (ou plutôt de l’américain) mais n’est pas de l’anglais.
        Il en résulte hélas un énorme appauvrissement du langage, comme le savent bien tous les scientifiques francophones qui se sentent forcer à publier en anglais ou à faire leur communications en anglais. Les seuls à tirer leur épingle du jeu sont les anglophones. Que cela soit un effet de la domination des Etats-unis sur notre monde est une évidence.
        Bien entendu, toute langue est d’abord le reflet d’une culture, c’en est même un élément essentiel. C’est pour cela que beaucoup de mots d’une langue donnée n’ont pas d’équivalent direct dans une autre langue. En nous abandonnant aux anglicismes, en laissant se développer en notre sein ce cancer, nous perdons un peu de nous même et nous nous affaiblissons irrémédiablement.

  • attentats de Bruxelles ce matin.
    Me revient cette chanson, comme un baume au coeur des hommes :
    https://www.youtube.com/watch?v=cZfDRQ_kKOw

  • « Pôvre France ! » Pour essayer de combattre la banalisation de cette exclamation, considérée comme une évidence. Une question. Qui a dit et quand ?:
    « La pourriture n’est pas générale. La grande majorité du parlement, de l’administration reste saine. ».
    Il s’agit d’un homme politique local. Il a été candidat à la Présidence de la République.

    • Jean Saint-Josse

      • Cette citation paraît difficilement attribuable à un traditionaliste. Elle n’est donc pas de M. Saint-Josse. Pas davantage de M. Nilhous et encore moins de M. Tixier-Vignancour.
        Elle pourrait être de M. Bayrou qui, politiquement, est dans la même lignée que l’auteur (Catholique Social).
        Il s’agit d’une citation d’Auguste Champetier de Rives, député et sénateur des P-A. Une figure politique majeure du pays. Rien que ça…
        La citation date du 14 janvier 1934, c’est-à-dire d’une période bien troublée.
        M. Champetier de Rives a été candidat MRP à la présidence de la république en 1947 contre M. Vincent Auriol (SFIO). Il fut ministre sous la IIIe République et président du Conseil de la République sous la IVe République.
        Il refusa de voter les pleins pouvoirs à Pétain le 10 juillet. Il se retira dans les PA (Castetis) où il dirigea le mouvement Combat. Il fut le premier chef de parti à reconnaître l’autorité du général de Gaulle en qualité de chef de la France libre et fut membre de l’Assemblée consultative provisoire à la Libération.
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Auguste_Champetier_de_Ribes
        Je suis tombé par hasard sur un livre à l’Espace Leclerc-Université:
        Auguste Champetier de Ribes, 1882-1947 : la foi dans la République de Philippe Dazet-Brun ; Ed. Gascogne ; 2015.
        En fait j’ai trouvé… ce que je cherchai.

        • Avec une devinette comme ça, vous êtes sûr de gagner !
          On pouvait se douter quand même que ce n’était pas relatif à l’époque actuelle.

      • Comment, mais c’est inadmissible! Emile ne se trompe jamais! Bon, d’accord, ce n’est pas la devinette dominicale. Mais je l’attends au virage, dimanche prochain, entre Nihous et Saint Josse! Ah ah !

  • Je suis heureux de vous proposer cette page ou vous pourrez consulter un large choix de ELECTRIC FAN, à la technologie avancée et au design futuriste.
    L’ELECTRIC FAN constitue un élément de réponse bienvenu au défi posé par le réchauffement climatique:
    http://www.independent.co.uk/extras/indybest/house-garden/best-electric-cooling-fans-10311161.html

  • « Pour éviter que les élèves ne sortent dans la rue, plus de la moitié des proviseurs de France les autoriseraient à fumer dans la cour. Des associations anti-tabac vont porter plainte. »
    Elles ont raison ; que font les associations de parents d’élèves? Quelle est la décision des proviseurs palois sur ce sujet?.
    On empêche nos enfants de se faire tuer devant les lycées et on les laisse se faire tuer à petit feu à l’intérieur!! Une honte, d’autant plus que les élèves des lycées ne sont pas tous majeurs!

    • D’autant que cette surenchère sécuritaire est totalement inutile. Un dingue qui voudrait un carton devant un lycée n’aurait pas besoin d’attendre que les fumeurs sortent dans la rue.

    • Il me semble que le tabagisme est un sujet intéressant.
      Nombre de personnes savent qu’elles sont accros, qu’elles risquent fortement d’en mourir, que leur peau va devenir grise et leurs dents pourries, mais elles fument quand même !
      Je crois que le fumeur est un toxico possédé par sa drogue. S’il pouvait avoir un regard objectif dessus… Qu’est-ce que vaut le plaisir de fumer… par rapport à ce que cela coûte financièrement, aux problèmes de santé engendrés, et au fait de laisser ses proches endeuillés prématurément (donc de leur faire beaucoup de mal) ?
      Pour reprendre une vieille campagne de pub des années 80, « la drogue, c’est de la merde ! »

  • « d’autant plus que les élèves des lycées ne sont pas tous majeurs! » dit GV. A vrai dire, la très grande majorité des lycéens sont mineurs.
    D’accord avec vous sur le fait que ni les élèves ni le personnel ne devraient avoir l’autorisation de fumer à l’intérieur de l’enceinte des établissements scolaires. Du reste, il devrait en être de même à l’université.
    Mais le vrai problème est le fait qu’une partie importante de la jeunesse continue à fumer malgré les campagnes anti-tabac. D’après les données disponibles, un adolescent sur trois fume, au moins de temps en temps. C’est énorme!
    La responsabilité des buralistes est grande: En face du lycée Barthou, n’importe quel adolescent mineur peut acheter des cigarettes sans problèmes. Reste aussi, évidemment la responsabilité des parents: ceux qui fument ne devraient pas s’étonner que leur progéniture suive la même voie.

  • Attention! Rendez-vous pour tous à la manif aujourd’hui à 10h30 Place de Verdun sous la banderole d’Alternatives Pyrénées!

  • Enormément de monde ce matin dans les rues de Pau pour dénoncer la loi de régression sociale anti-travailleurs que le gouvernement a concocté avec le MEDEF! La mobilisation doit continuer jusqu’au retrait du projet!

  • Marée noire au Trocadéro!
    Félicitations aux militants de ANV-COP21 pour sensibiliser les Parisiens sur les vils agissements de TOTAL à Pau!
    A lire dans S.O.:
    http://www.sudouest.fr/2016/03/31/maree-noire-au-trocadero-pour-denoncer-la-tenue-du-sommet-a-pau-2317348-706.php

  • Delrue Jean Marc

    Ayant possédé un appartement au centre ville de Pau de 1992 à 2005 je ne peux que regretter l’impression d’un centre ville qui meurt ressentie lors de 3 jours passés le weekend du 20 mars. La rue piétonne des Cordeliers est sinistrée avec beaucoup de magasins fermés, même la rue Serviez n’y échappe pas. Il faut ajouter à cela la difficulté pour se rendre dans le centre ville en voiture, le parking difficile en surface et payant partout ce qui n’incite pas à s’attarder dans le centre ville.
    Effet de la crise ou mauvaise conception de la circulation?

  • Contribuable Palois

    Marre de voir les pubs mensongères proliférer. Et sans que nos investigateurs officiels patentés n’y trouvent à redire.
    La dernière en date: les pièces  »de collection » Le Petit Prince, 12 pièces de 10 euros Argent émises par la Monnaie de Paris avec battage à la télé et dans nos journaux
    https://monnaie-le-petit-prince-2016.monnaiedeparis.fr/
    L’en-tête de l’annonce nous parle de 10 € Argent, avec majuscule à argent. Il faut savoir découvrir aussi en bas, en petits caractères  »pièces de 10€ argent 333 millièmes ». On aime les gogos à la Monnaie de Paris (établissement du ministère des Finances) supposant -à juste titre, c’est le cas de le dire- que les gens ne chercheront pas à comprendre la subtilité.
    Car, même émises par la Monnaie de Paris, il s’agit bel et bien d’une arnaque autour de la vente de ces pièces dites en argent.
    Les gens vont acheter pour 120€ de pièces en ignorant qu’ils achètent surtout du CUIVRE!. Exactement 667 part de cuivre pour 333 parts d’argent! Tout cela grâce à une dérogation(*) publiée au JO.
    Et la fête va continuer puisqu’une pièces de  »50€ Argent » (à 333 millièmes) est annoncée pour l’automne.
    (*) à comparer aux 900 ou 800 millièmes d’argent métal des vraie monnaies d’argent. Au cours actuel des métaux on obtient environ 275 grammes de vrai argent en échange de 120€.

    • Mais quelle idée d’acheter des pièces de monnaie!

      • Mais quelle idée d’acheter des pièces de monnaie!
        La collectionnite aigüe est une para-pathologie très répandue; je connaissais quelqu’un qui collectionnait les bouts de ficelle ne pouvant pas servir, suivant la couleur, la composition, l’épaisseur , la longueur, leur utilisation d’origine…., toute une histoire en somme!
        Mise en bourse, sa collection a pris de la « valeur », elle lui a été achetée un bon prix. La spéculation est partout!

  • Bravo et courage aux militants béarnais qui ont entamé le mouvement « la nuit debout » Place Clémenceau ouvrant ainsi la voie au véritable changement par le peuple et pour le peuple contre les élites politico-mediatico-financières!

  • Le Goff François

    Les Nuits Debout à Pau, c’est tous les mardis à mercredis place Clemenceau à 19 h, qu’on se le dise…

  • Une belle affiche qu’il me semble juste de dédier à tous les citoyens victimes de la violence policière, les derniers en date étant de jeunes lycéens manifestant pacifiquement pour défendre leur avenir.
    http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/files/2016/04/2016_04_18_Affiche_Police_violence_500px.jpg

    • cette affiche a fait bondir le petit Eric Ciotti qui s’est fait une bosse en cognant le plafond. Mais la CGT n’est pas claire pour autant, cette affiche étant censée « s’adresser à ceux qui donnent les ordres », et non au petit peuple des CRS.

      • On continue à rigoler: La CGT police (oui, ça existe!) dénonce les affiches de la CGT Info’com! On est d’abord policier avant d’être syndicaliste. A quand une descente de police au syndicat CGT Info’com suite à une plainte de la CGT police?
        Durant les récentes manifestations, a t-on observé si les policiers encartés à la CGT tapaient sur les manifestants avec autan d’entrain que les autres? J’espère qu’ils ne font pas semblant avec les camarades de la CGT, autrement ça serait pas de jeu!

  • Je repose ma question: combien de temps va rester sur ce site le message mensonger, calomnieux et diffamatoire à propos des avantages des cheminots posté par M. Braud le 20 avril à 19h48?

  • Contribuable Palois

    « on n’est pas sérieux quand on a dix-sept ans » [Arthur Rimbaud] (*)
    Malheureusement tout le monde n’est pas Rimbaud et, en prenant des ans, ça ne s’arrange guère pour certains jeunes.
    Il y a 2 semaines Monsieur Martinet président de l’Unef expliquait que c’était son militantisme qui justifiait(?) qu’à 27 ans il était toujours à tenter de valider un Master1!
    http://www.atlantico.fr/rdv/zone-franche/william-martinet-unef-et-etudiant-perpetuite-ai-pas-mis-10-ans-faire-licence-biologie-c-est-master-1-que-ai-pas-reussi-obtenir-2656624.html
    Aujourd’hui c’est pour cause de grève que des étudiants de Toulouse-Jean Jaurès (ex Mirail) demande à avoir pour tous une note minimum de « 10 améliorable »
    http://actu.cotetoulouse.fr/etudiants-grevistes-mirail-demandent-examens-amenages-10-sur-20_34153/
    Comme cette fac ne forme(?) que des littéraires ce serait de peu de conséquence immédiate. Sauf que les employeurs potentiels seront encore plus méfiants sur la qualité des postulants diplômés de Toulouse-Jean Jaurès.
    Quant à Monsieur Martinet, comme certains de ses prédécesseurs, il postulait probablement qu’il lui suffirait d’attendre qu’un poste lui soit offert  »es-qualité » dans un cabinet ministériel. Là il pourrait faire bénéficier la France toute entière de son expérience, à défaut de ses savoirs.
    Espérons simplement que cette opportunité n’arrivera pas.
    (*)http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/arthur_rimbaud/roman.html

  • FR3 Jeudi soir 21 avril.
    Pour lutter contre les pesticides en Gironde, dans les zones viticoles, il a été décidé qu’avant de faire les épandages, les viticulteurs devraient avertir la population de la date et l’heure de l’intervention; les habitants devraient alors fermer leurs fenêtres et toutes les issues susceptibles de laisser passer les produits vaporisés. Ah, la belle vie!
    Le confinement, une nouvelle piste pour libérer l’économie!

    • Je ne comprends pas: pourquoi n’écrivez vous pas « pour lutter contre les pesticides en 33… » puisque vous nous avez récemment appris que les départements avaient perdu leur nom au profit d’un numéro?! Vous manquez vraiment de rigueur.
      A part ça, je ne pense pas que les pesticides s’arrêtent aux frontières des départements; il serait donc justifié de prendre les mêmes précautions sur les terres du Jurançon, du Madiran et des autres crus des Pyrénées atlantiques (pardon, du 64) hautement exposés aux dégâts provoqués par les entreprises viticoles.

  • cent millions de tweets pour ce Prince, dcd à 57 ans, réel générateur de nouveaux sons, mais merde, quand on lit les paroles traduites de Purple rain (je ne pige pas l’américain), on se demande, entre guns et machisme, où est la culture qui se veut (est) mondiale.
    http://www.lacoccinelle.net/242572.html

  • Bonne Fête Georges…..

    • Etonnant: le Figaro Economie s’intéresse à la sauvegarde des agriculteurs et consacre une série en ce mois d’avril à un « mois sans supermarché ». Où il est démontré… qu’il est moins cher de consommer bio et local plutôt que conventionnel et en supermarché ! Si même Le Figaro le dit…

      • Quoi d’étonnant? Le Figaro est un journal souvent bien mieux documenté et plus intéressant qu’un certain autre qui se proclame « quotidien de référence » !

    • Bien que ce soit dans « le défouloir »!, je le prends dans le bon sens. Merci donc.
      Comme mon Saint ancêtre, j’ai l’utopie de penser pouvoir terrasser le nouveau dragon! Voilà pourquoi j’interviens si souvent. Je sais très bien que cela ne sert à rien mais il est bon, en ces moments difficiles, de vivre dans l’utopie!

      • Ce message s’adressait à Henri IV 3/4.

      • « Le Combat appelé  » Lumeçon « . Les reliques de sainte Waudru ont à peine regagné la collégiale que, déjà, saint Georges se prépare à affronter le Dragon. Il est accompagné des personnages du Lumeçon : Diables et Chins-Chins, Hommes blancs et Hommes de Feuilles, Pompiers, Policiers en casques blancs ou bleus. Il est environ 12h30. Les acteurs du Combat entament alors la descente triomphante de la collégiale vers la Grand-Place (appelée la  » descente de la rue des Clercs « ). Face à l’Hôtel de Ville, des milliers de personnes se sont déjà amassées. Elles sont avides d’arracher le crin porte-bonheur qui termine la queue  » d’el biète « , le Dragon. Arrivé au cœur de la Place, saint Georges, entouré des personnages du jeu, combat le Dragon (d’abord à la lance et au sabre ; finalement au pistolet). Ce sera une demi-heure d’intense exaltation rythmée par le son frénétique du  » Doudou « . Le Dragon est enfin terrassé par saint Georges d’un dernier coup de pistolet. L’ensemble des personnages du Lumeçon rentre dans la cour de l’Hôtel de Ville. La foule enthousiaste, quant à elle, scande  » Et les Montois ne périront pas ! « . Le destin de la cité est pérennisé. La fête peut continuer ! »
        http://www.mons.be/patrimoine-mondial/ducasse-de-mons/doudou/ducasse-rituelle

        • Merci pour ce complément absolument indispensable si on veut comprendre l’intérêt planétaire de glorifier la St Georges; et le doudou, ce consolateur inséparable!

  • J’ai lu quelque part sur le net que les policiers touchaient une « prime de matraque ». Si c’est sur internet, c’est que c’est vrai, n’est ce pas M. Braud?
    Ces photos aussi, dévoilées par le Huffington Post, sont intéressantes:
    http://www.huffingtonpost.fr/2016/04/19/tete-de-mort-photo-matraque-punisher-crs-police-violences-_n_9728566.html?utm_hp_ref=france#

  • Un grand bravo à Antoine Deltour pour ses révélations sur l’évasion fiscale gigantesque par le Luxembourg. Un héros de notre temps.