Bayrou : agriculteur certainement, jardinier pas du tout !

Vendredi 4 novembre, à l’occasion de la collecte des déchets végétaux, un prospectus annonce la fin de la collecte hebdomadaire,  le jour même,  pour 4 mois. Elle devient mensuelle. C’est brutal ! Sans transition. Il y a pourtant « tout plein » de déchets végétaux à évacuer en cette fin d’automne.  Un petit mot du Président de l’Agglomération, François Bayrou, affirme qu’il

Lire la suite...

Transparence : brouillard tenace sur le Béarn!

   Depuis plusieurs mois Alternatives Pyrénées a lancé auprès des élus une démarche visant a améliorer la transparence dans le fonctionnement des collectivités locales. Cinq mois après, où en sommes nous ?  Pour la ville de Pau et l’agglomération (CDA Pau Pyrénées) un certain nombre d’informations sont apparues sur leurs sites. Une video de F Bayrou pour laquelle nous avons

Lire la suite...

Abus de pouvoir par François Bayrou

Alternatives Pyrénées souhaite, comme d’ailleurs l’immense majorité des français que la transparence règne dans notre république. C’est pour cela que nous avons demandé à F Bayrou, par un courrier du 11 décembre 2014 de communiquer sur les sites de la ville et de la CDAPP un certain nombre de documents budgétaires indispensables au citoyen (« Brouillard sur Pau et son Agglomération  »

Lire la suite...

Brouillard sur Pau et son agglomération

    Alternatives Pyrénées réclame auprès des élus, depuis de nombreuses années, une vraie transparence dans l’accès aux informations, en particulier les    éléments budgétaires qui sont indispensables pour porter un jugement sur la politique menée. Dans ce domaine un certain nombre d’avancées, certes limitées, avaient été obtenues avec la municipalité précédente. Aujourd’hui, la régression est grave. Pourtant, le candidat Bayrou s’il

Lire la suite...

Election sans campagne

  Depuis des années, les intercommunalités fonctionnent dans une grande opacité, multipliant les dépenses de fonctionnement alors que leur existence avait pour but de mutualiser les services intercommunaux pour en faire baisser les coûts. Ce strate du millefeuille fonctionnait aussi dans une certaine inconstitutionnalité puisque les Conseillers Communautaires, n’étaient pas élu au suffrage universel alors qu’ils lèvent l’impôt. Bien évidement,

Lire la suite...