L’ART POUR SURVIVRE (hommage a Claude Laharie)

Il faut se souvenir des artistes des camps d’internement français, 1939-1945, car comme l’écrit Milan Kundera : « plus cruelle est l’Histoire, plus beau apparaît le monde du refuge ; plus ordinaire est un événement, plus il ressemble à une bouée de sauvetage à laquelle « les échappés » s’accrochent ». Un mémorial -faut-il l’appeler ainsi ?- devrait être édifié sur les lieux mêmes du

Lire la suite...