Qui en parle encore ?

Le candidat Macron avait inscrit dans son programme deux réformes capitales : la réduction du nombre de parlementaires et une dose de proportionnelle dans les élections législatives. Mais assez curieusement, alors qu’il s’agirait de réformes qui recueilleraient probablement une adhésion massive des français, il semblerait qu’elles ne soient plus d’actualité. Il faut dire qu’elles feraient grincer des dents aux 577

Lire la suite...

Et si l’on parlait réforme des institutions ?

Où en sont la réduction du nombre de parlementaires, la mise en œuvre d’une représentation proportionnelle et la limitation des mandats ?Il semblait que le peuple français, qui s’éloigne manifestement de ses élus, en se détournant de façon significative des urnes, attendait tout d’abord une rapide réduction du nombre de parlementaires. N’était-ce pas d’ailleurs une promesse du candidat Emmanuel MACRON

Lire la suite...

Ça ne marche toujours pas !

 Il y a quelques mois, lors du changement  de premier ministre, nous avons écrit ceci : « Un nouveau gouvernement, très bien, mais ça ne marchera pas ! » Ça ne marchera pas tout simplement parce que ça ne peut pas marcher ! Et à cela plusieurs raisons. La première est que le président de la république n’a pas été élu sur un

Lire la suite...

Une loi inapplicable.

 Ce mercredi 4 décembre 2013, l’Assemblée Nationale a voté en dernière lecture la loi visant à pénaliser l’usager de relations sexuelles tarifées. Qui dit dispositions pénales dit forcément répression. Comment les policiers et les gendarmes pourront-ils appliquer ces dispositions dont le côté pratique a visiblement totalement échappé au législateur ?  Il ne s’agit pas de revenir ici sur les motivations de

Lire la suite...