L’excès en tout est un défaut, dit la sagesse populaire.

La situation actuelle programmée par un vecteur de désorganisation massive, abracadabrantesque, délirante, angoissante, catastrophique, et dramatique dans de nombreux domaines, est la conséquence de causes bien connues, du toujours plus, que la politique du passé, du présent, et de l’avenir envisagé, a et veut ignorer. Comme toujours, on agit par intérêt économique immédiat, sans se soucier des conséquences sociétales, sociales,

Lire la suite...