Être cigale ou fourmis n’est ni un défaut, ni une qualité.

Avant de porter des opinions, des jugements de valeurs, c’est-à-dire des qualités et des défauts, aux espèces animales et surtout les attribuer à des interlocuteurs, il conviendrait de sortir du monde irréel, des fake-news, des moralistes, des fables et des contes, pour passer dans celui de la réalité objective que seule l’acquisition de connaissances scientifiques permet d’aborder. C’est rarement le cas

Lire la suite...