Non, compromis, dialogue, écoute et respect ne sont plus au programme !

Au lendemain des élections législatives et de leurs résultats qui ont indiscutablement affaibli le président de la République, on pouvait espérer un changement de tonalité au regard des déclarations du chef de l’État et de la première ministre. Le président de la république s’empressa de donner le tempo en affirmant vouloir « avec les formations politiques constituant la nouvelle assemblée

Lire la suite...