Les étoiles mourraient dans ce beau ciel d’automne

Ces propos de Guillaume Apollinaire, que nous rappelait dernièrement J-Cl. Guillebaud, constituent une métaphore qui m’amène, en cette période de remue-méninges, à généraliser et cogiter, sur un ton un peu récréatif, vu le confinement, dans les nombreux domaines de l’actualité. L’étoile, dans son acception physique ou culturelle est celle qui brille de mille feux, pendant un temps plus ou moins

Lire la suite...