Touche pas à ma meuf !

Ce titre ne me plaît pas, et cependant j’ai l’intention de m’en servir deux fois ! Je vous laisse deviner quelle sera la seconde utilisation (un peu d’attente ou de suspense a toujours été utilisé par les scribouilleurs). Donc, pardon pour l’usage du verlan dans ce titre. Mon statut n’est pas celui du Chef de l’État, mais je crois que chacun

Lire la suite...