La fin du front républicain

Que de gesticulations après les propos de M. FILLON qui est finalement le premier à admettre la fin programmée du « front républicain ». M. Harlem DESIR, dont le passé judiciaire n’aurait jamais dû conduire aux responsabilités qu’il exerce si la moralisation avait droit de cité dans le monde politique, s’élève contre ce qu’a déclaré M. FILLON qui a bien compris qu’on

Lire la suite...