Pays Basque : pour quoi faire ?

   L’organisation territoriale française est le résultat d’un empilement de décisions plus stupides les unes que les autres, uniquement guidées par la « scupidité » et l’addiction au pouvoir de nos élus. Pourtant, tout avait bien commencé. Nos ancêtres avaient compris qu’il fallait une logique à l’organisation de la décentralisation. Les communes avaient pris le relais des paroisses, le peuple se déplaçait

Lire la suite...

Réorganisation territoriale, le Préfet rend sa copie.

Hier, 29 septembre 2015, le Préfet des Pyrénées Atlantiques a rendu sa copie sur le projet de réorganisation territoriale du département des Pyrénées Atlantiques. Regroupement le mot prend de la résonance et correspond à la volonté du gouvernement de diminuer un tant soit peu ce mille feuille administratif d’un autre âge. Essayons d’y voir un peu plus clair. Au niveau

Lire la suite...

L’autorité de l’État

En réunissant les maires du Département des Pyrénées Atlantiques à Bidache le 11 avril dernier, le Préfet, représentant de l’État, a choisi cette occasion pour rappeler les impératifs de la réforme territoriale. Il n’a été que distraitement entendu et n’a que faiblement convaincu. Mais pourquoi l’autorité de l’Etat est-elle si peu considérée ?  Il entre dans les fonctions du Préfet, représentant

Lire la suite...

Envoyé Spécial dans le mille-feuille

Ce soir Envoyé Spécial visite nos intercommunalités, la crème du mille-feuille. Une occasion de montrer l’incapacité de nos élus, obnubilés par leur seule réélection, à gérer nos communes. Le constat de l’anomalie française avec ses 36600 communes n’est pas nouvelle. Mais devant l’immobilisme des maires, arc-boutés sur leurs territoires dont ils pensent être les uniques propriétaires, le législateur avait jeté

Lire la suite...

Adour – Elections municipales 2014 : La grande comédie va pouvoir démarrer

Bientôt septembre 2013. Les « Etats-majors » politiques sortent de leur torpeur. En mars prochain, les électeurs vont devoir élire de nouveaux conseils municipaux. Les élus préparent leur défense. Les challengers, l’attaque. La grande comédie va pouvoir démarrer. Il y a, en Adour, 1352 communes (Landes, Pyrénées-Atlantiques et Hautes Pyrénées). Oui, vous avez bien lu : mille trois cent cinquante deux communes.

Lire la suite...

Communes en Adour : le grand désastre local (et national)

L’analyse de la distribution de la cagnotte parlementaire 2011 fait ressortir le saupoudrage réalisé par nos élus sur les communes des Landes, Hautes-Pyrénées et Pyrénées-Atlantiques. Pour les 3 départements, elles sont 1379 communes à vouloir avoir « la Mairie la plus attractive, un cœur de commune « doux », une salle des fêtes « wooah.. », un complexe sportif moderne, un centre technique, des terrains

Lire la suite...