La prise de Kaboul c’est la faillite de l’occident

Alors qu’à la suite des Américains les principales nations de culture occidentale se sont engagées en Afghanistan pour combattre les talibans, tenants d’une application rigoureuse de la charia, voilà qu’après un déversement de milliards de dollars ou d’euros, la place est abandonnée aux vainqueurs et leurs préceptes. Et ce ne sont ni les rodomontades du président BAIDEN qui assure que

Lire la suite...