La confusion des sentiments

Comme Jean François Khan, souvent perspicace, désormais : « Je refuse de rebondir sur un drame national pour régler des comptes politiques ou idéologiques. Ou pour réduire une crise à une analyse politicienne ». Chaque chose en son temps, l’heure des règlements de compte n’est pas venue. L’ horloge est calée désormais sur celle de l’unité nationale dans la lutte contre le

Lire la suite...

Un peu de pub pour  » Le Pau’oil à gratter », tout nouveau mensuel (à suivre) ?

Pourquoi se priver d’une initiative pleine d’entrain, nous qui ne verrons la LGV n’entrer en gare que dans vingt ans ? Pourquoi rester le nez sur nos écrans nous qui aimons le toucher et l’odeur du papier ? Pourquoi demeurer insensible quand sur nos rides un sourire naît et nous rajeunit ? Pourquoi ces interrogations stupides ? Je vous le

Lire la suite...