De Pierre Mendès-France (1954) à François Hollande (2015)

Ayant « vécu », jeune homme l’instabilité de la fin de la IV° République, j’ai applaudi des deux mains à la nouvelle Constitution qui installait en France, un régime présidentiel. Un Président, élu au suffrage universel ET doté de tels pouvoirs met la France à l’abri de tout conflit sans solution entre : Le I° Ministre et le Président Le Président et l’Assemblée

Lire la suite...