Les mystères de la justice sont pénétrables.

L’ancienne ministre de la Santé, Agnès Buzyn, est mise en examen pour « mise en danger de la vie d’autrui ». Si on considère qu’elle n’a pas retenu, surtout en tant que responsable, les bonnes informations, pris les décisions qui s’imposaient pour prévenir, freiner et pourquoi pas supprimer dans l’œuf, les conséquences dramatiques qui allaient entrainer la mort de nombreuses personnes, on

Lire la suite...