Les toxicomanes ne sont pas toujours ceux à qui on pense!

Vivianne Forester publiait en 1996 «L’horreur économique». Les délires de la Finance, depuis, ont largement supplanté ceux de l’économie. Aujourd’hui, c’est la mise en coupe réglée de nos démocraties, peuples et gouvernants confondus, par les folles logiques de la cupidité financière. Périodiquement, l’actualité nous offre de nouveaux exemples de cette déraison. Voilà le dernier en date. «Mardi 7 mai, la

Lire la suite...